Exclusif: Charest millionnaire, Mario dépanne, Pauline vend

Les résultats du sondage non scientifique Quel Québec pour 2020 ? de votre blogueur favori sont arrivés.

Ill. : Alain Reno
Ill. : Alain Reno

Maintenant que vous êtes plus de 1 000 à avoir répondu, nous pouvons faire semblant que l’échantillon est représentatif, mais ne pouvons garantir être certains, 19 fois sur 20, que c’est la réalité, car ce serait plus élevé que notre degré de certitude sur l’existence même de l’univers.

Trêve de préliminaires, voici vos résultats:

– Vous êtes 69% à croire que, en 2020, Jean Charest sera millionnaire dans le privé. 20% d’entre vous le voyez premier ministre du Canada et 12% toujours premier ministre du Québec. (Vous ne dites pas si vous considérez la chose comme un espoir ou un cauchemar.)

charest-question

– L’avenir de Pauline Marois semble clair pour 56% d’entre vous: elle sera agente d’immeuble dans Charlevoix. Un répondant sur cinq la voit première ministre en 2020 et 19% la projette ambassadrice du Québec souverain, ce qui suppose que la souveraineté sera faite d’ici-là.

– Vous êtes divisés quant à l’avenir de Mario Dumont. 42% le visualisent, en 2020, propriétaire d’un Couche-Tard à Rivière-du-Loup, 41% croient en son retour en politique. Vous n’êtes que 17% à lui prévoir un avenir télévisuel.

dumont-question

Régis Labeaume sera, selon 53% d’entre vous, toujours maire de Québec dans 10 ans, mais vous êtes 33% à le voir premier ministre (et 14% entraîneur des Nordiques, ce qui suppose que les Nordiques seront de retour).

francais-question– Sur la question plus sérieuse de l’avenir du français au Québec, nous vous avons demandé de prédire son évolution en 2020 en choisissant une note de 1 à 10, 1 correspondant à une situation similaire à celle de la Louisiane, 5 étant le maintien de l’état actuel du français et 10 indiquant une très nette amélioration.  20% des internautes participant prévoient, dans 10 ans, le maintien de la situation actuelle.  61% prévoient une détérioration: légère (50%) ou sévère (11%). Les optimistes sont 19%.

– Confrontés à plusieurs scénarios possibles pour l’avenir, vous êtes les plus nombreux (24%)  à croire que d’ici 10 ans la Loi des langues officielles sera révisée à la baisse quant à la protection du français au Canada et 21% à penser que le pétrole coûtera 10 fois plus cher qu’aujourd’hui. Votre troisième prédiction: un TGV Québec-Windsor.

Merci d’avoir participé à ce sondage, surtout ludique, un peu instructif. Maintenant, rendez-vous en 2020 pour vérifier la précision de vos capacités prédictives.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

10 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Malgré sa dimension ludique, remarquons que tout cela ne révèle pas vraiment une vision optimiste de l’avenir.

La meilleure nouvelle est probablement celle voulant au moins que Jean Charest ne serait plus premier ministre du Québec.

Mais sérieusement je pense que le prochain mouvement de ce triste sire sera soit de se grapiller une «jobbe» payante dans une instance internationale, soit de devenir, et ça serait assez à court terme, le prochain remplaçant d’IGGY qui n’en finit plus de se déliquéfier.

Mon raisonnement tient à ce que manifestement Harper est installé à demeure au PC et que Charest est en rupture sévère avec ce dernier.

Donc, s’il veut rester en politique «Canadian», sa voie d’issue naturelle, c’est le PLC…

Quant aux autre personnages je n’en ai rien à cirer.

Dans l’ensemble, les prédictions sont défaitistes. À l’image d’un Québec réactif et à la remorque d’Ottawa. Image bien triste mais réaliste en définitive. Comment pourrait-il en être autrement ? puisque selon les chiffres fournis, les astres semblent alignés pour tracer un avenir funeste.

Pourtant, en économie, la valeur dominante et déterminante est celle de la confiance…

J’espère que Jean Charest est déjà millionnaire, sinon il serait un parfait idiot! Il a été élu député au fédéral et ministre alors qu’il était dans la vingtaine (le plus jeune de l’histoire, non?), premier ministre du Québec, tout cela paye bien, sans compter les pensions.

Ne dit-on pas qu’un Canadien moyen devrait avoir un actif de 600 000 $ pour pouvoir prendre sa retraite ? Imaginez quelqu’un qui a gagné des salaires très généreux depuis la vingtaine. En tout cas s’il n’est pas déjà millionnaire je me porte volontaire pour lui donner des conseils.

