France: Vers un tandem Aubry/DSK ?

Le réalignement politique chez les socialistes français s’accélère, dans l’attente de l’annonce d’un arrêt des procédures new-yorkaises contre DSK.

Ce dimanche, Martine Aubry, la secrétaire-générale du PS, a annoncé qu’elle comptait mener sa démarche présidentielle « jusqu’au bout ». Elle est, dit-elle, « la mieux à même de faire gagner la gauche ».

C’est intéressant car Aubry et DSK avaient un pacte. La première ne se présenterait que si le second se désistait. Or, le second étant en prison, la première s’est présentée. Le second étant sur le chemin du retour, la première, reste ! Une décision qui, dit-elle, « n’a pas été prise à la légère ».

Autre information intéressante de ce dimanche: un sondage Le Parisien, sur le retour de DSK en politique.

 

Dommage que Le Parisien ait été aussi timoré dans son sondage. Pourquoi ne pas directement demander si les répondants pouvaient envisager de voter pour DSK à la primaire socialiste et, le cas échéant, à la présidentielle.

Mais le choix de la question n’est pas fortuit. Il reflète une hypothèse qui se répand:

1) Malgré le retournement de sa situation judiciaire, DSK sort diminué de son aventure new-yorkaise. Il ne peut plus être le candidat rassembleur de la gauche et des centristes.

2) Il garde cependant un tirant important dans l’électorat. Sa compétence, notamment économique, ne fait aucun doute.

La clé de l’énigme: que Martine Aubry reste candidate à la présidence et qu’elle annonce, le moment venu, que Dominique Strauss-Khan sera son premier ministre. Encore faudrait-il qu’il accepte. C’est la variable inconnue.

Les commentaires sont fermés.

Au mieux, il a sollicité les services d’une prostituée improvisée dans un hôtel de luxe de NYC.

Au pire, il a bel et bien violé une femme de chambre qui n’est pas en mesure de prouver qu’elle s’est fait violer.

DSK n’a pas l’autorité morale pour prendre la tête du PS sans faire couler ce dernier.

Compétence économique ou pas, il n’y a que Sarkozy qui ressort grandit des mésaventures de l’ancien dirigeant du FMI…

Il y a une autre petite variable pour les sondages, pour l’instant, DSK n’est pas encore tout à fait blanchi. À peu près certainement, le 18 juillet, abandon des poursuites. Si, comme toutes les informations semblent le montrer, il y aura non lieu (avec excuses ou regrets plus ou moins visibles de Cyrus Vance Jr.), après l’impression en France sera différente, le viol se transformera en une relativement banale histoire de Q. Et dans cet espace cul turel, l’esprit gaulois sera plutôt enclin à la rigolade et à l’oubli. Qui se souvient exactement du nom de Marguerite Steinhell?

Bonjour,
Tous nos amis les Français de l’Hexagone n’étaient pas sans savoir que Madame Martine Aubry et Monsieur Dominique J’trousse qu’Anne s’entendaient comme deux larrons en foire dans le Parti Socialiste Français. Et pourquoi pas une alliance avec en prime DSK comme premier ministre. En attendant la venue des présidentielles une fois DSK libéré de l’épée de Damoclès qui pendouille encore au dessus de sa tête au USA, pourquoi le Parti Socialiste ne mettrait pas le chaud lapin sur la piste de Madame Carla Bruni actuellement avec Monsieur Nicolas Sarkosy. Madame Carla Bruni a cette réputation de croqueuses d’hommes et DSK pourrait lui assurer qu’elle conservera une certaine visibilité même si Sarko est défait. Tout d’un coup que le tout fonctionne…… Bien à vous, John Bull.

DSK de gauche? Quelle gauche?

Ce n’est pas tant les déboires de DSK avec la justice américaine qui m’horripilent comme le fait que cet oligarque soit perçu en France comme une étoile au firmament des socialistes… Le turpitudes de la vie sexuelle de ce personnage relèvent plus du fait divers que d’autres choses, alors que ses orientations politiques m’apparaissent d’un tout autre ordre. Comment penser un seul instant que ce grand bourgeois à la cuillère dorée puisse un seul instant remettre en question un système auquel il doit son ascension? Alors que des millions de Grecs vont payer pour l’incurie et les prévarications de la ploutocratie hellénique dont les privilèges ne sont nullement inquiétés, alors qu’ils vont payer pour renflouer les mêmes banques responsables de la crise en 2008, alors qu’ils doivent faire les frais d’une décote promulguée par des agences de cotation aussi opaques que privées, il faudrait considérer cet ex-grand patron du FMI comme un personnage progressiste! Celui-là même qui s’était fait le complice du premier acte dans cette main basse sur la Grèce!

La « civilisation néo-libérale » se dirige tout droit vers une extension du modèle grec afin de permettre aux richissimes de « sauver les meubles » en favorisant la dérive autoritaire des États. Il serait peut-être temps de s’en rendre compte.

