La CAQ glisse, la majorité compromise

Tandis que la majorité caquiste risque fort de se décider dans l’Estrie, le Parti québécois et Québec solidaire gagnent du terrain. Nouvelle projection électorale de Philippe J Fournier.

Photo : La Presse canadienne

Deux sondages nationaux ont été publiés depuis le début de la semaine. Lundi, un coup de sonde de Rercherche Mainstreet/Capitales Médias accordait une avance de cinq points à la CAQ sur les libéraux. De plus, ce sondage révélait que le Parti québécois et Québec solidaire semblaient gagner du terrain, même si ces deux formations se trouvent toujours loin du peloton de tête.

Mardi, un nouveau sondage Léger/Le Devoir/The Gazette semblait nous indiquer les mêmes tendances générales, quoique la CAQ, à 35% chez Léger, serait en position de former un gouvernement majoritaire de justesse, ce qui serait hautement improbable avec les 32% que lui accorde Mainstreet.

Nous ajoutons donc ces nouvelles données au modèle Qc125 et mettons à jour ici la projection électorale (une brève explication de la méthodologie se trouve à la fin de cet article). Pour consulter la liste des sondages nationaux, visitez ce lien.

Projection du vote populaire

Sans surprise, la Coalition avenir Québec conserve la tête des intentions de vote et de sièges encore une fois cette semaine. Toutefois, la moyenne du vote populaire pour la CAQ baisse quelque peu depuis la semaine dernière (projection du 3 septembre) avec 33,4%.

Le Parti libéral du Québec est stable par rapport à la semaine dernière et obtient une moyenne de 30,6%. Avec un tel écart entre la CAQ et le PLQ, et considérant que la CAQ domine toujours auprès de l’électorat francophone, nous verrons plus bas que la CAQ est lourdement favorite dans la projection de sièges.De son côté, le Parti québécois enregistre le gain le plus important de la semaine et grimpe d’un point et demi à une moyenne de 19,8% des intentions de vote. Les deux sondages de cette semaine accordent au PQ 21% des intentions de vote, alors il se pourrait fort bien que le PQ soit en hausse dans plusieurs régions du Québec. Les chiffres des prochains jours (Ipsos, CROP) viendront confirmer ou infirmer cette tendance.

Finalement, Québec solidaire obtient 11,9% lui aussi en hausse depuis la semaine dernière. À moins d’une catastrophe d’ici la fin de la campagne, il est hautement probable que QS dépasse son total de sièges de 2014 (trois).

Voici les moyennes des projections du vote populaire avec les intervalles de confiance de 95%:

Projection des totaux de sièges

La glissade de la CAQ dans les intentions de vote, quoique modeste, profite à tous ses rivaux, mais principalement au Parti québécois. Comme vous pouvez le constater sur la figure ci-dessous, la CAQ chute de près de neuf sièges depuis la semaine dernière, alors le PLQ grimpe de trois et le PQ, de cinq.
Néanmoins, la CAQ demeure favorite pour remporter le plus grand nombre de sièges avec une moyenne de 62,1 – à peine un siège sous le seuil de la majorité.

Évidemment, nous devons faire preuve de prudence avec les projections de sièges, car elles demeurent incertaines. Considérez la figure suivante. Il s’agit des moyennes des totaux de sièges avec les intervalles de confiance de 95%:

Voici les densités de probabilités pour la CAQ, le PLQ et le PQ:

En arrondissant les moyennes des totaux de sièges à l’unité, voici ce que nous obtenons:

Avec une telle avance, la CAQ remporte un peu plus de 80% des 50 000 simulations de la projection, soit quatre simulations sur cinq. La moitié des simulations accordent à la CAQ un total de sièges supérieur à 63, soit le seuil pour une majorité à l’Assemblée nationale.

Distribution régionale

Pour consulter la carte complète de la projection, visitez ce lien. Sur les cartes, les circonscriptions pâles indiquent les comtés pivots, où les probabilités de victoire du parti en tête sont sous les 80 %.

En conclusion

Pour conclure, quelques observations:

Je surveillerai de près les sondages post-débats et mettrai à jour la projection dès que de nouvelles données seront disponibles.

