Heureusement, le réchauffement climatique est un mythe

«J’espère que vous avez de bons souliers, chers manifestants “pour le climat”, parce que vous n’avez pas fini de marcher», dit Mathieu Charlebois.

PolitiqueIls étaient 25 000 dans les rues de Québec, samedi dernier, à marcher «pour le climat».

Si je me fie à mon dictionnaire, ces gens sont pour «l’ensemble des phénomènes météorologiques qui caractérisent l’état moyen de l’atmosphère en une région donnée». Ça me semble difficile d’être contre, et pourtant, il faut encore réussir à convaincre nos élus.

Screenshot_2015-04-15-09-05-29~2

Non, nos politiciens ne pourront pas ignorer ces 25 000 personnes. En tout cas, pas comme ils ont pu ignorer toutes les marches précédentes, dont celle qui avait rassemblé 100 000 personnes à Montréal en 2012. Oh non !

C’est le début d’un temps nouveau, mais ô scandale, des gens se sont rendus à la marche en automobile ou en autobus, deux moyens de transport QUI FONCTIONNENT AU PÉTROLE ! Évidemment, des gens comme Éric Duhaime leur ont reproché de ne pas déjà vivre dans un monde sans pétrole, complètement aveugles au fait que ces gens marchaient justement parce qu’ils sont tannés que le pétrole soit pratiquement la seule option.

Mais s’il y a une chose à laquelle Éric Duhaime n’est pas aveugle, c’est aux faits. Et les faits sont les suivants : samedi, faisait frette. Ergo : le réchauffement de la planète est une supercherie d’enverdeurs.

Screenshot_2015-04-15-09-13-18~2

Quand le soleil est revenu et que la température a grimpé rapidement, lundi, l’animateur s’est temporairement mis à croire au réchauffement climatique. «Si ça suit la même courbe, il va faire 400 degrés dans deux semaines !» a-t-il hurlé, en panique, sur les ondes du FM93. Les responsables de la station ont alors démarré l’air climatisé, et Éric est revenu à sa position originale : le réchauffement de la planète n’existe pas.

C’est bien maudit que les changements climatiques n’existent pas, d’ailleurs, parce que ça veut dire qu’on a organisé un beau sommet à Québec pour rien. Un sommet pour lequel le premier ministre de l’Alberta, Jim Prentice, ne s’est pas donné la peine de se déplacer.

Pourquoi l’aurait-il fait ? Après tout, l’Alberta est un chef de file dans le domaine de la lutte contre les changements climatiques (et le nez de Michael Jackson est toujours vivant — il habite en colocation avec Elvis).

Prentice soutient qu’il est faux de prétendre que l’Alberta ne fait pas sa part dans la lutte contre les gaz à effet de serre (GES). Et il a raison : en produisant 36 % des émissions de GES de tout le pays, l’Alberta s’occupe de fournir les gaz, le reste du pays n’a plus qu’à fournir la lutte. Merci !

Mais si l’Alberta émet plus de GES que l’Ontario et le Québec réunis, c’est en Saskatchewan qu’on en émet le plus par habitant. C’est bien simple : la seule chose que la Saskatchewan produit en plus grande quantité par habitant, c’est l’ennui.

Quel est le plan du premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, pour remédier à la situation ? Cibler la combustion de charbon… qui a surtout lieu dans les autres pays.

«Oui, ce que nous faisons ici est important, a-t-il dit. Mais est-ce aussi important qu’une solution mondiale technologique pour produire de l’électricité de manière plus propre [que le charbon] ? Je crois que non. Ce n’est pas si important, en comparaison.» (La Presse)

J’ajouterais que de trouver du charbon moins polluant, c’est sans doute moins important que d’inventer une machine à voyager dans le temps pour assassiner Hitler, mais à jouer ce jeu, on risque de finir par ne rien faire du tout.

Or, ne rien faire du tout, on le sait, c’est plutôt le plan du gouvernement Harper.

Jusqu’ici, Philippe Couillard voyait les relations avec le gouvernement fédéral comme l’occasion de pratiquer son imitation d’une carpette. Imitation fort réussie, par ailleurs. Couillard est un véritable Véronic DiCaire de la carpette.

Mais lundi, notre premier ministre a critiqué (CHOC ! STUPEUR !) l’inaction du fédéral en environnement. Wow. Si on en est rendu là — à un Philippe Couillard qui fait des reproches à Stephen Harper —, ça veut dire que le bilan des conservateurs est encore pire qu’on l’imaginait. Aïe.

