François Legault donne la priorité aux familles nombreuses et aux aînés

Le nouveau premier ministre avait fait de son objectif de « remettre de l’argent dans le portefeuille des familles » une de ses priorités. L’uniformisation de la taxe scolaire et du tarif des garderies subventionnées est cependant remise à plus tard. Tout comme les annonces liées à l’environnement. Tour d’horizon.

Photo : La Presse canadienne

QUÉBEC — Les femmes ayant choisi d’avoir plusieurs enfants seront les grandes gagnantes de la mise à jour économique rendue publique lundi par le ministre des Finances, Éric Girard, et le premier ministre François Legault.

La mise à jour, qui comporte quelques mesures très ciblées, vise en priorité les parents de jeunes enfants et les aînés à très faible revenu.

En campagne électorale, M. Legault avait fait de son objectif de « remettre de l’argent dans le portefeuille des familles » une de ses priorités absolues. Il tenait à procéder rapidement.

La mise à jour, au ton nataliste, va en ce sens, en visant à récompenser, à compter de janvier 2019, les femmes qui choisissent d’agrandir leur famille.

Si aucune bonification n’est prévue pour un premier enfant, les familles en comptant trois pourront recevoir quant à elles une allocation familiale supplémentaire de 1 000 $ en 2019, soit 500 $ pour le deuxième enfant et 500 autres pour le troisième. Le soutien financier de Québec passera donc de 1 235 $ à 1 735 $ par enfant, si on choisit d’avoir une famille nombreuse.

Au total, en incluant l’allocation déjà versée pour le premier enfant, une famille de trois enfants pourra recevoir un maximum de 5 942 $, si les parents ont un revenu combiné inférieur à 145 000 $.

Québec calcule que 423 000 familles pourront bénéficier de cette mesure évaluée à 250 millions de dollars par année.

En passant, le programme « Soutien aux enfants » a été rebaptisé « Allocation famille ».

Garderies : pas de taux unique

Sur la question des services de garde, le gouvernement se montre moins pressé, et reporte à plus tard son engagement de ramener le tarif unique dans les garderies subventionnées. Les parents vont donc continuer à payer en fonction de leur revenu.

Le gouvernement se contente pour l’instant de geler temporairement la contribution variable additionnelle attendue en 2019.

Le but, à terme, consiste à indexer annuellement au coût de la vie le taux de base, actuellement de 8,25 $ par jour, a précisé le premier ministre Legault en conférence de presse. Il s’est engagé à respecter sa promesse électorale de revenir au taux unique pour tous les parents, sans égard à leur revenu.

Aînés

Une personne âgée de 70 ans ou plus aura droit à 200 $ si elle gagne moins de 22 500 $ par année.

Le budget de ces personnes sera donc bonifié de 3,80 $ par semaine, un « ajout significatif », selon le ministre des Finances.

Le premier ministre a dit qu’il pourrait se montrer plus généreux envers elles « éventuellement », dans le respect de la capacité de payer de l’État.

Il est inhabituel de voir le premier ministre annoncer en personne la mise à jour économique, un exercice normalement dévolu exclusivement au ministre des Finances.

Fait exceptionnel pour ce genre d’annonce, le gouvernement avait opté pour une conférence de presse tenue dans un hôtel, à laquelle avaient été « convoqués » plusieurs dizaines de citoyens, a dit le premier ministre, qui a reçu des applaudissements.

Véhicules électriques

La mise à jour est cependant très peu bavarde sur les intentions du gouvernement en matière de lutte contre les changements climatiques et les gaz à effet de serre (GES).

À ce propos, Québec s’engage pour l’instant à réévaluer le programme de rabais offert pour l’achat d’un véhicule électrique avant le prochain budget, en mars.

D’ici là, Québec va prolonger le programme actuel, soit 8 000 $ de rabais pour un véhicule neuf et 4 000 $ pour une voiture usagée.

M. Legault a mentionné que les gains dans la lutte contre les GES proviendraient essentiellement du développement du transport en commun. Les annonces viendront ultérieurement.

