DSK en taule. La gauche française libérée ?

L’affaire n’est pas entendue. Mais, vous le savez bien, l’affaire est entendue. La première est judiciaire. La seconde est politique.

Le T-Shirt de pré-campagne de DSK. Bientôt un item de collection ? 20 euros sur boutique-clubdsk.fr

Il faudra des mois avant de savoir si Dominique Strauss-Kahn sera, ou non, condamné à la prison ou exonéré de tout blâme.

Mais on sait déjà que son avenir politique est compromis. À moins que la présumée victime n’avoue qu’elle a tout inventé, la marque laissée sur la carrière de DSK est indélébile.

Posons aujourd’hui trois questions: Y a-t-il complot ? Quel impact sur la campagne présidentielle ? La gauche est-elle lestée ou délestée par le départ de son favori ?

Pourquoi la thèse du complot est improbable

Libération rapporte ce lundi une conversation tenue le 28 avril — il y a deux semaines — entre DSK et un de ses journalistes.

DSk : “Oui j’aime les femmes. Et alors ? Depuis des années, on parle de photos de partouzes géantes, mais je n’ai jamais rien vu sortir. Alors qu’ils les montrent !”

Puis il évoque la campagne pour les primaires socialistes – trop longue à son goût – et énumère les difficultés à venir : « le fric, les femmes et (sa) judéité« . Il imagine alors « une femme violée dans un parking et à qui on promettrait 500.000 ou un million d’euros pour inventer une telle histoire« …

Prémonitoire ? Non. Simplement logique. Si quelqu’un voulait le faire tomber…

Mais cela supposerait que, sans DSK, la droite française aurait le champ libre. Que seul ce candidat pouvait empêcher la réélection de Sarkozy aux présidentielles du printemps prochain.

Or, rien n’est moins vrai. Comme on l’a déjà indiqué ici, les sondages français sont stables depuis deux saisons:

1) La gauche a trois candidats probables pour l’élection présidentielle: Dominique Strauss-Kahn, Martine Aubry et François Hollande.  Il n’y a pas de différence significative entre l’intention de vote de l’un ou de l’autre pour l’emporter au premier tour;

DSK maintenant à l'ombre, Hollande et Aubry peuvent entrer dans la lumière

2) Dans un second tour face à Sarkozy, il est vrai que DSK aurait harnaché une majorité plus considérable ( 65 vs 35 dans le dernier sondage). Mais Aubry l’emporterait aussi (56 vs 44) et Hollande (60 vs 40).

3) Dans tous les cas de figure, une majorité de l’électorat (56 vs 36 ) souhaitent une victoire de la gauche aux présidentielles. L’électorat est donc disposé à reporter ce voeu sur un candidat crédible. Si ce n’est DSK, ce sera Aubry ou Hollande… ou encore le maire de Paris, Bertrand Delanoë, qui songe maintenant à entrer en piste.

Que des sondages ?

Ce ne sont que des sondages. Mais c’est également la seule chose qu’ont sous la main les commanditaires présumés d’un coup monté contre DSK. Songez-y. Vous êtes l’équivalent français des frères américains Koch (qui financent le Tea Party). Vous souhaitez éviter la prise du pouvoir par la gauche française ?

Vous êtes sans doute assez intelligent pour savoir que cette éventualité est plus que probable. Souhaitez-vous donc avoir à la présidence le moins à gauche des candidats, DSK, ou la plus à gauche, Aubry, ou le plus compétent, Hollande ?

Et si vous savez que DSK est un chaud lapin qu’on peut faire tomber dans un « honey trap », n’est-ce pas préférable de le faire tomber discrètement, de prendre les photos, de les garder sous clé, puis de les utiliser une fois DSK au pouvoir ou — mieux encore — pendant la campagne électorale ? Juste avant le premier tour ?

Certes, il y a des escrocs incompétents. Tous les comploteurs de droite ne sont pas des génies. Mais c’est beaucoup demander au destin.

Plus besoin d’équipe de Bimbo Alert !

Évidemment, aujourd’hui, dans la gauche française, tout le monde est « sous le choc ».

Mais si DSK n’était pas derrière les barreaux, tout le monde aurait été, pendant des mois et des mois, « sur la corde raide ». L’attrait quasi irrésistible qu’exerce sur DSK la présence féminine aurait été le cauchemar de ses conseillers pendant toute la présidentielle.

Un épisode allait-il refaire surface à un moment inopportun ? Un nouvel épisode allait-il se produire pendant la campagne ? Un coup monté allait-il être révélé ? On pense à la campagne de Bill Clinton où une équipe avait été  désignée pour gérer les « Bimbo Alerts » — l’irruption dans les médias d’ex-conquêtes, volontaires ou non.

Hors jeu, DSK emporte avec lui le suspense, le danger, le plus terrible qui planait sur la campagne socialiste à venir.

