Du courrier… en attendant la loi spéciale

Parmi vos très nombreux commentaires, je retiens ces deux témoignages, que je mets dans ma filière « bon à savoir »:

Michel:

J’ai 67 ans et au début je disais que les étudiants exagéraient… Ça va faire, une loi spéciale n’est pas la solution! Hier soir mon épouse et moi sommes allé rejoindre les jeunes dans la rue. Un policier a traité ma femme de vieille peau, alors je me suis approché pour lui dire ma façon de penser et il m’a aspergé de poivre. C’est un Black Bloc qui est venu m’aider et m’a mis un liquide dans les yeux qui a soulagé mes souffrances.

Avant j’avais peur des jeunes masqués du Black Bloc… Plus maintenant. Maintenant j’ai peur des jeunes masqués du SPVM.

Phazon

À notre dernière assemblée, quelqu’un avait proposé de perturber le Grand-Prix de formule un. Proposition rejetée car considérée comme trop radicale pour l’instant…

Je parie que cette proposition va revenir sur la table et sera adoptée en force à la prochaine Assemblée. Moi qui ai voté contre, je voterai pour.

 

Laisser un commentaire

Un point intéressant, amené par ma fille :

PACTE INTERNATIONAL RELATIF AUX DROITS ÉCONOMIQUES, SOCIAUX ET CULTURELS

Signé par le Canada le 19 mai 1976

Article 13.
1. Les États parties au présent Pacte reconnaissent le droit de toute personne à l’éducation. Ils conviennent que l’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et du sens de sa dignité et renforcer le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Ils conviennent en outre que l’éducation doit mettre toute personne en mesure de jouer un rôle utile dans une société libre, favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux, ethniques ou religieux et encourager le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix.
2. Les États parties au présent Pacte reconnaissent qu’en vue d’assurer le plein exercice de ce droit :
a) L’enseignement primaire doit être obligatoire et accessible gratuitement à tous;
b) L’enseignement secondaire, sous ses différentes formes, y compris l’enseignement secondaire technique et professionnel, doit être généralisé et rendu accessible à tous par tous les moyens appropriés et notamment par l’instauration à tous en pleine égalité, en fonction des capacités de chacun, par tous les moyens appropriés et notamment par l’instauration progressive de la gratuité;
c) L’enseignement supérieur doit être rendu accessible à tous en pleine égalité, en fonction des capacités de chacun, par tous les moyens appropriés et notamment par l’instauration progressive de la gratuité;

d) L’éducation de base doit être encouragée ou intensifiée, dans toute la mesure possible, pour les personnes qui n’ont pas reçu d’instruction primaire ou qui ne l’ont pas reçue jusqu’à son terme;
e) I1 faut poursuivre activement le développement d’un réseau scolaire à tous les échelons, établir un système adéquat de bourses et améliorer de façon continue les conditions matérielles du personnel enseignant.

La FEUQ, la FECQ et la CLASSE vont probablement rejeter la loi spéciale. Ces gens vivent tellement dans un monde parallèle que je ne serais nullement surpris s’ils rejetaient un jour la loi de la gravitation universelle. Particulièrement quand ils vont commencer à revenir sur Terre, après avoir joui de l’apesanteur intellectuelle dans laquelle ils naviguent depuis 14 semaines. Apesanteur si sidérante qu’ils croyaient avoir le droit d’empêcher un étudiant d’étudier, le tout, bien sûr, au nom de la priorité à l’éducation, du droit à l’éducation et de l’accès à l’éducation!

j’ai 59 ans et j’ai été rejouindre les étudiants dans la rue et j’ai recu une roche en arrière de le dos et c’est un policier qui m’a aidé a me relevé et depuis ce temps je hais ces jeunes dangereux

1) Le témoignage de Michel sonne aussi faux que celui du « présumé policier » dont on a entendu parler la semaine dernièr. Un peu de sens critique?? La situation est tros grotestque M Lisée… Le bon papi conservateur qui découvre la vraie vie, qui se fait attaquer par la police et secourir par le BlackBlock? Voyons donc M Lisée…

2)Véhiculer une mauvaise idée et lui donner une plateforme médiatique? Est-ce que celà veut dire que vous êtes en accord avec ladite idée M Lisée?

Si Charest et sa clique souhaitaient radicaliser davantage le mouvement et attiser la crise politique, il ne s’y serait pas pris autrement.

