Idées de droite: la désintoxication est-elle possible?

Puisque c’est vendredi, il faut avoir le sourire aux lèvres.

Dans ce sketch diffusé à Un gars le soir, quelqu’un tente de ramener à la raison son ami devenu accroc à Éric Duhaime et à Richard Martineau !

C'est pour rire...

Merci à l’alertinternaute
Guillaume W. pour ce signalement.

Laisser un commentaire

Bonjour,

Dans son brillant essai publié en 1995, soit : Nationalisme et Démocratie, le brillant chercheur Jean Pierre Derriennic pose la question suivante : Est ce que le NATIONALISME et la DÉMOCRATIE peuvent cohabiter ensemble ? Est ce que le nationalisme peut être SOLUBLE dans une démocratie ? Monsieur Jean Pierre Derriennic n’en est pas sûr bien évidemment.

Avec leurs similitudes évidentes, cet essai concernant la cohabitation ardue, difficile du nationalisme avec la démocratie nous renvoie à cette même réalité avec l’extrême droite et la démocratie. Est ce que les idées de droite et d’extrême droite sont solubles dans la démocratie, pas du tout évident ! Tout en y allant même par la négation manifeste…… Au plaisir, John Bull.

Enfin un peu d’humour certainement. La chose nous manquait depuis la récupération de la poitrine offerte-non-consentante du dernier épisode où, ne sachant plus à quel sein de vouer, la droite usa de tous ses atttibuts afin de nous convaincre que finalement, les seins, qu’ils soient de gauche ou de droite, on en prendrait bien encore un peu. Et ce, sans avoir même l’air d’y toucher.

Mais revenons à notre programme afin de préciser que non, ce n’est pas curable. Autant demander au Lapin Duracell de fonctionner au capteur solaire : il nous sortirait tous les arguments en faveur des sables bitumineux et nierait, même sous la torture, qu’il n’à jamais fonctionné à pile.

Les lapins sont ici quelques uns à sévir et contrairement à la marmotte qui a vu son ombre, ils tirent plus vite sur tout argument prétenduement de gauche que ne le font les frères Dalton.

désintoxiquer de quoi? La droite (économique) est la seule qui fait appel à la raison. La gauche (et les conservateurs) utilisent leur coeur et appellent aux bas instincts (jalousie, agression) des gens

Les idées de droite peuvent devenir une drogue comme la coke et la boisson dont certains ne peuvent le supporter …. Vite la désintoxe …..

@ lemoutongris

la démagogie est exactement le contraire de la raison et quand je vois vos grands amis libertariens de Dumont à Duhaime je les trouve extrêmement passionnés et émotionnels. Ceci dit, les émotions sont humaines et elles doivent faire partie d’un débat politique éclairé, sinon il n’y aura aucune empathie et solidarité et j’en passe bien d’autres… En passant l’économie doit être au service de la collectivité composée d’individu qui ont tous des émotions conditionnées par leur nature humaine et la société dans laquelle ils vivent.

m. Lisée,
à TLMEP- dans votre préambule- vous avez défini- en des termes simples et » punchy « – la gauche et la droite.
À me répéter, svp

« La droite (économique) est la seule qui fait appel à la raison. La gauche (et les conservateurs) utilisent leur coeur et appellent aux bas instincts (jalousie, agression) des gens » lemoutongris

===

Si vous êtes un fervent rationaliste, je vous incite encore une fois à regardez cet interview de l’ex-PDG de Citigroup de la droite économique qui reconnait sans restrictionl’erreur de la dérèglementation.

« Bill Moyers talks with former Citigroup Chairman John Reed about his role in bringing down the Glass-Steagall Act. »

http://billmoyers.com/segment/john-reed-on-big-banks-power-and-influence/

L’ex-PDG de Citigroup (fossoyeur de Glass-Steagall) qui reconnait maintenant l’importance des balises pour éviter d’autres dérapages de son industrie. Kin toé!

Jean Émard

Hilarant.
Le gars aurait pu aussi crier « éteint la lumière! Maudite Hydro source de pauvreté au Québec! » entre deux « Libartéééééé! »…

Comme il est frustrant de ne pas pouvoir rire avec vous. Je ne comprend pas encore pourquoi il faut absolument interdir aux personnes au USA de voir ce qui ce passe chez nous.

Très bon filon!

L’intoxication par la droite. Oui!; tout-à-fait!

À propos,.. ai-je vraiment bien lu le commentaire #4?

Intoxiqué vous dites?

Possédé!, moi je dirais; tout comme ses deux autres amis…

« La gauche (et les conservateurs) utilisent leur coeur et appellent aux bas instincts (jalousie, agression) des gens… »

Finalement tout le monde.

@lemoutongris

« désintoxiquer de quoi? La droite (économique) est la seule qui fait appel à la raison. La gauche (et les conservateurs) utilisent leur coeur et appellent aux bas instincts (jalousie, agression) des gens »

Se désintoxiquer de la propagande par marketing viral que font les libertariens sur tous les médias sociaux pour nous endoctriner, en apprenant à penser par nous-mêmes pour devenir vraiment libres plutôt que de se soumettre à l’aliénation du capitalisme et ses bas instincts qui sont tout le contraire de la raison (soif de pouvoir, conception simpliste, binaire et manichéen de la vie, corruption, consumérisme, mythe du libre-marché qui n’existe pas, uniformisation systémique, vénération du Dieu Argent$$$, fraudes, conformisme, matérialisme, égocentrisme, et tutti quanti)

L’univers, le bonheur des gens et la vie humaine ne tourne pas uniquement autour de l’économie. Pas besoin d’être gauchiste, droitiste ou papou pour le comprendre et dénoncer la fraude intellectuelle de votre idéologie. Car la raison n’est pas tout, et le coeur humain est encore ce qui empêche les humains de devenir des robots bien dociles qui suivront votre secte comme des « moutons gris ».

