Les sondages auront eu tort

Jamais les sondages ne s’étaient à ce point trompés depuis l’élection de 1998, la plus lointaine qu’il a considérée en construisant le modèle Qc125. Philippe J. Fournier appelle les maisons de sondage à un examen de conscience.

Photo : Pixabay

J’écris ces lignes à 21 h 45 et il n’y a plus de doute : les maisons de sondage sur le terrain devront certainement effectuer un examen de conscience, car même si les résultats finaux de Québec solidaire et du Parti québécois se trouvent à l’intérieur des intervalles de confiance, les sondeurs ont complètement sous-estimé la CAQ et surestimé les libéraux.

Observez cette comparaison graphique :



C’est la plus grande erreur des sondages au Québec depuis l’élection de 1998, la plus lointaine que j’ai considérée en construisant le modèle Qc125.

Au cours des prochains jours, je ferai une analyse exhaustive des résultats en comparaison avec les projections. J’irai bien sûr circonscription par circonscription, mais il faudra aussi tenter d’établir une projection complète avec des sondages précis, cette fois.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

24 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Une hypothèse comme ça : les indécis discrets étaient ceux qui
étaient tellement écœurés des libéraux qu’ils ont attendus jusqu’à
la toute fin pour choisir le parti qui allaient nous en
débarrasser… À suivre.

Très étrange en effet. J’ai bien hâte de savoir la cause de cet écart car je suis parmi ceux qui sont sondés régulièrement par Léger et je dis toujours la vérité alors qu’apparemment ce n’est pas le cas pour tout le monde…

Je suis un de ceux-là qui a été sondé 3 fois pendant cette campagne et je n’ ai pas dit ma véritable pensée ! Les sondeurs devront s’ ajuster et peaufiner davantage leur méthodes car il y trop de sondage et ça commence à irriter beaucoup de gens! Pour moi on accorde trop d’ importance aux sondés qu’ aux véritables voteurs!!

Sondage qui a été malsain pour le PQ .
Quand on dit dans les médias que le PLQ a besoin du PQ pour performer ,… on en a la preuve .
On a voter simplement pour défaire l’acronyme PLQ .
Au PQ on lui a coller le racisme au cul . Quelle gêne ces gens là !

Que les sondeurs se trompent en termes de sièges on peut comprendre. On l’a bien vu avec l’élection de Trump. Mais aux EU, ils avaient vu juste en termes de votes: 48-46 en faveur d’Hilary donnaient les derniers sondages. En plein dans le mille.
Ici, vous vous êtes fourvoyés rare. Tous les sondages donnaient une quasi-égalité entre CAQ et PLQ alors que la CAQ a fini avec 13 points d’avance.
J’écoutais Léger hier soir: il était dans le dénis total. Le gros sourire aux lèvres tout semblait normal madame la Marquise.

C est de la fausse information et de plus ils dramatise tout en occupant les ondes de radio … tele

Close To Call ça vous dit quelque chose ? Bryan Bréguet avait fait les bonnes projections et fait les meilleurs sondages depuis longtemps. Ma question: comment se fait-il que ni Radio-Canada ni TVA en parle ? Quant à moi il a toujours été le meilleur sondeur de tous et il avait prédit les résultats du 1er octobre. Forum et Close to Call. Bravo.

Bryan a une mauvaise attitude et insulte les gens sur les réseaux sociaux; pas grand monde veut s’associer avec qq’un qui a cette attitude. Et puis làil a bien fait; le mois dernier c’etait qc125 le meilleur en Ontario. Chacun son tour, les deux sont excellents.

Close To Call et Forum avaient les meilleures projections depuis longtemps…ils sont les plus transparents de tous les sondeurs. Bravo M.Bryan Breguet.

Bryan s’est trompé en ON! Qc125 a fait mieux que lui. Là il a mieux fait. Chacun son tour. Et puis mr Fournier a prédit a cette élection 111/125 et bryan 109/125. Donc attention, bryan n’a pas été le meilleur sur tous les points!

Le truc est surtout de tenir compte des élections dans les autres provinces et aux usa pour connaître la tournure manquante dans les sondages.

Monsieur Fournier,

Au cours de cette période, je n’ai suivi aucun Institut de sondage en particulier, seulement vos travaux et je dois dire que vos présentations étaient les plus intéressantes, car c’étaient celles qui prenaient en considération les marges d’erreur et les fluctuations sur une période historique assez longue.

À ce titre, je souhaite vous remercier pour ce modèle qui à défaut (peut-être) d’être parfait est des plus éclairant pour celles et ceux qui veulent voir la politique globalement et non constamment sous un regard partisan.

