Fred Pellerin en chanson et en mots

Puisqu’on parle de lui : un tout nouveau vidéoclip de notre Fred national, sur des paroles de René Richard Cyr :

Et, en rappel, sa prise de parole du 24 juin dernier :

Laisser un commentaire

Le néo-libéralisme se comporte en prédateur des ressources communes.

On ne saurait appuyer ça. Sous aucune réthorique, ni aucune diatribe. Partisane ou non.

Le faire c’est avouer son incompétence à saisir les enjeux. C’est ne pas comprendre. Ni l’histoire, ni l’avenir qui en procède.

L’aveuglement résulte d’un mouvement volontaire et réfléchi. Fondé sur l’opportunisme ou sur l’incompétence à analyser les causes et les effets.

Vivement l’approche organique qui fait du citoyen le maître de son destin et je cite Gramci et Sartre. Mais aussi René Lévesque, Jacques Parizeau et les intellectuels du Québec qui font face à l’anti-intellectualisme ambiant d’une génération qui les écrase de sa faiblesse.

une position comme celle de fred ,particulierement en région,est encore plus respectable,comme il le chante si bien,j’apprends a me tenir debout ,rien a voir avec l,aplatventrisme ambiant en province,bravo fred

Cet homme là est définitivement un danger pour notre Société de par sa violence et son intimidation (sarcasme)

Lâche pas Fred!

J’ai 62 ans. J’avais 12 ans à la nationalisation de l’électricité. C’était le début d’un pays. J’en rêve encore et la prise de parole de Fred Pellerin m’a réconcilié avec la vie. J’ai pleuré en l’entendant. J’y crois encore. J’en rêve encore.

Jean Thivierge
Québécois

Les plus populaires