La CAQ et le PLQ confirment leur avance, le PQ s'effondre
Élections 2018

La CAQ et le PLQ confirment leur avance, le PQ s’effondre

Selon le dernier sondage CROP, la Coalition Avenir Québec trône en tête des intentions de vote avec l’appui de 39 % des répondants, suivie du Parti libéral du Québec (33 %). Le Parti québécois continue de perdre du terrain. 

Cela faisait depuis janvier 2017 que la maison CROP n’avait pas rendu public un sondage sur les intentions de vote au Québec (CROP avait publié un sondage à la fin de la course à la mairie de Montréal qui s’était avéré juste).

Évidemment, il s’agit d’une excellente nouvelle qui indique que nous aurons au moins quatre équipes sur le terrain (Léger, Ipsos, Mainstreet et CROP) dans les semaines qui nous mèneront à l’élection québécoise du 1er octobre prochain.

L’équipe de CROP a donc conduit ce sondage auprès d’un échantillon de 1 002 internautes québécois de 18 ans et plus du 13 au 19 juin derniers.

Voici les résultats au niveau national :

La Coalition Avenir Québec trône en tête des intentions de vote avec l’appui de 39 % des répondants du sondage. Un tel appui dans l’urne le 1er octobre au soir accorderait tout probablement à la CAQ une victoire majoritaire et le pouvoir à l’Assemblée nationale pour les quatre prochaines années.

En deuxième place vient le Parti libéral du Québec avec 33 % des répondants. Tout comme c’était le cas au mois de mai entre les maisons Léger et Ipsos, nous avons ici un certain désaccord quant à l’appui au Parti libéral dans les intentions de vote. En effet, en mai dernier, Léger accordait 26 % au PLQ, alors qu’Ipsos mesurait plutôt 32 %. À la mi-juin, un sondage Léger/LCN mesurait les appuis au PLQ à 28 %. Est-ce que Léger sous-estime quelque peu le PLQ ou serait-ce CROP et Ipsos qui le surestiment ? Nous remarquons néanmoins que la valeur moyenne de ces sondages avoisine les 30 % d’appuis, ce qui semble être le niveau de croisière des libéraux depuis l’automne 2017.

Loin derrière en troisième place se trouve le Parti québécois avec des appuis anémiques de 14 %. Ce niveau anormal des intentions de vote péquistes semble, à première vue, comme une donnée aberrante, mais considérez la figure suivante :

Il s’agit de la mesure des intentions de vote pour le Parti québécois du dernier sondage de chacune des quatre équipes sur le terrain au Québec. Le PQ est donc plus bas chez CROP que chez les autres équipes, mais il n’en demeure pas moins que les troupes de Jean-François Lisée se trouvent fort probablement sous la barre des 20 % à l’aube de la saison estivale.

Jetons un coup d’œil aux sous-échantillons démographiques et régionaux de ce sondage.

Les électeurs francophones

L’avance de la CAQ auprès des francophones est encore plus prononcée chez CROP qu’elle ne l’était chez Léger. Avec des appuis de 48 % au sein de l’électorat francophone, la CAQ remporterait une majorité confortable en octobre si ce chiffre devait se transférer dans l’urne.

La région métropolitaine de Montréal

Aucune surprise pour la région de Montréal, où le PLQ et la CAQ se classent au premier et au deuxième rang respectivement, mais ce sont les appuis au Parti québécois qui font sourciller : avec seulement 15 %, le PQ serait sans doute rayé de la région métropolitaine.

La région métropolitaine de Québec

Sondage après sondage, les appuis de la CAQ dans la Capitale-Nationale deviennent de plus en plus imposants. Avec de tels appuis, aucune circonscription de Québec ou de Chaudière-Appalaches n’échapperait à l’équipe de François Legault — y compris les châteaux forts de Jean-Talon et de Taschereau.

Selon CROP, la CAQ est appuyée par 59 % des électeurs de la région de Québec.

Ailleurs dans la province

Dans les régions du Québec, la CAQ semble avoir grugé une part importante de l’appui au Parti québécois et domine avec 44 %. Les libéraux obtiennent un score respectable de 29 %, mais, sans un vote divisé devant lui, le PLQ se trouve 15 points derrière la CAQ.

En conclusion

Comparons ce sondage CROP avec les chiffres de Léger publiés au milieu de juin et la dernière projection Qc125 publiée dans L’actualité le 23 mai :

Nous remarquons que les deux sondages de juin font grimper la CAQ et baisser le PQ. Les chiffres du PLQ et de QS se trouvent près de la moyenne des deux sondages.

Voici les sondages des 12 derniers mois au Québec :

Nous possédons maintenant suffisamment de données récentes pour établir une nouvelle projection électorale. Les chiffres nationaux et les projections des 125 circonscriptions seront publiés avant la fin de la semaine.