Futur Pont Champlain: Et si on voyait grand ?

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Si tout se passe normalement, la campagne électorale se terminera avec des partis politiques unanimes à s’engager à construire un nouveau Pont Champlain d’ici dix ans.

La raison pour laquelle nous en sommes là est que, la dernière fois, le pont a été construit avec le pire rapport qualité/prix possible.

Si, cette fois, on visait le meilleur rapport qualité/prix ? Si, cette fois, on concevait ce nouveau pont en voulant en faire quelque chose de beau, d’unique, de créatif?

Si on transformait ce projet en nouvelle signature de la ville ?

Les Sud-Coréens nous montrent la voie, avec leur projet de pont/musée/marina. Voyez plutôt:

Ça a de la gueule. (Cliquez pour agrandir)
Ça a de la gueule. (Cliquez pour agrandir)

Le pont s’appellera Paik Nam June Media Bridge (en hommage au créateur de l’art vidéo). Utilisation maximale de la lumière, jardins à tous les étages, capteurs solaires. Projection vidéo sur la structure. (Voir autres photos et texte ici.)

Endroit parfait, à mon avis, pour aménager le nouveau Casino. Les Coréens ne veulent pas y construire de logements. Mais les ponts ont longtemps ont été habités et on revient à ce concept.

On voit ici quelques autres projets, dont un projet de pont habité pour New York:

L’explication, en français, de cette approche:

On peut voir ici un projet de pont habité à Bruxelles, sur un territoire beaucoup plus petit que le Pont Champlain cependant:

Une belle vue. Mais les vibrations ? (Cliquez pour un petit diaporama)
Une belle vue. Mais les vibrations ? (Cliquez pour un petit diaporama)

Également pour la ville de Kaohsiung, à Taiwan, un projet de pont/centre culturel:

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

On trouvera d’autres photos de ce projet ici.

Mais vous comprenez le concept. Puisqu’on va verser des milliards dans un projet de pont et qu’on se bat pour revitaliser notre accès au fleuve, pourquoi ne pas réfléchir un instant ?

*Ajout suite aux commentaires: En plus, un pont couvert signifie pas de déneigement, pas de sel, pas de corrosion. Intéressant !

(merci à l’alertinternaute lagentefeminine
de m’avoir lancé sur cette piste.)

Les commentaires sont fermés.

J’imagine qu’il s’agit d’une coquille et que le pont Paik Nam June Media Bridge est en Corée du SUD et non du Nord.

Cela me rappelle en effet les pont médiévaux, sur lesquels il y avait des échoppes, des ateliers et quelques logements.

Le fleuve fait partie du patrimoine canadien. Son nouveau pont DOIT être le plus discret possible, tout en intégrant toutes innovations technologiques possibles.

Un projet semblable au pont/musée/marina sud-coréen serait est rien de moins que de la pollution visuelle contre notre magnifique fleuve Saint-Laurent. Il ne faudrait pas forcer les Canadiens à regarder une telle horreur pour les prochains 50-100 ans.

À Londres le »London bridge » a déjà été habité au 17e siècle .Ce pont relie Westminster à Southwark . Pourquoi ce ou ces ponts étaient habités à l’époque ?je ne sais pas ,je n’ai aucune idée.Peut-être que les ingénieurs s’inspirent – ils de ce qui a déjà été construit.

C’est quand même pathétique de voir une ville qui fut déjà si grande en devenir connaître un tel déclin;au niveau de ces infrastructures et aussi du Francais,dommage…très dommage.

Ce rêve grandiose m’étonne de votre part, M. LIsée. Vous savez bien que le fédéral ne voudra jamais investir dans un projet de cette envergure à Montréal: les cris d’indignation que pousserait le Canada anglais feraient vaciller le Canada sur ses bases.

Pour avoir un projet de cette qualité, il faudrait que le Québec rachète le pont pour un dollar et en assure la construction. Pour ce faire, il faudrait que nous disposions de tous nos impôts pour nous développer comme nous l’entendons. Décidément, ceux qui pensent que l’indépendance est un concept dépassé ne voient pas toutes les restrictions que nous impose notre déendance.

Les sud-coréens sont plus qu’étonnants. Ils se développent économiquement et techniquement à la vitesse grand V. Par exemple, les automobiles Hyundai-Kia étaient d’un niveau nettement inférieur aux véhicules japonais il y a 20 ans. Il y a 5 ans, les ingénieurs automobiles sud-coréens rattrapaient les Japonais. Et leurs plus récentes créations dépassent la qualité des japonaises à moindre prix (les Sonata, Elantra et Sorento 2011).

Cependant le Canada (incluant le Québec, n’en déplaise à monsieur Jean-François) n’a pas le dynamisme en génie ni le coût de la main d’oeuvre de la Corée du Sud. Il faut donc cesser de rêver à un pont sophistiqué qui coûterait la peau des fesses des contribuables. Il ne faut pas oublier en plus les surcoûts causés par la corruption dans le secteur de la construction.

Réalistement le pont Champlain devrait être un pont en acier. Sa conception devra prévoir la meilleure protection possible contre la corrosion.

On peut aussi s’inspirer de ce qui se fait à Québec; le projet «Paysages suspendus». Voir :
http://www.paysages-suspendus.com

Projet qui toujours sur le bureau du ministère des Transports, vous savez? celui qui gère les réfection de l’échangeur Turcot et de la rue Notre-Dame… Il serait dans le CHUM que je ne serais pas plus étonné que cela.