Heureusement, il y a l’adhésion de l’Ontario à la bourse du carbone pour jeter un peu d’espoir dans tout ce dossier… jusqu’à ce qu’on comprenne que la bourse du carbone, au fond, c’est l’ultime rappel que si on ne met pas un prix sur la pollution, il n’y a personne qui va vouloir s’en occuper.

J’espère que vous avez de bons souliers, chers manifestants «pour le climat», parce que vous n’avez pas fini de marcher.

* * *

À propos de Mathieu Charlebois

Ex-journaliste Web à L’actualité, Mathieu Charlebois blogue maintenant sur la politique avec un regard humoristique. On peut aussi lire ses anticritiques culinaires sur le blogue Vas-tu finir ton assiette ? et le suivre sur Twitter :@OursMathieu.

Laisser un commentaire

Le Québec est littéralement le seul endroit au monde où on a observé des température inférieures à la moyenne cette année. C’est plutôt sécurisant. On va peut-être conserver des conditions nécessaires à la vie humaine quelques années de plus que les autres.

Ridicule. Et hier 8 degrés de plus que la normale c’est tu aussi rassurant. As tu vu de la neige toi cet hiver dans la région montréalaise ? Moi pas beaucoup. Et j’ai essayé le ski mais y’avait pas de neige aussi….

Mais n’importe quoi… la théorie du réchauffement climatique va aussi à l’inverse… Les glaciers décongèles et les vagues de froids et de chauds se confond et l’amplifie. Cela se résume par : à certain endroit il peut faire encore plus chaud et à d’autres encore plus froid, vu que les fonds chauds sont au dessus des fonds froids, les fonds chauds sont encore plus chauds, ce qui fait que les fonds froids sont encore plus froids….

Il faut quand même dire pour la décharge monsieur Prentice, c’est qu’il est actuellement pris par sa campagne électorale. Autrement, je suis tout-à-fait certain qu’il aurait fait le voyage à Québec. D’ailleurs monsieur Prentice veut construire dans sa province une économie plus diversifiée et s’inspirer de l’exemple de la Norvège pour l’allocation des bénéfices futurs sur les hydrocarbures. C’est donc un changement de paradigme majeur, auquel pourrait être confronté l’Alberta dans un avenir prochain.

Contrairement à vous, je ne vois pas comme une chose heureuse l’adhésion de l’Ontario à la Bourse du carbone. Et si vous croyez qu’on luttera efficacement contre les changements climatiques en mettant un prix su la tonne de CO2, lorsqu’il y a une multitude d’autres facteurs, l’élevage par exemple, pourtant une alimentation trop carnée, ce n’est pas si bon qu’ça pour la santé. Tout cela contribue généralement aux changements des climats. D’autant plus que ces permis de polluer négociés en bourse, ce sont les consommateurs qui paient en toute fin, comme pour tous les produits négociés.

— N’êtes-vous pas un peu lassé de devoir toujours payer plus ?

Marcher en groupe, en ligue, en procession, permettez-moi de dire : comme une bande de cons. Tout cela contribue également au réchauffement. Aussi, si vous voulez vraiment démontrer votre efficacité. Restez chez vous. Éteignez les lumières. Oubliez vos ordinateurs et toutes ces multiples applications. Vivez comme des poules et idéalement en revenant promptement à l’âge de pierre peut-être que nous nous en sortirons.

— Peut-être, peut-être. Pas trop sûr ! La plupart des gens sont des ignorants.

— N’êtes-vous pas un peu lassé de devoir toujours payer plus ? ( sic )

Dans notre société de travailleur-consommateur, c’est TOUJOURS nous ( le troupeau ) qui payons… Nous SOMMES à la solde des grands producteurs de ce monde et pour la plupart, NOUS en sommes fiers et satisfaits. Car Nous sommes certains que, PLUS nous consommons , PLUS nous devons être heureux….

Et ces grands producteurs nous veulent un PEU en santé et un PEU instruit, mais pas trop…. Car ce qui est PLUS important, c’est que les dettes se payent…. que les taxes diminuent… que les gouvernements diminuent leurs règlementations et que nous consommions DAVANTAGE tous leurs gadgets polluants et indispensables… pour lesquels nous devons travailler PLUS ….

Alors ?????… — La plupart des gens sont des ignorants. ( sic ) Ben OUI tout comme vous….

–vous croyez qu’on luttera efficacement contre les changements climatiques en mettant un prix su la tonne de CO2 ( sic )

Selon les lois du fameux marché… Le prix de la tonne de CO2 devrait monter jusqu’à un niveau qui incitera l’entreprise polluante à investir dans ses propres méthodes de réduction au lieu d’acheter ce droit….

Et c’est MIEUX que de ne rien faire… comme ces cons de climato-sceptiques… De plus la marche…c’est bon pour tout le monde !!!!