En passant, les marchands, les fabricants et trafiquants d’armes sont des capitalistes ET des initiateurs de violence. L’agression n’est donc pas le monopole du coeur. Même Wall Street et les Bourses sont pleins de capitalistes plus émotifs que raisonnés.

La visée du sketch n’est pas tant de pourfendre la droite que de démontrer les effets pervers de la démagogie sur les jeunes hommes. Seulement, au sommet du palmarès de la démagogie se trouvent certains commentateurs de droite.

Pour avoir souvent discuté d’enjeux politiques sur les forums de discussion, je puis vous certifier que l’intoxication à CHOI radio X en est une très coriace. On peut d’ailleurs retracer un amateur de cette radio-poubelle en l’espace d’une seule phrase. Responsabiliser la gauche, les syndicats, le PQ et le Bloc de tous les malheurs du Québec, cracher sur les Montréalais, les qualifier de socialistes, de communistes, rédiger sa phrase dans le style « adolescent frustré et vulgaire », tels sont les moyens utilisés pour faire valoir leur identité politique. Et si par malheur vous estimez qu’ils exagèrent ou désirent appliquer des solutions simplistes à la complexité des problèmes sociaux, on vous répliquera aussitôt que vous êtes malheureusement contaminés à la propagande médiatique de la gaugauche du plateau et qu’une critique leur propos est ipso facto une attaque personnelle envers les gens de la ville de Québec.

Ainsi, Guillaume Wagner a vraiment misé juste à travers son topo. Si seulement il pouvait exister un centre de désintoxication.

Ce que le Journal de Mtl est devenu avec le temps une courroie de transmission de la droite économique financière et sociale ce qui en dit long sur feu le journal qui aspire à un refus de prises de positions tranchées. C’était le désir du père Péladeau, pour le fils qui rêve au hockey c’est une autre histoire.

C’est un fait qu’aux É.U, les assurances privées pour les soins pour les seuls travailleurs coutent très cher par milliers de dollars annuellement. Une classe moyenne comme l’américaine vit dans le crédit tout coûte trop cher.

Des Québécois munis de la Carte bleu du voyageur qui tombent malades aux É.U et qui passent un après midi dans un hôpital américain après un examen préliminaire et quelques examens de haute technologie vont recevoir après un dépôt de 500 dollars une facture complète de 8,000dollars. Oui, 8,000 dollars de soins pour un après midi dans un hôpital de Las Vegas POUR L’intervenant ici!

Heureusement qu’il y a la carte bleu. Compagnie d’assurance du voyageur québécois qui a négocié pour 4,000 dollars plutôt que 8,000 parce que c’est l’intérêt de la compagnie au Québec mais aussi parce que les frais de santé aux É.U sont délirants! C’est ce modèle celui des républicains et des démocrates de droite que nous propose les É.Duhaime et compagnie c’est alors de l’arnaque!

Il y a assurances privées et assurances privées dans le domaine de la santé contrairement au voyage qui appartient au domaine du superflu voir par exemple des spectacles du Cirque du Soleil à Vegas. L’assurance maladie a comme première fonction de soigner les citoyens par l’intermédiaire des impôts et taxes déterminés selon les revenus de façon la plus égale possible pour éviter que les malades ne soient ruinés.

La santé mixte publique-privée sans frein ne serait qu’une régression sociale faite au nom de la LIBERTÉ!

Le sketch réduit bien la question libertaire pour ce qu’elle est à dire que c’est un phénomène de SECTE POLITIQUE. Une possession de l’esprit qui fait envoutement des facultés de libre raisonnement au nom d’une -liberté qui doit dire son nom-. Comme une incantation religieuse?

Ah. C’est immature, maintenant, de parler de liberté ?

J’ai dois être en retard de quelques arguments.

Bravo à Guillaume Wagner.

J’écoute l’émission du Gros cave et franchement, j’ai pu constater que quand Wagner se force, il fait des affaires pas pires. L’affaire c’est que pour un humoriste, il comprend socio-politiquement parlant. Quelque chose d’Ivon Deschamps à développer, s’il est capable.

.qui reconnait maintenant l’importance des balises pour éviter d’autres dérapages de son industrie. »

balises qui n’existent pas dans d’autres pays, et même pas au Canada. meilleure chance la prochaine fois

» les marchands, les fabricants et trafiquants d’armes sont des capitalistes ET des initiateurs de violence »

ILs ne font que répondre à la demande d’un gouvernement trop puissant. Leurs actions sont rationnelles

. et dénoncer la fraude intellectuelle de votre idéologie. »

en d’autres termes, depuis les 200 dernières années, le capitalisme, le libre-marché (si limité soit-il) et le commerce n’ont eu absolument aucune influence sur notre niveau de vie

« C’est un fait qu’aux É.U, les assurances privées pour les soins pour les seuls travailleurs coutent très cher par milliers de dollars annuellement. »

c’est aussi un fait que le GOUVENREMENT a décrété que les cies ne pouvaient sortir d’un (ou 2-3) États

« conception simpliste, binaire et manichéen de la vie »

malheureusement, la vie l’est parfois : soit on est pour la liberté ou on l’est pas. tu ne l,es visiblement pas

Comme Pariseejc, V-TÉLÉ m’a ostracisé, puisque je demeure au Japon. Dommage. Mais à quoi sert Internet au juste?

Au sujet du sketch, on dit que c’est « pour rire ».

Au contraire, je trouve tout cela juste représentatif de nos promoteurs du démantèlement de l’État et des outils que le Québec s’est donné.