Ceci dit, un pont tout nu demeure une oeuvre belle en soi et démocratiquement panoramique. Y planter un parc, un musée ou des habitations (pourquoi pas un centre d’achats et des panneaux publicitaires, tant qu’à y être, pour le financer?!) est superflu. Piste cyclable, large trottoir et haltes seraient sans coût et plus judicieux, à mon sens.

Ce serait un formidable projet.

Mais croyez-vous que nos dirigeants actuels et ceux qui le deviendront à court terme, en mai, auront assez d’imagination et assez de couilles pour s’embarquer dans dans un tel processus ? Ils ne sont même pas capables de même commencer à y penser.

Je ne suis même pas certain qu’on va réussir à avoir un nouveau pont avant que celui-ci ne s’écrase dans le fleuve. (Une chance que j’habite Laval 😉 ) Pensez-vous sérieusement que si Harper est élu avec une majorité des sièges et que le Québec lui ait encore tourné le dos que cet individu va entreprendre quoi que se soit ?

Soyons réalistes. Espérons seulement qu’il n’y ait pas une catastrophe trop grande.

«Malheureusement, nos politiciens sont soit incompétents, soit corrompus. Quelquefois les deux en même temps, le même jour.»
[Woody Allen]

Pour faire un pont qui a de l’envergure il faudrait des politiciens d’envergure qui ont une vision d’avenir stimulante et qui soient capables de prendre des décisions osées.

Est-ce que vous voyez Harper et Ignatieff dans ce rôle? Moi j’en doute beaucoup.

Un pont couvert est intéressant mais je ne sais pas si le transport des matériaux dangereux peut si faire en sécurité. Il est impératif que ce pont puisse permettre le transport de ces matières.

À faire rêver ces images de ponts où dominent l’aisance et la félicité de citadins qui s’y complaisent comme dans un jardin botanique.
Est-il possible d’assurer cette quiétude avec des dix-huit roues, des trains, des autobus, et des milliers de voitures qui y circulent à une vingtaine de mètres de distance?

On s’en fout que le pont soit en chocolat, en marbre chinois, en bambou, en porcelaine ou en chanvre indien ou qu’il ait la forme d’un cigare, d’un aéronef ou d’un préservatif. Le problème n’est pas là. Le problème c’est que le peuple québécois est obligé de demander la permission à un autre peuple pour construire un pont, parce que c’est cet autre peuple qui a juridiction sur les ponts, comme il a juridiction sur les aéroports, les communications, les douanes ou la monnaie.

C’est comme si les Français étaient obligés de demander la permission aux Allemands pour construite un pont sur la Seine ou les Anglais demander la permission aux Français pour construire un pont sur la Tamise.

Essayez d’imaginer une seule seconde un peuple, une nation qui n’a même pas le pouvoir de s’occuper de ses ponts.

Et pourtant personne ne parle de cela. Ni les péquistes aseptisés ni les bloquistes rentiers qui versent dans la langue de bois et la platitude.

Que c’est triste et que cette campagne électorale est platte. C’en est désolant.

Oui, bien sur, évidemment. Faisons preuve d’ouverture, d’originalité. Faisons de ce nouveu pont une oeuvre rassembleuse pour la grande région montréalaise, mais aussi une oeuvre d’envergure, reconnue internationalement.

Donc, des voies cyclables et piétonnières, un tramway, une voie réservée aux autobus… et évidemment, les automobiles. Mais aussi, une aire de restauration au milieu, avec belvédère pour admirer Montréal et la Rive-Sud.

Faisons appel à nos facultés de génie, d’architecture, d’urbanisme.

Mais surtout ne nous contentons pas d’un pont uniquement fonctionnel.

Excellente initiative, merci!

Il faut partir un site qui permettrait aux architectes de proposer des esquisses et au Québécois de voter pour leur projet de pont favori.

Le mouvement pourrait peut être forcer les élus à passer de rapport qualité/prix à rapport qualité de vie/prix…

Dommage que ce soit fait a Montréal.Avant qu’il soit complèté mes petits-enfants ont le temps de prendre leurs pensions.

Ce sont de bien beaux projets qui font rêver. J’adore. Toutefois, j’ai l’impression que la quantité astronomique de capitaux nécessaires à la réalisation de tels projets laissera la plus grande place au privé. Le Québec est plutôt frileux sur le sujet, surtout lorsque l’on étudie les PPP actuels [tousse] CHUM [/tousse].

L’autre possibilité est de laisser l’entière réalisation d’un hypothétique projet au privé, mais à mon sens, cela ne fera que démontrer que l’État a failli dans ce domaine (construire du beau, du rêve). Il ne récoltera rien, ni louange, ni profit. Et les partisans du privé auront de quoi se pavaner pour les mille ans à venir.

Pendant ce temps, les citoyens devront payer pour traverser leur propre fleuve, soit en espèce sonnante et trébuchante, soit en se faisant mitrailler par des offres publicitaires.

Suis-je trop cynique?

Bien avant toutes ces structures, le Québec avait déjà innové avec les « ponts couverts ».

Mais surtout pas avec l’architecte bien connu du stade olympique. Laissez faire le génie québécois.
Un ingénieur d’hydro-Québec n’a-t-il pas inventer le moteur-roue que les Japon développe.