La gauche français libérée ?

Voyez cette extraordinaire caricature publiée ce lundi sur Rue89, du dessinateur de gauche Chimulus:

 

De gauche ? C’est pas prouvé !

Il résume très exactement le premier des dilemmes dans lesquels se trouvait la gauche avec DSK: on ne savait pas exactement en quoi il était de gauche !

Depuis plusieurs années il avançait le concept de « socialisme de production ». On comprend qu’il voulait s’attaquer en amont aux problèmes de l’inégalité mais, on avait beau lire, on n’arrivait jamais à savoir précisément de quoi il s’agirait.

Non qu’il ne maîtrise pas la langue de gauche, comme on peut le lire dans ce texte de 2004 — tout en affichant sans complexe sa « social-démocratie », ce qui est courageux dans la gauche française.

Mais cela manquait un peu de concret. Sans doute, un président Strauss-Kahn aurait été immensément préférable au président Sarkozy. Mais voyons maintenant ce qu’Aubry, Hollande et Delanoë ont à offrir.

Jusqu’à hier, l’énorme ombre portée par l’inévitabilité de la victoire de DSK menaçait de confisquer à la gauche la tenue d’un vrai débat entre candidat à la candidature, d’un réel examen des projets et des programmes.

Leur chef désigné étant désormais en taule, les socialistes français sont libérés.

Laisser un commentaire

À lire votre analyse convaincante, M. Lisée, je suis presque tenté que le complot aurait été fomenté de la gauche française elle-même… 😉

Et si toute cette affaire n’avait absolument rien à voir avec la présidence française ou même la France en particulier?

Ron Paul, par exemple, se lançait déjà à l’attaque de DSK ce matin* dans le et, à ce que je sache:

A) il se fout de la France;
B) il fait partie de la mouvance libertarienne;
C) il sera en lice pour les primaires Républicaines aux États-Unis.

Finalement, et si c’était sa gestion du FMI ou l’orientation vers la « monnaie mondiale » (dixit Ron Paul sur FOX News) qui dérangeant certains gros Big Shots aux States qui causait tout ces remous – typiques du puritanisme américain (et non européen)?

Cela dit, les théories du complot m’amusent. Je n’y crois guère. Sauf que dans le cas qui nous occupe, il faudrait voir un peu plus large ou plus loin que les intérêts français, non?

* http://www.foxnews.com/politics/2011/05/15/paul-imf-implicated-chief-arrested-sodomy-charge/

D.S.K semblait être le candidat du journal Le Monde.
Pas celui de Libération qui s’est empressé de le mettre à mort.

Qu’importe la présomption d’innocence de la justice, le droit de la défense n’est pas compatible avec le soupçon d’un crime chez un homme politique. DSK est fini politiquement.

La politique française pour le reste est divertissante pour les Québécois, les Français cyniques et plus ou moins repentis de l’idéal sont passionnés de leurs turpitudes et par le poids démographique du pays sont capables de les communiquer relativement au monde francophone particulièrement.

La gauche socialiste peut-elle retenir notre espoir général en sachant que socialistes ou droite libérale française se vendent à la machine technocratique européenne?

La question.

Analyse tout à fait pertinente. Bien qu’il s’agisse d’un événement malheureux, cela permet à la campagne à gauche de véritablement démarrer sans attendre les intentions de celui sur qui tous les projecteurs étaient braqué. Il est déjà acquis que certains et certaines, qui devaient laisser toute la place à DSK, seront désormais sur les rangs. L’objectif du PS étant de maintenir les primaires à la date prévue et de présenter à terme une candidature suffisamment forte pour éviter les pièges de la dispersion des voix de gauche au premier tour.

L’actuel maire de Paris dispose d’un bon capital de sympathie si jamais il devait joindre la danse, Martine Aubry, en tant que Première secrétaire, de la machine PS et Francois Hollande du discours politique probablement le mieux structuré et le plus complet. Ségolène Royal tentera de nouveau sa chance même si j’estime ses chances plutôt minces.

Mon choix personnel? Francois Hollande dont j’observe le cheminement politique depuis mon séjour francais, en 1997-1998. Sa cote est d’ailleurs en forte hausse depuis quelques mois.

Évidemment, je souhaite que Sarkozy morde la poussière. La candidature de meilleurs candidats pour la présidence à gauche comme à droite est au moins susceptible de libérer la France d’un président extrêmement méprisant et sans retenue
devant son adoration des honneurs, de l’argent et dont la rage personnelle est connu de tous. Rage qui fait de Sarkozy un anti-président en exercice.

F.Hollande, Bertrand Delanoé, l’un ou l’autre feraient honneur à la France par de meilleures perspectives et un savoir vivre non corrompu par les seigneurs de l’argent comme les Desmarais.