C’est fou comme on peut être provincial au Québec.

Bien oui, je suis en Hollande.

Bien non, je peux pas regarder les vidéos.

Ça s’adonne qu’il faut être connecté au Canada pour les voir, les vidéos. Télé-Québec c’est la même chose. Il y a juste Radio-Canada qui marche.

Colonisés, dis-tu?

Très efficace comme sketch et très représentatif de cette droite émotive qui carbure à de grosses images du style : le Québec est la province BS du Canada à cause de la peréquation, sans se poser la question sur ce qui revient aux Québécois des 50 milliards versée annuellement en taxe et impôt à Ottawa.

J’pense que j’vais m’mettre à regarder un gars le soir au lieu des info à radiocarcan-à-dada. Ça semble culturellement plus intéressant.

La bêtise humaine ne se soigne pas, il faut vivre avec et autant que possible en limiter l’expansion. C’est un virus mortel qui se répand insidieusement, il suffit d’un ou deux porteurs pour contaminer une population entière. On peut un matin se lever à gauche, allumer la radio et le soir venu, se coucher à droite. Le seul antidote connu est la sagesse ou, selon le cas, l’humour des uns que l’on applique à la bêtise des autres.

« Ceci dit, les émotions sont humaines et elles doivent faire partie d’un débat politique éclairé, sinon il n’y aura aucune empathie et solidarité et j’en passe bien d’autres… » pollux

===

Vrai, mais sans même mentionner les émotions humaines, on a fait la démonstration des bienfaits de la coopération et de la solidarité chez les animaux et même les colonies de fourmis.

http://en.wikipedia.org/wiki/Evolution_of_cooperation#Axelrod.27s_Tournaments

Jean Émard

L’actualité carbure comme jamais à l’économie, comme si l’Histoire ne pouvait se comprendre sous cet angle. Je crois d’ailleurs que c’est effectivement le cas.

J’ai déjà lu il y a des années « L’Argent » de Kenneth Gailbraith et j’étais resté sur ma faim. Même impression reliée à d’autres essais dans le même doamine. Comme si l’économie était une matière insaisissable. À se demander si c’est vraiment une science…

Pour tirer cela au clair, je viens d’acheter la trad. française de « Economics for everyone: A short guide to the economics of Capitalism » de Jim Stanford. [Petit cours d’autodéfense en économie: l’ABC du capitalisme. Aux éditions Lux, là où a déjà paru l’essai du « Petit cours d’autodéfense intellectuel » de Normand Baillargeon.

Peut-être qu’un compte-rendu par une personnalité en la matière serait utile pour ceux que ça intéresse.

« Ils ne font que répondre à la demande d’un gouvernement trop puissant. Leurs actions sont rationnelles »

Ah bon, je ne savais pas que le crime organisé, les Mafias et les groupes terroristes à travers le monde étaient des États, et ce sont des gros consommateurs d’armes.

Et merci de dire de vendre des armes est rationnelle, tu viens de prouver que le libertarianisme est un initiateur de violence.

« en d’autres termes, depuis les 200 dernières années, le capitalisme, le libre-marché (si limité soit-il) et le commerce n’ont eu absolument aucune influence sur notre niveau de vie »

Oui, en maintenant le tiers-monde sous sa dépendance, en tolérant la pauvreté comme étant dans la normalité des choses et en créant la soumission au bien matériel et à l’argent. La création de besoins dans le mental des gens, c’est le manipuler pour qu’il ne soit pas libre. Trop de gens de par le monde n’ont même pas librement accès aux choses essentielles à l’existence: la nourriture, la santé, l’éducation, un logis décent.

Le monde n’était pas parfait avant le capitalisme, il ne l’est pas pendant et ne le sera pas après le capitalisme. La liberté se trouve ailleurs et au-delà de ce système qui d’ailleurs, même illimité, ne fonctionne pas par les individus seuls.

« malheureusement, la vie l’est parfois : soit on est pour la liberté ou on l’est pas. tu ne l,es visiblement pas »

Sophisme gros comme le bras qui ne s’appuie sur rien d’empiriquement vérifié, et comportant un grave défaut de jugement de l’être humain. Non seulement, tu démontres que par la limitation des choix, le libertarianisme est contraire au sens même de la liberté, mais en plus, tu m’accuses d’être contre la liberté sans réfléchir plus loin.

Nous pouvons très bien être libre sans pour autant adhérer et se soumettre aux diktas d’une idéologie. Toutes les idéologies dans l’Histoire ont eu leur propre conception de la liberté pour endoctriner les individus. Ce qui est beau en théorie ne à toujours des lacunes en pratique. C’est pareil pour le capitalisme et pour le libertarianisme. Ce n’est pas en jugeant gratuitement les autres,ni en faisant du « wishful thinking » que tu feras la preuve que le libertarianisme est synonyme de liberté.

Déjà le fait que tu t’exprimes sur ce blogue et ailleurs prouve que tu es libre. Personne ne t’a bloqué, censuré, effacé.

Il y a une grande différence entre exprimer une idéologie ou un point de vue et vouloir à tout prix endoctriner les autres à y adhérer sous prétexte que c’est la meilleure, la plus libre, et qu’elle a raison. Au lieu de perdre du temps à déverser des frustrations non-constructives, les libertariens devraient tous se trouver un coin isolé et fonder les bases de leur idéal. C’est la meilleur façon d’en voir les supposés qualités, et les défauts qui viennent avec.

En m’affichant contre tout endoctrinement basé sur des aprioris, je suis au contraire tout aussi libre que toi. Alors, ton jugement fait autant d’effets qu’une chiquenaude sur un baleine.