Cette piste semble vous avoir mener a des réalisations intéressantes dans le monde. Preuve que c’est réaliste.
Comme vous le dites, on a l’occasion de marqué un grand coup avec ce pont qui deviendra le plus grand bâtiment sur pilotti jamais construit puisqu’il traverse le fleuve. Et donne tout le loisir d’y développer des marinas, jetées piste cyclable, cafés-boutiques terrasses.
Son arme secrète politique économique et sociale c’est le projet qui rassemblera tout les électeurs québécois puisqu’on a tous besoin de ce développement pour rendre accessible les régions est bien sur le MONORAIL Trens-québec qui facilitera le transport rapide, propre et efficace (dans un premier temps une boucle Tremblant-Montréal(pont)-Sherbrook-Québec (en arrêtant dans les villes sur son passage et rendant possible les olympiques, améliorant les affaires, les évènements, la qualité de vie transport en commun autant pour Québec que la grande région de Montréal).
Avec l’idée de Casino-condo-hotels, c’est super. J’ai bien aimé aussi votre idée de rendre les Nordiques et les Canadiens aux québécois en leur donnant la possibilité d’acheter des parts. Ça nous assure qu’ils resteront ici.
De là le trens-québec pourra se développer jusqu’à Ottawa, Cambelton(en passant par Rimouski-Mont-Joli, Matapédia,Cambelton extensionner jusqu’à Gaspé), Labrador(en passant par Chicoutimi.Baie-Comeau.Sept.iles et faciliter le développement du Plan Nord), Lacolle (si les américains sont intéressés a payer jusqu’à New-york.
Tout ça avec l’aide du fédéral. Mais au fédéral il ne faut pas demander, il faut mettre nos gens au pouvoir et qu’ils soient tous du côté du pouvoir pour avoir le pouvoir de décider et travailler pour notre bord.
C’est l’Équipe qui a du pouvoir, pas juste le chef. Alors mettons y tout notre poid politque pour faire avancer le développement du Québec.
Merci Monsieur Lisée de toujours travailler dans le sens des résolotuions de problèmes et de rallier les gens autour de leurs intérêts commun. communs.

À propos de ce projét, envisagé par les nouveau partis politiques impliqués,il me semble une idée géniale, car la ville de Montréal a absolument besoin d’une meilleure infrastructure qui serait au services de tous ses habitants et non seulement. De plus, on sait que la population de la ville est en pleine croissance, d’où le besoin accrû à la mobilisation. Pour cette raison,la construction d’un nouveau pont Champlain,plus accessible, plus efficace, plus modernisé et pourquoi pas un nouveu symbole de la ville serait une excellente idée pour la ville de Montréal, la métropole qui occupe la deuxième place au Canada en termes démographiques.
Alors, mes chèrs amis(es) n’hésitez pas de dire OUI en faveur de nouveau projét quand il s’agit de la restructuration de l’ifrastructure de la ville!!!!!!
Bonne fin de la semaine à vous tous/toutes

Belle vison du Québec Monsieur Lisée portez-le votre projet, présentez-vous comme indépendant et inviter les politiciens du Québec à vous suivre. En devenant indépendant, tout les élus promettent de joindre le parti qui aura le plus de contés pour faire participer les Québécois au pouvoir dans le Canada et faire avancer nos grand projets.

le théme de votre prochain livre pour une indépendance efficace et un fédéralisme renouvellé, 3M des québécois qui participe au pouvoir en mettant leurs élus dans l’équipe des gagnants.
(André Arthur aura donné une piste a développer)

Je suppose que l’on peut toujours rêver. Dois-je vous rappeler que le dernier rêveur intelligent que nous avons eu, le maire Jean Drapeau, est décédé depuis longtemps. Et il s’en trouve encore pour critiquer l’oeuvre inachevée par notre faute que fut le stade Olympique, pour des raisons très québécoises.

La Ville de Brossard doit sa croissance au pont Champlain. Deux élus locaux n’ont pas hésité de se servir du pont, au cours de la dernière décennie, pour entretenir un discours vide.

Ironie du sort, la machine des roitelets qui est parvenu à la défusion de quelques villes de la Rive-Sud, semble impuissante à agir pour l’avancement du projet. Pire, le Maire élu de Longueuil, Jacques Olivier, lors des fusions, celui-là même qui fut tant décrié pour son supposé mauvais caractère, est devenu le responsable de la coalition pour un nouveau pont.

Et nos deux vedettes de Brossard qui avaient l’habitude d’avoir tellement d’idées devant les caméras, sont aujourd’hui, totalement absentes du débat.

Que disai-je donc? Ah oui, on peut toujours rêver.

Salutations cordiales

Pour la question des vibrations comme les voies de circulation sont a l’intérieur les construire en multicouches comme sur le principe des matelas avec des ressorts ensachés pour amortir les vibrations.

voir grand pour le pont champlain…pourquoi pas?? Ce pourrait être un des derniers …cadeaux…du anada pour nous, avant la souveraineté!!! (l amour aux actes)

Il ne reste sur terre du pétrole que pour 50 ans au rythme où nous le consommons actuellement, ce qu’avoueraient maintenant les Pétrolières. Éric Laurent dans La face cachée du pétrole parlait de 30-35 plutôt que 50 il y a quelques années en excluant les sables bitumineux. Les coûts d’exploitation sont déterminants.

À quoi servirait un pont dans 15 ans qui s’amortirait sur 35 alors qu’il n’existera plus que des piétons et quelques privilégiés du jet set en 2058. Il faut investir dans des communautés de régénération dans toutes nos régions, Montréal en dernier.

