Enfin ! des raisons de retourner à l’église

triste monde
Les commentaires sont fermés.

Je n’aime pas cuisiner la fin de semaine. Alors la soupe populaire du samedi m’intéresse.

Les religions ont toujours eu de bons messages à transmettre.
Certains s’en ont tout simplement servi pour accentuer leur pouvoir.
Si les églises peuvent servir au communautaire pourquoi pas?
Êtes-vous déjà allé à Rome? J’ai eu un mauvais sentiment en entrant à Saint-Pierre.Ca frisait le diabolisme à travers tout ce marbre et cet or et à sa porte, il y avait ces « quêteux » albanais (en 1988).
Contrairement à une église déserte où l’on sent le silence bienfaiteur.
Les frissons m’ont pris au Vatican et je me l’explique toujours pas.

Les Québecois vont revenir à leur Religion catholique par le sous sol car la misère morale ne dure qu’un temps

Et les déviances sexuelles ??? Ah ok, l’église n’a pas le temps à offrir pour cette problématique…

Si des gens se sentent réconfortés par ces activités, pourquoi pas?

En autant qu’ils n’entrent pas dans le jeu d’un intégrisme réducteur.

Etonnant de voir comment la clientèle est maintenant ciblée par sous-groupe!

Ça diffère des beaux chapeaux du dimanche…

Généreux d’offrir des locaux pour l’entraide. Imaginez ceux du Vatican!! Lieu de ressourcement et d’entraide qui doit illuminer le coeur de plusieurs désoeuvrés…

Une approche différente… pourvu qu’on conserve nos églises !
Tous les moyens seront bons pour trouver d’autres vocations connexes à nos églises qui à coup sûr sont des lieux auquels notre société tient.
Après tout « dans l’bon vieux temps », les églises étaient des lieux de rassemblement , toutes catégories de problèmes confondues… la seule différence c’est qu’aujourd’hui les gens se rassemblent par catégories de problèmes humains;
tous ces services communautaires ont de toutes façon remplacé l’institution religieuse.
C’est aussi valable, pourvu qu’on s’entraide ! On en a grand besoin, nous les pauvres petits Zoomains !?!