Vous avez vu comme Ségolène s’est porté à sa défense? Comme si elle voulait tasser Martine et surtout son ex Hollande.

Delanoé à la présidence? En plus de la judéité, lui, il a l’homosexualité! «Bonne chance» lui dirait le grand André d’Outremont..

Le timing pour un règlement de compte serait en effet un peu bizare. Les gens sont peut-être plus conscients qu’il faut du respect dans ce monde et n’auraient pas participés à un cover up ? Je ne connais pas les détails.

Il y a plus de conspiration pour nous faire peur. Ceci ne risque pas d’apeurer la planète !
Comme il y a plusieurs causes dans un accident, il y a peut-être plusieurs raisons que ceci est devenu public.

Je ne vais pas pleurer sur le sort d’un banker. Je pense qu’il n’est pas le seul à pratiquer des rites bizares.

Il y a de plus en plus de conspirations et de mensonges. 99 % de tissus de mensonges ne fonctionne pas, il y a des limites !

L’UMP de Nicolas Sarkozy a, nous le savons tous, un sérieux problème.

Avec DSK comme candidat du PS, Nicolas avait de très bonnes chances de finir troisième au premier tour derrière Marine et de passer tout simplement rapidement à la casserole.

Mais voilà qu’avec DSK soudainement en taule à NY les Aubry, Hollande et Delanoë – après la larme d’usage – engageront une lutte fratricide féroce au sein du PS qui dévastera cette formation. Inutile de dire que le charme naturel de ces trois moineaux auprès de l’électorat français est tel qu’il va assurer un véritable désastre pour le PS au premier tour… Le PS vivra vraisemblablement un cauchemar encore plus grand que sous Lionel Jospin!

Or voilà que dans la foulée de l’emprisonnement de DSK, la bien-aimée de Nicolas lui donnera bientôt l’image de nouveau papa… On travaille fort en haut lieu pour effacer leur image bling-bling!

Maintenant, ô miracle, avec la nouvelle donne politique et l’image du nouveau papa sérieux, Nicolas a peut-être des chances d’arracher une des deux premières places au premier tour…

Imaginez Nicolas deuxième au premier tour derrière Marine Le Pen! On ferait encore un appel à tous (et surtout aux électeurs du PS) pour sauvez La France du spectre de l’extrême droite et de la désintégration de l’Union Européenne… Même Jacques Chirac ressortirait des boules à mites pour supplier l’électorat de gauche!

De penser un seul instant que DSK « sautant » à un moment aussi stratégique ne soit pas le résultat d’un complot est faire preuve d’une grande naïveté.

Je serais tentée d’être d’accord avec Inukshuk . Votre analyse va loin
et réussit à me convaincre aussi. Ce serait unn complot « intelligemment »fomentée de la gauche française…Eh!oui, la voie est libre pour les deux autres candidats ;en particulier pour François Hollande. Plus d’ombre à l’horizon. Même s’il n’y a pas de complot, tout s’est fait dans le bon timing. Sacré DSK…..il ne s’attendait pas à çâ!..ah !si, un peu..tout de même.. Vu son penchant pour la jarretière.

Je trouve ça exagéré de parler d’une bonne nouvelle pour la gauche. Sarkozy est évidemment le principal bénéficiaire de cette tournure inattendu des événements. Hollande ou Aubry peuvent certainement gagner mais ce sera plus difficile.

Et la pésomption d’innocence aux USA d’Obama, c’est un mythe??? Notre Harpeur MAJORITAIRE ne ferait pas mieux !

Mais elle est où Ségolène Royal dans votre analyse?

Il s’agit tout de même de la seule candidate à s’être attaquer de front à DSK. A la télé hollandaise, c’est elle qu’ils ont choisie pour discuter des conséquences de l’arrestation de DSK.

Et à ceux qui ne veulent pas la prendre au sérieux, j ajouterais qu’elle a été la candidate socialiste à la présidentielle la dernière fois.

Honnêtement, elle est combative la Royal…

S’il est encore trop tôt pour établir la thèse du complot, il n’en reste pas moins vrai que DSK dérange et pas seulement en France. Sa position au FMI dérange certains, le ménage qu’il a fait en y arrivant (600 personnes qui ont été remerciées) n’a pas produit que des heureuses et des heureux. Sa volonté d’une plus grande ouverture aux pays émergeant déplait, même ses interventions dans la crise grecque déstabilise l’establishment. DSK, n’est pas non plus très apprécié par l’administration Obama car il critique assez ouvertement la politique économique des États-Unis. De sorte que certains américains se frottent les mains à l’idée d’avoir pu s’en débarrasser, de la même façon plus d’un ne voulaient pas de lui comme président de la France. Les américains préfèrent Sarkozy pour la bonne et simple raison qu’ils pensent, qu’ils le contrôlent et que les officines de Goldman Sachs vont pouvoir continuer d’opérer comme si de rien n’était.