Notre question du jour est d’ordre démographique et non d’esthétique, d’intérêts financiers supérieurs ou d’intérêts partisans obsolètes. À mon avis. Qu’en pense Jacques Henripin.

Nos région ont besoin de ressources humaines maintenant et pour 30 ans. À moins de se laisser envahir, il faut compter 25 ans dans une économie du savoir entre la décision d’avoir besoin de et placer une commande pour sa livraison à flux tendu en escomptant un taux de rejet de la marchandise de l’ordre de 40 %.

Le pont Champlain? Pourquoi pas le tunnel Champlain.

Les espagnols ont construit à Madrid 99km de route, dont 56km de tunnel, pour la bagatelle de 3.9 milliards d’euro, et ce, en 3 ans et demi.

La taupe creuse une ouverture de 15m de diamètre à une vitesse de 0,66m/minute. À peine plus lent que le trafic sur le pont.

À moins cher que le coût du projet de Madrid, on pourrait construire un tunnel pour les voitures, un tunnel pour les camions, un tunnel pour le train, un tunnel pour les autobus et un tunnel pour connecter l’autoroute Ville-Marie avec le tunnel Hyppolite-Lafontaine, redonnant la rive du st-laurent, le long de Notre-Dame, au citadin.

Mais à qui profiterait ce crime d’efficacité?

À chose bine:

Selon les régulations routières, il est interdit aux camions qui transportent des matériaux dangereux d’emprunter les tunnels, y compris le tunnel de l’autoroute Ville-Marrie et le tunnel L.-H.-Lafontaine. Pour ces camions, le pont Champlain est la seule route pour aller aux États-Unis et le sud du fleuve Saint-Laurent.

@ chose bine (# 30):

On ne peut transporter de matières dangereuses dans un tunnel et on a déjà le tunnel L.-H Lafontaine.

Ne resterait que Jacques-Cartier ou Victoria pour ce genre de chose…

@ Denis Drouin (# 9):

« …auront assez d’imagination et assez de couilles pour s’embarquer dans dans un tel processus ? » (sic)

…et D’ARGENT Monsieur Drouin???

Vous comptez le trouver où cet argent? Dans les poches des albertains comme d’habitude?

Facile de rêver avec l’argent des AUTRES!!!

En faisant un méga bâtiment avec différents partenaires, gouvernement fédéral, provincial, villes, entreprises privée, coopérative d’habitation, commerces, bureau, tours agricole, marinas, aéroport et héliport, casino,condo-hotel, coopérative d’énergie marémotrice, trens-québec parce que cet investissement se doit d’être un outil de développement profitable a tous les québécois on met en commun des argents venants de différents budgets, groupes, entreprises et individus… la somme devient colossale et l’infrastructure sera propriété partagée de même que les coût d’entretiens. C’est une mégastructure qui va se payée pratiquement en 30ans-40ans, si on considère que le payage du transport, les revenus engendrés par toutes les activités économiques. Je pense qu’on doit le réserver a usage de véhicules électrique seulement. Autos, motos, autobus, trens-québec. En étant bien assis sur pilotis (entourés par une ceinture pour les protéger de l’érosion et isolé pour réduire les écarts de température donc d,emprise au gel et dégel). Je le préfère nettement extérieur a un tunnel pusiqu’il peut servir aussi a des logements avec terrasses sur l’eau, maximiser l’utitisation avec les marinas, promenades, pistes cyclables et de ski de fond et marché extérieur,patinoire pour les petites enclaves. Ça donne un accès au fleuve durant 4 saisons idéale pour la tenue d’évènements autant sportifs que culturelles. On a un beau fleuve il faut exploiter en tirer avantage et améliorer la qualité de vie des gens en permettant de raccourcir sigificativement les temps de commutation famille-affaires-divertissement. Près de 4 km de long, en bâtissant de .5 – 1 km sur chaque rive (on va chercher entre 5 et 6 km de longeur par une vingtaines de voies de large) ça fait tout un bâtiment. Mettez plusieurs étages(bien sur avec 2-3 paties moins nombreuses pour laisser le transport des voies maritimes dont 2 pour le transport et le dessus pour héliport, aeroport (petits avions), parc d’attraction, grande scène avec toit rétractable, casino avec vu grandiose extérieur de la région du grand-montréal a des centaines de mêtres au dessus du fleuve incroyable. Bel endroit pour recevoir de grands bâteaux de croisière et organiser des évènements d’envergure international. Endroit a partir duquel les gens pourront partir en trens-québec pour visiter le Québec et redécouvrir l’aémérique. Onl’a découvert il faut maintenant la faire redécouvrir. Quand on a de l’espace et un fleuve il faut savoir l’exploiter savoir joindre l’utile à l’agréable. Le président de la caisse de dépôt a dit il n’y a pas longtemps qu’il cherche quel sera le prochain »cirque du soleil » et bien ça pourrait bien être le pont 3M(3ième millénaire) avec son express trens-québec.
Le trens-québec est un incontournable, on doit avoir un transport efficace électrique, rapide qui résout nos problèmes de transport urbains et interrurbains. Juste un pont ça ne règlerait rien. La coop d’ahbitation permettra au famille qui ont des endroit de travail des 2 côtés de la rive de vivre dans un endroit facile d,accès et conciliable avec les lieu d’études des enfants. Idéal pour les familles de travailleurs. Quand aux personnes retraités elles auront le loisir de profiter de la vie en région en ayant accès rapidement au centre médicaux et à la vie activités urbaines grace au trens-québec. On pourra développer nos régions car la mobilité des travailleurs, des spécialistes, l’accès aux marchés et institutions plus rapide favorisera le développement de toutes les entreprises aussi bien ressources naturelles que touristiques que de transformation.