* * *

À propos de la méthodologie:
Cette projection électorale Qc125 est basée sur le dernier mois des sondages publiés au Québec, provenant des firmes Léger, CROP, Recherche Mainstreet et Ipsos depuis août 2018. Également, le modèle utilise les données du recensement canadien et l’historique électoral des 125 circonscriptions du Québec afin de déterminer les tendances et corrélations entre les régions du Québec. De plus, il utilise une distribution non proportionnelle des indécis en lien avec l’historique des performances des sondages électoraux au Québec.Chaque sondage utilisé dans cette projection est pondéré selon la taille de son échantillon et sa date de terrain. Les sondages récents possèdent une pondération plus importante. À la fin de la campagne, l’étendue des sondages utilisés ne dépassera pas deux semaines, mais comme il s’agit toujours de la précampagne, les sondages du dernier mois ont été considérés. Pour plus de détails sur la méthodologie Qc125, visitez cette page.

Dans la même catégorie
39 commentaires
Les commentaires sont fermés.

La surprise jusqu’à maintenant c’est la montée de QS. Elle pourrait monter encore. 15% ce n’est pas impossible.
C’est aussi le seul parti qui a un projet de société. Qui peut faire rêver une jeunesse qui n’a jamais voté.
Les autres partis disent tous la même chose: on donne des bonbons à des sous-groupes d’électeurs pour avoir leur vote. Aucun projet de société. Aucun rêve.
Ceci dit je vais quand même voter pour la CAQ pour me débarrasser des Libéraux puisque c’est ca la question de l’urne, mon Phil.

Si je lis 2 fois plutôt qu’ une votre commentaire ; c’ est QS qui est le seul à avoir un projet de société !!!!!!!!!! Wow ! Pour moi un projet de société c’ est de l’ enrichissement collectif et non un endettement collectif ! Avez-vous sérieusement lu le programme idéologique de QS et leurs promesses électorales loufoques ? Tant qu’ à moi le programme du parti conservateur du Québec est plus réaliste !

Que voulez-vous? Les projets de société demandent de l’argent mais le gouvernement est fauché. Voter pour la CAQ pour se débarasser des Libéraux n’est pas constructif bien qu’ils doivent absolument perdre le pouvoir. Trop de soupçons de corruption planent sur eux. Il semble perdu d’avance d’attirer les anglos et les néo québécois vers les autres partis que les Libéraux et le vote des francos est tellement divisé que probablement nous reverrons nos fripouilles de Libéraux reprendre le pouvoir encore une fois.

Ce n’est qu’un sondage mais je ne parierais pas un p’tit deux sur le parti qui formera le prochain gouvernement en ce moment.

Comique ça d’affirmer que le PQ n’a pas de projet de société et de changer 4 trente sous pour une piastre! Ça va être beau ça un parti au pouvoir qui avait un Shylock comme président!

@beauly02
On peut aimer ou pas ils ont un projet populaire: taxer les riches et créer des tonnes de programmes sociaux gratis pour le peuple. C’est un projet de société
@michel
Le PQ avait un projet de pays. Les politiciens ont tellement joué avec qu’ils ont échappé le ballon. Lisée l’a enterré. Exit le PQ
La CAQ n’a pas de projet de société mais au moins elle va se tenir debout devant Trudeau et va nous débarrasser des Libéraux. Au moins ca de bon en attendant le Nouveau PQ post-Lisée.

D’un côté vous parlez de projet de société et de l’autre vous voulez voter pour du pareil au même. Au pire, perdez votre vote en choississant QS, mais voter pour le parti qui se trouve à l’autre bout de vos ambitions juste pour sortir le PLQ me semble plutôt contradictoire. Je veux bien qu’il faut parfois faire preuve de pragmatisme pour arriver à ses fins, mais il m’apparaît clair qu’élire la CAQ n’améliorera pas la situation. Bien au contraire même.

Michel a écrit : « Ça va être beau ça un parti au pouvoir qui avait un Shylock comme président! »

Les gens sont obnubilés par l’idée de sortir le PLQ et ils sont prêts à n’importe quoi pour y arriver. Même voter pour pire comme en choisissant la CAQ.

Dans le but de jouvencer la politique, il faudrait du monde avec un corps sain et un esprit sain : pas de bedaine par dessus le dos, pas de moumutte, pas de tatouage.
Bonne fin de campagne.

Les sondages vont changer à tous les 2 jours d’ ici le 1 er oct Eh! Bien ! Bof! Je suis dans l’ indifférence totale !