La liberté ne se vend pas. Elle s’acquiert au prix d’efforts, de réflexions profondes et de nuances dans les rapports envers soi et envers les humains. La liberté est quelque chose de si subtil qu’elle évolue et est en perpétuelle mouvance. Elle ne repose pas sur des abstractions absolutistes, idéologiques, économiques, politiques ou religieux.

C’est en faisant du déni-non-non contre l’imperfection de l’humanité, en faisant des sauts logiques douteux dans la pensée théorique et en encourageant hypocritement à la soumission envers le système capitaliste, le consumérisme, et l’argent comme moteur de la vie, que le libertarianisme est une fraude intellectuelle; parce sous les oripeaux de la liberté qu’elle offre, elle cache toute la perversité de son contraire.

@ lemoutongris

Ce n’est pas parce que nous sommes pour un capitalisme plus humain que nous sommes contre la liberté. Rarement nous pouvons lire sur ce blogue des gens écrire qu’il faut mettre en place un système communiste. Le capitalisme demeure le meilleur système pour créer de la richesse, mais sa forme la plus sauvage, le néo-libéralisme, est très peu interessé et peu efficace à pouvoir ou vouloir répartir cette même richesse.

Donc la liberté doit côtoyer la justice communitative qui est requis dans les relations interpersonnelles ou entre les nations; la justice distributive tente de distribuer de façon acceptable pour tous les avantages et les fardeaux de la coopération sociale. C’est au niveau de cette philosophie sociale que les socialistes et les libertariens sont en désaccord, mais pas par rapport à l’importance de la liberté dans la vie courante des gens. En passant la liberté à son corrolaire qui est la responsabilité et nous nous devons d’être responsable envers les autres humains et on se doit de s’assurer que cette liberté est possible pour tous.

“First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win.”

On est clairement dans le 2e et le 3e stage. Une bonne nouvelle pour la droite.

« Très démagogique ce vidéo… Assez ironique… »

Effectivement, la droite égoïste se fait renvoyer sa propre image, à peine caricaturale. 😉

Vivant dans la région de Québec, je dois dire que ça fait changement de regarder un sketch comme celui-ci. En effet, nous sommes envahis par les Duhaime de ce monde qui ne sont pas rares à Québec où plusieurs animateurs de radio s’adonnent à de la propagande de libertarien.

D’ailleurs, je dois dire qu’Éric Duhaime ne se mouille pas trop lorsqu’il débat avec quelqu’un qui peut lui tenir tête. Lorsqu’il est en entrevue avec ses petits amis de la radio de Québec, ses opinions sont beaucoup plus tranchées et beaucoup moins nuancées qu’à son passage à Tout le monde en parle ou à l’émission de Richard Martineau. En fait, lors de son entrevue à CHOI après son passage à TLMEP, il aurait remporté le débat au la main selon lui-même et ses amis animateurs. Son principal argument justifiant ce constat: « Jean-François Lisée voit le Québec avec des lunettes roses. ». Quoi dire de plus?

J’ai d’ailleurs trouvé très amusant de voir Jean-François Lisée faire la démonstration lors de l’émission de Martineau que le livre de Duhaime se basait d’emblée sur une fausseté. Faut le faire lorsque le titre de ton livre ne repose même pas sur un postulat valide. La force de Duhaime provient du fait qu’il identifie et explique bien certains problèmes, ce qui lui apporte la crédibilité auprès de ses auditeurs. Le réel danger d’un tel individu se retrouve sur le plan des solutions qu’il met de l’avant pour résoudre ces problèmes. Celles-ci ne profitent qu’à une minorité de nantis, mais il a la capacité de convaincre monsieur et madame tout le monde de leurs avantages en simplifiant au premier degré un problème extrêmement complexe. L’idéologie prime alors sur le pragmatisme.

Enfin, j’encourage monsieur Lisée à se présenter de nouveau dans un débat avec Éric Duhaime. J’ai envie de rire de nouveau.

@David

Ce qui est valable pour Gandhi et sa volonté de décoloniser l’Inde, dont vous empruntez la citation (alors que les libertariens sont contradictoirement contre la souveraineté du Québec), ne l’est forcément pas pour le libertarianisme, qui ne lève toujours pas depuis 200 ans d’existence.

Les commentaires, c’était probablement prévu, sont encore plus drôle que votre vidéo 🙂

@David(32):

Euh… c’est qu’en fait, vous venez juste de baisser d’un étage!

Benoit Rousseau a écrit

« C’est fou comme on peut être provincial au Québec.

Bien oui, je suis en Hollande.

Bien non, je peux pas regarder les vidéos.

Ça s’adonne qu’il faut être connecté au Canada pour les voir, les vidéos. Télé-Québec c’est la même chose. Il y a juste Radio-Canada qui marche.

Colonisés, dis-tu? »

C’est quoi ce Québec Bashing encore! Provincial, Colonisé? Lorsque je regarde les vidéos sur le site de la BBC, je constate la même situation régulièrement. Jamais il me viendrait à l’idée de traiter les britaniques de provincials ou de colonisés pour ça.

@ Jean Émard (# 27):

Vous avez raison; chez les animaux, une certaine forme de solidarité existe et elle ressemble beaucoup à celle préconisée par la droite libertarienne en ce sens que la solidarité, la VRAIE, doit être le fruit d’une action VOLONTAIRE et non COERCITIVE et PUNITIVE comme celle prêchée par la gauche qui n’a rien trouvé de mieux que de forcer et contraindre les gens à devenir « solidaires », bien malgré eux, des causes qu’ils ne défendraient jamais s’ils étaient LIBRES de choisir.

