«Félicitations pour votre bel attentat»

«On a tué Charlie !» avez-vous crié. Sauf que… 

PolitiqueBravo, les terroristes. Belle réussite que votre attentat.

«On a tué Charlie !» avez-vous crié. Sauf que… vous savez ce que ne font généralement pas les personnes récemment décédées ? Publier un magazine. Oups ! Même pas mort, le Charlie. Son nouveau numéro débarque aujourd’hui, mercredi, en kiosque.

Coucou !

On tire notre chapeau et on salue bien bas ceux qui le méritent. On n’ose pas imaginer la douleur et les pleurs qui sont allés dans la création de ce numéro, mais il existe malgré tout. Et dans votre face cagoulée, les fous.

N’empêche, bien réussi, votre attentat : plus personne ne dessine Mahomet. Oh ? Ai-je écrit «plus personne ne dessine» ? Pardonnez-moi : je voulais plutôt dire qu’on voit des dessins de lui un peu partout, dont… à la une du nouveau Charlie Hebdo. Re-oups !

Remarquez, ça ne devrait pas trop vous déranger, puisque personne ne lit vraiment Charlie Hebdo. Il s’en imprime à peu près autant que le Prions en Église (*) et s’en vend autant d’exemplaires que Sanglier passion, le magazine des amoureux de ce charmant mammifère.

(*) Ajout 16 janvier : L’Association des médias catholiques et oecuméniques m’informe que le tirage de Prions en Église est en fait  de 270 000 exemplaires (éditions mensuelle et hebdomadaire réunies). S’il n’était pas athée, le présent blogueur irait se confesser d’avoir écrit une blague sans vérifier les faits. Mea maxima culpa.

Oh, mais c’est vrai ! Ça, c’était avant que vous ne passiez faire un petit coucou à leurs bureaux (c’était pas nécessaire, non, vraiment, fallait pas). Au lieu des 60 000 exemplaires habituels, Charlie Hebdo va en faire imprimer cinq millions, qui vont sans doute s’envoler comme des petits pains (qui ne voudrait pas d’un pain volant ?).

De 60 000 à cinq millions, c’est une hausse des ventes de 8 333 % ! Vraiment, avec vous, c’est fini, la crise des médias ! Tous les magazines vont vouloir vous engager pour leurs campagnes marketing ! Ou… probablement pas, maintenant que je prends le temps d’y penser.

Bref, Charlie Hebdo existe encore et il publie encore le même genre de dessins, qu’un nombre hallucinant de personnes vont voir. Toute une réussite, votre affaire.

À moins que…

À moins que votre but, ce soit d’enrager nos extrémistes. Ceux qui vont demander qu’on interdise la barbe dans les lieux publics, qu’on renvoie «dans leur pays» tous ceux qui ont déjà mangé un chiche-kébab et qui vont réclamer la laïcité absolue de tout ce qui n’est pas blanc et idéalement chrétien. Ceux qui vont aller demander — et à la télé, tant qu’à y être — qu’on tue tout le monde (je paraphrase à peine). Ceux qui vont jusqu’à inventer des choses, si ça peut servir.

À moins que votre but, ce soit que nos extrémistes commencent à convaincre un peu tout le monde, histoire qu’on vive dorénavant dans un monde qui carbure à la méfiance et à la division.

Et que, ensuite, votre but soit que les musulmans qui vivent à l’aise dans le XXIe siècle (eux !) se sentent aliénés par la méfiance de leurs concitoyens. Pour que l’on passe officiellement de la méfiance à la haine, et ce, dans les deux camps.

Après tout, c’est sans doute plus amusant pour vous de jouer à la guerre quand il y a une armée en face, plutôt que des gens qui refusent d’embarquer dans votre jeu idiot.

Parce que si c’est ça votre but… Eh merde. J’ai peur de devoir bientôt dire «bravo» pour vrai.

* * *

À propos de Mathieu Charlebois

Ex-journaliste Web à L’actualité, Mathieu Charlebois blogue maintenant sur la politique avec un regard humoristique. On peut aussi l’entendre faire des chroniques à La soirée est encore jeune, lire ses anticritiques culinaires sur le blogue Vas-tu finir ton assiette? et le suivre sur Twitter :@OursMathieu.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

20 commentaires
Les commentaires sont fermés.