Ce n’est pas qu’au Québec que les sondages se trompent, ils se trompent à peu près partout. J’avais dans des commentaires précédents en début de campagne évoqué la question des échantillonnages. Ce n’est peut-être pas la seule question que les Instituts de sondage devraient se poser. Si ce n’est que dans des sociétés plurielles comme les nôtres, dans des sociétés plus multipartites, dans des sociétés où la répartition des votes est plus hétérogène, cela requière d’avoir des échantillons plus copieux et encore des échantillons plus représentatifs de la réalité sociologique de chaque région, de la réalité socioculturelle et même des caractéristiques ethnoculturelles de chaque entité sondée.

Il est possible que de tels sondages coûteraient plus chers pour être réalisés. Ce qui porte aussi sur le financement des dits sondages. Selon moi, pour aussi scientifiques qu’ils soient, certains sondages relèvent en partie du copinage avec les médias. Pour cette raison, je ne suis pas convaincu que les résultats soient si fiables que cela.

Poursuivez votre bon travail, soyez assuré qu’en ce qui me concerne, ce que vous faites est très apprécié.

commentaire à l’auteur, fait des simulations en introduisant un pourcentage de gens qui mentent délibérément, tu verras que ta marge va augmenter, tu devrais ensuite être capable d’estimer le pourcentage de gens qui ont menti par parti, j’estime que ce qui s’est passé c’est comme pour Trump, la pression des médias qui traitaient les caquistes de racistes, de xénophobes et de nationalistes ethnique ont fait peur a bien des caquiste a dire la vérité et ils ont été dire l’opinion politically correct dans les sondages (n’oublions pas que l’ancien PM ainsi que le ministre des finance n’ont cessé pendant des années d’enfoncer ce clou dans la gorge des gens, notre PM traitaient délibérément de xénophobes environ 54% de la population, encore plus si tu comptes juste les francophones) ca peut soit etre la pression sociale ou un genre de refus de donner une opinion controversée à quelqu’un d’inconnu au téléphone. je crois réellement que les médias sont allé trop loin à juger une partie de la population comme s’ils étaient des parias et que ca a occasionné ce phénomène statistique. et d’ailleurs je pense qu’on devrait faire un mouvement collectif et poursuivre en justice couillard, leitao et le PLQ pour avoir traité de xénophobes et autre un bonne partie de la population afin de faire des gains auprès de l’électorat anglophone et allophone, ça devrait etre un crime contre l’humanité de faire une telle chose, et surtout de supporter une immigration massive en même temps de convaincre les nouveaux arrivants que la majorité des francophone ne les aime pas… c’est une stratégie électorale digne d’une dictature comme la russie qui se dit democratique mais qui utilise la peur pour arriver à ses fins. le PLQ aurait moins de vote que QS et PQ si tu enlèves le vote des nouveaux arrivants et des anglophones. Ce que je dis n’a rien de raciste, je pense qu’on doit faire mieux pour aider le plus de monde sur terre. Mais je pense que le PLQ a eu ce qu’il méritait en essayant de marginaliser une partie de la population, ils ont fait mentir les sondages en maintenant une pression sociale négative qui laissait une portion de l’électorat se sentir juger comme des mauvaises personnes. Tu peux rechercher les études en psychologie et en sociologie pour sur ‘peer pressure’ et ‘social pressure’. Facebbok et NationBuilder, entre autre, sont des plateformes qui utilisent ce phénomène pour arriver à leur fin. Anyway tu dois connaitre tout ça avec ton background en ‘data science’.

@ Luc,

Vous écrivez beaucoup de choses, entre autre ceci : « (…) ça devrait être un crime contre l’humanité de faire une telle chose, et surtout de supporter une immigration massive en même temps de convaincre les nouveaux arrivants que la majorité des francophone ne les aime pas… »

J’espère que Legault vous a entendu et qu’il va aller de l’avant avec votre proposition de « tribunal spécial ». Vos propos démontrent à la perfection combien le peuple du Québec est un peuple ouvert, vraiment accueillant et qui éprouve un grand amour envers tous les immigrants (à condition d’en accueillir le moins possible ou idéalement pas du tout).

— Nota 1 : Il est assez dommage (je pense que vous serez d’accord avec moi) que nous ne soyons pas un Québec souverain, car pour les « crimes contre l’humanité » que vous dénoncez (sans doute à juste titre), nous pourrions rétablir la peine capitale pour tous ces criminels libéraux que vous citez nommément et tous ces criminels qui comme moi sont d’accord avec les libéraux sur le thème de l’immigration.

— Nota 2 : Que diriez-vous aussi d’un parti unique (Caquiste de préférence) ? Ainsi on pourrait dire bye bye à toutes les élections. Cela nous épargnerait des sondages, sans compter que cela nous ferait sauver plein d’argent que le parti au pouvoir pourrait adroitement glisser dans notre portefeuille pour le plus grand plaisir de Netflix qui nous aime et a vraiment à cœur notre consommation tout en comprenant que nous ne voulons pas payer les taxes qui vont en principe avec ces services.

