La course à l’Assemblée nationale décryptée

Il ne reste plus que 74 jours avant les élections générales au Québec. Bien que les Québécois se trouvent présentement à des années-lumière de la politique, nos politiciens ratissent déjà leurs circonscriptions, avec pour objectif de faire bouger l’aiguille en leur faveur.

Photo : iStock

L’opération d’aujourd’hui consiste en une mise à jour du classement des 125 circonscriptions par parti en ordre de probabilité de victoire. Il s’agit d’une façon visuelle de représenter le chemin de la victoire pour la CAQ, le PLQ et le PQ.

Pour ce qui est de Québec solidaire, comme ce parti n’est présentement pas concurrentiel dans de nombreuses régions du Québec, nous limitons cette liste à 12 circonscriptions, soit le seuil que QS doit atteindre afin d’obtenir la reconnaissance officielle de parti à l’Assemblée nationale.

Les données utilisées pour ces classements proviennent de la projection électorale Qc125 du 28 juin 2018 publiée dans L’actualité. Ces données par circonscription sont aussi accessibles sous forme de carte interactive.

Les circonscriptions sont classées en quatre catégories :

  • Les circonscriptions solides : probabilité de victoire supérieure à 95 % ;
  • Les circonscriptions probables : probabilité de victoire entre 80 % et 95 % ;
  • Les circonscriptions pivots : probabilité de victoire entre 60 % et 80 % ;
  • Les pivots blancs : probabilité de victoire inférieure à 60 %.

Je rappelle aux lecteurs et lectrices que ces données ne constituent pas une prédiction pour le résultat du scrutin du 1er octobre prochain, mais bien une projection du portrait actuel, selon les données présentement disponibles. Lorsque de nouvelles données seront publiées, les projections seront mises à jour.

La route vers 63 sièges pour la CAQ


Quelques observations :

La route vers 63 sièges pour le PLQ

Fort d’une victoire de 70 circonscriptions en 2014, le PLQ a perdu de nombreuses plumes depuis, particulièrement auprès de l’électorat francophone. Néanmoins, nous pouvons constater sur la figure ci-dessous que le PLQ possède tout de même une base solide.

Quelques observations :

  • Les 23 premières circonscriptions de cette liste sont les bastions libéraux qui demeureront probablement inébranlables d’ici le 1er octobre. Parmi celles-ci se trouvent les 13 circonscriptions de la moitié ouest de Montréal, ainsi que deux circonscriptions de la région de l’Outaouais : no 17 Pontiac et no 22 Hull.
  • Les positions no 24 à no 30 sont les circonscriptions libérales probables. Parmi elles se trouvent deux autres circonscriptions de l’Outaouais, no 24 Chapleau et no 27 Papineau, ainsi que deux circonscriptions lavalloises, no 25 Fabre et no 30 Mille-Îles.
  • Les circonscriptions pivots libérales commencent à la position no 31 Gatineau jusqu’à no 38 Sherbrooke. Le fait que le PLQ peine à se rendre jusqu’à 40 sièges est certainement une indication sérieuse de la baisse de popularité du gouvernement Couillard.
  • Justement : la circonscription du premier ministre Philippe Couillard est elle-même en danger : no 40 Roberval est un pivot blanc, selon la dernière projection.

La route vers 63 sièges pour le PQ

Quelques observations :

  • Selon les données de la projection, il ne reste qu’une seule circonscription péquiste solide : il s’agit de Matane-Matapédia, circonscription du leader parlementaire péquiste Pascal Bérubé.
  • Les positions no 2 à no 6 sont les circonscriptions probables et pivots du Parti québécois : no 2 Gaspéno 3 René-Lévesqueno 4 Rimouskino 5 Bonaventure et no 6 Duplessis.
  • Alors comment le PQ obtient-il une moyenne d’environ neuf sièges dans la projection ? La réponse est simple : le PQ demeure hautement concurrentiel dans de nombreuses circonscriptions, même s’il n’est pas actuellement présenté comme étant le favori. Parmi ces circonscriptions qui pourraient retourner au PQ si celui-ci parvient à reprendre quelques points (ou quelques fractions de point !) : no  7 Jolietteno  11 Lac-Saint-Jeanno  12 Jonquièreno  13 Rosemont et no  16 Marie-Victorin. Si le PQ pouvait remonter de quelques points et s’approcher de son total de 25 % aux élections de 2014, il pourrait sérieusement brouiller les cartes.