L’arrivée de DSK comme président de la France aurait eu un impact certainement positif sur le positionnement de l’Euro. Pensez-vous que cela fasse l’affaire du trésor américain qui ne sait plus comment gérer sa dette et son énorme masse de liquidité ? Cela pourrait faire plonger la valeur du dollar US au plus bas.

Aussi se débarrasser de DSK à l’international est intéressant. Pas seulement d’un point de vu hexagonal.

La question certes est de savoir à qui profitera de cette défection. La gauche, la droite à Sarkozy ou le vote de protestation, de ras-le-bol et de mécontentement que Marine le Pen canalise plutôt bien, mieux même que son père.

Je pense que Sarkozy a désormais de bonnes chances de gagner sa réélection de 2012 simplement parce que la gauche sortira de cette exercice plus divisée que jamais. DSK avait l’avantage de pouvoir convaincre une électorat plutôt centriste de changer pour lui. Bien que j’ai personnellement de l’estime pour Martine Aubry, je ne suis pas sûr qu’elle puisse convaincre tout l’électorat de gauche masculin qui préfère un homme pour gouverner. Pas plus que je ne sois sûr que François Holland soit l’homme du consensus. Comme il est aussi possible qu’un candidat de droite modérée, le radical Jean-Louis Borloo puisse aussi venir brouiller les cartes. Aussi dans une France divisée au premier tour, l’homme de la continuité qui aura bientôt un (ou des) héritier(s) pour assurer la survie du Royaume mettrait par le fait-même toutes les chances de son côté.

Sarkozy II : L’homme de la renaissance !

Coup monté? Amusante hypothèse.

Compte tenu qu’il faut constamment se méfier de ce que rapporte les médias conventionnels et de ce qui se passe dans les hautes sphères de la société, il me semble que dans ce cas-ci, cela ne s’applique pas.

L’histoire du téléphone.

1) L’avoir oublié
2) Rappeller l’hôtel pour le récupérer
3) Dans le processus permettre à la police de le retrouver.

Un scénario digne d’une bande dessinée rigolote.

Si c’est un coup monté, DSK devait faire parti du coup. Bien qu’on se servira de ces faits pour prouver l’innocence de DSK c’est de son inconscience qu’il s’agit. De toute évidence, il n’était même pas concient qu’il venait de commettre un crime.

Je pense plutôt qu’il s’agit d’un phénomène que l’on a constaté à plusieurs reprises chez des individus bien en vue qui posent un geste inconscient pour mettre un terme à leur carrière.

Pour certains c’est le vol à l’étalage pour d’autres c’est la tentative de viol. Il ne serait pas le premier à poser ce genre de geste. C’est à mon avis un problème de santé mentale plutôt qu’un coup monté.

PS S’il est vrai que l’on a retrouvé des égratignures sur la potrine de DSK et que l’analyse de l’ADN confirme l’histoire de la femme de chambre, j’ai bien peur que DSK prendra une longue retraite à l’ombre.

Les divers reportages ne concordent pas. Certains écrivent qu’il y a eu sodomie, d’autres, sexe oral mais pas un…sexe normal. Certains sont à l’effet qu’il était en train de déjeuner avec sa fille pendant le « délit » des touchers inappropriés.

Un peu de rigueur journalistique s.v.p., nous « venons » tout-mêlés.

Steve Boudrias a raison. Il faut voir plus loin que la France.

Il y a quelques semaines (le 16 avril), le FMI s’est permis un commentaire très critique envers les États-Unis dans un communiqué qui passera à l’histoire.

Depuis plusieurs mois, une lutte souterraine est engagée entre les États-Unis et l’Europe sur la question de savoir lequel, du dollar ou de l’euro, s’imposera comme monnaie de réserve. À la clé, la capacité d’emprunter pour financer leur dette.

Et, pour les États-Unis, la capacité de poursuivre leur politique hégémonique.

Strauss-Kahn, on ne sera pas surpris, favorisait l’Europe et volait au secours de l’euro en aidant la Grèce, l’Irlande, le Portugal, et bientôt l’Espagne.

Cela ne faisait pas l,affaire de gros intérêts aux États-Unis qui ont tout misé sur la financiarisation de l’économie américaine. Objectivement, la mise à l’écart de Strauss-Kahn fait leur affaire. Reste à savoir s’ils sont pour quelque chose dans sa chute.

Richard Le Hir

Ron Paul est contre tout ce qui bouge, en particulier la moindre petite politique sociale. Cet illuminé vit sur la seule planète néo-libérale, rien d’autre. Pas étonnant qu’il soit surnommé « Dr No ».

Je ne vois d’ailleurs pas ce qu’il a à voir avec l’affaire DSK.