http://www.google.ca/imgres?imgurl=http://www.pont-habite.com/memoire/img/pt_change.jpg&imgrefurl=http://www.pont-habite.com/memoire/html/pontshab2.shtml&h=297&w=500&sz=28&tbnid=AtVd0umzXxvorM:&tbnh=77&tbnw=130&prev=/search%3Fq%3Dpont%2Bhabit%25C3%25A9%26tbm%3Disch%26tbo%3Du&zoom=1&q=pont+habit%C3%A9&usg=__u8V5xsxu4J68uso2aOZTap6XP-4=&sa=X&ei=NM2hTdCILsz0gAe9m5TaBQ&ved=0CCgQ9QEwAQ
On a besoin d’une construction durable qui traversera des millénaires. Avec la qualité des matériaux dont on dispose, des technologies et des protections quasiment indégradable (si on pense par exemple au plastique), il n’y a pas de raison qu’on ne puisse se doter d’infrastructure durable et efficace autosuffisant. (sustainble city). Rentable pour tous.
http://www.google.ca/search?q=trens-quebec&rls=com.microsoft:fr-ca&ie=UTF-8&oe=UTF-8&startIndex=&startPage=1&rlz=1I7GPEA_en&redir_esc=&ei=B86hTdH7F8OCgAfRqfDZBQ

Ça peut même être beaucoup plus qu’une ligne droite ça peut être par exemple 2 linges droite entrecoupées par quelques bâtiments perpendiculaires. Une ville dans le fleuve. Il y a tellement de gens dans le monde qui ont de l,argent et voudraient venir s’établir et investir ici. C’est le temps de concevoir un projet et d’amaner des investissements majeures ici. Ça sera profitable pour nous tous.

http://www.igougo.com/journal-j64883-Paradise_Island-Exploring_Atlantis.html
il peut y avoir des parties submergées avec un musée de la vie sousmarine du fleuve, avec des aménagement pour un parc d’attraction pour la plongé sous-marine avec des spectateurs(de l’intérieur du bâtiment).
avec une d’immense véranda intérieure qu’on peut ouvrir pour profiter de la belle saison. Probablement que des formes de vagues comme le musée des civilisations a Hull résisteront mieux aux pressions exercées par les vents et l’eau que des murs plats.
http://www.google.ca/images?q=mus%C3%A9e%20civilisation%20hull&rls=com.microsoft:fr-ca&oe=UTF-8&startIndex=&startPage=1&rlz=1I7GPEA_en&redir_esc=&um=1&ie=UTF-8&source=og&sa=N&hl=fr&tab=wi&biw=1419&bih=671
Il faut faire une charette sur internet pour trouver les moyens de réaliser ce projet. On doit faire vite et bien pas toujours facilement conciliable.

Le pont actuel relie deux banlieues, on ne parle pas de quartiers densément peuplés. Si Montréal avait 30 millions d’habitants, un tel projet s’imposerait de lui-même.

La solution est d’abord le poste péage, le transfert des coûts du transport collectif, présent et future, sur le transport individuel. Il faut de même une vraie politique de densification urbaine que tous les espaces de stationnement en milieu urbain soient transformés en lieux d’habitations.

L’île des Sœurs n’est pas un exemple d’intégration d’un quartier à la communauté montréalaise. S’il y’a bien un ghetto isolé à Montréal, c’est bien lui. Donner un nouveau lieu d’aisance aux riches ne devrait pas ce faire sans une plus grande interconnexion avec les autres quartiers de la ville.

La longueur du pont n’en fera jamais un lien piétonnier entre deux quartiers densément peuplés (et actuellement il n’y a a rien côté Longueuil). Le pont habité ne pourrait être autre chose qu’un quartier en lui-même.

Chose certaine, peupler et densifier implique une volonté d’améliorer la qualité. Tôt ou tard, le camionnage sera refoulé vers Honoré-Mercier..

« Mais surtout pas avec l’architecte bien connu du stade olympique. Laissez faire le génie québécois. »

Bien justement pour le stade, c’est le génie québécois du privé qui à mal fait sa job pour mettre l’argent dans ses poches.

Le stade était prévu pour être monté très rapidement comme les Français le réalisent.

Les Français sont les champion du béton dans le monde.

L’architecte avait très bien fait sa job.

Les ceuses du privé qui ont refait le toit sont des champions dans leur catégorie.

Qui veut aller s’asseoir sur le toit conçu et fabriqué par le privé?

http://www.youtube.com/watch?v=AKWZBqSMU8U&feature=related

http://www.24heures.ch/actu/culture/2008/09/15/architecture-largue-amarres

http://www.trendsnow.net/2009/11/arche-habiter-locean.html

http://www.lemadblog.com/architecture/floating-observatories-une-ville-flottante-a-lhelium/

