Des pirates au Parlement suédois

Les internautes ne devraient pas avoir à payer pour télécharger des films, de la musique, des logiciels. Voilà la position pour le moins radicale d’un jeune parti politique suédois, le Piratpartiet (parti pirate).

Des pirates au Parlement suédois
Photo : iStockphoto

Rickard Falkvinge, ancien entrepreneur spécialisé en informatique et fondateur du parti, en 2006, espère faire élire un député lors des élections générales, le 19 septembre prochain. La première année, il n’avait obtenu aucun siège au Riksdag (le Parlement suédois), mais il avait recueilli le vote de la majorité des nouveaux électeurs. La position du Piratpartiet séduit en effet les jeunes – ses membres sont essentiellement des hommes de 18 à 30 ans, selon une étude de l’Université de Göteborg. Et l’idée pourrait faire son chemin : le Piratpartiet compte un représentant au Parlement européen.