Financement politique: nouvelle astuce conservatrice?

Voilà qui soulève des questions. La Presse révèle que des associations conservatrices dans des circonscriptions perdues d’avance ont affiché un succès boeuf en 2009 quand est venu le temps de collecter des fonds. Des fonds qui ont abouti ailleurs. Comme dans les coffres de l’association de Christian Paradis, alors ministre des Travaux publics. Ce n’est pas tout. Selon la Canadian Press, de hauts gradés de trois firmes de génie-conseil québécoises actuellement sous la loupe auraient ainsi contribué généreusement à la caisse conservatrice en 2009, soit la même année de la mise en branle du plan de relance économique du gouvernement fédéral. À lire et à suivre.

Laisser un commentaire

D’autres partis, on d’autres astuces. Prendre l’argent de la Chambre pour payer le DG du parti politique….

Les plus populaires