DGE: Gomery signe la pétition pro-Gomery!

Enfin, c’est une façon de parler. Il affirme à Tommy Chouinard, dans La Presse de ce mardi, qu’il est intéressé par le poste:

«Ça pourrait m’intéresser», a-t-il affirmé. Ce qui l’attire, «c’est la possibilité d’assainir la situation» en matière de financement politique. «La motivation que j’aurais, c’est essayer de rétablir une certaine confiance dans nos institutions publiques. C’est pénible, ce qui arrive en ce moment», a-t-il souligné. Il serait intéressé, en outre, à mettre en oeuvre la nouvelle loi sur le financement politique, qui fait l’objet de débats à l’Assemblée nationale depuis un an.

John Gomery voit un obstacle à sa candidature: ses 78 ans. La durée du mandat d’un DGE est de sept ans. «C’est long, pour un homme de mon âge», a-t-il reconnu, tout en soulignant qu’il est «en bonne santé». Il pourrait être DGE «une couple d’années» ou, suggère-t-il lui-même, occuper un poste d’adjoint pour «aider».

La machine est en marche. Venez signer la pétition et faites la signer, en vous rendant ici.

Il est d'accord pour prendre le poste. L'êtes vous ?
Il est d'accord pour prendre le poste. L'appuyez-vous ?

Il ne restera plus qu’à faire ensuite signer la pétition, dans l’ordre, par Pauline Marois, Amir Kadir, Gérard Delteil et (rrrroulement de tambour) Jean Charest. Vite, avant que Charest ne propose Bastarache !

Je signe ici.

Laisser un commentaire

Monsieur Gomery est sûrement un homme de valeur mais il est beaucoup trop âgé pour occuper une fonction de grande envergure ou les défis seront de taille. Il y risquera sa santé. Des hommes et des femmes plus jeunes sont nécessaires pour occuper ce genre de poste.

Ce projet est complètement ridicule car sa propre commission fut une farce à la John Chretien
On peut faire avaler n’importe quoi à des colonisés, même un royaliste orangiste

J’apprécierais beaucoup que John Gomery occupe le poste de DGE ou d’adjoint au DGE.

Claude Pelletier
Montréal-Rosemont, QC

Mais il y a cette question préalable : quelle est l’explication véritable du départ du DGE sortant ?
Et si L’ex-juge Gomery manifeste son intérêt, alors pourquoi ne pas l’appuyer puisqu’il jouit de la plus haute probité morale pour ce travail délicat de remise sur les rails des institutions… On assiste actuellement à l’échec de la politique du ça passe ou ça casse à laquelle le gouvernement Charest nous aura maladroitement contraint.

Et de nous prendre pour des valises et des payeurs sans limites.

Si d’aventure Monsieur Gomery devait passer l’arme à gauche au cours de son mandat, peut-être la symbolique ramènerait-elle le PLQ plus au centre…

Qu’est-ce que l’on a à faire de l’âgisme maintenant avec les postes électifs ? Trop vieux lorsque l’on est autre chose que Libéral ? …

C’était une tentative pour terminer drolatiquement.

Je suis d’accord avec sa nomination et aussi avec ses objections.
Ce serais un atout pour nos institutions.

Gomery est le seul capable à juger de sa capacité à occuper ce poste. Ceux qui l’élimine d’emblé en se basant sur son âge font de l’âgisme.

J’ai signé le 26 mais en réflissant je me suis ravisé. Non pas sur les qualités de Gomery. Bref, voici je que j’ai aussi écrit le 26 sept.:
«M. Gomery a 78 ans. On l’a vu, il est encore capable d’abattre de bonnes journées de travail. Mais le sera-t-il encore dans, disons, cinq ans ?

Le poste de DGE, me semble-t-il est une fonction qui n’est pas ponctuelle comme celle de commissaire d’une commission d’enquête. Le poste de DGE doit être vue au moins sur un horizon de quelques années, voire même possiblement de plus d’un mandat.

Il existe d’autres personnalités québécoises, plus jeune, qui ont une renommée certaine à cause de leur compétence et de leur intégrité, certaines même à un niveau internationale, soit à l’ONU soit à des tribunaux internationaux ou ailleurs.»

Une personne à qui je pensais en écrivant ces lignes c’est Mme Louise Arbour dont on peut voir la biographie ici:
http://www.crisisgroup.org/fr/apropos/President/Louise%20Arbour%20Extended%20Biograph%20Fr.aspx

Ciel, un anglophone québécois qui reconnait que la situation au Québec mérite d’être assainie! Est-ce un autre cas de Quebec Bashing??
Oh, la, la… Pas encore de déchirement de chemise de nos valeureux nationaleux?
P.S. J’aimerais arriver à 78 ans avec les capacités humaines et intellectuelles de John.

J’appuie cet homme intègre. À mon arrivée à Montréal, dans les années 1970, j’ai travaillé temporairement au cabinet Martineau, Walker où Monsieur Gomery était associé principal. Il faisait toujours preuve de professionnalisme.

« Ciel, un anglophone québécois qui reconnait que la situation au Québec mérite d’être assainie! Est-ce un autre cas de Quebec Bashing?? » Jean-Pascal Souque

===

Est-ce que Gomery fait du salissage ? Non. Donc ça n’a rien à voir avec du « Québec-bashing ».

Une critique honnête n’a jamais été du « bashing ».

Oui j’aimerais bien que le juge Gomery soit embauché comme DGE mais je doute fort que les libéraux pensent comme nous.

Louise Arbour comme DGE et M. Gomery comme adjoint, comme il le suggère lui-même, formerait une équipe exceptionnelle je pense.