La page couverture de Charlie Hebdo que vous nous montrez est très anémique, comme si Charlie était déjà à moitié genoux. Un Charlie Hebdo vraiment debout aurait mis « Je suis Charlie et Juif » sur le carton et sur la couverture de sa dernière parution.

Belle mentalité de cobelligérant, qui essaie de se servir des événements dans un but stratégique.

Son commentaire n’est pas une suggestion stratégique, il soulève simplement le fait que Charlie Hebdo était beaucoup plus provocateur avant l’attaque qu’il ne l’est présentement (à en juger par la couverture).

Je crois que vous avez totalement raison.

Le vrai Charlie Hebdo aurait publié en première page quelque chose qui choque et qui dérange.
Ce Mat O Mais bien gentil qui dit comme tous les suiveux et qui surtout ne dérange pas du tout sauf peut-être quelques dizaines de malades, n’est pas du tout représentatif du Charlie corrosif que j’ai connu.

Serge Charbonneau
Québec

Peut-être suis-je un « éternel » naïf, mais je n’ai jamais très bien compris pourquoi, certaines personnes, dont plusieurs musulmans voient dans les caricatures de Charlie, l’image de Mahomet. Ce qui est un sacrilège pour certains.

Moi, je n’ai jamais vu qu’un gars d’origine orientale (en raison du costume) qui se moque gentiment de ses compatriotes qui quelquefois se conduisent comme des « enfants » gâtés. Si dans plusieurs religions, on ne représente pas Dieu par une image ou ses prophètes, c’est simplement parce que nous sommes tous les enfants de ce dieu unique ou de ces prophètes.

En d’autres mots : Ils nous ressemblent comme nous leurs ressemblons.

Je trouve que le personnage d’origine orientale représenté ici par Luz est bien sympathique. Mahomet a su de son vivant pardonner à ses adversaires et choisi de les instruire. C’est ce qui fit sa force et c’est pour cela qu’il a conquis de vastes territoires par l’estime qu’il inspirait à ses contemporains.

Ainsi lorsque vous y regardez bien. Vous pouvez trouver dans chacun d’entre nous, dans chacun de nos visages : l’image de Mahomet, du Christ, de Bouddha, d’Abraham, de Moïse ou encore de Sainte-Anne, de Sarah (l’épouse d’Abraham) ou de la Sainte-Vierge.

Tous ont été avant nous, ce que nous sommes.

En ce sens, ceux ou celles qui voient du mal là où il n’est pas, ceux-là ne font que corrompre et salir leurs propres croyances et leur religion. Il n’y a pas de blasphème à voir en Mahomet une figure humaine qui nous comprend qui tous nous aime bien pour ce que nous sommes, sans faire les moindres différences entre les humains pour autant.

Il faut croire… que la plupart des djihadistes de toutes obédiences n’ont pas acquis beaucoup de connaissances en métaphysique. Lorsque ce sont des musulmans pourtant qui par leur science, ont sauvé de l’oubli des philosophes tels que Aristote. Sans qui le mot de « démocratie » n’aurait aucun sens aujourd’hui.

«Je n’ai jamais très bien compris pourquoi certaines personnes, dont plusieurs musulmans, voient dans les caricatures de Charlie l’image de Mahomet

Je n’ai jamais pu retracer la source, hélas, aussi vous devrez faire confiance sur ce coup à mon téléphone arabe, mais je me suis toujours rappelé les paroles de cet imam, quelque part en Afrique de l’Ouest, qui avait dit, au sujet des ‘Versets sataniques’ de Salman Rushdie: «C’est se faire une bien piètre idée du Prophète que de le reconnaître dans le personnage de Mahoun.»

@ Marc Provencher,

Comment osez-vous écrire le nom de Salman Rushdie ? — Impie que vous êtes, on risque probablement de devoir vous fouetter 🙂

Il est évident que cette caricature n’a rien à voir avec le wakbar Mat O Mais.
Le Mat O Mais ne ressemblait pas du tout à ça.
D’ailleurs sa barbe était moins fournie et mitée.
Il avait le nez démesurément long et il faisait rire dès qu’il se le pointait.

Non, ce n’est pas du tout celui dont on ne peut dessiner le nez.