Il y aura un autre sondage. C’est celui où DSK sera innocenté. Alors sur le sentiment du moment, ce sondage révélera comment sera les intentions des français……et là en supposant un scénario à la Hollywood tout peut arriver.

Et Sarko dans tout cela…..eh bien il a intérêt à ce que les procédures perdurent.

Imaginez, la Bombardier interviewer DSK pour TVA.

En France, il en va tout autrement : l’innocence de DSK ne relance pas forcément sa carrière politique !… D »autres qualités sont réclamées à un leader, à commencer de ne pas tomber dans des pièges aussi grossiers !…

( … qui ressemble à s’y méprendre au scénario d’un épisode de la série bd « Largo Winch » : « Golden Gate » suivi de « Shadow », album 11 et 12 )

Le dépôt éventuel d’une plainte de tentative de viol contre DSK par Tristane Banon (journaliste et écrivaine française) pourrait à nouveau venir mêler les cartes. Je ne crois pas à une continuité de DSK en politique, « son chien est mort » comme dirait l’autre.

Il y a du nouveau. Mademoiselle Banon porte plainte contre DSK pour agression sexuelle et celui-ci répond par une poursuite en diffamation. Le dernier livre sur DSK (favorable à l’ancien patron du FMI) laisse avertit que c’est loin d’être fini,

« Page 125 du livre, évoquant les handicaps supposés de Dominique Strauss-Kahn en vue d’une élection présidentielle, handicaps que les adversaires de DSK ne manqueraient pas d’exploiter, les auteurs citent un propos de Frédéric Lefebvre datant de l’automne 2006. A l’époque, Lefebvre est le chef de cabinet du président de l’UMP (qui préside depuis la République) et il assiste au déroulement de la primaire socialiste opposant Royal, Fabius et DSK. Que dit-il à l’époque au sujet d’une possible candidature DSK et devant des journalistes politiques s’il vous plaît? Ceci: « Il ne tiendrait pas une semaine. On a des photos, elles existent! On les fera circuler, ça ne plaira pas aux Français! ». Et les auteurs de préciser que ces clichés existent bel et bien, citant le témoignage d’une attachée de presse qui les aurait vus et précisant que par conséquent, ces documents seraient « susceptibles de ressurgir à tout instant en pleine campagne électorale ».

… se munir de masques à gaz pour tout déplacement en France.

Idem Steve Boudrias. Quelque soit le verdict, » DSK à mon avis n’a pas l’autorité morale pour prendre la tête de PS sans couler ce dernier ». Un doute persistera dans la conscience collective. il est vrai qu’en France la vie privée du politique passe au second rang. Mais , les mentalités changent. En contrepartie, DSK le veut-il vraiment? Il n’est pas encore au bout de ses peines. Tandem/DSK?
On est encore loin du but. l’opacité du dossier existe ! Aujourd’hui, en France une journaliste vient de porter plainte contre ce dernier
pour tentative de viol….Alors, la suite, à suivre.

Je ne pense pas que Mme Aubry va se désister car DSK est cuit, je pense, et les autres candidats à la candidature n’excitent personne. Pour ce qui est d’un tandem, je ne crois pas que l’égo de DSK condescende à envisager ce scénario.
Et DSK deviendrait un boulet pour la fille Delors.

De plus, il faut penser que l’entourage de Sarko a déjà accumulé dans le tiroir des éléments propres à déstabiliser n’importe lequel de ses futurs adversaires.
Ce sera féroce et impitoyable.

Cette fois-ci mon cher Jean-François, je ne crois pas que ton commentaire sera autant visionnaire que d’autres précédents (Je pense notamment à ta fantastique anticipation des démissions au PQ).

DSK est cuit! Il est marqué au fer rouge. Il sera peut-être innocenté pour des éléments en périphérie et externes au cas en question. Par contre, plusieurs comprennent qu’il s’est tout de même passé des choses « indignes d’un futur président » dans cette chambre d’hôtel.

M. Lisée , C’est la même intuition que vous partagez avec moi , de toute façon pour la nomination à la présidentielle pour DSK , c’est foutu et je dirais même tant-mieux ,DSK étant trop facilement attaquable , un retour étant plus plausible comme P.M.J’ai écouté le personnage (DSK) sur you tube , le petit »nabot »(Sarko) en aurait eu plein les bras avec lui ,Vive Martine Aubry! A/S John Bull ,vous êtes un minable francophobe , dans tous les sens du terme ,Québécois , français ,etc. bien à vous, Bernard

DSK est un homme puissant j’imagine les pressions que lui est ses avocats ont fait sur le procureur C. Vance jr.
Cette puissance et cette réputation amochée doit déranger les Socialistes, qui bien sur cherchent le pouvoir. Mais on peut se demander ce que signifie encore le mot conscience?

Les plus populaires