Attendez le débat les anglofone
Et les autres nationalités du Quebec et les machines libéraux
Vont faire sortir le vote il reste
Encore du temps et le taux
Des indécis est tres élevé
dans l isoloir beaucoup change
D idée

Je suis d’accord rien n’est définitif et surtout nous avons eux le meilleur gouvernement qui a emporté des réformes constructive et un équilibre budgétaire très enviable d’après les autres provinces.

@ Michel , le bienheureux ! Que pensez-vous de la péréquation ? Les libéraux n’ ont fait que dépenser de façon judicieuse je l’ avoue l’ argent du fédéral!

Il n’est pas rare que la gestuelle des candidats nous renseigne tout autant (voire pas mal plus) que les sondages. Ainsi hier j’observais Jean-Martin Aussant et je pouvais constater sa mine détendue et son petit (mais discret) sourire en coin. Pas vraiment la physionomie, ni l’expression d’un gars qui s’apprête à en « manger toute une » à l’élection.

Sur une autre plateforme, on voyait Legault plus tendu, son sourire était plus formaté et donc plus figé. Il est assez possible que les informations de terrain qu’il reçoit ne lui donnent pas du « tout cuit » dans toutes les circonscriptions.

Selon moi, à la veille du débat en français, rien n’est encore décidé dans le cœur et l’esprit des nombre d’électeurs (ices).

Sur place, j’étais surpris à la vue des sondages précédents, d’observer dans ma circonscription le bleu pâle s’installer sans réplique des électeurs (ices) dans une circonscription généralement toute dédiée au PQ. Si on se fie à la carte produite aujourd’hui par monsieur Fournier : c’est le bleu de France qui aurait assez amplement repris le dessus.

Je pense que la situation politique et électorale du Québec est bien différente de celle de l’Ontario. De plus, on commence à observer que les politiques d’économie de Doug Ford sont plus porteuses de discorde que d’argent réellement remis dans les poches des citoyens. Comme les politiques proposées par la CAQ sont copiées-collées des standards usuellement proposées par les Conservateurs de tout poil (même chose pour Blaine Higgs au Nouveau-Brunswick), je conjecture que les électeurs (ices) ne sont pas si dupes que ça !

Et puis, il y a un certain plaisir pour les électeurs (ices) de se sentir courtisé-e-s. C’est toujours intéressant de bien soupeser ce qu’on a à nous offrir avant de prendre sa grande décision. Après tout, cela ne se produit en général que tous les quatre ans.

Dommage qu’on ne voit pas Aussant plus souvent. Il apporte une bonne dose de crédibilité au PQ et il a un ton tellement rassurant. Le PQ a une solide équipe et formerait un Gouvernement pas mal plus inspirant que de retourner sous l’austérité avec la CAQ.

Bien déçue des résultats de ce sondage !
Surtout que mon député s’est vraiment dévoué pour son comté.
Bien triste nouvelle ! C’était pas pour son travail, mais bien parce que les gens se fient aux sondages et non à leur coeur.

Plus je regarde et j’écoute Legault (qui commence à avoir l’air plutôt tiré et fatigué!) tenter de défendre ses innombrables, voire considérables virages idéologiques histoire grapiller quelques votes à gauche et à droite, plus je me renseigne sur le programme de la CAQ et que j’observe ce qui se passe en Ontario et aux USA qui partagent plus ou moins la même philosophie que la CAQ, plus je lis sur plusieurs candidatures très…très controversées et discutables de la CAQ, et plus la popularité de ce parti au Québec m’estomaque. Me pétrifie.

Comment en est-on arrivés là?

J’ai de la difficulté, beaucoup de difficulté, à croire que les Québécois seraient prêts à remettre les clés du pouvoir à ce ramassis d’amateurs juste pour avoir « du changement ». Juste pour « mettre les Libéraux « dewors » sans vraiment trop savoir pourquoi.

Ça me sidère.

L’économie roule à plein régime au point où nous avons dépassé l’Ontario. Nous sommes devenus une sorte de référence au Canada; du jamais vu!

Heureusement, on commence à entrevoir une raie de lumière quelque part dans l’obscurité et nous pouvons entretenir l’espoir que quelque part, les Québécois sauront faire la part des choses et faire preuve de jugement et de discernement le soir du vote.