Pour se faire, la gauche interventioniste et répressive utilise toute une panoplie d’outils (impôts, taxes, lois, règlements, subventions, dirigisme et tutti quanti) qui rétrécissemt les LIBERTÉS INDIVIDUELLES et ils utilisent des mesures punitives et coescitives si vous osez refuser LEURS morceaux choisis.

La droite, c’est la liberté naturelle et la gauche, c’est la prison étatique!

« Et merci de dire de vendre des armes est rationnelle, tu viens de prouver que le libertarianisme est un initiateur de violence. »

comme l’est la vente d’alcool, de cigarettes, de rouge à lèvres…

« Oui, en maintenant le tiers-monde sous sa dépendance, en tolérant la pauvreté comme étant dans la normalité des choses et en créant la soumission au bien matériel et à l’argent »

l’impérialisme/colonialisme n’est pas du capitalisme

« mais en plus, tu m’accuses d’être contre la liberté sans réfléchir plus loin. »

pas besoin : tu es pour une intervention du gouvernement dans l’économie. pour se faire, il faut donc prendre, à la pointe d’un fusil, de l,argent à d’autres. ce n’est pas de la liberté

« En m’affichant contre tout endoctrinement basé sur des aprioris, je suis au contraire tout aussi libre que toi. »

se battre pour la liberté est de l’endoctrinement?

« à la soumission envers le système capitaliste »

capitalisme : production de masse pour la masse dirigée par les consommateurs. Ne pas « se soumettre » à ce système est faire preuve de misanthropie

« Ce n’est pas parce que nous sommes pour un capitalisme plus humain que nous sommes contre la liberté »

le capitalisme EST humain. ABSOLUMENT TOUTES les perversions viennent de l’intervention des gouvernements

» Rarement nous pouvons lire sur ce blogue des gens écrire qu’il faut mettre en place un système communiste »

seulement parce que 1)les gens sont trop couards et 2)les gens refusent de voir que le socialisme/communisme ne mènent qu’à la dictature

« le néo-libéralisme, est très peu interessé et peu efficace à pouvoir ou vouloir répartir cette même richesse »

non, en effet. On ne peut enrichir une société en divisant la richesse

» la justice distributive tente de distribuer de façon acceptable pour tous les avantages et les fardeaux de la coopération sociale. »

ce qui se fait seul, sans intervention du gouvernement

« En passant la liberté à son corrolaire qui est la responsabilité et nous nous devons d’être responsable envers les autres humains et on se doit de s’assurer que cette liberté est possible pour tous. »

pas besoin du gouvernement pour ça

@lemoutongris

« comme l’est la vente d’alcool, de cigarettes, de rouge à lèvres… »

Encore un faux-fuyant libertarien qui démontre ton manque d’argument.

« l’impérialisme/colonialisme n’est pas du capitalisme »

Prouve-le. Surtout quand le « vrai » capitalisme et le ‘vrai’ libre-marché n’existe pas non plus. Le capitalisme est une forme d’impérialisme économique qui joue dans les plantes-bandes politiques et qui fait que le Tiers-Monde reste pauvre. Et son expansion à travers le monde va de pair avec la colonisation. Le développement de l’impérialisme sous son aspect militaire et étatique colonial est absolument indissociable du développement du capital financier, surtout par l’acquisition de nouveaux marchés. Non pas seulement au sens général qui voudrait dire que ce sont deux phénomènes contemporains qui influeraient l’un sur l’autre, mais au sens où il s’agit essentiellement de différents aspects du même phénomène.

Tu pêches donc encore par manque de nuances et de réflexion. Le totalitarisme étatique et l’asservissement des peuples au système capitaliste comme modèle économique au détriment des libertés économiques et politiques des pays du tiers-monde vont de pair, ils ne sont pas distincts l’un de l’autre. L’impérialisme est donc inhérent autant au communisme qu’au capitalisme.

Mais bon, puisque tu es à genoux devant le capitalisme et que tu te crois libre en rampant, libre à toi de le croire.

« pas besoin : tu es pour une intervention du gouvernement dans l’économie. pour se faire, il faut donc prendre, à la pointe d’un fusil, de l’argent à d’autres. ce n’est pas de la liberté »

Où est-ce écrit dans mes textes que je défends l’intervention de l’État? OÙ? Cesse de lire en diagonale mes textes et de voir les choses sur un plan binaire ou les phrases qui te conviennent bien. Et prouve-moi concrètement que l’État Québécois débarque chez toi avec un fusil sur la tempe pour te prendre ton argent? Ce qui se produit ailleurs dans le totalitarisme ne se produit pas forcément ici.

« capitalisme : production de masse pour la masse dirigée par les consommateurs. Ne pas “se soumettre” à ce système est faire preuve de misanthropie »

Idée Tronquée no. 6: Preuve par la définition encore une fois qu’il y a loin de la théorie à la pratique réel empiriquement vérifié pour en démontrer son sens et le prouver, tout comme l’idéologie « libre » libertarienne.

Le capitalisme a des règles pour fonctionner et en a besoin justement pour durer. Rien ne fonctionne sans règles, même l’économie. Pas besoin de l’État pour que cela s’applique.

« se battre pour la liberté est de l’endoctrinement? »

Idée tronquée no. 7: Faire croire par la manipulation rhétorique qu’une idéologie peut seule assurer la liberté des individus, alors qu’elle se contredit elle-même puisque le monopole d’une idéologie représente tout le contraire de la liberté en favorisant son endoctrinement par la limitation des choix et des idées.

« le capitalisme EST humain. ABSOLUMENT TOUTES les perversions viennent de l’intervention des gouvernements »

Encore une fois un sophisme gros comme le bras qui cherche à faire passer un système crée par des humains imparfaits et dominé par une minorité contrôlant les moyens de production qui force la majorité à lui obéïr. Le capitalisme permet autant son contraire qui est la déshumanisation. C’est historiquement et empiriquement prouvé.