http://www.blog-habitat-durable.com/article-la-ville-flottante-51564647.html

http://www.google.ca/imgres?imgurl=http://www.voyageplus.net/hk0881.jpg&imgrefurl=http://www.voyageplus.net/hong_kong.html&usg=__vimGUHJRcYGy1p12No_Qd6Wk7v8=&h=284&w=430&sz=50&hl=fr&start=58&zoom=1&tbnid=C57AwRhbqD56OM:&tbnh=153&tbnw=204&ei=DV2iTYqNBuWG0QG6sPiCBQ&prev=/search%3Fq%3Dville%2Bflotante%26um%3D1%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26rls%3Dcom.microsoft:fr-ca%26rlz%3D1I7GPEA_en%26biw%3D1419%26bih%3D671%26tbm%3Disch0%2C1867&um=1&itbs=1&iact=hc&vpx=131&vpy=284&dur=1922&hovh=182&hovw=276&tx=199&ty=83&oei=LluiTd-AA4TcgQfp1YTaBQ&page=4&ndsp=19&ved=1t:429,r:13,s:58&biw=1419&bih=671
http://inhabitat.com/futuristic-eco-skyscraper-is-a-self-sufficient-solar-spire/

http://www.google.ca/imgres?imgurl=http://3.bp.blogspot.com/_Q-JSg53A3nM/S85dOwlFi1I/AAAAAAAAJHI/TN0JXmnUMMY/s1600/city_sea_a_03c.jpg&imgrefurl=http://littleacrehotelgh.com/44.php%3Fq%3Dubiquitous-city%26page%3D7&usg=__QletN7hMspPwQ5xnHsKlt_z_HKI=&h=798&w=1250&sz=236&hl=fr&start=0&zoom=1&tbnid=WLT5xduPnL3nQM:&tbnh=156&tbnw=208&ei=5l2iTZPhBorZgAfGornaBQ&prev=/images%3Fq%3Dsustainable%2Bcity%2Bin%2Bsea%26um%3D1%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26rls%3Dcom.microsoft:fr-ca%26rlz%3D1I7GPEA_en%26biw%3D1419%26bih%3D671%26tbm%3Disch&um=1&itbs=1&iact=hc&vpx=1112&vpy=311&dur=11812&hovh=179&hovw=281&tx=251&ty=119&oei=5l2iTZPhBorZgAfGornaBQ&page=1&ndsp=18&ved=1t:429,r:11,s:0
http://www.alternativeconsumer.com/2010/12/23/seascraper-futuristic-sustainable-city-on-the-sea/

http://www.google.ca/imgres?imgurl=http://funpresident.com/wp-content/uploads/2009/04/zira_o1.jpg&imgrefurl=http://funpresident.com/category/science/environment-science/&usg=__zvUYBU4MAdwzvAzOkV-DewyXibI=&h=360&w=592&sz=32&hl=fr&start=18&zoom=1&tbnid=-Feq1AjhnoDF4M:&tbnh=156&tbnw=234&ei=pending&prev=/search%3Fq%3Dsustainable%2Bcity%2Bin%2Bsea%26um%3D1%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26rls%3Dcom.microsoft:fr-ca%26rlz%3D1I7GPEA_en%26biw%3D1419%26bih%3D671%26tbm%3Disch0%2C419&um=1&itbs=1&iact=hc&vpx=1105&vpy=385&dur=5125&hovh=175&hovw=288&tx=236&ty=115&oei=5l2iTZPhBorZgAfGornaBQ&page=2&ndsp=16&ved=1t:429,r:10,s:18&biw=1419&bih=671

http://www.iransdesign.com/grand-large-housing-dunkirk-inserted-between-the-city-and-the-sea-france/

http://www.igreenspot.com/page/188/

http://www.tuvie.com/search/office+building+of+the+future

http://www.hakeekat.com/post.php?post=635

http://green.myninjaplease.com/?m=200708&paged=2

http://www.postoilcities.org/index.php/expo/utopias/zir/

http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?t=97252&page=15

http://www.marinacityonline.com/photo/2010_year_life.htm
L’Idée de marinacités reliées entre elles par les ponts tunel a 2 étages est intéressantes
Je pense que c,est une bonne idée de recevoir des immigrants investisseurs pour le projet. Les intérêts qu’ils vont faire vont être réinvestis ici. (au lieu de faire affaire avec du financement étrangers.

@ François 1 qui écrit:

« On ne peut transporter de matières dangereuses dans un tunnel et on a déjà le tunnel L.-H Lafontaine. Ne resterait que Jacques-Cartier ou Victoria pour ce genre de chose… »

ET

@ CAustin qui écrit:

« Pour ces camions, le pont Champlain est la seule route pour aller aux États-Unis et le sud du fleuve Saint-Laurent. »

***

Et il y a le pont Mercier, le pont Jacques Cartier et -bientôt- le nouveau pont de l’autoroute (30) de contournement de Montréal. Les matières dangereuses ne représentent qu’une petite part du transport et si on applique les idées de chose bine (#30), un tunnel dédié au transport par camion pourrait permettre de laisser passer même certaines de ces matières par tunnel… tout en limitant les dangers aux camionneurs et rien n’empêche de prévoir des mesures hyper sécuritaires… pour gérer les accidents. Au pire, s’il y a interdiction de transport de matières dangereuses (mais un tunnel dédié au camionnage), il y aura quand 3 ponts pour traverser vers la rive sud (le pont victoria est interdit au camionnage), pour ces matières.

