De gauche ? de droite ? Pourquoi choisir le Parti québécois ?

Je réponds à cette question dans une section de mon discours de campagne, dont la vidéo vient d’être mise en ligne:

https://www.youtube.com/watch?v=dTw3kRgMX_c&feature=player_embedded#!

Laisser un commentaire

Comme électeur indécis, j’attends toujours qu’on me persuade de l’avantage de la souveraineté.

Deux questions:

1- qu’est-ce qui ira vraiment mieux après ?

2- Le Canada actuel est déjà un amalgame de groupes culturels d’origines diverses. Qu’est-ce quel sera le profil socio-culturel des Québécois, après le grand soir ? En quoi sera-t-il différent ?

Si on me donne des arguments solides et des réponses claires à ces questions il se pourrait que je vote pour cette option.

Mais pour l’instant, si vous discutez dans les chaumières vous allez vite réaliser qu’il y a des chances que le PQ subisse le même sort que le Bloc. La CALQ fera le Tsunami au Québec, comme le NPD au fédéral.

à suivre…

Batinsse Lisée!! Ramène ton état-major à l’ordre.

TOUS les électeurs potentiels du PQ que je connais (et ça en inclu quelques centaines, y compris mes propres parents qui milittent et bénévolent sans relâche depuis 68) sont en faveur de la coopération.

Les sorties intransigeantes et ultra-partisanes à la Marois et Duceppes grugent des centaines de votes dans des comptés serrés. Laisser trois-quatre comptés à QS et ON donnerait le feu vert à tous ces votants pour voter PQ fièrement, en acord avec leurs principes, dans des comptés que vous pourriez ravir à Charest.

Et ces députés donnerait leur confiance à Marois

Bordel!! À quoi jouez-vous???

:,-(

Désolé pour les fautes, j’avais mon bébé dans les bras 🙂

Mais quand je parle de « laisser 3 comptés », je ne parle pas de ne présenter aucun candidat, mais d’opposer des candidats poids-plumes, de ne pas faire de congrès national, etc. dans les comptés où ces candidats QS et ON ont une chance sérieuse. De manière incognito (pour ne pas prêter flanc aux critiques des Martineau, Facal et cie).

Vous avez TELLEMENT plus à gagner avec une approche concilliante. Des centaines de voix dans tout le Québec, surtout dans les comptés à ravir aux libéraux. C’est véritablement fâchant cette attitude.

Les têtes de linottes qui trônent au sommet du PQ n’ont décidément captés aucune leçon de la vague orange. Ce n’est pas le sourire ou la canne de Jack qui a attiré tous ces québécois, c’est sa main ouverte!!!

Dites-le donc à quelqu’un, en haut!!

Dites à Marois de laisser tomber en avance les électeurs qui aiment les «politiciens avec des couilles», qui jouent du coude et avancent sans écouter personne. Ceux-là ont déjà été conquis par Charest, et voteront parfois PLQ pour la première fois. Concentrez-vous sur la masse d’électeurs qui aiment les politiciens avec la main ouverte, ceux qui rêvent d’une politique intelligente et pratique, qui trouvent que la pluralité au parlement est meilleure que le bipartisme…

…Et qui préfèrent encore risquer de reporter Charest au pouvoir que de se faire traiter comme «captif» par un parti obtu et imbu.

Quelle erreur stratégique êtes-vous en train de faire, mille sabords!!

@ Robert S

« Comme électeur indécis, j’attends toujours qu’on me persuade de l’avantage de la souveraineté. »

Vous pouvez faire un raisonnement simple qui s’applique au Québec:

Entre le fait de laisser vos affaire être menées par les autres ou de les mener vous même, quel est votre choix?

Je suis sûr que vous détenez votre réponse et que vous n’avez plus de questions à vous poser.

Pour ce qui est de CAQ, c’est un parti qui soutiendra les libéraux minoritaires ou vice-versa. Aussi les deux se ligueront contre le PQ.

La CAQ et les libéraux obéissent aux mêmes instances.

À suivre…

Je suis militante QS et j’ai été 2 fois candidate. Je respecte Mr Lisé pour ses idées de gauche et pour ses écrits. Si le PQ avait voulu créer une aliance avec Qs pour certaines circonscriptions, cela aurait démontré que le PQ souhaite vraiment arrêter les ravages du gouvernement Charest et faire une politique au service des citoyens et citoyennes, dans un esprit de coopération. Mais ce n’est pas le cas. Les propos mesquins de Gilles Duceppe envers Amir Khadir que je connais personnellement pour sa probité et son authentique engagement envers la justice sociale, sont indignes d’un homme qui aspire à diriger. Je me rappelerai toujours du passage de Gilles Duceppe à l’émission Surprise-Surprise et de la lâcheté qu’il avait fait montre dans un incident fictif qu’il croyait être la réalité. Et cet homme lâche croit pouvoir donner des leçons de courage à Amir khadir qui a fait de l’aide humanitaire dans des pays en guerre?

À cette élection-ci, je souhaite que plusieurs candidats des circonscriptions les mieux organisées de QS soient élues pour qu’on ait une voix progressiste à l’Assemblée nationale. Je souhaite également que la population en générale ne vote surtout pas pour le parti libéral, car il y a une limite à l’arrogance et à l’impunité! Bonne chance également aux quelques candidates et candidats du PQ ayant le bien commun de tous et de toutes à coeur!