« pas besoin du gouvernement pour ça »

Pas besoin non plus du capitalisme et du libertarianisme pour être libre dans ce cas. Soyez conséquents au lieu encore une fois de vous contredire.

@ inukshuk

Sachant que la droite donne plus à des organisme de charité, ton accusation est plutôt frivole…

« Encore un faux-fuyant libertarien qui démontre ton manque d’argument. »

et que tu ne connais strictement rien aux principes de l’action humaine

« Prouve-le »

Impérialisme = conquête militaire, soumission d’un autre peuple
capitalisme = production de masse pour la masse, interdépendance des peuples, division internationale du travail

« Le capitalisme est une forme d’impérialisme économique qui joue dans les plantes-bandes politiques et qui fait que le Tiers-Monde reste pauvre »

voir commentaire précédent

» L’impérialisme est donc inhérent autant au communisme qu’au capitalisme. »

c’est ça. et noir est blanc, la guerre est la paix, l’esclavage est la liberté…

« Et prouve-moi concrètement que l’État Québécois débarque chez toi avec un fusil sur la tempe pour te prendre ton argent »

on a remplacé les fusils par des huissiers. Mais le principe est le même : ne pas payer ses impôts (refuser un vol légalisé bref) encoure de sérieuses pénalités

« Le capitalisme a des règles pour fonctionner et en a besoin justement pour durer. »

oui : respecter les contrats et la propriété privée, principe de non-agression. La seule utilité de l,État est de renforcer tout ceci

« Faire croire par la manipulation rhétorique qu’une idéologie peut seule assurer la liberté des individus, alors qu’elle se contredit elle-même puisque le monopole d’une idéologie représente tout le contraire de la liberté en favorisant son endoctrinement par la limitation des choix et des idées. »

44 mots pour absolument aucun sens

« Le capitalisme permet autant son contraire qui est la déshumanisation. C’est historiquement et empiriquement prouvé. »

alors éclaire-moi avec des exemples

« Pas besoin non plus du capitalisme et du libertarianisme pour être libre dans ce cas. Soyez conséquents au lieu encore une fois de vous contredire. »

ou et quand me suis-je contredit? Je suis libertarien, et pour moi le gouvernement n’a qu’à faire des tâches régaliennes

@ David

Si la droite est si généreuse, pourquoi veut-elle démanteler l’État et les services donnés aux citoyens?

Je préfère recevoir des services de l’État que de m’en remettre aux caprices de la charité de droite.

Mais au fait, de quelle accusation frivole suis-je donc responsable? 😉

@ inukshuk

L’État ce n’est pas la générosité. Ce qui importe pour l’état c’est les jobs de fonctionnaire, le reste est accessoire.

La seule générosité est celle qui vient du cœur.

Es-tu en train de dire que sans la menace de l’État, tu n’aiderais pas les pauvres ?

@lemoutongris

« et que tu ne connais strictement rien aux principes de l’action humaine »

Idée tronquée no. 8: Prétendre, toujours en prétendant détenir le monopole de la Vérité, connaitre mieux que ses interlocuteurs des principes complexes qu’il cherche à faire passer pour universels et établis.

Par exemple, tu négliges le fait que l’être humain, même fondamentalement bon et pacifique, peut devenir violent au cours de sa vie, et même cherche à en dominer d’autres. Su tu connaissais les principes de l’action humaine, tu ne négligerais pas ce détail important.

« Impérialisme = conquête militaire, soumission d’un autre peuple
capitalisme = production de masse pour la masse, interdépendance des peuples, division internationale du travail »

Ce ne sont pas des preuves, ce sont des équations mathématiques qui ne reposent sur rien de prouvé. Les équations mathématiques sont bonnes en sciences, mais ne s’imposent pas comme des conclusions justes sur la pluralité de la vie humaine.

Quand les États-Unis imposent le maintien d’un régime féodal dans les Émirats Arabes, c’est pour que les grosses multinationales du pétrole américaines y trouvent leur compte. Donc, un exemple patent que impérialisme et capitalisme va de pair.

Par ailleurs, en me répétant ta définition du capitalisme que j’ai déjà démonté, tu me convaincs de la faiblesse de tes arguments. J’attends encore des preuves.

« on a remplacé les fusils par des huissiers. Mais le principe est le même : ne pas payer ses impôts (refuser un vol légalisé bref) encoure de sérieuses pénalités »

Avec le nombre d’abris fiscaux qui existent, ne me dis pas que ces pénalités feront souffrir un individu responsable et autonome comme toi. Donc, l’image du fusil sur la tempe que tu nous as livré est erroné.

Par ailleurs, le vol légalisé est également le fait de capitalistes riches, comme ceux qui ont volé les terres des immigrants au Wyoming et aux Indiens, tout comme les compagnies privés de chemins de fer lors de la Conquête de l’Ouest sans l’aide de l’État.

« oui : respecter les contrats et la propriété privée, principe de non-agression. La seule utilité de l,État est de renforcer tout ceci »

Merci de prouver qu’il n’y a pas de « vrai » capitalisme ni de « vrai » libre-marché alors. Sauf que le principe de non-agression est bien plus qu’un simple contrat. Même dans le capitalisme, les contrats ne sont pas respectés à la lettre où ils cachent parfois quelques petites surprises ou arnaques qui favorise l’un des deux partis signataires. Tu t’en rendras compte que ton principe de non-violence ne tiendra pas le jour où, dans un État libertarien, la Mafia ou le crime organisé va débarquer chez toi, et qu’elle n’en aura rien à foutre de ta police privée, ni de ton droit à l’auto-défense.