Très amusant ce sondage mais de prévoir dix ans a l’avance nous amène dans l’imaginaire humouristique ! Il y a cependant une prédiction sur Jean Charest qui s’avère probablement vraie dès maintenant est qu’l est probablement millionnaire ! Considérant la maison qu’il possède a Westmount et qui est évaluée a près du million et de son salaire de premier ministre et de son de $75,000. que lui verse annuellement le P.L.Q. depuis onze ans ! Ne parlons pas de cette rumeur persistante qu’il aurait obtenu plus de $2 millions des bailleurs de fonds libéraux pour le convaincre d’accepter la chefferie du P.L.Q. .
Voyant Barack Obama prenant les blâmes et la responsabilité de l’échec de la sécurité aérienne a cause d’erreurs grossières de zoufs américains , je n’ai pu m’empêcher de faire une comperaison avec Jean Charest qui n’accepte aucun blâme , aucune responsabilité et aucun reproche . Prenons l’exemple de C.D.P.Q. et ses pertes de $40 milliards en 2008 ou il n’était responsable de rien alors qu’il se pétait les bretelles et s’accordait le mérite des bons résultats de la C.D.P.Q. en 2004 , 2005 et 2006 ……Jean Charest n’a jamais su s’élever au niveau d’homme d’état comme le fait depuis son élection Barack Obama ! Mais comparer ce très petit premier ministre a Obama relève de l’utopie ….

Pour ce qui est de la langue l’avenir vers l’entière anglicisation est dèjà là car depuis 1980 et surtout 1995 les fédéralistes du Québec par haine programmée contre les séparatisses ont anglicisés les prénoms de leurs enfants , les ont bilinguisés et passent de plus en plus à l’unilinguisme anglais dans toutes leurs occupations , ils détestent profondément en bons colonisés tout ce qui est francophone .
Dans les provinces canadians et en Nouvelle Angleterre ces étapes de l’anglicisation ont été observés et s’étalent sur trois décennies, une pour se dire non à son pays francophone , une pour s’angliciser et une pour cesser de parler et de vivre en français .
C’est ce qui s’en vient dans au moins 50% du territoire Québecois Gatineau Estrie Montréal et Laval et même dans les Laurentides

S ‘il est millionnaire ou en état de le devenir, le peuple est de plus en plus pauvre et le Québec est endetté comme jamais il ne l’a été.

Quant a son avenir comme politicien, il est fini et je le vois comme délégué du Canada en Russie…

On aimerait savoir

Est-il vrai que M. Charest a reçu des sommes colossales pour quitter les conservateurs à Ottawa pour venir diriger les libéraux au Québec? Si oui, est-ce que ces sommes ont été déclarées au fisc?

Monsieur Charest aura-t-il le courage de dévoiler ses rapports d’impôt?

Pourquoi ne pas demander à Pauline Marois et à Jean Charest de dévoiler leurs rapports d’impôt tant qu’à y être?

Pauline Marois elle aussi doit être millionnaire, et de par ses propres moyens, indépendemment de son mari. Elle est députés à Québec depuis quelques décennies et a été ministre – c’est très payant. Je ne serais pas surprise d’apprendre que Pauline Marois, indépendemment de son mari, est plus riche que Jean Charest. Après tout, son mari a dû contribuer grandement aux dépenses du foyer alors que ça me paraît moins probable dans le cas de Madame Charest.

M. Lisee,
je me fais ici le « teteux numerique » en vous disant que vous pouvez affirmer que le sondage est vrai a 99.99% (donc, que vous vous trompez une fois sur 10 000), vous perdrez seulement en precision sur les intentions des gens.

Bref, nous pouvons etre sur que l’univers est quelque part. Nous ne pouvons juste pas savoir ou il se trouve exactement…

Mais ce qui m’interesse davantage : ou serez-vous en 2020 ?

Je croirais que Jean Charest est millionnaire. À faire ses affaires comme il l’a toujours fait, en dessous de la table, et toujours en mentissant comme il sait si bien le faire. Je suis certain que quand les bonzes libéraux se promenaient avec $125,000 cash dans leur poche, (ex. Marc-Yvan Côté), il devait y avoir quelques dollars qui se sont ramassés dans ses poches en catimini, comme il a toujours travaillé. Son frère, Robert Charest, qui était bleu, n’a-t-il pas eu, après que Jean Charest eut accepté la chefferie à Québec, un contrat de publicité, du gouvernement de Jean Chrétien (rouge), de $250,000. Peut-être que monsieur Canada a récupéré quelques billets de ça? La devise du Québec est « Je me souviens » mais la majorité des Québécois souffrent d’alzheimer et les politiciens le savent, quand on pense qu’ils l’ont élu majoritaire, un si minable que lui qui ne pense qu’à lui et à sa carrière. Alléluia!