La route vers 12 sièges pour QS


Quelques observations :

  • À moins d’un revirement majeur, les trois circonscriptions présentement détenues par Québec solidaire (no  1 Gouinno  2 Mercier et no  3 Sainte-Marie–Saint-Jacques) ne devraient pas changer de couleur. Sur la figure ci-dessus, Sainte-Marie–Saint-Jacques est étiquetée comme probable, notamment parce que Mme Massé n’a remporté cette circonscription que par moins de 100 votes en 2014. Néanmoins, puisque ses deux adversaires principaux, soit le PQ et le PLQ, ont perdu du terrain dans la métropole dans la dernière année, il serait fort étonnant que Mme Massé perde sa réélection. C’est à suivre.
  • La circonscription qui a le plus de probabilité de tomber aux mains de Québec solidaire demeure encore no 4 Hochelaga-Maisonneuve, présentement représentée par la députée péquiste Carole Poirier. Mme Poirier a remporté cette circonscription par un peu plus de 1 000 votes en 2014 (avec près de 35 % des suffrages). Il s’agira à coup sûr d’une circonscription à surveiller pendant la campagne.
  • Avec les chiffres actuels, le plafond réaliste de Québec solidaire se situe à six circonscriptions, car ce parti possède des probabilités de victoire non négligeables dans no  5 Rosemont et no  6 Laurier-Dorion. À partir de la position no  7 Taschereau, les probabilités de victoire de QS deviennent négligeables (voire nulles).

Les probabilités et projections des 125 circonscriptions seront mises à jour dès que de nouvelles données deviendront disponibles. Les prochains sondages seront fort probablement les derniers de la précampagne. Nous pourrons donc mesurer les niveaux d’appuis pour chacun des partis présents sur la ligne de départ de la campagne.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

19 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Un seul comté solide pour le PQ!
La stratégie de Lisée de ne pas parler souveraineté aura amené le parti de René Lévesque là: à un comté à Matane! Faute de homards, on mange des crevettes chez les Lisée….

Bonne nouvelle quand même: Couillard va peut-être tomber. En fait, 3 des 4 chefs pourraient tomber. Les Québécois veulent du changement. Vont en avoir…

La pire erreur de Lisée n’est pas d’avoir remis la souveraineté à
plus tard : les votes du PQ s’en vont à la CAQ qui est encore plus
fédéraliste… C’est de ne pas l’avoir remplacée par un nationa-
lisme solide, et d’avoir laissé le terrain à la CAQ pour se coller
sur Québec solidaire, comme si le PQ n’était qu’un parti de
gauche un peu moins radical que QS… Il a oublié que le PQ
a toujours rallié des gens de sensibilité conservatrice (sur
le plan culturel), et qui vont maintenant voter pour la
CAQ pour enfin se débarrasser de l’antinationalisme libéral
hérité de l’ère Charest (c’est l’agenda identitaire qui avait
fait élire Marois et la Charte des valeurs qui lui donnait
un espoir solide de former un gouvernement majoritaire,
alors que c’est le poing levé de PKP qui a fait tout dérailler,
pas l’inverse comme le voudrait les purs et durs de
l’indépendance…les intentions de vote à ce moment-là
était sans équivoque sur ce point).

Vous êtes dans le champ. La baisse du PQ n’a rien à voir avec la stratégie de Lisée. Le PQ en parle d’indépendance et s’il en parlait plus, la situation serait encore pire car 65% de la population ne veut pas en entendre parler.

La seule raison de la montée de la CAQ aux dépens du PQ est sa victoire dans le château fort libéral Louis-Hébert. Aussitôt que les Elvis Gratton du Québec ont vu la CAQ dépasser le PQ, ils se sont tournés vers elle parce qu’ils y ont vu le seul moyen de se débarrasser du PLQ à tout prix. Et ce genre de projections qui n’en finissent plus est un autre encouragement de voter pour la CAQ .

M. Jacq2,

Vous semblez tout gober. Vous croyez à ce charlatan et pseudo journaliste à la solde de PLQ et de son organisateur Alexandre Taillefer??? Naïf que ça, tu fais un ACV!

@micheline st-pierre otis

Ah la théorie du complot! J’imagine que vs croyez que JFK a été tué dans un complot impliquant Fidel Castro, le KGB, la CIA, le FBI et Lyndon Johnson….. lol
Mon sondage je l’ai autour de moi: des gens qui ont voté toute leur vie pour le PQ et qui vont voter pour la CAQ parce que:
-Lisée les a laissé tomber en envoyant la souveraineté aux calandres grecques, en se foutant d’eux, en traitant le rêve de leur vie comme un fardeau à son élection
-ils veulent se débarrasser des Libéraux et seul la CAQ peut le faire.
Pas besoin de sondages scientifiques pour comprendre pourquoi le PQ de Lisée est au plancher et que la CAQ est au top.

@ Ian:

Donc, finalement, le « stratège » Lisée n’a aucune influence sur les électeurs et ce fut une grave erreur de l’avoir mis en place tout juste après le très bref règne de PKP qui, lui, au contraire de Lisée, défendait vivement (et le fait toujours vis ses medias…) le séparatisme le poing en l’air.

Faudrait savoir: les séparatistes péquistes devraient-ils défendre sans détour leur article PREMIER oui ou non?

Félicitations pour cette excellente analyse !

On ne peut pas parler de vote ici car le jour du scrutin n’a pas eu lieu.
Mais à entendre les charlatans vomir ou à déprimer sur le PQ, ça risque d’être une grosse catastrophe.
Invitez plutôt les égarés du PQ à retrouver leur bergerie au lieu de vous morfondre en toutes sortes de nouvelles à friser la catastrophe.

