Des JO en Arabie saoudite : pas bienvenue aux dames

L’Arabie saoudite a signalé son intérêt pour organiser, dans l’avenir, des Jeux olympiques conjointement avec son voisin, le Bahreïn. Voici ce qu’en pense le blogueur Mathieu Charlebois…

arabie-saoudite-olympiques
Athlètes saoudiens lors des Jeux olympiques d’Athènes, en 2004. / Photo : Laurent Rebours/Associated Press/La Presse Canadienne

Depuis décembre dernier, le Comité national olympique fait miroiter la possibilité, pour deux pays voisins, d’organiser les Jeux olympiques (JO). La mesure permettrait d’endetter terriblement deux pays au lieu d’en endetter un seul de façon catastrophique. Voyons ça comme un progrès.
Politique

Entre deux coups de fouet dans le dos d’un blogueur, l’Arabie saoudite a aussitôt signalé son intérêt pour des JO organisés conjointement avec son voisin, le Bahreïn.

«Mais», me dites-vous, «pourquoi l’Arabie Saoudite aurait-elle besoin de partager les coûts ? Ses habitants sont tellement riches qu’ils ont récemment engagé Crésus comme concierge !» Vous avez raison.

Ce qui intéresse l’Arabie saoudite, ce serait de pouvoir envoyer au Bahreïn toutes les compétitions féminines et de ne présenter que les compétitions masculines. (Ben quoi ? On fait bien des vestiaires séparés !)

Sur le plan des droits et libertés, le Bahreïn est un véritable paradis sur terre comparé à son voisin. Ce n’est pas un exploit, remarquez. Il suffit de reconnaître que l’être humain a quelques droits de base, et vous «clanchez» les Saoudiens. C’est quand même le pays qui a récemment tenté d’interdire les bonshommes de neige.

Hors du pays, donc, les nageuses synchronisées et leurs pince-nez d’impies ! Hors du pays, les langoureuses lanceuses de poids impropres au regard du chaste Saoudien ! Hors du pays, toutes ces femmes qui s’imaginent qu’elles peuvent faire… quoi que ce soit ! Laissons le Bahreïn devenir un Sodome et Gomorrhe où les femmes lancent du javelot et pirouettent sur des barres asymétriques.

Depuis la fois où quelqu’un s’est dit qu’il était sensé de demander à Éric Lapointe de juger la voix des autres, on n’avait pas vu plus grand éclair de génie.

Heureusement pour la décence et le bon sens, le Comité international olympique (CIO) a rejeté l’idée.

C’est presque dommage, parce que, ces temps-ci, on aurait envie de souhaiter aux Saoudiens un stade pas trop beau qui resterait vide après les Jeux, des dépenses qui les ruineraient et des problèmes de circulation pendant des semaines.

Ah ! Et une mascotte laide, par-dessus tout ça, comme les JO savent si bien le faire. Ils le mériteraient bien.

«L’État islamique et l’Arabie saoudite pratiquent la même idéologie, la même façon de gérer [que l’État Islamique]», expliquait récemment le professeur Sami Aoun, en entrevue à La Presse. Malgré tout, ses dirigeants ont l’impression qu’ils pourraient réussir à obtenir des Jeux olympiques et que le reste de la planète n’y verrait pas d’ennui. Après tout, la Chine a bien pu ternir les siens, non ?

Et si ça arrivait, je ne suis même pas certain qu’un boycottage serait envisagé. C’est que le fermage d’yeux et le regardage ailleurs sont deux disciplines dans lesquelles l’Occident pourrait mériter une belle collection de médailles d’or.

* * *

À propos de Mathieu Charlebois

Ex-journaliste Web à L’actualité, Mathieu Charlebois blogue maintenant sur la politique avec un regard humoristique. On peut aussi l’entendre faire des chroniques à La soirée est encore jeune, lire ses anticritiques culinaires sur le blogue Vas-tu finir ton assiette ? et le suivre sur Twitter :@OursMathieu.

Laisser un commentaire

Belle façon humoristique de dénoncer plusieurs aberrations revendiquées ou proposées par cette région de la Terre demeurée au Moyen-Âge sous plusieurs aspects.

Super j’aimerais bien voir les épreuves de flagellation et de lancer de la tête!!!

Lancer de la tête? Je n’ai jamais entendu parlé de cette épreuve. Je crois que voulez plutôt parler des épreuves de plongeon du piloti, du peloton d’exécution synchronisé, de la course sous les tirs ennemis et sans oublier le non moins célèbre pentathlon de la lanière.

Comme le CIO depuis quelques années ne s’intéresse qu’à l’argent…ce n’est pas impossible que cette imbécilité se réalise dans le futur….
C’est vrai que l’occident se mérite la palme d.or sur le fermage de yeux quand on y a intérêt….
On ne veut surtout pas choquer l’Arabie Saoudite….c’est notre allié….peut importe les exactions auxquels ils se livrent….faisons comme notre premier ministre…acceptons cela, après tout, ils ont le droit de célébrer leur culte comme ils veulent, cela ne nuit pas à personne….sauf aux femmes et aux libres penseurs…c’est tout?
Bon on a besoin de leurs pétrole alors saluons les bien bas…..

Il est plus que temps que l’occident s’affranchisse de cette dépendance….elle nous ronge de l’intérieur, elle nous soumet à la plus ignoble des indifférences