Serge Charbonneau
Québec

sous le couvert de blagues, cher Mathieu, vous cachez souvent un éditorial bien senti. Je crois que le but des attentats à très peu à voir avec l’Occident. Il s’agit de montrer à la population des pays où sont présents Al Qaïda et l’état islamique qu’ils agissent en » défenseurs » de leur religion. Plus ils démonisent l’occident, plus ils réussissent à enrôler des soldats dans leur armée. et moins la population locale de Syrie, d’Irak et du Yémen leur offre de résistance. Toute l’histoire des caricatures est un prétexte pour exacerber la haine. Évidemment, pour Al Qaïda, un musulman qui réussit sa vie en France, par exemple, est un traître, et » perdu » pour eux. Le pouvoir vient de la division. George W. Bush l’avait très bien compris et nous a mis dans l’horreur que nous vivons. Ce n’est pas une guerre de religion, c’est une guerre, point. Et une guerre a toujours besoin d’un prétexte pour exister.

À trop voir Charlie Hebdo, on oublie le restant.

Les terroristes ont effectivement gagné.
Ils voulaient faire peur, ils ont réussi.
Il n’y a qu’à voir la proclamation de l’État policier en France.
Un Patriot act vient d’être annoncé.

Et cette caricature… en première page du nouveau Charlie !
C’est tout de même rien qui enc… beaucoup Mat O Mais.
Charlie Hebdo nous a habitués à plus de mordant. C’est assez sage cette caricature.

Ce grand mouvement de foule qui n’a en tête uniquement le fameux et viral «je suis Charlie», et ce, sans même savoir vraiment pourquoi…
Ce vaste mouvement où tout le monde tel des automates emboîte le pas…

On oublie trop facilement les Dieudonné et Zemmour et finalement tous ceux qui «seraient» des «méchants» chez nous. Il faut bien surveiller de ne pas déroger de ce qui est permis de dire parce que l’on peut, sous le prétexte de faire « l’apologie » du terrorisme, nous arrêter simplement parce qu’on nous soupçonne d’être des vilains.

Il y a des malades de la religion, ces religions qu’on nous oblige à respecter qui peuvent nous abattre parce qu’on enc… leur maudit prophète et il y a des États qui peuvent nous mettre en prison parce qu’on dit des choses hors de la pensée permise, hors de la conduite stricte dictée.

Lorsqu’on dit comme tout le monde tout va bien, autrement attention à vous. C’est la «liberté d’expression». On tolère « jusqu’à un certain point » ce qui peut être dit et ce point n’est pas très loin.

Ce discours critique et divergent (qui n’est pas comme celui de tout le monde, pas comme celui qui nous est imposé) va peut-être être censuré.
Et on se gargarise de «liberté d’expression».

Si on publie ces idées « subversives », le deuxième risque, c’est que je me fasse lapider (symboliquement heureusement) sur la place publique. Dire autrement que la pensée permise est de plus en plus risqué et même de plus en plus interdit.

Je suis Cabu, je suis Charb, je suis Wolinski, je suis Tignous, mais je ne suis pas Charlie.
D’ailleurs, je crois que ces libres-penseurs assassinés n’auraient pas été Charlie parce qu’ils étaient un Charlie qui ne disait pas ce qui est permis, ils les encu… tous. Même les hypocrites et les malades les plus sacrés.

Oui, les terroristes ont réussi leur coup.
Ils ont changé à jamais Charlie et tué tous ceux qui pouvaient naître.
Je ne leur dis pas félicitations.

Serge Charbonneau
Québec

@Charbonneau : «Je suis Cabu.»

Ouais, mais Cabu tenait aussi dans son collimateur les négationnistes, ces malheureuses victimes du « discours qui nous est imposé » (sic!). Alors Cabu, ennemi de la liberté d’expression ou ennemi de la falsification?