Sylvain Bérubé, Sherbrooke

Interpeler un policier, voilà ce qu’il ne faut pas faire. Quand le chien du voisin, jappe après vous, faites vous la remontrance au chien ? Préférable d’en discuter avec son propriétaire. Avec un policier, c’est la même chose. Il faut porter plainte et prendre si possible le numéro de licence du policier. En disant au policier votre façon de penser, vous avez fait la chose à ne pas faire et il vous a mordu. Tant pis pour vous.

Trop beau pour votre thèse M. Lisée… pour ne pas penser que cela a été parachuté par un sympathisant de la GGI… la réalité est beaucoup plus nuancé d’habitude 🙂

Brulons Montréal! Voilà la parole de certains bien pensants, convaincus de leur doctrine, actuellement. Après ça sera « tuons les cons! », par définition ceux qui ne voient le monde tel comment on le pense, d’un bord et de l’autre.

Conclusion: Calmez vous le ponpon.

Aussi longtemps que l’intégrité physique et psychologique de tous sont respecté, je vois mal comment est-ce Jean Charest peut moralement dénoncer des actes de perturbation économique puisque lui-même attaque, non seulement le porte-feuille des étudiants, mais également l’intégrité physique et psychologique de ces derniers.

Depuis le tout début je suis sur la même longueur d’ondes de mon représentant en Léo Bureau-Blouin. Et je le suis toujours depuis son changement de ton d’hier. Pas une attitude agressive, mais plutôt d’un duel politique accepté.

J’ai jamais pensé commettre des actes terroristes, mais là vraiment, je vais voter aux prochaines élections…

Hier, je sortais de la bouche de métro Square-Victoria – avec mon attirail de photographie (je fais de la pellicule), ma veste verte auquel était accroché le carré rouge et le macaron « Jour de la terre » -, quand trois vestons-cravates-attaché-cases tout droit sortis de l’édifice Quebecor m’aperçoivent et me jugent instantanément comme « out », le pouce en bas.

Comme quoi, le jugement est rapide de la part des bien-pensants.

Je ne suis même pas un étudiant – j’ai passé l’âge (quoique je continue à lire!) – et je passe pour un élément perturbateur en raison du carré rouge. Dans la vraie vie, je suis un travailleur qui, cet après-midi-là était en vacances et se baladait dans le « Vieux » avec son attirail photo. Bordel!

Mais qui est réellement l’élément perturbateur???

J’habite au centre-ville de Montréal. J’ai 54 ans et je ne suis pas très grégaire et militant. Je peux cependant témoigner de l’impolitesse des policiers et même de la violence physique face à des manifestants pacifiques de certains policiers. J’ai assisté à un coup de matraque donné à une jeune fille de 5’4 »’, 100 livres mouillées, sans raison, par un polocier de plus 6′ entouré de 200 livres de muscles. Il est évident que certains éléments des forces policières tentent d’intimider les gens pour qu’ils évitent de manifester. Ça me donne mal au cœur…

Je suis anti-hausse et j’ai participé à quelques marches. Néanmoins, j’ai des gros doutes sur ce témoignage et je constate que quelques militants utilisent la désinformation, ce qui est malheureux même si je partage leurs idéaux. La semaine passée, un témoignage visiblement inventé et mal ficelé utilisait le même stratagème en se faisant passer pour un policier qui était contre la stratégie anti-émeute du SPVM. Tant que ces témoignages improbables ne seront pas faits en chair et en os ou devant un journaliste crédible pouvant garantir la fiabilité de sa source, je me méfierais. Je constate que mes amis qui sont anti-hausse comme moi sont très méfiants de tout discours venant du pouvoir mais prêt à gober n’importe quoi qui peut nous rassurer dans nos positions. C’est un jeu dangereux. Le discours s’est tellement polarisé que les émules de Martineau jouent également ce jeu en tentant systématiquement de discréditer l’adversaire sans se poser de questions. Néanmoins, je connais plusieurs témoins fiables qui ont vu la pauvre fille de 100 livres se faire frapper au sol par deux policiers et qui criait : « Monsieur, SVP, arrêtez, monsieur »…

@ honorable

On doit comprendre que votre monde parallèle est celui de John James, celui des TIZAMIS qui défileront devant la Commission Charbonneau. Je saisis enfin le sens de votre pseudonyme: monayable. De vos commentaires ce masque vous convient très bien.

Toutes les raisons semblent bonnes pour perturber la vie économique du Québec. L’économie c’est un peu du mandarin pour la plupart des étudiants dont les notions économiques sont inexistantes.