Je trouve que l’idée d’un complot c’est trop facile. Tous les magouilleurs du monde nient absolument les faits qui leurs sont reprochés. Il y en a même qui font dans l’amnésie congénitale, le maire de Montréal en est l’exemple parfait.

Mais pour laprésidence française vous demandez si l’on souhaite avoir à la présidence le moins à gauche des candidats.

je trouve que c’est une mauvaise questions. Ce qu’il faut à la présidence française, c’est une formula équilibrée qui selon la formule serait la suivante : LAY-GAULT.

Ben oui, Jack et François en tandem. Une sorte de couple présidentiel qui établit l’équilibre politique une fois pour toutes.

Fini la gauche radicale, fini la droite épouvantable, les deux en même temps. Comme au Qwébec.

Quant à DSK, peut-être apprendra-t-il enfin à contrôller sa flye…

Deux points 1- Depuis plusieurs décennies l’alcoolisme est reconnu comme une maladie. Il ne se guéri pas, mais se soigne. La dépendance au sexe est une maladie. Elle ne se guéri pas mais se soigne. Aujourd’hui les écarts sexuels sont sexe soit péché soit gaudriole et les déviations ne sont prises au sérieux que lorsqu’il y a crime. Si DSK avait été soigné, si ces proches l’avaient obligé à se soigner, il ne serait pas actuellement dans une cellule sur une île de l’East River à New York. 2- La Justice spectacle américaine tient à plusieurs éléments. La Justice est, soit disant, la même pour tous. C’est faux, sans parler du reste, la peine de publicité négative infligée à DSK n’a rien à voir avec la photo d’un petit dealer avec des menottes. Ensuite, le In God We Trust inscrit sur tous les dollars américains, est la marque culturelle de la morale manichéenne américaine dans tous les prétoires, il y a le Bien, il y a le Mal. On punit le méchant. Et enfin il y a l’argent. La juge, (dont je ne remets absolument pas en cause les décisions), la juge est élue, elle sera réélue sans problème. Les policiers et procureurs se font une publicité dont ils ne doivent pas être trop mécontents. La jeune femme (très) présumément agressée doit être rejointe par les médias qui doivent proposer des sommes à cinq ou six zéros pour l’exclusivité interview, photos, films, scénario de long métrage etc.. Mais surtout, la dépendance au sexe est une maladie.
On sait que Michael Douglas ou Charlie Sheen en sont atteints. On peut penser que certaines starlettes ont pu être sollicitées ardemment comme le fit DSK avec la femme de chambre, on peut penser que ces actrices aient préféré ne pas porter plaine pour ne pas hypothéquer leur avenir. Le viol est le pire crime après le meurtre et la torture dont il est une forme.

Coupable ou non, c’en est fait de lui sur le plan politique.

Alors les cartes sont brassées, voila tout.

Et ce n’est pas plus mal puisqu’il avait plus de plumage que de ramage.

Il aurait dû commettre son présumé crime en Lituanie. Votre chanteur favori Cantat a eu 4 ans pour un meurtre. Mais aux USA, Il est de ces endroits où il faut savoir se tenir tranquille.

Selon son avocat, il va plaider la relation consensuelle. Drôle de consensus, et ce même si s’en était un.

En sociologie, quand on parle de théorie du complot, on n’évoque pas la réalité d’une mise en scène, mais bien de l’effet des circonstances: c’est COMME SI un complot avait été ourdi, comme le démontrent entre autres les intérêts de ceux qui aujourd’hui et demain, à l’Élysée comme au PS , vont tirer un profit politique de la situation.
Ceci dit, entre la droite bling-bling de Sarko et la gauche bling-bling de DSK, quelle réelle différence ! On va désormais y voir un peu plus clair au plan politique.
Commentaire 3: je pense à la détresse d’Anne Sinclair autant qu’à celle de la femme de chambre.

La gauche se rendra probablement compte qu’elle l’a échappé belle.Si DSK avait été élu comme président de la France,le PS se serait peut être demandé de quelle gauche il avait accouché à la présidence./DSK selon moi, n’est qu’un opportuniste sans convictions et sans moralité.Un autre Mitterand qui se retrouverait à la tête de l’État français par pure ambition personnelle.
La classe politique française se perd dans le désert des vanités et du carriérisme.

Toutes les hypothèses sont plausibles, même celle de Inukshuk.

Compte tenu de sa propension reconnue envers les dames et des écarts de conduite qui sont semble-t-il de notoriété publique, il extrêmement facile de piéger cet homme (le « framer » qu’on dit dans un certain milieu) qui était haï autant à gauche qu’à droite et autant aux USA qu’en Europe. Beaucoup ont d’excellentes raisons de le voir disparaître.

Mais il reste toujours l’hypothèse qu’il ait été complètement stupide et qu’il se pensait invincible.