Taxe scolaire

On s’attendait à voir le gouvernement profiter de la mise à jour pour donner suite à un autre de ses engagements prioritaires : l’uniformisation de la taxe scolaire partout au Québec. Mais ce sera pour plus tard. Il faudra procéder par voie législative, a expliqué le ministre Girard, et la baisse de l’avis d’imposition devrait être pour 2019.

« Toutes nos mesures sont mises en place progressivement », a dit le ministre en conférence de presse.

« L’idée, c’était d’agir maintenant », a renchéri M. Legault, qui était pressé d’annoncer quelques mesures fiscales avant le dépôt du premier budget de son gouvernement, fin mars. Ce n’est qu’à ce moment que les contribuables sauront vraiment où loge leur nouveau gouvernement.

Entreprises

Les entreprises pourront quant à elles profiter de mesures leur permettant d’amortir l’achat d’équipement, le but étant de les inciter à investir.

Celles qui investissent dans certains domaines (informatique, fabrication et transformation de biens, énergie propre et propriété intellectuelle) pourront déduire 100 % de la valeur de leurs investissements dès la première année.

Surplus

Québec prévoit avoir enregistré un surplus de 1,7 milliard de dollars cette année.

Les finances québécoises sont en ordre : le gouvernement dispose d’une réserve en cas de coup dur évaluée à 11 milliards de dollars.

Les revenus consolidés dans les coffres de l’État devraient atteindre 112,5 milliards de dollars en 2018-2019, en hausse de 3,8 % par rapport à l’année précédente. On s’attend à une croissance de 2,2 % en 2019-2020.

Grâce au Fonds des générations, Québec veut aussi accélérer le remboursement de la dette, soit 8 milliards de dollars en 2018-2019 et 2 milliards de dollars l’an prochain, et ainsi économiser 332 millions de dollars en intérêts sur cinq ans.

Le gouvernement Legault anticipe une croissance économique modérée en 2019. Si la hausse du produit intérieur brut (PIB) devrait être de 2,5 % en 2018, elle ne serait que de 1,8 % en 2019.

Actuellement, le Québec connaît pratiquement une période de plein emploi, qui devrait se poursuivre en 2019. Le taux de chômage atteint 5,5 % en 2018 et devrait même chuter un peu (à 5,4 %) en 2019.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

24 commentaires
Les commentaires sont fermés.

La seule et unique raison qui permet à Legault peut jouer au Père Noël aujourd’hui, c’est la saine gestion des fonds publics (certains ont le culot d’appeler ça de « l’austérité » même si les dépenses AUGMENTAIENT…) réalisée par le Parti Libéral du Québec lors des dernières années, Philippe Couillard et Carlos Leitao en tête. LA seule et unique point à la ligne.

Et pour les remercier de cet excellent travail, on les a mis à la porte.

Ingrats les Québécois? Mets-en!!!

Il aura du rattrapage à faire s’il veut aider les aînés à faible revenu autant que le Nouvau-Brunswick. En ce moment, je reçois trois allocations qui s’élèvent à $800 par année. Alors si j’ai bien compris je perdrai $600 lorsque je déménagerai au Québec en 2019.

Le Québec est loin en arrière d’autres provinces en ce qui concerne les aînés. Par exemple, en Colombie-Britannique il y a une réduction importante des taxes foncières pour les gens de 65 ans et plus, les traversiers gratuits les jours de semaine, les permis de conduire à prix réduit etc. Il n’y a pas que l’argent qui aide les aînés mais plein d’autres petites choses.

3,80$ par semaine, wow, le prix d’un (petit) capuccino… je vais pouvoir commencer à me payer ce luxe!

Comme ça un ainé ça vaut 3.80 $ par semaine, j’aimerais bien les voir en face m’expliquer tout ce que l’on peut faire de plus avec ce montant, même pas le prix d’un repas par semaine tout juste le prix d’un pain donc on va continuer de manger des toasts pendant que ces messieurs vont faire semblant de nous avoir tout donné. C’est cela le respect que le Québec a envers ses parents.