Vous avez parfaitement raison même si je ne suis pas d’accord avec tout ce que vous écrivez
Quelle que soit la partie derrière cette action terroriste ( moudjahidines, CIA, NSA , Mossad ou tartempion ) et malgré le fait que les exécutants présumés aient été abattus , ceux qui ont programmé tout cela donnent l’impression d’avoir réussi leur coup : attiser tous nos mauvais sentiments contre « l’autre », aujourd’hui la religion , demain la couleur,après demain la coupe de cheveux peut être….
Oui il sera publié des millions d’exemplaires de Charlie hebdo , un nombre croissant le lira et une grande partie transposera ses problèmes personnels sur ce nouvel ennemi ( le communisme n’étant plus la pour jouer le bouc émissaire ):l’islam fera très bien l’affaire ….taratata………
Attiser la haine et la peur a toujours été un élément porteur tout au long de l’histoire humaine
Oubliés pour un moment les vrais problèmes de la France et de l’Europe en général….
Nous sommes prêts a accepter une nouvelle guerre contre n’importe qui pourvu que nous puissions continuer a prendre notre petit café du matin en nous lamentant sur les vicissitudes de la vie ……
Oh oui! nous défendons la liberté d’opinion tant que ça nous arrange , mais lorsque quelqu’un ose dire une opinion qui ne rentre pas dans le moule que nous avons défini , on parle de terrorisme et de lois d’exception ( il suffit de voir l’arrestation de l’humoriste Dieudonné il y a 2 jours et devant ses enfants pour avoir dit quelque chose qui n’a pas plu.)
Voir un Netanyahou marcher aux côtés des autres chefs d’états alors qu’il y a moins de 2 ans il envoyait sa super-armée écrabouiller des milliers de femmes et d’enfants innocents a Gaza est vraiment lamentables de la part des organisateurs.
Il a été dit que le gouvernement français lui a signifié de ne pas venir mais qu’il a transgressé les désiratas de ses interlocuteurs ; Je me demande , alors , qui gouverne vraiment la France….
Ceux qui dirigent nos vies sont en train d’ouvrir la boite de pandore et Dieu seul sait comment tout çelà va se terminer..

«Quelle que soit la partie DERRIÈRE cette action terroriste ( moudjahidines, CIA, NSA , Mossad ou tartempion)… »

C’est moi qui souligne DERRIÈRE. En italien, on appelle ‘DIETRISMO’ ou ‘DIETROLOGIA’ (de l’adverbe « dietro », « derrière ») la « science de ce qu’il y a derrière ». Ce sont des expressions apparues pendant les Années de plomb, et qui n’existent pas au sens sérieux du terme, seulement au sens ironique. Étant au bureau, je n’ai pas la citation exacte de l’écrivain sicilien Leonardo Sciascia (à qui est parfois attribuée la création de ces termes qui se sont ensuite répandus dans la langue courante) mais il disait à peu près ceci: «À force de spéculer toujours plus sur ce qu’il y a « derrière », on risque de déboucher dans un grand vide métaphysique…»

On pourrait traduire DIETRISMO et DIETROLOGIA par DERRIÈRISME et DERRIÈROLOGIE, mais je propose, en hommage à la langue italienne, de les importer en français en conservant le « dietro » d’origine. Ce qui donne le diétrisme, la diétrologie. Ça nous servirait à nommer cette sorte d’étape intermédiaire entre la réflexion rationnelle et la pensée conspirationnelle pure et simple.

@ Aboulfaraj,

Quand vous écrivez : « Quelle que soit la partie derrière cette action terroriste ( moudjahidines, CIA, NSA , Mossad ou tartempion ) »… Il devient évident en mélangeant les genres, que vous essayez de mettre tout le monde dans le même panier. Ce qui consiste à noyer le poisson.

En somme à vous lire, on pourrait arriver à cette magnifique égalité : Moudjahidines = CIA = NSA = Mossad = tartempion. Vous auriez dû par votre élan lyrique, pour compléter votre égalité ajouter en plus : = SCRS = Al Quaïda = EI = Boko Haram = Al Mukhabarat Al A’amah (Services secrets de l’Arabie Saoudite) = DGSE = FSB = SIS/M16 = Idarat Al-Mukhabarat Al-Ama (Services de renseignent syriens) = liste non exhaustive.

Précisément, ce sont bien des êtres de chair et de sang qui sont derrières ces attaques abjectes. Il est impératif de savoir qui se cache derrière cet informel « tartempion » dont vous nous abreuvez, de les démasquer puis de les punir comme tous criminels de droit commun le méritent.

Le fait de mélanger les genres comme vous le faites. Mettre sur un supposé pied d’égalité des services de renseignements officiels avec des groupes armés terroristes. Cela ne fait pas de vous un initié. Cela met plutôt sur vos propos le sceau du ressentiment.

Vous cherchez surtout par vos doubles égalités à discréditer les États de droits. Pourtant vous y vivez dans l’un de ces États dans la paix et en toute légitimité.