«La France va mieux, oui, non pas mieux que l’année dernière, mais mieux que l’année prochaine!»
[COLUCHE]

Plutôt qu’à un complot, je pense à une histoire d’espionnage. Le croyant absent, une femme entre dans la suite pour rechercher des documents…
Il la surprend, la poursuit, elle se sauve et fait un esclandre pour se disculper…
Enfin, c’est peu probable…
J’aimerais bien que les enquêteurs américains fassent leur travail (recherche des preuves, des faits, des témoignages), plutôt que tout ce théâtre…

DSK, un violeur? Je ne crois pas. Une femme d’entretien qui entre faire le ménage dans des chambres à $3000-$4000 la nuit comme si c’était un « Motel 6″? Je n’y crois pas non plus.

Ce qui m’est le plus intrigant, dans toute cette histoire, est la saveur particulière du traitement de la nouvelle. Il s’y dégage des relents de Manuel Noriega, Khalid Shaikh Mohamed ou Saddam Hussein. Des individus dont les arrestations déshonorantes ont servi la propagande des administrations présidentielles du
moment.

Si Strauss-Khan veut reprendre du gallon, je lui suggère la méthode américaine; la contre-poursuite a grand déploiement: $500,000,000 pour atteinte à sa réputation et à sa place dans l »histoire. Amener au banc des accusés Sofitel, Accor, le Département de Justice américain, l’état de New York, la ville de New York, le consul français, l’état français… Enfin, faire le procès de ceux qui nous mentent effrontément depuis trente ans. La plus grande production depuis Cléopâtre.

Et voilà. Le défenseur d’une économie planétaire plus humaine pourrait ainsi faire porter l’odieux par la méchante oligarchie mondialisatrice, voleuse des trésors publics occidentaux, responsable de l’acharnement dont il est victime.

Et pour rester dans l »ère du temp, il pourrait même suggérer que nous tous sommes victime, par sa criminilisation, d’un acte terrorisme économique mondial.

Un vrai conte de fée. Même s’il s’est fait passerr un « Lewinski » à $200.00.

Un gars de gauche qui se tient pas mal au centre.

Il a avoué avoir eu une légère relation sexuelle « consentante » avec elle, ce qui devrait calmer un peu son épouse en France qui défend, bec et ongles, un si gentil et fidèle mari qui jouissant d’un si bon appétit, n’a pas apporté son lunch en voyage..

Elle, la présumée violée, croit qu’elle n’a pas du tout consenti à la sordide affaire, qui était loin d’être légère, mes biens chers frères.

Il y a d’autres raisons de celles que tu consideres.
Dans la situation économique actuelle La Politique finit par être secondaire et, l’essentiel ou la principale est «l’administrative». N’oubliez pas qu’il (DSK) a du finir les négociation des problèmes financiers de la Grèce, la Turquie, Portugal, Espagne, etc. Situation qui ne repond pas aux intérêts de l’empire, n’est pas?

Et jack layton, dans le salon de massage asiatique à Toronto? Il me semble qu’il est passé vite dans l’actualité…

Un détail: où étaient les gardes du corps de DSK durant tout cet épisode?

Le Directeur général du FMI ne se déplace jamais sans ses gardes du corps…

Une femme de mémage aurait pu entrer dans sa suite sans savoir qu’il était dedans et passer outre aux gardes du corps? INVRAISEMBLABLE !

DSK (62 ans) aurait pu agresser cette femme de ménage dans la force de l’âge (32ans) sans qu’elle ne puisse sérieusement l’amocher et alerter tout l’étage et les gardes du corps par ses cris? INVRAISEMBLABLE !

La juge américaine qui refuse une caution de $ 1 million et un bracelet qui indique en tout temps sa position !!!!

Où est la vérité dans toute cette histoire???

Fonctionnaire à Vichy à ce point apprécié par ses maîtres, qu’il a été décoré de l’ordre de la Francisque, la Légion du déshonneur des collabos. Grand ami de René Bousquet qu’il recevait à l’Élysée, cet ex-chef de la police de Paris sous l’occupation qui avait présidé à la rafle d’une quinzaine de milliers de Juifs rassemblés au tristement célèbre Vel d’hiv. Mitterrand de gauche!? Restons prudents, ce n’est pas prouvé!

Z, vous écoutez trop de télé.

Il n’existe pas de traité d’extradition entre les USA et la France.

Ce ne sont pas toutes les victimes qui ont le réflexe de crier. Pourtant elles devraient (selon les cours d’auto-défense).

C’est la preuve prépondérante qui fera trancher et non une parole contre une autre. Aujourd’hui avec la science, on peut arriver à des résultats probants s’il y a eu faute. Et la parole de la victime est tenue pour probante au sujet du consentement.