Ces messieurs dames se bourrent les poches avec notre argent et ce « don » de 3,80$/semaine est fait avec NOTRE argent… Les aînés ont payé des taxes et des impôts toute leur vie (en tout cas, pour tous ceux qui ont travaillé…) mais il semble que c’était un mauvais placement! En fait de respect pour les aînés, le Québec est probablement la province qui en a le moins… Les autres provinces ont toutes sortes de petites choses pour remercier les aînés pour ce qu’ils ont fait (même s’il y en a qui pensent que ce qu’ils ont fait était tout croche) mais peu ou prou au QC. Sans parler des Premières Nations où on a beaucoup de respect pour les aînés et leur sagesse (OK, c’est pas donné à tous les aînés mais faut pas oublier qu’eux ils peuvent miser sur leur expérience!). Au contraire au QC on voit une haine latente envers les soi-disant baby boomers qui ont bâti ce qui existe aujourd’hui, le bon et le moins bon. L’âge d’or? mon œil!

Une famille avec 3 enfants gagnant 145,000$ a-t-elle besoin d’une aide financière supplémentaire? Pourquoi pas donner plus à celles qui gagnent moins de 75,000$?
Et que penser des aînés de 70 ans et plus gagnant moins de 22,500$ par an recevoir seulement 200$?

Je comprends pas votre logique de vouloir distribuer les programmes sociaux en fonction du revenu familiale, car il y a déjà l’impôt qui fait ce travail. La famille qui gagne 145k par année est contribué généreusement (sinon injustement) aux programme et leurs enfants et leurs efforts sociales valent autant que celle qui gagne 75k.

