Cuba: néo-socialisme ou néo-capitalisme?

Pour Fidel Castro, les petits entrepreneurs étaient des « fainéants ». Pour Raoul Castro, ce sont des citoyens « pétris d’éthique ». Que se passe-t-il donc à Cuba, où le récent congrès du parti communiste a adopté un nouveau cadre de réforme.

Néo-socialisme ou néo-capitalisme? Le spécialiste des affaires cubaines, l’historien Claude Morin, explique, dans le dernier Planète Terre:

[flv]https://67.227.132.140/flash_stream/vod/media/mp4/planete_terre_110527.mp4[/flv]

Les commentaires sont fermés.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:MIT_Campus.jpg
Post-modernisme écologique, donc une société érigée sur l’équilibre des écosystèmes. L’humain mettant de l’avant l’éco-diversité. L’homme faisant parti de la biodiversité, une espèce qui doit mettre son intelligence au service pour protéger la planète et préserver l’équilibre et le développement hamonieux. Il faudra simplifier les modes de vie, de même que la pression mise sur l’utilisation des ressources et la gestion des déchets. Le gaspillage et la surpopulation étant des ennemies à l’équilibre des systèmes. Ce qui est bien c,est que finalement peut-importe quel était le système avant, capitalisme, socialiste, capitalisme etc tout les chemins mènent aux même constats on ne peut plus considérer l’humain comme propriétaire de la planète et ses ressources. Comme il est responsable de la perte d’équilibre des écosystèmes et de l’éminence de la destruction de la planète, il doit prendre en charge et harmoniser le développement des moyens pour retourner à l’équilbre des écosystèmes.
Je pense que le post-modernisme écologique serait plus appropriée en ce sens que ce modèle de développement s’applique à tout les anciens systèmes politiques. Retourner le pouvoir à la population plutôt que de le laisser aux entreprises privées ou au politique, mais à l’intérieur des frontières intérieurs de chaque pays mais en applicant la même rationalité mondiale. Non plus une mondialisation économique, mais une mondialisation des politiques de développement économique et social.

En cliquant, je pensais que j’en aurais pour quelques minutes. Erreur, au moins une heure. La démocratie a ses limites, sinon les matières premières, les ressources humaines, le temps.

À plus tard, je prends mon temps, je suis sur mon heure de diner.

Grand merci monsieur Lisée pour votre appréciable contribution d’éditorialiste-vulgarisateur à l’éducation interactive des francophones d’ici et d’ailleurs dans les domaines social, économique et politique.

Les sujets abordés et la qualité du contenu des billets et articles que vous signez ainsi que des émissions que vous animez régulièrement, méritent la plus grande diffusion possible auprès des publics francophones, »anglo-francophones » et »allo-francophones » d’ici et d’ailleurs.

Merci monsieur Lisée.

@Francois 1

« Bref, Cuba, le pays fétiche de nos gauchisto-socialistes se “capitalise”!!! ».

Je crois qu’on n’a pas regardé la même vidéo. De plus, encore une fois, vous confondez socialisme et communisme, deux régimes totalement différents. Vous les mettez tous dans le même panier dans un commentaire méprisant où la gargarisme prétentieux fait écho à la connerie insolvable.

Et en usant le « nos gauchisto-socialistes » vous généralisez sans réfléchir le modèle québécois qui est bien différent des États-Unis, mais aussi de Cuba.

Serais-ce trop vous demander de nuancer vos propos afin de soumettre des idées constructives? À moins bien sûr qu’il ne manque trop de graines dans le figuier qu’est la réflexion.

Je ne demande pas mieux que de croire la droite, à condition qu’ils nous livrent des idées positives et qu’ils aient à coeur le bien commun, ce que l’histoire n’a pas encore démontré, surtout quand on regarde vers où va le capitalisme, et de loin, tous comme les régimes d’extrême-gauche qui se sont enfoncés.

À force de vouloir identifier TOUS les tenants de la gauche québécoise au modèle castriste, sans exceptions ni nuances, vous êtes mal placés pour me gratifier de spécialiste des commentaires creux.

Pour vous citer aimablement: « N’importe quoi… »

Bravo M.Jean-François Lisée un video excellent tres informative. J’ai visite Cuba pour la premiere fois en Dec 2010 puis Mars 2011 pour conaitre mieux la realite cubaine. Votre interview m’a permet comparer !!!

Merci a vous et a M. Claude Morin
Eduardo