Comme elle a bonne réputation auprès de son employeur, je suis d’avis qu’en attendant les résultats scientifiques, il devrait songer à un avenir différent…

Pfui! Pourquoi aller chercher midi à quatorze heures? Ce que raconte la dite Ophélia est tout simplement la vérité. Elle s’est trouvée au mauvais endroit au mauvais moment alors que monsieur était en ‘crise/manque’, et voilà, le résultat est désastreux pour TOUT le monde, comme chaque fois dans ces sordides histoires. On verra bien comment tout cela va finir, mais je retiens deux choses : 1. S’il ne l’a pas fait, pourquoi sa défense change-t-elle au fur et à mesure que ses avocats ont vent des preuves que détient l’accusation? 2. S’il l’a fait, la moindre des choses serait d’assumer son geste au lieu de briser une deuxième fois la vie de cette pauvre femme avec un procès biaisé d’avance parce qu’il ment. Pour quelqu’un de son soit-disant niveau, cela serait certainement d’une extrême élégance, qui pourrait peut-être redorer le blason de sa chère gauche.

Si DSK est en taule, c’est suite au refus de la juge de le libérer sous caution. Cette décision est discutable et va probablement être révisée lors des prochaines étapes du processus pénal mais il est difficile de concevoir que DSK est un risque de fuite quand on peut le soumettre à une série de conditions et à un dépôt en argent qui peut être illimité et fixé par un juge. Mais il est encore présumé innocent et faire son enterrement à ce stade ci est carrément indécent…

Le système judiciaire des ÉU a ses qualités et ses faiblesses mais il fonctionne correctement, selon le type accusatoire, et même si on en fait un cirque médiatique, ce sont les jurés qui auront le dernier mot, après avoir entendu la preuve et surtout la présumée victime. Il n’est pas exempt d’erreurs judiciaires, tout comme le nôtre et celui qui existe en France, mais c’est la règle de droit qui exige que la culpabilité d’un individu soit déterminée par un juge et un jury après un procès juste et impartial. S’il y a complot, la défense va très certainement tenter de le démontrer mais il ne faut pas oublier que la poursuite a le fardeau de prouver hors de tout doute raisonnable la culpabilité de l’accusé.En attendant, toute théorie du complot ou prétention quelconque n’est que de la spéculation et du vent.

Dupe,

Lisez la chronique de Matin Wolfe dans le Financial Times du 18 mai 2011: vous commencerez peut-être à comprende…

Voici un homme, chaud lapin … c’est le moins qu’on puisse dire, un homme dit-on brillant et très »people », qui se retrouve dans de beaux draps… » because » quand monsieur laisse s’exprimer ses instincts de prédateur sexuel,son cerveau tout performant soit-il, cesse de fonctionner normalement et c’est le reptile qui prend en charge ses réflexes de torréador de la quéquette.
Il s’est attaqué au FMI en faveur de l’euro, il sauve la Grèce de la banqueroute, convainc l’allemagne d’aligner les euro, sauvera le Portugal et d’autres à venir.
Cet homme disons le, puissant en tous les sens du mot… s’est fait probablement une bonne quantités d’ennemis en France, aux USA et probablement dans tout l’univers, ou pour être plus »politically correct » une bonne quantité d’admirateurs prêts à le faire tribucher. La droite américaine verrait peut être d’un bon oeil l’euro se casser la gueule. Beaucoup d’ennemis et peut-être pas des plus distingués…

Le voilà donc à New-York, suivi de prêt par ses gardes du corps dans une suite à 3000 dollars la nuit d’un nhôtel grand luxe. Pas un hôtel chinois avec des putes au rez de chaussé… Unn hôtel pour grands seigneurs… SSoit dit en passant, la victime affirme qu’elle ne savait pas qui était DSK, grand patron du FMI malgré qu’elle soit sa femme de chambre… aucun de ses supérieurs ne l’a prévnu de l’importance du personnage… vraiment… malgré que sa photo ait été placardée dans dans l’hôtel avec son nom et sas qualités. Je ne parle pas du séducteur mais du patron du FMI. Ça me semble invraisemblable,. à moins que la dame soit sourde et aveugle avec un quotien intellectuel négatif…

Comment pêut-on imaginer cet homme de 62 ans, nu dans une grande suite, sortant peut-être de la douche, s’en prenant à une femme de chambre de 32 ans et la forcer de lui faire une turlute…
La femme ne s’est pas débattue, n’a pas crié. Elle s’est laissé aller à lui faire une fellation
de quoi, deux secondes, trois muinutes…
Ça prend combien de temps à un homme de 62 ans, même chaud lapin, pour conclure un orgasme par ce procédé…
La pauvre fille doit être bien frêle et trés timide pour se mettre à genoux forcée de donner du plaisir à DSK…
Si la chose s’est sensiblement passée de cette façon, à moins que DSK soit d’une force Herculéenne et magicien hypnotiseur pour arriver à dominer cette femme de chambre, la supposée victime n’as pas beaucoup résisté. Il me semble, é.cliarez-moi quelqu’un

Je veux dire ce scénario est digne d’un mauvais film XXX.