En tout cas, un tunnel EST BEAUCOUP PLUS DURABLE, COUTE MOINS CHER D’ENTRETIEN (surtout pour notre climat), EST PLUS SÉCURITAIRE (surtout s’il y tunnel dédié au camionnage) ET EST DONC MOINS COUTEUX -à long terme- qu’une pont…

p.s.
Si l’AMT se joint au projet (en construisant une ligne de métro de 5 stations: jonction à Bonaventure, griffintown, ile des soeurs, et 2 à Brossard), le projet deviendrait encore plus intéressant. Je me demande si nous ne pourrions pas ensuite détruire l’estacade du pont champlain… qui doit aussi être « modernisé ».

http://fr.wikipedia.org/wiki/Estacade_du_pont_Champlain

@ Youlle (# 39):

« Bien justement pour le stade, c’est le génie québécois du privé qui à mal fait sa job pour mettre l’argent dans ses poches. » (sic)

Le Stade olympique un projet du « PRIVÉ » qui a mal tourné… Elle est bonne celle-là!

TOUT ce projet a été dominé, administré, contrôlé par le secteur PUBLIC. De l’élaboration à la réalisation. Le secteur privé a exécuté ce que le secteur PUBLIC avait planifié point à la ligne.

TOUS les niveaux étatiques avaient les mains dans la tarte (fédéral, provincial et municipal!!!) et on a pu constater ce que ça a donné: un stade non-terminé, extrêmement coûteux, déficitaire et presqu’inutilisable après les Jeux Olympiques.

Imaginez si en plus la construction avait été faite par nos valeureux cols bleus!!! Aurait fallu les réveiller AVANT et les fondations ne seraient même pas encore coulées en 2011.

Rappellez-vous le chantier péquiste de la Gaspésia, autre catastrophe étatique où, en plus, notre gouvernement séparatiste avait livré le chantier pieds et poings liés à la mafia syndicale.

BRAVO au secteur public.

Comment financer les projets de trens-québec(gares et stationnements), les tours flottantes (tours coopératives et agricoles), les tours de condo-hotels vont s’auto-financer ainsi que financer le pont-tunnel aérien intégré, les marinas et jardins-terrasses flottant. Évidement les stationnements et passages véhicules tout électriques seront payant, mais toute les autres infrastructures comme chacun sait les besoins en fonds de retraite efficaces augmentent donc la créations de fonds est primordiale autant pour la réalisation des projets mais que pour l’assurance de rendements élevés sur les placements de retraites.
Donc les investisseurs canadiens pourront investir dans des fonds de développements d’infrastructures en faisant des placements de retraite de 10-20-30-40 ans par tranche de 10,000$ pour un intérêt garanti de 5%.
De l’autre côté ceux qui veulent se constituer un fond pourront emprunter 10,20,30,40,50 et 60,000$ à 5% pour les investir dans les fonds de développement des infrastructures.
Dans les 2 cas, les intérêts sont payable une fois l’an et le gouvernement garantira un intérêt minimum de 4% aux investisseurs s’il y a défaut de payement des emprunteurs.
Le scénario est le suivant si une personne de 50 ans par exemple investi 30,000$ pour une période de 15 ans dans le fond de retraite, un autre travailleur par exemple de 25 ans peut emprunter ce 30,000$, le payer sur une période de 15ans et l’investir pour une période de 40ans.
Tout les 2 se constitueront un meilleur font de retraite et l’argent entre temps servira à contruire les infrastructures durable durable qui seront repayer dans un amortissement total de 40ans.
En invitant des immigrants investisseurs a venir investir on peut mettre une norme de minimum 200,000$ dans le fond d’investissement pour 40 ans, 200,000$ pour une période de 20ans minimum et 100,000$ dans un fond identique pour le fond de développement régional pour minimum 20 ans.

Donc vous avez compris qu’on développe un fond d’investissement d’infrastructures et des fonds de développement régional dans chaque régions pour des placements d’investisseurs étrangers de minimum 20ans, mais aussi accessible aux investisseurs canadiens sans minimum d’investissements mais pour des termes de 10,20,30 ou 40ans minimum avec les intérêts minimum de 3.5% garanti par les gouvernements, pour diversifier les économies régionales et porter le développement d’entreprises d’exploitation mais aussi de transformation des ressources.
Amenez-en des projets.

« Le Stade olympique un projet du “PRIVÉ” qui a mal tourné… Elle est bonne celle-là! » (François)

Des références pour votre #42

Voici une idée écolo radicale, puisque c’est très tendance: un nouveau super Pont Champlain à six voies, symétrique 3/6 dans les deux sens, avec une chaussée réservée pour les voitures seulement mais délibérément faite pleine de trous et de bosses (facile à faire et économique!) et deux autres voies « hi tech », super smooth, pour les transports collectifs. Je ne rigole pas du tout, vous allez voir!

N’y a-t-il pas eu dernièrement une commission gouvernementale pour étudier les scénarios de ponts et de tunnels vers la Rive-Sud ? Quelles étaient donc les conclusions ?