Les associations étudiantes ( CLASSE, ASSÉ)sont dirigés par des anticapitalistes et des anarchistes d’extrême gauche. La gratuité favoriserait les riches mais l’idéologie simpliste l’emporte sur la raison…

Le Québec et particulièrement Montréal se dirige vers une saison touristique catastrophique. Réjouissons-nous doivent se dire les membres de la CLASSE…

Jean Charest est aussi responsable de ce fiasco politique. Le PQ et le PLQ repoussent toujours aux calendes grecques l’indexation des frais de scolarité. Nous payons pour la lâcheté des politiciens.

Les manifestants d’extrême gauche aiment tellement le Québec qu’ils veulent perturber la vitrine par excellence de Montréal et du Québec à l’échelle internationale: Le Grand-Prix F1.

Quelle honte et quel égoïsme! Aiment-ils le Québec ?

Pour ceux qui doutent des penchants radicaux voire anarcho-communistes de la CLASSE:
http://pierrejeanjacques.hautetfort.com/archive/2012/05/07/index.html

Monsieur Lisée, à quand le grand tricheur, Jean Charest, avec le masque dans ses deux faces ?

Le dressage de catégories des populations de la nation contre d’autres s’apparente à l’un des premiers mécanismes du fascisme qui peut être employé aussi à l’intérieur de démocraties parlementaires comme ici pendant octobre 70 ou dans la démocratie autoritaire presque dictatoriale du duplessisme dans les années 50.

Le système électif peut être détourné par des politiciens dont la Fin justifie les Moyens. L’emploi de ces majuscules servant à démontrer que des politiciens se comportent comme des monarques dont le seul problème consiste dans des démocraties carencées mais démocraties quand même de trouver le moyen d’être réélu lorsque impopulaire et incompétent.

Ce dénommé J.J.Charest a trouvé le moyen en augmentant de manière fulgurante les frais universitaires de 75%, le reste consiste de se jouer comme le maître de la crise et de prévenir le désordre lorsque même encouragé par le même gouvernement et son apparent premier ministre.

La violence est politique celle du Parti Libéral du Québec qui nous a déjà donné octobre 70.

Nos dirigeants se dise contre la violence et l’intimidation…Pour ma part, je reçoit l’arrogance, le mépris de M.Charest comme la plus grande des violence. L’indifférence est pire que la haine.

J’ai la quarantaine. Je n’ai pas l’habitude de manifester et là, ça me donne envie de sortir dans la rue pour dénoncer ce gouvernement. J’ai hâte d’arriver aux élections.

Tout ça parce que les étudiants veulent protéger les droits de scolarité des familles qui gagnent plus de 100 000$. Elle est incroyable la gauche québécoise.

@ phillipe,

« Toutes les raisons semblent bonnes pour perturber la vie économique du Québec. L’économie c’est un peu du mandarin pour la plupart des étudiants dont les notions économiques sont inexistantes. »

Quant aux notions de Jean Charest en économie, de toute évidence elles appartiennent au monde de la magie. Il y a quelques années, à la réception de 2 milliards en péréquation, il s’est empressé de diminuer les impôts des Québécois. Harper a eu le souffle coupé.

Aujourd’hui, le même M. Charest s’obtine à faire payer la hausse des frais sur le dos des étudiants, quitte à perturber la vie économique de la province…

Cherchez l’erreur.

Il y a un p’tit noyau de machos dans ce gouvernement..et ça a paru ce soir. On les a vus et entendus! On comprend mieux maintenant pourquoi ils ont comme mission de se taire: ils ne sont pas « montrables ».

100 jours de grève. 100 jours de mépris. 100 jours de lutte.
Le mardi 22 mai à 14 h à la place des festivals les étudiantes et étudiants invitent l’ensemble de la population à une manifestation pour défendre l’accessibilité à l’éducation.
L’R des centres de femmes invite les centres à se joindre à un contingent féministe qui se donne rendez-vous le mardi 22 mai à 13h30 au coin des rues St-Urbain et René-Lévesque (devant le complexe Guy-Favreau)
https://www.facebook.com/events/232620616844146/
Le changement c’est maintenant!

Vous aimez les histoire , je vais vous en raconter une. Une fois c’tun p’tit premier ministre dont le gouvernement battait tous les records d’insatisfaction, qui savait que le pire s’en venait avec les histoires de corruption liées au financement de son parti,quand on lui servit sur un plateau une belle diversion avec la grève des étudiants.