Est-ce nécessaire en regardant agir Harper et Charest de prouver que la souveraineté est la seule solution pour le Québec. Nous avons déjà commencé car nous avons que quelques députés qui nous représentent à Ottawa. Le NPD ne défent pas le Québec et sont une erreur de parcours.

C’est Lesage qui avait comme slogan MAITRE CHEZ NOUS et nous attendons ce moment depuis 40 ans.

La plus grande ouverture de la part du parti québécois serait de parler d’une réforme du scrutin proportionnel ?

À l’évidence, le plus grand malheur de tous ceux qui croient en des idées de gauche et/ou la souveraineté, est d’être divisés. Si le 5 septembre, on a par quelques sièges un gouvernement libéral ou caquiste, même minoritaire, AUCUNE des idées mises de l’avant par Québec Solidaire et Option Nationale ne pourront se réaliser. Il faudrait commencer à y penser.

Mr. Lisée, le cynisme c’est les gens qui placent la ligne de parti avant les principes fondamentaux de démocratie et de solidarité. Malheureusement, malgré d’excellents candidats, le parti Québécois reste aussi miné par cette culture du parti avant les principes fondamentaux de démocratie, tel que Gilles Duceppe l’a démontré dernièrement (Mr. Duceppe, Amir Khadir et des milliers d’autres citoyens ont votés NPD, vous visez aussi ces autres citoyens avec votre salissage), et tel que l’a démontré Mme Marois dans l’affaire de l’amphithéâtre, etc.

Que l’on soit de gauche ou de droite, l’important est d’aller de l’avant!

Le PQ veut avoir le vote des gens de droite et des fédéralistes. On peut dire que leur campagne est en perdition.

Je suis assez d’accord avec les commentaires #2, #3 et #6. À mon avis le PQ a beaucoup à perdre à tenir une ligne trop dure avec QS & ON, qui touchent au même idéal, et qui l’expriment parfois encore plus clairement. Cet idéal inclut une notion fondamentale de solidarité… Au fond, se montrer trop dur avec eux, c’est tirer au coeur de l’idéal.

Ne pas se coller à QS ou ON de trop près, pour éviter les effets du sarcasme de Charest – soit. Livrer une honnête bataille – pas de problème. Mais nul besoin de s’entre-dévorer. Et si des sondages par circonscription de dernière heure indiquaient qu’un candidat QS ou ON est en avance, avec un PLQ/CAQ pas trop loin derrière, il serait fort honorable que le candidat du PQ cède sa place. Nous n’en aimerions que davantage le PQ.

M. Libman hier a montré que pour lui CAQ ou PLQ, peu importe, tant que la somme des deux gagne… pourquoi moins de confiance de l’autre côté?

Félicitations pour votre engagement, et bonne chance!

Pour ajouter à mon commentaire précédent…

Mme Marois a réussi à nous impressionner avec l’équipe qu’elle a réunie. On peut penser qu’elle cache modestement de grands talents.

Pourquoi ne pas poursuivre ce fil narratif de la campagne, et faire de ses qualités rassembleuses un thème fort de l’élection? En faisant l’annonce d’une lutte vigoureuse mais magnanime envers QS & ON (et en pointant au passage les amis de M. Libman et compagnie), il me semble qu’il y aurait du progrès à faire.

« AUCUNE des idées mises de l’avant par Québec Solidaire et Option Nationale ne pourront se réaliser. »

Hélas, toutes les idées mises de l’avant par les prétendus libéraux se sont réalisés (ça fait 40 ans que ça dure et que ça s’aggrave)

Chaque État européen est et a été dirigé par des gens à plat ventre devant les banquiers, les minières et les investisseurs, qui font les mêmes discours que Charest et ou Legault : admirez le résultat –

Les gens qui n’aiment pas réfléchir et veulent que rien ne change votent toujours pour ceux qui sont déjà au pouvoir. Rien à tirer de ces gens là qui ne pigeront jamais qu’en situation de crise, ce sont les minorités qui font bouger les lignes.

atinsse Lisée!! Ramène ton état-major à l’ordre.

TOUS les électeurs potentiels du PQ que je connais (et ça en inclu quelques centaines, y compris mes propres parents qui milittent et bénévolent sans relâche depuis 68) sont en faveur de la coopération.

Les sorties intransigeantes et ultra-partisanes à la Marois et Duceppes grugent des centaines de votes dans des comptés serrés. Laisser trois-quatre comptés à QS et ON donnerait le feu vert à tous ces votants pour voter PQ fièrement, en acord avec leurs principes, dans des comptés que vous pourriez ravir à Charest.

Et ces députés donnerait leur confiance à Marois

Bordel!! À quoi jouez-vous???

Moi, Bob, je plussoie. Cette concurrence avec QS est très nuisible.

L’Échec possible du PQ sera la leçon ultime – Je pense que JFLisée est très fin et qu’il tirera le bilan de ce nouvel échec et de l’incapacité du PQ à s’adresser non à la classe moyenne bobo-nouveau chic et aux cadres sup de la fonction publique, mais aux petits petits salariés (et aux de précaires) – son électorat naturel et la majorité écrasante de la opulation sans compter qu’une partie des immigrants en font aussi partie. Comment les gagner en misant uniquement sur un vague souvenir de la lutte nationale et un encore plus vague souvenir des conquêtes social-démocrates (toutes mises en pièces, y compris le droit de grève qui n’est plus qu’une illusion, puisqu’on service essentielle et qu’on lock-oute à tour de bras à la moindre grève qui se prolonge)?