Nous savons tous bien que plus de 90% des victimes du terrorisme sont précisément des musulmans. Alors, vous faites fausse route lorsque vous écrivez : « ( le communisme n’étant plus la pour jouer le bouc émissaire ):l’islam fera très bien l’affaire … »

L’Islam dans sa diversité ne forme absolument pas une entité homogène et cela, vous ne l’ignorez pas ! On ne se bat pas « contre n’importe qui » (ce que vous écrivez), on résiste à ceux qui ne respectent pas le droit, pas même le Coran, ni la charia. On soutient celles et ceux qui s’unissent contre ces prévaricateurs.

On ne voit hélas que trop bien, par la nature de vos propos monsieur Aboulfaraj, vers quelle idéologie tout naturellement vous penchez. Vous encensez Dieudonné qui se sent solidaire de Amedy Coulibaly qui a assassiné une jeune fille martiniquaise et 4 clients juifs d’un supermarché (tous des personnes désarmées). Puis vous fustigez dans la phrase suivante, au même instant Benjamin Netanyahou que vous accusez de tous les crimes de l’humanité.

Vous ajoutez dans la foulée : « il a été dit que le gouvernement français lui a signifié de ne pas venir mais qu’il a transgressé les désiratas de ses interlocuteurs »

À ma connaissance monsieur Aboulfaraj, votre affirmation relève de la pure calomnie , elle justifierait même de poursuites judiciaires. Vous dites qu’il a été dit… mais on ne sait pas par qui ? Des juifs ont été gratuitement assassinés la semaine dernière à Paris et vous voudriez interdire aux juifs d’Israël de pleurer leurs morts et d’envoyer pour les représenter leur Premier ministre démocratiquement élu. Moi, voyez-vous, j’admire la beauté du geste de Mahmoud Abbas d’avoir ouvert ce cortège en compagnie de Netanyahou. Pas vous ?

Lorsque vous pré-concluez par : « Je me demande , alors , qui gouverne vraiment la France ». À qui au juste faites-vous allusion ? Faites-nous profiter de vos sciences et dévoilez des noms ou des organisations, s’il vous plait ! Tenez-vous debout ! Ayez au moins le courage de valider publiquement ce que vous savez, si ce que vous dites : c’est la vérité.

En somme à vous lire, on pourrait arriver à cette magnifique égalité : Moudjahidines = CIA = NSA = Mossad = tartempion. Vous auriez dû par votre élan lyrique, pour compléter votre égalité ajouter en plus : = SCRS = Al Quaïda = EI = Boko Haram = Al Mukhabarat Al A’amah (Services secrets de l’Arabie Saoudite) = DGSE = FSB = SIS/M16 = Idarat Al-Mukhabarat Al-Ama (Services de renseignent syriens) = liste non exhaustive.

Je reprends vos mots : oui , vous avez parfaitement raison de relever celà , tous ceux ceux que vous listez .. et eput être d’autres sont cumulés dans le mot » tartempion… »

Lisez un peu plus les journaux ….
Et surtout calmez votre courroux contre toute personne qui n’adhère pas totalement a vos points de vue.
Vous avez votre point de vue sur les événements et les autres ont droit d’avoir des points de vue différents sans que çelà ne doive mener a une confrontation …
Je remarque votre belle annonce :

À ma connaissance monsieur Aboulfaraj, votre affirmation relève de la pure calomnie , elle justifierait même de poursuites judiciaires. Vous dites qu’il a été dit… mais on ne sait pas par qui ? Des juifs ont été gratuitement assassinés la semaine dernière à Paris et vous voudriez interdire aux juifs d’Israël de pleurer leurs morts et d’envoyer pour les représenter leur Premier ministre démocratiquement élu. Moi, voyez-vous, j’admire la beauté du geste de Mahmoud Abbas d’avoir ouvert ce cortège en compagnie de Netanyahou. Pas vous ?

Constatez sur ce qui vient après que c’est « haaretz » journal israélien qui annonce ce que j’ai signalé dans ma réponse

« L’Elysée ne souhaitait pas que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, défile à Paris lors de la marche républicaine, affirment plusieurs médias israéliens, lundi 12 janvier.