Assez simple Pineault Michel.
Peu importe le programme, pour tout ce qui passe par l’état, y compris les tarifs lorsqu’il y en a, les besoins devraient certainement être établis d’abord et l’admissibilité et la portion supplémentaire à payer lorsque c’est le cas selon les capacités de payer de chacun.
C’est assez simple à expliquer et à comprendre.
L’État n’est pas la (ou ne devrait pas être là) pour faire une concurrence à l’entreprise privée mais contrairement à celle-ci, elle n’est pas la pour faire des profits à part si c’est pour s’en servir pour aider à payer les services offerts.
Les services offerts devraient l’être à ceux qui en ont besoin, en priorité en commençant par les plus démunis parce que même si à cause de leurs conditions financières un grand nombre ne paient pas d’impôts, il demeure malgré cela en regard de leurs besoins ceux qui ont le moins les capacités de se les payer.
Et ainsi de suite en remontant la chaîne des besoins et des capacités et les revenus en tenant compte des impôts que chacun paye en conséquence…servant à établir le niveau de frais supplémentaires à payer. Dans certain cas et selon le choix de chacun, en ayant la possibilité de payer au privé certains services offerts, en autant que ce ne soient pas ceux reliés à des domaines qui pourraient priver le public d’employés qui en diminuent d’autant la qualité des services offerts comme en santé par exemple.
Et c’est principalement pour cela que je suis contre les tarifs uniques et les programmes universels car ils ne tiennent pas compte des besoins et des capacité de payer de chacun même s’il y en a qui paye au net plus d’impôts que d’autres ainsi qu’une partie des citoyens qui n’en paye pas du tout.
Quoi que peu importe les revenus tout le monde paye le même taux de taxes sur les achats. Ce qui déjà là devient un problème pour ceux qui n’ont pas les moyens de payer mais qui sont diabétiques par exemple alors que des biens taxables nécessaires ne sont pas tous offert par l’état.
Le gouvernement ne doit pas collecter des impôts, des taxes et d’autres revenus comme des tarifs pour s’enrichir mais pour payer des biens et des services de bases essentiels comme des routes, de l’éducation et des soins de santé pour ne nommer que cela, mais aussi pour s’assurer de faire une certaine redistribution de la richesse, mais bien encore pour s’assurer que tous les besoins de bases de tous les citoyens soient comblés sans égard aux capacités de toutes sortes dont celles de les payer.
Et donc plus un citoyen paye d’impôts, moins en principe il devrait avoir besoin de bénéficier des services offert par l’état au même prix que celui qui n’en paie pas. Car celui qui n’en paie pas, en général c’est que ses revenus sont en bas du minimum pour vivre.
Offrir tous les services à tous les citoyens, même à ceux qui payent des impôts sous ce prétexte, même à ceux qui ont la capacité de se les payer ou d’en payer une partie, proportionnellement à ses capacités de payer, ou en se les achetant en passant par le privé, augmentent considérablement les dépenses pour l’état et diminuent d’autant sa capacité d’offrir des services de qualités à ceux qui en ont véritablement besoin.
Le but de l’entreprise privée est de vendre des biens et des services en tenant compte de la concurrence et que vous ayez la certitude qu’en utilisant leur firme à la place d’une autre vous en ayez pour votre argent, de vous gardez et de faire des profits.
Hors malheureusement trop de gens s’attendent que tout ce qu’ils payent à l’état, devraient leurs en rapporter en bien ou en service un équivalent ce qu’ils auraient s’ils allaient ou pouvaient choisir le privé.
Hors ça ne devrait pas être ni dans la pensée collective et en devenir des attentes pas plus qu’être présenté de cette façon par nos politiciens qui s’en servent de cette façon depuis trop longtemps pour se faire élire.
Et c’est ainsi et sous les mêmes faux principes que l’on a continué année après année à donner des subventions à des organismes comme Juste pour rire ou le Cirque du Soleil alors qu’au départ ils avaient besoin d’aide pour démarrer mais qui au fils du temps ont rapportés des centaines de millions à leurs fondateurs mais malgré ont continué à en obtenir plus et toujours plus.
L’État ne devrait pas être la vache à lait de tous mais que de ceux qui en ont besoin.
Et si c’était le cas, les services pourraient être meilleurs et encore plus nombreux pour ceux et celles qui en ont véritablement besoin, comme pour les soins dentaires ou des services juridiques par exemples.
(Pensez-vous qu’avec des revenus de moins de $18,000 par année, même si je ne paye pas d’impôts je peux me payer $5,000 de services dentaires que j’ai besoin présentement? Par contre, même en payant de l’impôt, si j’avais un revenu net de $25,000. je pourrais. Et donc, quoi que tout est à mettre en perspective, mais avec $18,000 par année j’ai besoin de l’aide de l’état pour faire le traitement dentaire, aide qui n’existe pas, mais pas si j’ai $25,000. même si j’ai payé de l’impôt… En plus celui qui a $25,000 de revenu après impôts pourra déduire ses frais dentaire, mais à $18,000, même si je trouvais à les faire effectuer en payant avec une carte de crédit par exemple, je ne pourrais pas déduire ses frais en faisant mon rapport d’impôts puisque ce n’est pas un déductible remboursable (dans les faits je pourrais inscrire la déduction, mais comme elle n’est pas remboursable et que je ne paye pas d’impôts, je n’en tirerais aucun sous!).
Et voila.
Simple, non? … 🙂
p.s.: C’est pourquoi et ça devient de plus en plus possible, je préconise la création d’une carte informatisée qui identifierait chaque citoyen et sur laquelle tout y serait depuis sa naissance, qui servirait au moyens de divers codes à identifier les montants à payer pour tout ce qui concerne les services qui un rapport avec l’état et donc par exemple: les taxes à payer à la pompe, les taux d’intérêts pour certains services, la liste est longue et limitée que par l’imagination et ce que l’on veut en faire, en tenant compte de notre empreinte écologique par exemple comme: la grosseur du véhicule, sa cylindré, son utilisation seul ou en famille, etc… et tout ce qui peut s’appliquer à la vie de chacun. Ça pourrait-être un moyen alors de rétablir une plus grande équité et justice sociale!