Il comprend rapidement tout le profit qu’il peut tirer à mettre de l’huile sur le feu et à étaler son arrogance naturelle en laissant pourrir la situation.

Les étudiants tombent dans le panneau et certains extrémistes répondent par la violence faisant la joie du p’tit premier ministre qui trouve enfin un rôle à sa mesure , celui de défenseur de l’ordre et la sécurité.

Il passe une belle loi spéciale , le jour même où on arrête l’ex-président du comité exécutif de la ville de Montréal,un gros entrepreneur en construction qui se trouve à être aussi un méga-donateur au parti Libéral et leurs associés tout aussi dédiés à contribuer à payer le salaire parallèle que le p’tit premier ministre a retiré pendant plus de dix ans pour ses bons services.

Cette méga nouvelle passe en deuxième derrière la loi spéciale du ptit premier ministre et il peut espérer que les étudiants continueront de jouer leur rôle et que les extrémistes verseront dans la violence, ce qui devrait lui donner une chance de garder le pouvoir.

Ce qu’il ne pouvait pas prévoir cependant c’est que les associations étudiantes ont décidé pour ne pas faire son jeu de respecter la loi spéciale et de travailler à battre son gouvernement pour pouvoir par la suite négocier avec un gouvernement honnête.

Le ptit premier ministre mangea la volée électorale de sa vie et les étudiants participèrent au grand caucus élargi sur le financement des universités avec le nouveau gouvernement.

(Eh oui, j’aime bien les happy end!)

Le port du casque avec visière protectrice devrait être obligatoire dans une manifestation, d’ailleurs les policiers en ont tous. Les blessures à la tête sont les plus graves.

Bonjour à tous, je regardais le responsable de la SQ énuméré les noms de tous les petits amis libéraux du maire Tremblay (ex. Ministre libéral) Vive la Commission Charbonneau, j’ai hâte qu’on passe également à Laval, à Mascouche la liste des petits-namis libéraux est longue. On n’est pas sorti du bois. C’est tous de bons libéraux, ça doit être un hazard (désolé, je ne crois pas au hazard)Clément Marcotte, Ste-Marguerite.

L’intolérance de certains bien nanti est réellement intolérable. Moi-même ayant fait part à une manifestation en mars, j’allais me chercher une bouteille d’eau au dépanneur et un automobiliste m’a klaxonné tout en me faisant le doigt d’honneur parce que mon ami avait une pancarte avec lui. Bien entendu, il roulait dans une auto de luxe de l’année et il ne semblait pas être habillé avec des guenilles. Ont voit tout de suite qui supporte Monsieur Charest et sa bande.

En réponse à Philippe: votre document ne prouve rien. Je suis déjà allée à un congrès de la CLASSE sans en être membre. Je ne vois aucunement ce que cela prouve. L’article que vous avez publié dit seulement qu’il est allé à une réunion, que son coloc connait quelqu’un qui connait quelqu’un et que certains de ses amis son anarchiste et/ou communiste. J’ai des amis anarchistes et des amis communistes sans être ni un ni l’autre. Et pour finir, même si GND est anarcho-communiste votre phrase finale et je vous cite: « Pour ceux qui doutent des penchants radicaux voire anarcho-communistes de la CLASSE », ce n’est pas parce qu’un de ses portes-paroles l’est que tout le mouvement l’est aussi. Vous devez apprendre à modérer et surtout à vous trouvez des arguments qui ont de l’allure!

C’est a cause du gars du BB qu’il l’aide que c’est rendu comme ca, si tous avaient ete pacifique, la police ne sera pas a fleur de peau… J’ai une idee, batissons une statue pour cet anarchiste briseur de vitre de commerce (qui n’ont pas rien a voir la dedans)…

Du grand n’importe quoi…

Le porte-parole de la SQ disait que les polices étaient aussi des pères de famille.
Imaginez au retour ce soir : « Papa, qu’as-tu fait au travail aujourd’hui ? »
« Moi et neufs autres polices avons donné une contravention à un petit vieux ! »
« À dix, une contravention pour quoi ? »
« Il klaxonnait pour appuyer les demandes abusives des étudiants en grève ! C’est sur Facebook !»
Très bon souper en famille !!!
10 polices vs 1 vieux, contravention pour avoir klaxonné en appuie aux étudiants!
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=kWg4k00_JYc

Est-ce qu’on peut arrêter d’accumuler des point Niwdog (contraire de Godwin)….

