Élections : les meilleures photos des derniers jours

Belles, drôles ou révélatrices : voici quelques photos de la campagne électorale qui ont retenu notre attention au cours des derniers jours.

Une campagne électorale est à la fois une bataille de contenus et d’images. Voici quelques photos qui ont retenu notre attention dans les derniers jours. Certaines sont belles… tandis que d’autres sont révélatrices ou drôles. Elles ont été prises par des citoyens, des membres de notre équipe ou des photographes professionnels à l’œil aiguisé.

*   *   *

Crédit photo: Canadian Press/Paul Chiasson
Photo : La Presse Canadienne/Paul Chiasson

Le 7 août, Stephen Harper, le chef conservateur, a fait un arrêt à Richmond Hill, près de Toronto, pour rappeler qu’il a bonifié la Prestation universelle pour la garde d’enfants (PUGE). Au milieu du discours, l’un des jeunes qui posaient pour les photographes s’est endormi sur la table, à quelques pas de Harper. L’autre enfant trouvait visiblement le temps long, peu amusé par le cirque électoral.

 

Crédit photo: Canadian Press/Darryl Dyck
Photo : La Presse Canadienne/Darryl Dyck

Justin Trudeau a lancé sa campagne électorale le 2 août, à Vancouver, où se déroulait le défilé de la fierté gaie. Un événement haut en couleur, où le chef libéral en a vu… de toutes les couleurs, comme le montre la photo ci-dessus (avec le parapluie), ainsi que la photo ci-dessous, prise par une citoyenne. Trudeau s’est mélangé volontiers à la foule pendant de longues minutes.

Capture d¹écran 2015-08-10 à 15.49.30

 

Crédit photo: Canadian Press/Janathan Hayward
Photo :  La Presse Canadienne/Jonathan Hayward

Thomas Mulcair s’est fait tendre une bouteille d’Orange Crush par un militant lors d’un rassemblement à Vancouver, le 9 août. Un symbole, puisque la vague orange qui a balayé le Québec en 2011 a été surnommée orange crush au Canada anglais. Le chef du NPD a affirmé en début de campagne qu’il souhaitait que cette vague se produise maintenant à la grandeur du pays.

 

Crédit photo: Presse Canadienne/Graham Hughes
Photo : La Presse Canadienne/Graham Hughes

Une campagne qui démarre en été force les chefs à prendre quelques boissons désaltérantes pour supporter la chaleur ! Sur la photo, on voit le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, en compagnie du député péquiste Bernard Drainville, lors d’un arrêt à Terrebonne, le 9 août dernier.

 

Crédit photo: Presse canadienne/ Paul Chiasson
Photo : La Presse Canadienne/Paul Chiasson

Depuis le début de la campagne, le chef conservateur et les candidats du parti se plaisent à parler de «Justin», sans mentionner son nom de famille. Une façon de dire qu’il est encore trop jeune, ou pas encore prêt à gouverner. Mais rien n’était plus clair que la pancarte du sympathisant ci-dessus, à l’occasion du premier rassemblement de la campagne conservatrice, le 2 août, dans Mont-Royal, à Montréal.

Lors de ce même rassemblement, des manifestants ont pris place à l’extérieur du centre communautaire où Stephen Harper s’adressait à ses militants, afin de protester sur plusieurs fronts : fin de la livraison du courrier à domicile dans les zones urbaines, appui trop inconditionnel à Israël et manque de sérieux pour lutter contre les changements climatiques, notamment. Ci-dessous, on voit deux manifestants qui ont repris la célèbre image de la campagne de Barack Obama aux États-Unis, en 2008, et qui l’ont trafiquée pour les besoins de la campagne canadienne.

Crédit photo: Alec Castonguay
Photo : Alec Castonguay

 

Crédit photo: Presse canadienne/Ryan Remiorz
Photo : La Presse Canadienne/Ryan Remiorz

Le lundi 10 août, Justin Trudeau a lancé sa campagne québécoise sur les rives du canal Lachine, à Montréal. Avant de prendre la parole, il a déposé sa main sur le ventre de sa candidate Christine Poirier, qui se présente dans Laurier–Sainte-Marie. Elle est enceinte de huit mois et accouchera pendant la campagne.

 

Crédit photo: Canadian Press/Jonathan Hayward
Photo : La Presse Canadienne/Jonathan Hayward

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, s’est amusé lors d’un rassemblement à Vancouver, le 9 août, lorsque sa femme, Catherine — qui fait campagne à ses côtés —, lui a montré ce qu’un militant néo-démocrate avait apporté avec lui dans la salle.

 

Crédit photo: Alec Castonguay
Photo : Alec Castonguay

Lancement de la campagne québécoise de Thomas Mulcair et de ses candidats, le 4 août, sur le mont Royal, en face du lac des Castors. C’est à cet endroit, en 2007, que l’ancien chef du NPD, Jack Layton, avait présenté aux journalistes son nouveau candidat-vedette, un certain… Thomas Mulcair.

 

Capture d¹écran 2015-08-10 à 16.31.44

Avant le premier débat télévisé, le 6 août, de nombreux résidants ont photographié l’autocar de campagne de Stephen Harper bloquant une piste cyclable à Toronto, en pleine heure de pointe. Le chauffeur ne savait pas où stationner le mastodonte. On a finalement déplacé l’autocar une heure plus tard.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

6 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Les photos les plus amusantes sont celles avec Justin Trudeau et la plus émouvante est encore avec Justin Trudeau lorsqu’il touche le ventre de Christine Poirier. Il y a une croyance populaire qui veut que toucher le ventre d’une femme enceinte, cela porte bonheur.

Ce ne fera peut-être pas à coup sûr de Justin Trudeau un premier ministre, mais cela ne devrait pas pour autant lui nuire !

Ne pas nommer Justin Trudeau au complet est méprisant pour Justin Trudeau. N’oublions pas que c »est aussi pour mépriser le nom de son père, qui inspire encore un certain respect. Sauf que ce n’est pas la première fois que Stephen est méprisant.

En raison de l’adresse du site web? Il y a quand même un avantage à avoir une adresse web courte…

Trudeau père qui inspire un certain respect au Québec!!!!! Êtes-vous sûr de cela? Pour ce qui est du ( baby ) Trudeau l’ appeler Justin n’ est pas diminutif du tout; rapellez-vous le bon Jack! Mulcair aime se faire appeler Tom! Parce que le premier ministre Harper l’ appelle Justin , ce n’ est correct et méprisant!! C’ est n’ importe quoi!