>>> Hommages, sécurité, enquête… En direct, les suites des attentats

Selon le quotidien israélien Haaretz (en anglais), qui cite une source proche des discussions entre Paris et Jérusalem, le chef du gouvernement israélien a reçu un message de la présidence française lui demandant de ne pas participer à la manifestation. Dans ce message, l’Elysée écrit notamment que la président français craint que cette visite ne « détourne l’attention vers des sujets polémiques, comme les relations juifs-musulmans ou le conflit israélo-palestinien ».

Netanyahou n’a pas voulu se faire doubler par ses rivaux
Le Premier ministre israélien a d’abord accepté la demande française, selon les sources citées par les médias israéliens. C’est pourquoi le bureau de Benjamin Netanyahou avait, dans un premier temps, annoncé qu’il ne viendrait pas. Sauf qu’il a changé d’avis en apprenant la participation de deux membres de son gouvernement issus de deux partis concurrents du Likud : le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, d’Israel Beytenou, et le ministre de l’Economie Naftali Bennett, du Foyer juif.

Face à ce revirement, l’Elysée a alors décidé d’inviter le président palestinien, Mahmoud Abbas, qui a accepté de faire le déplacement.

Alors arrêtez de vous voir visé chaque fois que quelqu’un parle de vraie liberté au droit a la parole.

Quand a Dieudonné , a ma connaissance , il n’a jamais tué personne, il a juste fait ce qu’a fait Charlie Hebdo : IL A UTILISÉ SON DROIT A LA LIBERTE DE PAROLE…
Alors pouvez vous m’expliquer pourquoi nous marchons tous pour Charlie Hebdo et nous devrions dénier ce droit pour Dieudonné?

D’après vos écrits , vous donnez l’impression d’être un érudit dans tous les domaines et je vous demande d’excuser les pauvres néophytes que nous sommes….

Après plus de 70 ans de vie , et comme ma femme me le dit a chaque , je n’arrive pas encore a accepter ma place d’esclave de naissance….
MEA CULPA ‘ MEA CULPA, MEA CULPA……….

@ Aboulfaraj,

Vous n’avez en aucune façon à vous excuser sur quelque point que ce soit. Vous avez entièrement raison sur le fait que le quotidien « Haaretz » est le premier à avoir parti ce bal. Comme c’est souvent le cas sur le « net », la nouvelle a été reprise par une multitude de médias.

Comme il y a effectivement des élections législatives prochaines en Israël, je ne sais pas si cette annonce était en rapport la campagne électorale. Quoiqu’il soit, le président Hollande s’est rendu à la Grande synagogue de Paris avec monsieur Netanyahou, tous deux ont été bien reçus et il ne semblait pas exister apparence de conflit entre les deux hommes, sur les images à tout le moins que j’ai vues.

Si ce n’était les supposées révélations de « Haaretz », je pense que cette nouvelle n’aurait pris place où que ce soit. Ce ne sera pas la première fois (ni probablement la dernière) que la presse israélienne coule des « demies-vérités » qu’elle fait passer comme des informations de toute première main.

Quant à Dieudonné, Il est difficile selon moi, d’une part de condamner l’attentat contre Charlie Hebdo et dans la même phrase d’approuver les crimes du preneur d’otage dans une épicerie casher. Peut-être que pour certains c’est de l’humour. Mais la loi est la loi, c’est pourquoi il est actuellement sous enquête pour « apologie d’actes de terrorisme sur Internet », on verra s’il y a lieu de porter contre lui des accusations.

La liberté de parole de Dieudonné n’est pas visée. C’est à ma connaissance le seul humoriste qui se soit permis de prononcer de telles absurdités. Voilà, c’était mon opinion et c’est votre privilège et votre droit de ne pas être d’accord avec moi 🙂

Maintenant nous pouvons parler de liberté d’opinion et répéter ce qu’a dit un philosophe Musulman dont j’ai oublié le nom » j’estime que mon opinion est juste mais qui pourrait s’avérer fausse et l’opinion de mon interlocuteur est fausse mais qui pourrait s’avérer juste »
Bonsoir

Qui gouverne la France, mais les français pardi. On peut se demander par contre qui gouverne l’Égypte, la Syrie, la Chine, le Kurdistan, la Russie, l’Iran, le Yemen, Cuba…
Là où existe la liberté d’expression, il y a moins de place pour la manipulation des foules.