Pour compléter Pineault Michel,
si comme d’autres, vous pensez que parce que ça fait 10 ans que vous payez $1000. à chaque année pour une assurance et que parce que vous n’avez jamais fait de réclamation ce n’est pas juste alors que votre voisin a déjà reçu des dizaines de milliers de $ après des réclamations, vous devriez changer votre philosophie. L’assurance que vous payez à chaque année ne vous procure pas un bien automatiquement en échange de l’$ que vous donnez à votre assureur. Si votre voisin a reçu de l’$ de son assureur c’est qu’il a subit des pertes. Comptez-vous chanceux de ne pas être arrivé chez vous une bonne journée des fenêtres brisées en étant victime d’un vol dont des souvenirs de famille qui, jamais aucun montant d’$ ne servira à remplacer ou encore ayant à subir tous les inconvénients d’un incendie.
Taxes et impôts devraient être envisagé à peu près de la même manière, avec des nuances. En tout cas, les revenus de l’état devraient servir pour l’essentiel et surtout pas automatiquement comme un service ou un bien qui vous est dû parce que vous avez payé des taxes et des impôts, ou en fonction du niveau d’imposition que vous subissez.
Plus on est imposé, c’est parce que nos revenus sont proportionnellement plus élevés et ne donnent pas ou ne devraient pas donner droit à cause de cela à plus de services en proportion de ce qui a été payé, et surtout en plus grande quantité parce que vous avez payé plus que votre voisin s’il a des revenus plus petit que les vôtres!
En fait ça devrait être le contraire.
Plus vos revenus sont élevés, plus vous payez de l’impôt et moins de service vous devriez avoir droit sans frais supplémentaires et proportionnels.
Ce qui pourrait être universel devrait être les routes, l’éducation, la santé et quelques autres, mais encore complètement sans frais que pour ceux ayant des revenus tels qu’ils n’ont pas d’impôts à payer…et avec frais supplémentaires en proportion des revenus net.

L’environnement est important mais a voir l’opinion publics quand le gouvernement Legault parle de grand Project comme construire des barrage et vendre en Ontario qui en échange fermerai 3 plan Nucléaire en Ontario le monde sont en maudit. Le réchauffement climatique est MONDIAL. Si le Québec peut faire fermé des plan Nucléaire et des plan de charbon ailleurs au Canada s’est une bonne action pour l’environnement et le changement climatique. Arrêtons de se regarder le nombril et se venté la raison principal si le Québec pollue le moins au Canada s’est grâce a HYDROÉLECTRICITÉ. Au Manitoba juste par exemple 80 % de leur électricité vienne du charbon. Quand tu na pas de rivière avec courant s’est dur faire des barrage.

Faux. Les familles nombreuses de 4 enfants + ne reçoivent pas de montants supplémentaires pour les 4e etc…allocation à la pièce, à la va-vite ? En plus, le 4e paie des frais de garde exorbitant!

Allocation pour le 4e est déjà bonifier 1821 on recevais plus que pour le 2ieme et le 3ieme qui étais de 1214

Eh oui!, un 3,80$/Semaine/Supplément « Significatif » pour les Zaînés. Dont l’âge, incidemment, aurait cru, luitou, «significativement»? Puisque…

Pour maintes autres entités, le « Bel Âge » débuterait bien avant 70 ans.*

On ignore en quoi ces Zaînés, pour qui le coût de la nourriture croîtra également deux fois davantage au cours de la prochaine année que leur «significatif» crédit d’impôt faramineux, pourront reprendre leur souffle.

Mais surtout, plus encore, se demande-t-on quelle était la pertinence d’annoncer en si grande pompe et faire miroiter si fort tout ce bazar d’où ne ressort, en fait, pour les Zaînés du moins, que du vent ultimement, pour ne pas dire une ‘joke’ – (R. B. l’aurait qualifié/e, lui, en son temps, de « pétard mouillé »).

* Bref, on dirait que c’est… Jean Charest qui, présentement, penserait le mieux aux/les «vieux».