« c’est ça. et noir est blanc, la guerre est la paix, l’esclavage est la liberté… »

Encore le manque d’arguments et le manichéisme primaire pour te justifier, tout en ne contredisant pas que le fait que le capitalisme s’alimente de l’impérialisme, et vice-versa.

« 44 mots pour absolument aucun sens »

C’est quand même moins que les milliers de mots que tu as pondu jusqu’à maintenant, et qui témoigne encore une fois de la faiblesse de tes arguments pour répliquer adéquatement. Vous comprenez maintenant ce que je veux dire quand le fait de réfléchir mène plus près de la liberté qu’une idéologie contradictoire.

« alors éclaire-moi avec des exemples »

Relire tous mes commentaires depuis le début de même que ceux ci-haut. Mais je sais d’avance qu’endoctriné comme tu l’es, tu ne changeras pas d’idée, tout comme tu ne gagneras personne d’intelligent qui viens lire les commentaires ici à ta cause.

« ou et quand me suis-je contredit? Je suis libertarien, et pour moi le gouvernement n’a qu’à faire des tâches régaliennes »

Dans toutes tes paroles ou presque pour faire la propagande libertarienne, qui, je le répète, n’est qu’une idéologie qui vend le contraire de la liberté par des soumissions envers le capitalisme, tout en se déresponsabilisant en refusant d’admettre ses propres erreurs et les rejeter en bloc sur les autres.

Et comme ta faiblesse argumentaire est si évidente que tu ne tromperas personne en cherchant à les convaincre des bienfaits de ton idéologie, tu fais la preuve également que tu es un être humain tout aussi émotif que rationnel en cherchant par tous les moyens à avoir le dernier mot, ce qui vient contredire l’une de tes propres affirmations où tu nous disais que seule la droite est rationnelle.

Il est d’ailleurs ironique de constater que les libertariens essaient « collectivement » par des organismes et d’autres moyens, à vendre aux gens une idéologie qui prône l’individualisme à tout crin.

Si vraiment tu aspirais à la liberté, tu irais au-delà des idéologies et tu poserais des actions humaines en ce sens sans suivre comme un robot ce que les autres te disent. Car le jour où tu mourras, tu constateras bien vite les opportunités que tu as manqués en ne faisant rien sous ta propre initiative pour contribuer à ton bonheur. Ces choix t’appartiennent et malgré ses nombreux défauts, l’État ne te les enlèvera pas.

« Si la droite est si généreuse, pourquoi veut-elle démanteler l’État et les services donnés aux citoyens? »

Parce que la charité à la pointe d’un fusil n’est pas de la charité.

« Es-tu en train de dire que sans la menace de l’État, tu n’aiderais pas les pauvres ? »

Je suis en train de parler de la redistribution raisonnable de la richesse, un concept que la droite égoïste ignore délibérément. Effectivement, sans l’encadrement de l’État, la pauvreté et l’injustice sociale aurait une ampleur que je n’ose imaginer.

« Parce que la charité à la pointe d’un fusil n’est pas de la charité. »

Faut pas sombrer dans la paranoïa, de grâce.

« Quand les États-Unis imposent le maintien d’un régime féodal dans les Émirats Arabes, c’est pour que les grosses multinationales du pétrole américaines y trouvent leur compte. Donc, un exemple patent que impérialisme et capitalisme va de pair. »

non, justement. ça ne peut pas se produire dans du « vrai » capitalisme puisque de le gouvernement n’a que des tâches régaliennes

« Par ailleurs, le vol légalisé est également le fait de capitalistes riches, comme ceux qui ont volé les terres des immigrants au Wyoming et aux Indiens, tout comme les compagnies privés de chemins de fer lors de la Conquête de l’Ouest sans l’aide de l’État. »

j’ignore pour les immigrants, mais dans le cas des Indiens, c’était principalement avec l’aide de l’État, qui n’a pas respecté la propriété originelle.

Et pour les chemins de fer : c’était fortement subventionné aux ÉU et entièrement public au Canada

« Tu t’en rendras compte que ton principe de non-violence ne tiendra pas le jour où, dans un État libertarien, la Mafia ou le crime organisé va débarquer chez toi, et qu’elle n’en aura rien à foutre de ta police privée, ni de ton droit à l’auto-défense. »

la mafia existe parce qu’il y a des interdits (drogue, prostitution, armes). Dans un état libertarien, son existence serait presqu’entièrement endiguée. Aussi, un régime libertarien ne restreint pas le port d’arme. Curieusemenet, chaque fois que la possession individuelle augmente, le crime diminue aux ÉU

.Relire tous mes commentaires depuis le début de même que ceux ci-haut. »

j’ai rien trouvé, sinon que le même déblatérage condamnant le capitalisme plutôt que l’interventi0onnisme

.Il est d’ailleurs ironique de constater que les libertariens essaient “collectivement” par des organismes et d’autres moyens, à vendre aux gens une idéologie qui prône l’individualisme à tout crin. »

au moins, on s’affiche au grand jour. TOUS les humains sont individualistes. L’ennui, c’est que les colelctivistes camoufle le leur sous le couvert du bien public

« Ces choix t’appartiennent et malgré ses nombreux défauts, l’État ne te les enlèvera pas. »

le jupon interventionniste te sert maintenant d’écharpe.