SVP l’idéologie Anarchiste n’a absolument rien à voir avec l’idéologie communiste!
Un Anarcho-communiste est en soi une pure contradiction! Il faut sincèrement ne rien connaître des mouvements sociaux pour faire de tel raccourcis intellectuels…. Tout ça ne sert qu’à fair peur aux gens!

Histoire de remettre certaines choses en perspective, et parce que plusieurs ministres se complaisent à répéter que « seulement 30% » des étudiants souhaitent « boycotter » (sic) leurs cours, j’aimerais souligner qu’en décembre 2008, aux dernières élections provinciales, le gouvernement Charest a été élu avec l’appui de « seulement 24% des électeurs inscrits » sur la liste électorale…

En réponse a Normand: Outre la destruction matérielle, certains black blocs se donnent pour mission de protéger la manifestation (alors que de nombreux manifestants se plaignent d’être mis en danger par leurs actions). Ils opèrent alors différemment et leur but devient l’ouverture de voies pour l’ensemble des manifestants, cela passant souvent par des affrontements avec les forces de l’ordre. Bien que critiqués par les militants pacifistes et la plupart des militants altermondialistes la plupart des membres du black bloc affirment refuser de mettre en danger le reste des manifestants.
Bref, il font leur part à leur facon meme s’ils ne sont pas dans le moule du parfait citoyen payeur.

J’ai 84 ans et j’appuis la démarche étudiante. Je l’ai déjà écrit mais suis sollicité pour commenter de nouveau. Je ne marcherai pas dans la rue avec vous et vous pouvez sans doute deviner pourquoi. « Continuez le combat! »

Je suis tanner de voir que les étudiants prennent notre ville si belle en otage, du moins les payeurs de taxes. Je travail depuis maintenant 30 ans dans le même secteur, j’ai payer pour mes études et celle de mes enfants et j’appuis fortement le gouvernement dans ses démarches de tenir front au petit enfants qui veulent tout. La génération de paresseux et de donne moi tout mais je ne donne rien. Je payes mes taxes et mon essence qui continue a monter et pour vous autres. Aller travailler comme les générations l’ont fait avant vous et pour les adultes qui veulent marcher dans les rues cote a cote avec ses étudiants et qui a leur tour se plaignent que la police n’est pas bonne, la prochaine fois que vous avez besoins d »aide appeler donc un hells angel. Les hommes et les femmes en bleu mettent leur vies en danger a tous les jours et vous avez même pas le guts de les appuyer contre des jeunes homme ou jeune femmes qui veulent seulement une chose, gagner un argument qui ne devrait jamais être gagner. La loi est la loi, si ont obéirais seulement a ceux qui nous plait alors le monde serait chaotique comme il est présentement par ses enfants gâter. Je suis tanner, retourner faire ce que vous faite le mieux……..rien au lieu de nous faire prisonnier a tous les jours. Si vous travailleriez comme tout le monde, vous seriez trop fatiguer pour vos idioties de sortir et crier au bout de vos poumons que ce n »est pas juste. Vous savez ce qui n’est pas juste, c’est a tous les matin je suis debout a 5 heures am pour aller travailler pendant que tous vous êtes au lit, parceque vous êtes trop paresseux pour travailler.. Sa c’est pas juste

Je trouve ca drole a quel point des gens s’opposant aux étudiants sortent des arguments qu’ils ne sortiraient jamais s’ils avaient été voir ne serais-ce qu’une seule manifestation… Certains jeunes sont violents mais ca ne représente qu 1% de ceux qui sont présents… Tous ceux qui ont fait plus de 2 ou 3 manifestations vous le diront, le premier témoignage est une situation commune chaque soir ces temps-ci. Quand la SPVM dit aux manifestants de se disperser, ils les encerclent vite pour les empecher de se disperser… écoutez CUTV c est en direct vous verez… Et parfois, même quand ils réussissent a se disperser, les manifestants sont poursuivis et se font matraquer des rues plus loin… en gros on dit autant aux casseurs qu’aux pacifiques « faites ce qu on dit ou on vous poivrera/matraquera/etc… et si vous faites ce qu on dit, on va quand-meme vous matraquer ». Je suis un manifestant et je méprise les casseurs, comme beaucoup de manifestants. Mais il y a de l’abus des deux bords… déplacez-vous avant de juger…

Les plus populaires