Des idées pleins la caboche
On fait la ville flottante marina(casino-condo-hotel,héliport)+(tours agricole et tours coopérative d’habitation)+(tour commerciale,trens-québec station, mega stationnement)+(tour évènementielle Canadiens, spectacle, salons), relié par entre elles jusqu’à la terre ferme par le tunel aérien flottant (2 étages pour véhicules électriques pour le transport 1 étages transport en commun autobus, métro, trens-québec, piste cyclable, auto-passagers muiltiples, tapis roulant piétonnier, l’autre étage commerciale et transport personnel). Tout celà avec des quai et marina flottant avec pistes cyclable de ski de fond piétonne, café-boutiques style vieux québec avec des commerces promotion québec cabane a sucre, filles du roi, pub anglais, cabaret italien, l’atelier du père noel(magasin de jouet avec bonbons), le petit chapiteau(salle d’amusement familiale trapèze etc).
Étant persuadé que le trens-québec est un outil primordiale au développement au Québec éliminant la dépendance au petrol, règlant les problèmes de transport majeure dans la région métropolitaine, à Québec et dans l’outaouais et que ça prend des économiques majeurs pour amener les gens a invertir dans ces infrastructures et que pour rentabiliser tout le projet s’il y a transport, habitation, condo-hotel, tours agricoles, services et divertissement que ce soit pour l’un ou l’autre tout se rentabilise.
Si on agrandit le marché on rentabilise encore mieux puisqu’on créer des échanges et interagir avec le développement des autres.
Donc si on Par avec la recette est amphithéatre (hockey, spectacle et casino)+(habitation coop,condo,hotel)+alimentaire(production,transformation), et services(garderies,centre de formation primaire,secondaire,universitaire) avec trensquébec en riliant ce même genre de centre Québec (vidéotron,Nordiques,casino)+
extension ligne trens-québec jusqu’à Beauport si fédéral Chicoutimi.Baie-Comeau.Sept-Iles.Labrador
Marina Montréal(Molson,Canadiens,casino)+
extension de la ligne trens-québec Repentigny si fédéral jusqu’à New-York
Gatineau (Lavalin,Outaouais,casino)+
extension de la ligne trens-québec jusqu’à Ottawa (si fédéral Toronto.détroit)
Lac Mirabel (Bombardier,Laurentiens,casino)+
extension de la ligne trens-québec Mont-Tremblant
(si fédéral Extensionner les lignes levys-rimouski-Cambelton, Et Ottawa-Sudbury-Sault Ste-Marie-Thunder Bay-Winnipeg)
Oui le hockey peut devenir un moteur pour faciliter le développement économique et social en améliorant le transport urbain, inter-urbain, les installations sportives, culturelle et divertissement casino, restauration hotel en créant du logement social coopérative d’habitation, installations éducatives et de services.
Ce sont des projets d’envergures mais tout devient rentable dans la mesure ou il y a de la population suffisante dans chaque mégacentre pour dynamiser les échange. C’est sur que s’il y a une équipe a Québec, une à Montréal, une Mirabel, Gatineau, une Ottawa tant mieux si ça s’extensionne jusqu’à Toronto, Winnipeg, Cambelton et New-York ça fait circuler encore plus de gens.
Le trens-québec est un développement majeur duquel le développement de tout le Québec y compris des évènements majeurs comme les olympiques, moteur économique aussi en produisant développant une grande extreprise exportable, nous permettant de vendre encore plus d’électricité aux autres provinces, réduire la dépendance au pétrol et ditions de vie améliorer les conditions de vie de millions de québécois en facilitant les déplacements au travail, créant du logement social et développant l’exploitation et la transformation des ressources naturelles partout au Québec. Ce sont des projets de développement du Québec qui débordent des frontières et améliore les opportunités d’affaires entre les provinces qui nous fera créer plus de richesses au Québec et une plus grande indépendance économique du Canada.

Si ce pont était dans une autre province, dans cet état, le scandale n’existerait pas parce qu’il aurait été mieux entretenu et que maintenant, il serait le projet national du cadnasda en infrastructure citadine.

C’est curieux, hier soir au débat en anglais,a-t-on parlé du pont?
Les avions de combat seront désuets dans 10 ans et le gouvernement s’est déjà engagé à… 25 milliards?
La durée de vie du pont achève dans 5 ans… On ne se presse pas…

En me faisant l’avocat du diable, je peux poser quelques questions:
1- sommes-nous assez riches pour la réalisation d’une telle oeuvre?
2- n’y-t-il qu’un pont à construire à Montréal?
3- y a-t-il d’autres priorités? par exemple, les nids de poule.
4- y a-t-il une philosophie sociale du transport en commun?
Je sais que Montréal est une île et une ville. Elle doit être reliée aux autres ensembles de son environnement. Cependant, le taux d’endettement de la société québécoise est suffisamment élevé pour que nous nous permettions de nous interroger sur le bien-fondé d’une telle proposition. Construire un pont répond à une nécessité, construire un pont luxueux, c’est reprendre la construction du stade olympique.

« y a-t-il d’autres priorités? par exemple, les nids de poule. »

Personnellement j’aimes mieux tomber dans les profondeurs d’un vulgaire nid de poule que dans l’abîme du majestueux St-Laurent.

Espérons que le prochain gouvernement minoritaire saura enfin collaborer pour construire un pont fait avec des BLOCS solides, un design LIBÉRAL, un budget CONSERVATEUR et adopté par de NOUVEAUX PARTIS enfin DÉMOCRATIQUES, le tout en respectant un environnement VERT.

On peut rêver quoi ???

@Youlle toujours ce manque de conscience sociale. les besoins sont criant mais si ça ne rejoint pas vos priorités tanpis fermons les yeux.
En implicant d,autres activités et faisant partager la facture on réalise a moins de frais les priorités du développement durable. On ne peut tous vivre sur l’ile et fermer les reste du Québec, y compris les exportations. Qu’elle vue racourcie.

@Robert en quelque sorte il faudra bien faire partager la facture car que ce soit à pied, en autobus, en auto, en camion, ou en trens-québec tout le monde devra bien le traverser ce pont ou y faire traverser ses biens. Espérons qu’on pourra y vivre s’y divertir car il rapprochera les rives aux utilisateurs et permettra de développer de formidables infrastructures pour tous. Ça n’est plus une question politique c’est une question de développement social et économique.

Les plus populaires