Ceux qui croyaient naïvement avoir vécu de « l’austérité » avec les Libéraux n’ont encore rien vu si la CAQ est majoritaire!!!

L' »attraction caquiste » demeure un mystère et j’ose espérer que le peuple finira par déceler la supercherie. Toutefois, contrairement à vous, ce n’est pas le PLQ que je souhaite voir au pouvoir, mais le PQ. Pour un véritable changement et la fin de l’austérité.

@ Guy V, le PQ ne prendra pas le pouvoir; c’ est aussi simple que boire un verre d’ eau! Le progressisme c’ est quoi ? De plus en plus de programmes sociaux qui coûte une fortune et on n’ a pas l’ argent pour cela! Quand on est rendu à diminuer et/ou geler le salaire des médecins spécialistes pour se donner une marge de manœuvre dans le budget ! C’est vraiment invraisemblable qu’ on brasse la sauce à spaghetti allègrement sans parler de richesses, richesses, richesses! On attend après le bateau du roi; on attends la péréquation d’ Ottawa ! Les citoyens qui votent pour QS semblent chercher un autre moyen de s’ enrichir sans faire d’ efforts et faire payer les riches et vous avec votre petit parti , vous avez perdu votre crédibilité en voulant être plus à gauche !

@Guy V.:

1- L’austérité n’a jamais existé sauf dans le cerveau des adversaires des Libéraux. Les dépenses gouvernementales n’ont jamais cessé d’AUGMENTER!!!
2- Le PQ a quelquefois de bonnes idées mais ce que je lui reproche le plus et je suis loin d’être le seul, c’est d’hypocritement camoufler par tous les moyens son article PREMIER qui est de se séparer du Canada, l’un des pays les plus enviés de la planète. Il en est rendu à tenter de détruire la carrière politique de Martine Ouellet, l’une des femmes les plus fortes de son parti et qui plus est, une des VRAIES séparatistes. Ce parti est devenu, comme l’a si bien dit Jacques Parizeau, un champ de ruines.

Simple question. Qui est un des actionnaires de L’actualité? Un dénommé Taillefer. Chercher pas plus loin vous avez votre réponse.

…et qui est actionnaire majoritaire de l’empire Québécor? Eh oui…PKP lui-même qui fut chef du PQ et qui n’a jamais suivi les règles et qui se garde en réserve pour…on ne sait plus trop quoi. La Républik du Québek peut-être.

Éviter une majorité caquiste devrait être le mot d’ordre de toute la population. En fait, éviter que la CAQ prenne le pouvoir serait la solution idéale. J’ai peine à croire que suffisamment de gens penche vers cette formation politique pour remplacer le PLQ.

Idem.

À chaque jour, il y a un caquiste qui se fait ramasser pour des bêtises stupides. J’ai beaucoup ri de « l’équipe économique » de la CAQ qui se composait au départ de 7 individus, puis de 6 (Chassin, l’anti-gestion de l’offre avait mystérieusement disparu…), puis de 35 puis de 36 pour finalement finir avec un seul, le super-héros lui-même soit Monsieur Christian Dubé qui a soudainement et étrangement quelques trous de mémoire au sujet de son passage à la Caisse et du financement d’une compagnie appartenant à sa propre femme… Hum…

Mais ce n’est pas tout. Hier, il y a eu un débat sur l’économie du Québec, or, on se serait attendu normalement à ce que la CAQ s’y fasse représenter par son nouveau super-héros mais non, ils ont ressorti Chassin des boules à mites.

Plus ça va et plus ce parti ressemble à un tas de deux de pique.

Oups! Vous déraillez un peu ,beaucoup ! Si la CAQ domine depuis des mois dans les sondages, ça se peux-tu qu’ il y a dans l’ électorat un temps soit peu de gens intelligents qui se questionnent; n’ est-ce pas !! Alors si on ne vote pas libéral ; on est des insignifiants !!

C’est bien triste tout cela. Nous allons avoir droit au »show de boucane à TIVI » Du genre mon père est plus fort que ton père ou ta mère est plus forte que ton père ou etc etc.
Croyez-vous sincèrement que la lumière va jaillir de tout cela de toute cette cacophonie pressentie. Et nos sondeurs vont sonder a nouveau. Le train train va continuer.

T’ a qu’ a changé de canal!!! Et si ça ne t’ intéresse pas va prendre une marche! Mais surtout ne chiale pas contre le parti qui sera élu !