— Une petite chose encore : La Russie n’est pas une dictature (comme vous dites), c’est un pays qui s’est libéré voici un siècle du joug du despotisme tsariste, puis dans les années 40 du joug de l’envahisseur nazi, puis finalement du joug de l’Union soviétique. Au Québec s’est la soumission totale, pleine, complète, entière depuis 1759 et… on en veut plus (de la soumission) et mieux et maintenant.

Alors, les Russes, les russophiles ou les descendants de Russes n’ont pas à recevoir de vous des leçons de démocratie. Ils ont payé avec leur sang leur quête de liberté.

— Remarque : Le cannabis ne sera légal qu’à compter du 17 octobre et encore pour pouvoir en fumer vous devrez obligatoirement en acheter auprès des détaillants autorisés. Si non, vous restez hors-la-loi et on pourrait toujours pour cela vous envoyer en prison.

La comparaison avec les élections américaines est boiteuse.
Aux présidentielles, ce n’est pas une élection générale, mais 51 élections locales.

Le surplus de votes dans un état n’est pas transférable dans un autre.

Je crois que les sondeurs US constatant une avance de Hillary Clinton au niveau national n’ont pas pris la peine d’effectuer des sondages précis dans les états et tout particulièrement dans le « blue wall », c’est-à-dire du Wisconsin à la Pennsylvanie, là où l’élection s’est jouée.

Pour les législatives, il est généralement admis que les démocrates doivent récolter jusqu’à 7% de voix de plus que les républicains pour l’emporter, gracieuseté du gerrymandering.

Pour les élections au Québec, je me suis décidée le jour-même de l’élection.

J’aimais bien mon députés sortant (Verchères), mais ma priorité était d’abord de sortir le PLQ et puis de donner une leçon au PQ qui avait enterré son option.
Alors, sans enthousiasme, j’ai voté pour la CAQ.

@ Yolande,

Vos observations sur les élections américaines sont très justes et très pertinentes, mais il y a un point que je ne partage pas avec vous.

J’habite dans une circonscription voisine de Verchères, tout comme vous je me suis décidé le jour de l’élection, mais mon choix était exactement l’inverse du votre, j’ai contribué avec plaisir et avec joie à conserver notre députée sortante et j’ai gagné mon pari. Marie-Victorin est désormais un fanal bleu de France dans une mer d’un bleu pâle délavé.

J’estime que vous êtes du nombre des électeurs-(ices) qui ont mis leur priorité au mauvais endroit. Dites-vous bien qu’il n’y aura pas de retour en arrière. Plus jamais…. Dites-vous bien, même si c’était « sans enthousiasme » (pourquoi voter sans enthousiasme d’ailleurs ?) que tel un peuple parricide vous avez poignardé dans le dos les René Lévesque et autres Jacques Parizeau ; et ce fut encore plus vrai dans le comté historique de Taillon.

C’est souvent quand on est dans l’adversité qu’on reconnait ses vrais amis. Le Parti de René Lévesque sait désormais où et dans quel camp de la démocratie se trouvent effectivement leurs chums.

Vous m’arrachez les mots de la bouche. Je suis d’accord avec tout ce que vous dites et moi aussi, souverainiste ardent, j’ai voté pour la CAQ afin de me débarrasser des Libéraux.

Je me permets une prédiction à long terme: le Bloc va rebondir. Pourquoi? Parce que le NPD va s’effondrer au Québec.

@ jack2,

D’abord bravo pour vos prédictions en nombre de sièges pour la CAQ, vous êtes beaucoup plus fiable que tous les Instituts de sondage réunis. Vous devez être bien fier maintenant. Vous aurez très bientôt un gouvernement qui vous ressemble en tous points, vous serez heureux pour au moins quatre ans.

J’aimerais pourtant vous poser une question : Qu’entendez-vous pas « long terme » ? Les prochaines élections fédérales c’est seulement dans un an.

Bonjour-Hi, ça vous dit quelque chose? Pour beaucoup d’anglophones, c’est l’insulte qui les a poussés à rester à la maison le jour du vote. L’abstentionnisme anglo dans le West Island, en Outaouais et en Estrie va probablement ressortir lors des analyses approfondies. Les sondeurs devront dorénavant mesurer l’humeur et le mécontentement; pas seulement l’affiliation politique. Le vote libéral n’a pas été sous-estimé, il a simplement choisi de ne pas s’exprimer.

Si l’option souverainiste est mis en veilleuse par le PQ, le PLQ n’a plus aucune chance de gagner une élection générale.