Comment la CAQ peut-elle être un pivot dans Labelle…s’il n’y a pas de candidat caquiste dans Labelle? N’importe qui qui connait bien la région sait qu’il s’agit d’un château fort pour le PQ pas tant à cause du parti que du député, qui est particulièrement apprécié par ses concitoyens. Si un candidat désirait se présenter contre lui, il l’aurait annoncé depuis longtemps car il est difficilement détrônable! Un peu de manque de rigueur dans les données ici?

Vous manquez de rigueur: avez-vous cliqué sur la projection complète? Vous y auriez vu que Mr Fournier donne 2/3 CAQ et 1/3 PQ. Pourquoi projette-t-il ainsi? Avec les sondages faits, c’est ce que son analyse lui donne. Si de cette projection vous comprenez qu’il est en train de dire que la CAQ va gagner… c’est qud vous devriez retourner sur les bancs d’école faire un cours de base de statistiques. Ma fille a étudié les probabilités en 3-4e années… En tout cas… assez hilarant crier au manque de rigueur quand on ne sait même pas interprêter des maths niveau primaire…

@Chloe Richard

« Si de cette projection vous comprenez qu’il est en train de dire que la CAQ va gagner… c’est qud (sic) vous devriez retourner sur les bancs d’école faire un cours de base de statistiques. » (Chloe Richard)

C’est pourtant ce que dit Philippe J. Fournier. Sur son site Qc125, il accorde une probabilité de victoire de 70 % à la CAQ dans le comté de Labelle.

S’agissant de rigueur, une relecture de votre commentaire aurait été souhaitable, puisque selon vos propres statistiques, vous attribuez à la CAQ plus de chances que le PQ. On s’étonne de lire, par la suite, la phrase citée ci-haut.

« La rigueur est une exigence que l’on s’impose d’abord à soi-même. » (Patrick Louis Richard)

Si la CAQ a 70% des chances de gagner, c’est qu’elle a environ 1/3 de perdre.

Donc vous venez avec votre commentaire de prouver que vous ne comprenez pas les statistiques. Avoir 2/3 de gagner, c’est avoir 2/3 de gagner, ça ne veut pas dire qu’on va gagner! Doux jésus un minimum de connaissances seigneur! Avez-vous déjà joué au dé? Vous avez 2/3 qu’en roulant le dé vous tombiez sur 1, 2, 3 ou 4. Par contre parfois quand vous roulez le dé ça tombe sur 5 ou 6. Avant de rouler un des je peux donc dire que j’ai plus de chance d’avoir 1, 2, 3 ou 4 que 5 ou 6. C’est exactement ce que dit monsieur Fournier: il n’a JAmAIS dit que la CAQ allait gagner, pas du tout. J’ai simplement dit qu’elle avait deux chance sur trois de gagner si les élections avait lieu aujourd’hui.

M. Fournier,

Continuez votre boulot de sape dégueulasse. Un vrai journaliste de chiffons..

Petit point: Il y a eu plusieurs sondages réalisés dans les dernières semaines par des maisons professionnelles et TOUS donnent le PQ perdant. TOUS! Certains prédisent même une déculottée magistrale.

Est-ce que tous ces sondeurs seraient des « journalistes de chiffons faisant un boulot de sape dégueulasse »?

Le présent article ne fait que confirmer ce que nous savions tous déjà, à savoir que très…très peu de Québécois accepteraient aujourd’hui d’entrer dans la cage à homards péquiste et que ce parti est devenu un champ de ruines (dixit votre Parizeau lui-même!).

Où avez-vous vu qu’il est journaliste? Il est professeur de physique au cégep! Lol
Vois perdez votre sang froid madame Otis… parce qu’il analyse les sondages il est un méchant? Êtes-vous si désespérée?

En Mauricie, en ce qui concerne les quatre comtés (Champlain, Maskinongé, Trois-Rivières et Laviolette-Saint-Maurice) il vous faudra véritablement réviser vos probabilités parce que les députés qui font la campagne présentement se sentent plus solides que probables ou pivots. Il faut être conscient que les sondages faits auprès d’électeurs qui ne sont pas nécessairement de toutes les régions mais se fient à ce qui se dit ou est véhiculé lorsqu’ils répondent aux questions ne reflètent pas nécessairement ce qui est ressenti à chaque jour sur le terrain.

Il est inutile de tirer sur le messager. M. Fournier recueille les données de différents sondages, et les utilise dans son modèle statistique pour tenter de prévoir les tendances. Les résultats qu’il nous présente sont le resultat de calculs mathématiques, et ne constituent en aucun cas une prise de position politique. On peut certainement argumenter que les résultats de sondages passés ne sont pas garants des resultats à venir; mais accuser monsieur Fournier de manipulation parce que les résultats nous déplaisent, c’est un peu ridicule.

Et désespéré! Mais que voukez-vous la plupart des gens ne comprennent pas les notions de prob et stats de niveau primaire.

I preferred it when you wrote the percentages down for each riding. It was a lot clearer that way who the parties in the lead are !