On est vraiment entré dans le cirque électoral mais on se doit de rester la tête froide vis-à-vis ce défi d’octobre 2018.
Faire des promesses est inévitable – on n’attire pas les mouches avec du fiel mais avec du miel.
Toutes ces promesses sont le signe qu’il y a des problèmes au Québec (hôpitaux, écoles, garderies, impôts, transport etc etc) – donc de dire qu’il y a des problèmes, c’est une évidence et dire que tel parti est le meilleur pour les résoudre est le vrai défi.
Deux des 4 partis sont trop « socialisant », ce qui veut dire des coûts très importants (pas la meilleure façon d’attirer des investisseurs au Qc) et plus de services sociaux ne rapportent aucun $$$ dans les coffres du Qc, au contraire.
Deux partis sont plus sérieux avec une vision plus économique – reste donc la question « Doit-on tenter la chance de changer dans un environnement instable politiquement (USA – Ontario – Colombie Britannique vs Alberta etc) ou plutôt assurer une continuité?
Aucun parti n’est parfait et des améliorations s’imposent – stabiliser les revenus et réduire les dépenses sont des enjeux majeurs. On ne peut continuer de dépenser et on doit être prudent dans notre choix électoral

Bonne chance!

…et maintenant, La Meute qui s’inspire de la CAQ…

Bravo à la CAQ . Vraiment bravo! Vos prises de position et vos affirmations à l’emporte-pièce ont finalement porté fruit. Vous faites une belle équipe tous les deux.

Il n’ y a pas seulement la meute qui s’ inspire de la CAQ et l’ ancienne ADQ ! Ceux qui se sont inspiré le plus de ce parti depuis quelques années c’ est effectivement les LIBÉRAUX !!!

Aucun des chefs de parti n’a le charisme nécessaire pour inspirer la population québécoise. Aucun parti n’a un programme avec un projet de société RÉALISTE. Mais il faut voter… c’est un devoir de citoyen. Alors allons y par élimination, on n’a pas d’autre choix. Comment ? Tout simplement en se posant des questions pertinentes, du genre :
1. Veux t’on voter pour un parti souverainiste ou fédéraliste ?
2. Veux t’on voter pour un parti dont les chances de remporter l’élection sont réelles ou imaginaires ?
3. Veux t’on, ou pas, voter pour un parti ni fédéraliste ni souverainiste dont le chef est un défroqué d’un ancien parti et qui se dit nationaliste pour ainsi brouiller les cartes et camoufler, jusqu’au lendemain de l’élection, sa vision des choses très à droite ?
4. Veux t’on, ou pas, voter pour un parti dont le chef balaie sous le tapis la raison d’être numéro un du programme de ce parti ?
5. Etc…
Il suffit alors de commencer par les questions dont l’objet nous tient le plus à cœur et d’arrêter de se questionner quand il ne reste qu’un parti (sinon on risque de ne pas aller voter ou d’y aller pour annuler son vote car in ne reste aucun parti sur notre liste).
Bon vote lecteurs de l’Actualité !!!
Bruno

Je n’ ai rien contre les libéraux. Mais la question que je me pose est simple ! Depuis déjà 15 ans avec une brève interruption de 18 petits mois , les libéraux ont installé leur tentacules dans tous les ministères et sociétés d’ états ! De quoi faire une réflexion sensée et se demander si on est bien gérer. La question que je me pose est simple pourquoi je voterais pour le statut quo ? En politique c’est le changement et ceux qui veulent le statu quo votent pour les libéraux et ne veulent pas sortir de leur bulbe! On est la plupart d’ entre nous rébarbatif aux changements et surtout sortir de notre environnement est perçu négativement!

Mais quoiqu’ il arrive le changement est là et nous devons y faire face ! Je respecte les partisans de parti , mais je me questionne sur la justesse de leurs arguments qui ne sont pas réfléchis , mais plutôt enracinés, encarcannés, automatisés ! As- t’ on le droit de réfléchir et avec sagesse de voter selon notre réflexion !

Ceux qui craignent l’élection d’un gouvernement majoritaire CAQ, auraient intérêt à voter stratégiquement. À titre d’exemple, dans Verchères, le PQ tire de l’arrière par très peu. Même les fédéralistes auraient intérêt à voter pour Stéphane Bergeron afin d’éviter que la circonscription ne passe aux mains de la CAQ. Il pourrait en être ainsi dans quelques autres comtés. Le vote stratégique n’aura jamais eu autant d’importance.

