Les chiffres de la campagne

9

C’est le montant annuel (en milliard de dollars) promis par le Parti conservateur en baisse ou en crédits d’impôt depuis le début de la campagne. La baisse d’impôt générale (6,2 G$), la réduction de la TPS sur la facture de chauffage (1,6), le crédit d’impôt pour le congé de maternité (1) et le crédit d’impôt pour le transport en commun (225 millions) totalisent 9 milliards de dollars par année, une fois en vigueur. Andrew Scheer, qui promet un retour à l’équilibre budgétaire en cinq ans, n’a pas expliqué comment il financerait ce manque à gagner dans les coffres du gouvernement.
(16 septembre 2019)


15 %

C’est le crédit d’impôt à l’achat d’une passe mensuelle ou hebdomadaire de transport en commun promis par Andrew Scheer, qui veut rétablir cette mesure instaurée par Stephen Harper en 2006 et abolie par Justin Trudeau en 2016. En 2014, 1,8 million de personnes en avait profité, pour un total de 200 millions de dollars. Le chef conservateur le présente comme une mesure environnementale. Or, trois études ont démontré l’inutilité de ce crédit d’impôt pour stimuler l’achalandage. Le gouvernement Trudeau a préféré investir 20 milliards de dollars sur 11 ans dans les infrastructures de transport en commun afin d’améliorer la qualité du service.
(13 septembre 2019)


1 %

C’est la taxe annuelle que le chef libéral Justin Trudeau a promis d’imposer aux acheteurs étrangers qui n’occupent pas leur logement pendant plus de six mois par année au Canada — la location à court terme sur Airbnb ne serait pas une occupation valide. La mesure vise à ralentir la spéculation immobilière dans les grandes villes, où le prix de l’immobilier flambe. Pour une propriété d’une valeur de 600 000 $, la taxe annuelle déboursée par l’acheteur étranger serait de 6000 $.
(12 septembre 2019)


8,5

C’est l’écart dans les intentions de vote que le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, devra combler pour espérer l’emporter dans Beloeil-Chambly le 21 octobre. Un sondage Mainstreet-Groupe Capitales Médias publié ce matin accorde 34,6 % au Parti libéral dans cette circonscription de la Rive-Sud de Montréal, 26,1 % au Bloc québécois, 15,2 % au Parti conservateur, 9,4 % au Parti vert et 8,4 % au NPD, qui détient la circonscription depuis 2011. Le sondage a été mené auprès de 825 répondants.
(11 septembre 2019)

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire