Halloween, version conservatrice, prise 2: Boooh, il faut se méfier des enfants

Les images ont fait le tour du pays.  Les enfants qui voulaient cogner à la porte du premier ministre Stephen Harper pour obtenir des bonbons le soir de l’Halloween devaient passer à travers un détecteur de métal et laisser leurs armes en plastique à l’entrée. La GRC aurait imposé ce dispositif, dit-on. Je ne peux pas croire que le premier ministre ne pouvait pas dire non. Sinon, qu’est-ce qui l’empêchait de protester en s’installant, non pas derrière ce mur de sécurité, mais devant pour accueillir les enfants? Cela l’aurait mieux servi que de se plier docilement aux désirs de la GRC.

 

Laisser un commentaire

C’est votre billet du jour? Les mesures de sécurité entourant le premier ministre à l’Halloween? Pendant ce temps, on apprend que le gouvernement fédéral a le plein contrôle de ses dépenses (8 milliards de dollars de moins) pour le dernier exercice financier. Vendredi dernier, la Cour suprême a en effet confirmé l’élection du député conservateur Ted Opitz dans sa circonscription, annulant ainsi le jugement de la Cour supérieure de l’Ontario. Dans les deux cas RIEN, mais la sécurité à l’Halloween, là on a un sujet. Vous avez le droit à vos choix éditoriaux, mais je vous suggère d’être plus rigoureuse dans le choix de votre sujet quotidien anti-conservateur.

S’il avait fait comme vous dites, vous l’auriez accusé de ne pas respecter les institutions, en l’occurrence la GRC!

Cela dit, si j’étais Harper et que je lisais Le Devoir, je serais parano!

Avez-vous écouté Enquête hier? C’est incroyable tous les efforts faits par ceux qui partagent l’idéologie de la blogueuse pour créer de toute pièce un scandale. Heureusement que ça ne fonctionne jamais!

Ce qui m’intrigue est un problème de fond: comment des détecteurs de métaux font pour détecter des jouets en plastique?