Une mise à jour très Caquiste pour ce parti affairiste. Contrairement à leur prétention, chiche, quand il s’agit de redistribuer les revenus pour les individus et prodigue pour les entreprises.

Le farfeluisme n’a plus sa place en politique et on espère que le gouvernement mettra fin au nivellement par le bas et la folie des faiblesses.

1/7: Mauvais spectacle!
Il y avait un prestidigitateur et un clown. Déjà là, à la place du clown il y aurait du avoir un ou une, une assistante de préférence pour l’égalité… Sauf qu’en 2018, pour diminuer les critiques, ça aurait du être une prestidigitatrice et son assistant.
Comme on savait déjà que le spectacle n’attirerait pas la foule on avait donné les billets pour y assister à des connaissances et amis surtout, probablement transportés d’une maison d’aînés(es) des environs (pour ne pas trop affecter l’environnement: les apparences obligent) à qui on avait promis un gros café s’ils s’acquittaient de leurs tâches de figurant tel que le scénario l’exigeait, soit en applaudissant à tout, bons comme mauvais. Comme il se doit, certains voulaient un autre rôle et en ont mis plus que nécessaire. Ces derniers ont obtenu un beigne avec le gros café.
Mais définitivement il manquait les tambours et les trompettes, un maître de cérémonie et quelque acrobates.
Même s’il y avait eu tout cela j’aurais été encore insatisfait.
Car au fond c’était une distribution de cadeaux de Noël achetés chez Dollorama.
Et donc un père Noël et une lutine ou une mère Noëla et un lutin auraient été plus approprié.
Ce n’était qu’une répétition.
Ce n’était pas non plus un premier budget.
Ce n’était qu’une mise-à-jour économique il ne faut pas l’oublier.
Et donc cela aurait pu se faire sans tambour et sans trompette, sans professionnels pour applaudir béatement à tout et à rien, à l’hôtel du gouvernement dont le loyer est payé à chaque mois que l’on s’en serve ou non à la place de louer le salon d’un hôtel privé (qui appartient à qui d’ailleurs…???).
En économisant ainsi, peut-être en tant que ti-vieux officiel j’aurais pu avoir 55 cents par jour de plus en crédit d’impôts à la place de 54.285714286 cents, un ajout significatif selon le ministre des finances et qui peut faire une différence pour quelqu’un comme moi qui reçoit peu en revenu a précisé notre très généreux père noël/premier sinistre (c’est le bon temps d’employer ce mot de Sol…), et donc quelqu’un comme moi qui a des revenus en 2018 frisant les $49.31 chaque jour!
Le premier sinistre de ce nouveau jeu de Monopoly à la québécois cacquiste l’a précisé: il y aura de nouvelles annonces…après noël…qui tiendront compte de la capacité de payer du gouvernement!
Ouf j’ai eu chaud. Merci monsieur Legault d’en tenir compte. En entendant et attendant vos promesses, toutes vos promesses, je commençais à être inquiet.
Ainsi ce n’est pas tout les ti-vieux à faible revenu qui pourront en 2019, puisque c’est rétroactif à 2018, passer à GO 2 fois et collecter ainsi, 2 $200.00!
Mon beau sapin…
Vous connaissez l’expression se faire passer un sapin?

2/7: Mon beau sapin…
Vous connaissez l’expression se faire passer un sapin?
Eh bien moi je ne m’attend pas à grand chose de très positif de ce nouveau gouvernement et je l’ai déjà écrit sur plusieurs commentaires, compte tenue surtout des attentes suscitées par les mirages promis.
La mascarade présentée ne fait que renforcer mes sentiments.
Je fais parti des gens âgés à faible revenus.
Mais pas des aînés car je suis trop jeune. J’aurai 70 ans que dans 10 mois!
Mon beau sapin…
Je crois bien que l’on c’est débarrassé des libéraux qui n’ont pas fait dans l’austérité comme ils le répètent encore et le précise aussi dans son commentaire à la suite de ce billet un participant connu et on c’est fait passer un cacsapin pour les remplacer.