Je crois plutôt que ce pauvre DSK s’est fait enfirouapper de belle manière.
Ses envies, vont cette fois lui coûter très cher.
Mais bon c’est un grand garçon… et ses avocats vont le défendre… ça va faire du bruit.

J’espère que ses avocats vout pouvoir le délivrer de sa prison… c’est pas incarséré qu’il trouvera chaussure à son pied… pauvre lui… enfin façon de parler… passeque une caution de un million ça se trouve pas au coin de la rue ou dans la culotte d’une femme de chambre. Son compte en banque doit être bien garni.

Alors, en conclusion, bien que je ne sois pas très chaud à l’idée de gracier les prédateurs sexuels, quels qu’ils spoienr, il m’apparait que peut-être, cette fois, l’appareil reproducteur de Monsieur se soit retrouvé entre les babines d’un mauvais karma.

Pour moi il est coupable de deux choses :
– La première est d’être riche et puissant;
– La deuxième est d’avoir tombé sur une dame dont tout l’argent de monsieur ne suffira pas à faire taire.

P.S. De gauche? Comment une personne de gauche, sous prétexte d’aider, peut-elle demander à une population de privatiser ses avoirs? Le FMI n’est pas de gauche, il est à la solde des riches et célèbres. « Nous voulons notre argent ».

N’oublions pas que Wall Street n’a jamais aimé DSK à la tête du FMI. Ce dernier était l’artisan de l’aide apportée à la zone euro. Sans lui, l’euro serait mort et le dollar US continuait sa descente en enfer, perdant sa suprématie. DSK parti et le FMI de nouveau être dans les mains d’américains; ces dernier pourront continuer à imprimer le papier vert qui sera toujours et, peut-être pour longtemps encore, la devise refuge.

Bonjour,

j’aimerais partager ce long article avec vous

http://ecoeurement.com/2011/05/18/l%E2%80%99affaire-dsk-un-abces-d%E2%80%99un-malaise-francais-a-ete-creve-le-15-mai-2011/

IL y a une chose qui, je crois, échappe à plusieurs. Peu importe que DSK soit coupable ou non à NY, il a un passé en France.

Si la mère de Tristane Banon est sortie, c’est parce que la situation lui en a donné le courage.

il existe un réel malaise en France. Il y avait eu suffisemment de déclarations au sujet de DSK pour se poser la simple question: Comment le Parti socialiste avait pu une seule seconde considérer DSK?

En France, jusqu’au 15 mai 2011, on croyait que les histoires de famille ne sortiraient pas. Manipulation des médias, pouvoir, etc… avaient dessus sur tous ces français, hommes et femmes, qui n’en pouvaient plus du climat politique et médiatique malsain.

L’Affaire DSK a permis de crever un abcès.

Qu’il soit de gauche ou de droite, un macho sera toujours un macho et on sait que la douce France regorge de ces hommes qui continuent de regarder les femmes comme des êtres condamnés à combler leurs désirs. DSK, le tombeur comme on le décrit, a eu la mauvaise idée de de laisser aller à ses pulsions aux USA où la Justice a le don de s’emparer de ce genre de péchés et d’en faire des cas d’espèce publiques. Aux USA, on ne rigole pas, on ne mets pas de gants blancs. Il n’y a pas dans le monde de Justice plus publique que la leur. DSQ, le trousseur de jupons, aurait du le savoir: plus tu es riche et célèbre plus tu t’exposes aux caméras des paparazzi. Les Français sont offusqués par le traitement médiatique imoposé ,à leur petit roi. Tant pis. C’est sûr que si DSK avait troussé les jupons d’une femme de chambre d’un grand hôtel parisien, on n’en aurait jamais entendu parler. La victime aurait été sévérement invitée à ne pas en souffler mot. D’ailleurs, on a entendu une journaliste française racontée comment elle avait été attaquée par ce Grand homme. Elle n’a jamais porté plainte, jusqu’à maintenant. . ..

Voilà!

Les adversaires de DSK ont obtenu sa démission comme Directeur général de FMI. Le no. 2 du FMI lequel assumera l’intérim jusqu’à ce qu’on trouve un successeur à DSK est un Américain…

DSK a obtenu en contrepartie sa remise en liberté durant le procès puisqu’il y aura maintenant procès.

DSK était accompagné se son épouse et de sa fille lors de sa comparution lors de l’audience destinée à obtenir sa remise en liberté.

Il aura maintenant le temps de penser à peut-être écrire…

Qui ressort le plus libéré de l’affaire, que DSK soit coupable ou pas ?

Qui sont ceux qui ont les plus grands intérêts et ont le plus de moyens de jouer à ce que DSK ne soit ni président possible de la France et ni président du FMI ?