Moi je suis immigrant et je pense que Coillard ne comprend rien de l immigration
Les immgrants ce n est pas une bouche trou .
C est le CAC qui a raison. moins d immigrants. et bien. intégrés
Probleme de main d oeuvre
il faur une autre politique que
de l importation des immigrants

@ Kom,

Je ne voudrais pas me montrer désobligeant. Si ce n’est que pour vous dire les choses franchement, je trouve votre français plutôt approximatif, sans parler du caractère inexistant de la syntaxe qui pourtant est importante dans la pratique du français.

Heureusement que vous êtes d’ores et déjà parmi nous, tant et si bien qu’il nous fait réellement plaisir de vous avoir avec nous.

Si ce n’est que je me dis que si monsieur Legault faisait passer un examen de français rétroactif pour tous les immigrants. Personnellement (moi qui suis aussi un immigrant comme vous) je me qualifierais « haut-la-main », tandis que vous… vous vous trouveriez probablement sous le coup d’une expulsion.

Ne trouvez-vous pas ironique que ce soit vous qui pourriez ne pas vous qualifier, vous qui soutenez Legault ; tandis que moi qui me qualifie en tout : valeurs, diplômes, connaissance étendue du français, incluant les deux langues officielles du Canada ; je sois particulièrement opposé à cette politique régressive de la CAQ ?

Pourtant, si je regarde mes intérêts, seulement mes intérêts et rien que mes intérêts, ce serait très bon pour moi que de vivre dans un Québec élitiste qui sollicite seulement et exclusivement l’élite migrante, laquelle élite tirerait tous les avantages de ce futur système brutal qui exclut sans ménagement toutes celles et ceux moins chanceux que moi qui ne se qualifient définitivement pas.

Seriez-vous prêt à déclarer sous serment (affidavit) que monsieur Couillard ne comprend rien à l’immigration ?

Les libéraux n’avaient aucun ministre d’envergure pour faire refaire la société socio-démocrate qu’ils ont bon an mal an démantelée. Le système neo-libéral qui les inspire est sectaire. La CAQ ONT LE MÊME PROBLÈME. Ils proposent des solutions économiquement rentables et non sociales. Le million de citoyens dépendants en feront encore les frais, mais ils s’assureront de donner des milliards afin que l’économie québécoise soit aussi forte que celle des autres provinces…..soit une augmentation du PIB de 20%……comment vont-ils y parvenir??? Couper dans les dépenses sociales pour en donner aux industries afin qu’ils augmentent les salaires de 20%…..qu’arrivera-t-il alors pour les coûts de service…..augmentation de 20%???
À mon avis seul le PQ peut remettre le Québec socio-democrate sur les rails car ils l’ont déjà fait.

La cacophonie du test des valeurs: six (6) ans pour obtenir la citoyenneté??

La CAQ promet de faire passer un test des valeurs et de connaissance de français aux nouveaux arrivants. On peut être pour ou contre. Chacun a droit à son opinion! Mais encore faudrait-il que les paramètres de ce test des valeurs soient clairement définis. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a un flou terrible sur la façon dont la CAQ compte s’y prendre. Qu’en sera-t-il du cadre actuel? Un résident permanent actuel au Québec doit attendre trois (3) ans au moins et réussir un test de connaissance du Canada (droits, libertés, responsabilités, histoire et géographie) avant d’obtenir sa citoyenneté.
Si un immigrant devrait attendre comme le propose la CAQ trois (3) ans pour obtenir son certificat de sélection du Québec, il lui faut donc attendre six (6) ans pour obtenir sa citoyenneté???
Autre chose, fera-t-on aussi passer des tests de valeurs aux français de France qui désirent s’installer au Québec? Ou est-qu’il y aura deux (2) catégories d’immigrants? Rien n’est clair!

@ Dominic,

Plus encore que le test des valeurs, c’est le test de français le plus important pour les Français de France. On risque fort par exemple de vous « gosser », s’il vous venait à parler de vos « gosses » ou mieux des « gosses » de quelqu’un d’autre…. Si vous commettiez un tel « blasphème », vous seriez par « Saint-François » sur le champ expulsé.