3/7: Fond des générations?
« Grâce au Fonds des générations, Québec veut aussi accélérer le remboursement de la dette, soit 8 milliards de dollars en 2018-2019 et 2 milliards de dollars l’an prochain, et ainsi économiser 332 millions de dollars en intérêts sur cinq ans. »
-Économie de 332 millions sur 5 ans = 66, 400, 000.$ d’économie à chaque année.
J’aurais aimé que l’on me dise sur une base commune, et donc sur un an de préférence, si non on se promène sur différentes bases comme pour certaines sur un an, d’autres sur 2, d’autres sur 5 et même sur 10 ans et il est difficile de faire le compte et de comparer.
Je présume que c’est fait comme cela pour cela, c’est-à-dire pour ne pas simplifier la compréhension pour chacun des citoyens.
Et donc, j’aurais aimé que l’on me présente sur une base annuelle toutes les données, y compris ce que nous coûteront chacun des postes de dépenses offert en « cadeau »! Même si je les qualifie de Dollorama, accumulés ces cadeaux font des centaines de millions. Pour ceux qui ne savent pas, en 2018, chez Dollorama on peut rien acheter à moins de 1 dollars et une partie des items sont offerts jusqu’à quelques dollars chacun. La très grande générosité de ce gouvernement dans les faits est de m’offrir par jour un peu plus que la moitié du coût pour acheter la majorité des objets vendus chez Dollorama. Et donc avec ce que me donnera de plus le gouvernement en 2020, ça me prendra 2 jours pour acheter un article dans un magasin de la chaîne…quoi qu’il ne manquera 4 cents à cause de la taxe…!!!

4/7: Et le sapin pour moi?
Bien c’est de voir mes 2 fois 54 cents de crédits d’impôts anéantis parce que je ne fais pas parti des aînés.
Ça me rappelle comment au Québec, l’âge pour être considéré comme consentant comme un adulte a plusieurs variantes: 16 ans pour le sexe et le permis de conduire, 18 ans pour être adulte et pour pouvoir être servi en alcool dans les bars mais 21 ans pour le pot, pot, pot…non ce n’est pas le restaurant!
Ainsi t’es de l’âge d’or à 55 ans, t’as droit à la retraite à 65 ans, mais t’es un aîné qu’à 70ans. Ça doit prendre comme pour le permis de conduire, un genre de délai d’apprentissage. À 65 c’est comme ton permis pour t’exercer pour ta vraie vie de ti-vieux!
Et donc il y a le sapin à cause de mon âge, mais il y en a un autre.
Le sapin pour avoir droit à la solidarité social.
Dans les faits, le droit à la solidarité social est une question de revenu, mais même si tu y as droit, il se peut que tu ne l’auras pas et même jamais.