Avec l’ Ontario dans le petit groupe ( le Québec et la Californie ) sélect de l’ Amérique du nord ; on est vraiment en voiture!! C’ est connu il n’ y a pas depuis plus de 15 ans un réchauffement de la planète!!

Je viens d’une région agricole ou le porc était l’élevage principale. Un jour, il y a eu de forte pluie et le lisier c’est échappé d’un bassin. l’agriculteur a dit c’est la première fois et ça n’arrivera plus. Il a doublé sa production en 5 ans et il n’a rien changé de ses installation pour le lisier. Puis, 8 ans plus tard, de bon travail et de bons profits, malgré plusieurs avertissement, de petits déversements, il y a eu 3 déversement en 1 mois puis 4 autres l’année suivante et enfin il a du fermé ses portes avec des poursuites qu’il doit encore répondre. Ce n’est pas parce que nous ne payons pas le prix présentement qu’il n’y a pas de problème, mais ce n’est surement pas en continuant à polluer toujours plus que le problème diminuera…

Une autre grande absente est Christy Clark la première ministre libérale de Colombie-Britannique pourtant la seule juridiction en Amérique du Nord à avoir eu le courage d’imposer une taxe sur le carbone depuis 2008. C’est beaucoup plus efficace car le consommateur peut lui-même contrôler ses dépenses et consommer moins. D’ailleurs cela a entraîné dans les premiers 5 ans une réduction de plus de 15% de consommation d’hydrocarbures alors que dans le reste du pays il y avait eu une augmentation de plus de 1%.

Pourtant, pendant la période 2007-2013, il y a eu un refroidissement notable du climat sur la côte ouest pendant les hivers selon les experts en climat et le tout s’est rétabli pendant l’hiver 2013-2014 – or, c’est justement pendant cette période qu’on a vu une baisse de consommation alors qu’un climat plus froid aurait dû causer une augmentation.

Avec la bourse du carbone, le consommateur n’est pas réellement en mesure de contrôler ses dépenses car l’augmentation des coûts est dissimulée dans le prix de vente total, plus les taxes. Pour les grandes corporations c’est un avantage car elles peuvent créer des filiales qui ne consomment pas de carbone et ensuite peuvent vendre leur crédits à la compagnie mère… Par exemple les grandes compagnies pétrolières et de pipelines ont des compagnies responsables du nettoyage en cas de déversement de pétrole et capitalisent donc sur ces déversements tout en se donnant des crédits.

Mais Mme Clark n’est pas une grande « fan » de mesures de contrôle de l’environnement, c’était son prédécesseur qui avait mis en place cette taxe, et cela explique probablement son absence du sommet de Québec.

Au moins, leur but est de protéger l’environnement, pas besoin d’avoir l’idée du réchauffement climatique pour comprendre que notre air n’est pas pur et que la planète se dégrade en accumulant nos déchets de toutes sortes. Le gouvernement ne prend pas assez à coeur la réduction du dioxyde de carbone. Le pétrole est facilement remplaçable, il fait juste créer des conflits armés à l’autre continent, pourquoi ne pas tout changer en hybride ou simplement en électricité..

Ben là, vous vous attendiez à un twit intelligent de cette personne?

J’ai appris à ignorer certains gens, perte de temps. Quand on en parle de façon intelligente et qu’on essaie de débattre du sujet, notamment au niveau scientifique, ces personnes ne veulent rien savoir. Pourquoi? Parce que ça ne leur tente pas. Certaines personnes refusent d’admettre que la terre n’est pas plate (je suis sérieux) et vont mourir avec cette certitude.

Je préfère travailler avec des gens parlables.

Pour ceux que ça amuse:
https://www.ncdc.noaa.gov/sotc/service/global/map-blended-mntp/201502.gif
Regardez le joli spot bleu…

Heureusement, Dieu est un mythe

C’est incroyable comment l’être humain a besoin d’avoir la foi en quelque chose.
La religion n’est plus à la mode, alors d’autres dogmes émergent et prennent une ampleur incroyable!
Au lieu d’avoir un évêque avec un crucifix et ses croyants, on a, à la place, une sommité écologiste avec une pancarte et… ses croyants!

Et notre bon gauchiste Mathieu Charlebois, qui tourne en dérision ceux qui minimisent l’approche du Jugement Dernier…
Ces brebis égarés osent demander des preuves de ce que nous préchons
Pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font…
Prélève-leur une aumône sur les péchés qu’ils commettent…
Ridiculise leur prophète, mais gave-toi du fruit de ses péchés!

Mathieu, prends pitié de nous