5/7: Les sapins des suppléments de revenus de la solidarité sociale…
1- Faire ses rapports d’impôts
Et la suite est composée de plusieurs sapins. Et c’est là que ce n’est pas à la portée de n’importe qui de comprendre toute les subtilités. Et ne pas les comprendre et faire le nécessaire vous fait perdre vos droits…
2- Savoir et être au courant que ce droit existe.
3- Consulter les modalités, les comprendre et penser y avoir droit.
4- Remplir au moment de faire les rapports d’impôts l’annexe nécessaire.
5- Si vous avez raison, vous pourrez recevoir les montants que vous avez le droit d’avoir.
Si vous n’avez pas fait vos rapport d’impôts à temps, vous êtes automatiquement hors délais et vous perdez les montants ad vitam aeternam auxquels vous avez droits.
Si vous avez fait vos rapports d’impôts à temps mais que vous n’avez pas fait la demande et rempli l’annexe requis vous perdez aussi les montants auxquels vous avez droits.
Et pourquoi donc?
Et pourquoi donc mettre autant de conditions et pire, surtout priver à jamais ainsi des montants de suppléments de revenus pour solidarité sociale à des gens qui déjà s’ils sont éligibles et ont droit à ses suppléments c’est qu’ils ont des revenus en bas du seuil de pauvreté et donc dans les plus pauvres de notre société?
Que pour sauver bêtement et chichement quelques millions sur le dos des plus démunis?
Fait-on la même chose si on doit $15,000.00 à un médecin ou à un contractant qui ne cesse d’ajouter des suppléments de toutes sortes que le gouvernement paie souvent sans vérification?
Et pourtant, si à l’inverse je suis en dette d’impôts envers notre gouvernement, jamais il n’arrivera que ma dette s’effacera parce que je n’aurais pas fait mes rapports en temps, ou que j’aurais oublié de déclarer des revenus admissibles, ou pour quelques autres raisons. Non seulement, des pénalités et des intérêts pourraient se rajouter.
Erreur!
Il y a des exceptions.
Il peut y avoir des ententes pour faire diminuer voir disparaître des pénalités, des intérêts et même des montants dûs pour des contribuables ou des compagnies qui doivent des millions, des dizaines et même des centaines de millions à nos gouvernements et même lorsqu’ils ont fraudé ou essayé de nous frauder légalement mais éthiquement condamnable, en faisant de l’optimisation fiscale (et il existe d’autres termes) ou encore complètement illégalement en utilisant les cachettes dans les paradis fiscaux. On a pu le lire et le constater dans les journaux écrits et diffusés!

6/7: Ce que j’attend de mon gouvernement:
Avant même de nous présenter des shows de distributions de cadeaux qu’un contribuable à faible revenu offrirait en les achetant chez Dollorama,
1-je m’attend que dans son premier budget il corrige la situation des suppléments de revenus pour solidarité sociale, mais non seulement, mais aussi qu’il créé une commission de révision pour cerner et corriger toutes les situations qui compliquent la vie des plus démuni(e)s et qu’il facilite l’obtention des avantages auxquels ils ont droit sans pénalité abusive et surtout sans perte pour des raisons futiles à part que pour sauver des miettes à notre gouvernement.
2-En plus je m’attend que tout ce qui a été perdu pour les mêmes genres de considérations soient facilement identifiés et remboursés rétroactivement aux citoyens concernés, à leurs descendants et ayant-droit pour ceux et celles qui sont morts, avec intérêts et ce depuis que les programmes concernés existent.
Je serai plus généreux que le gouvernement, je ne lui réclamerai pas de pénalité.
Ça pourrait peut-être changer si ça se rendait en cours par le billet d’un recours collectif?
3-Pour terminer je m’attend qu’il change les règles pour qu’à l’avenir, à partir du moment que le rapport d’impôt a été complété et reçu, que les calculs pour établir si le contribuable est admissible à toutes les mesures et les règles existantes pouvant le favoriser soient accomplies et que dès lors, peu importe les retards à produire sa déclaration et sans avoir à remplir d’autres formulaires ou demandes il bénéficie sans d’autres technicalités des montants auxquels il a droit.

7/7: Et maintenant…
J’ai pendant la campagne électorale envoyé à plusieurs reprises des courriels à tout les élus et les prétendants aux postes de députés et députées.
Je n’ai reçu que quelques accusés réception sur plusieurs centaines d’envois.
Depuis je me suis renseigné.
Je ne m’attend pas à des miracles.
Cependant je prend cette cause comme celle et la dernière de ma vie. Je suis prêt à y mettre le temps qu’il faut.
D’autant plus avec les promesses de ce gouvernement en plus de son très beau show de boucane…exprimant aussi clairement sa très grande générosité envers les plus démunis et tout ce que ça peut nous inspirer pour l’avenir.
En 2019, je passerai à l’action en communiquant avec tous les élus et élues, y compris madame Blais.
Après l’énoncé du premier budget à moins d’obtenir ce qui ne serait que justice, je passerai à d’autres actions et tout est à envisager…si je trouve les appuis nécessaires!

Bonne année!

Pourquoi ne pas aider davantage les familles à faible revenu de $75 000. et moins??? Ce sont elles ces familles-là qui ont le plus de besoin!!