Je peux donc me partir en affaire instantanément? Je peux lancer un journal et écrire absolument n’importe quoi? Je peux ouvrir une station de radio du jour au lendemain? Je peux offrir le salaire que je veux à mes employés? Je peux devenir docteur, avocat, ingéieur… sans passer par les prérequis corporatsites? Je n’ai pas à perdre jusqu’à 53% de mon salaire imposable? je peux importer absolument tout ce que je veux?

bref, un autre gauchiste qui faillit à trouver de bons arguments

@lemoutongris

« Parce que la charité à la pointe d’un fusil n’est pas de la charité. »

Je repose la question: Où et quand l’État est venu chez toi à la pointe du fusil pour t’obliger à faire quoique ce soit? Et laisse tomber les images mentales que tu fais passer pour des équations mathématiques. Nous voulons de preuves appuyés avec des démonstrations logiques pour étayer tes hypothèses.

Tu te prétends libre et responsable? C’est le temps de donner l’exemple.

« Je suis en train de parler de la redistribution raisonnable de la richesse, »

qui décide de la raisonnabilité?

« un concept que la droite égoïste ignore délibérément »

TOUS les humains sont égoïstes. L’ennui, c’est que les étatistes la couvre du linceul du bien collectif

« sans l’encadrement de l’État, la pauvreté et l’injustice sociale aurait une ampleur que je n’ose imaginer. »

Chine, 1981, au sommet du régime communiste = Gini de 0,29 et extrême pauvreté de 85%
Chine, 2006, après les nombreuses réformes capitalistes = Gini de 0,42 et extrême pauvreté de 35%

Nuff said

« Où et quand l’État est venu chez toi à la pointe du fusil pour t’obliger à faire quoique ce soit? »

Si je ne paie pas mes impôts, on m’envoie un huissier. La pointe du fusil n’est qu’une figure de style (qui existait avant le libéralisme)

« Nous voulons de preuves appuyés avec des démonstrations logiques pour étayer tes hypothèses. »

Grande Dépression, Stagflation, bulle technologique, bulle immobilière… tu veux que je continue?

Yann #45,

Je termine à l’instant le visionnement du cameo de Guillaume Wagner sur la « gauche-plateau »…il est bon ce gars-là! Je ne le connaissait pas, dorénavant je le suivrai.

@lemoutongris

Voila une exemple frappant de la maladie plus que contagieuse de la démagogie !

Lire vos propos nous confirme que cette maladie doublée d’ une exposition plus que normale aux idées libertariennes est tout ce qu’ il y’ a de plus nocif !

Dans une société libertarienne les motards criminalisés , les mafieux ( du privé off course ) les gangs de rues et les pushers deviennent des partenaires d’affaires aux même titres que les commerces et les industries !

Dans une société libertarienne l’entreprise idéal est basée sur le modèle Couche Tard ! Des propriétaires qui s’en mettent plein les poches , des actionnaires qui salivent de bonheur et des employés non syndiqués payés au salaire minimum et gérer par un petit boss des bécosses payé quelques piasses de plus par semaine pour sa contribition aux profits !

Une chance que l’ADQ et les deux loosers qui le menait avant la dégringolade , Dumont et Duhaime , ce sont fait sortir par les québécois !

@ lemoutongris

Si la Chine est devenue l’étalon de mesure de la justice sociale, eh ben là je vois que le monde est à l’envers, au propre comme au figuré… 😉

« TOUS les humains sont égoïstes. L’ennui, c’est que les étatistes la couvre du linceul du bien collectif »

C’est pour cela qu’il y a justement un État: pour éviter que les extrémistes de droite monopolisent le discours défigurant et caricaturant les efforts des tenants d’une distribution RAISONNABLES de la richesse.

Si vous ne savez pas ce qu’est le RAISONNABLE, qu’est-ce que je dois faire de vos opinions! 🙂

@lemoutongris

« Si je ne paie pas mes impôts, on m’envoie un huissier. La pointe du fusil n’est qu’une figure de style (qui existait avant le libéralisme) »

Idée tronqué. no. 9: Utiliser des figures de styles imagées puissantes pour souligner une conclusion mensongère à un fait qui ne s’est jamais produit.

Ben tiens! Elle est bonne celle-là. Si vraiment un huissier débarquait pour chaque personne qui n’a pas payé ses impôts ou qui a caché ses revenus dans des abris fiscaux, ça ferait longtemps que les caisses de l’État seraient un peu mieux garnies.

Un huissier ne vient chez toi d’abord que si ton entreprise est en faillite, ou bien au cas où tu serais soupçonné de détournements de fonds ou d’illégalités. Je te recommande de lire la loi québécoise sur les impôts et tu verras que le huissier ne vient vraiment qu’en dernier ressort, et encore!

Voici exactement ci-dessous quelle est la mission d’un huissier de justice, pour soulager ton ignorance:

Signifier les actes de procédures émanant de tout tribunal :
requête, subpoena, sommation, demande, etc.

Exécuter les décisions de justice :
jugement, saisie, vente en justice ou sous contrôle de justice, expulsion.

Effectuer des constatations matérielles à la demande du tribunal ou d’un particulier :
description écrite d’un événement ou d’une situation.

Recouvrer amiablement une créance à la demande d’un client.

Obtenir la remise volontaire d’un bien.

Et lis également ceci: http://www.justice.gouv.qc.ca/francais/publications/generale/saisies.htm

Tu confonds le Québec avec la France.

Mais puisque tu évoques cette idée du huissier, dois-je croire que tu fais dans le commerce illégal? le trafic? Et que c’est pour ça que tu as peur qu’un huissier vienne chez toi suite à une dénonciation?

« le jupon interventionniste te sert maintenant d’écharpe. »

Quel jupon interventionniste? J’ai parlé de ce que l’État ne t’enlèvera pas. S’il ne te l’enlève pas, alors il n’intervient pas. Ce serait plutôt le jupon de ton idéologie qui est trop retroussé devant tes yeux quand tu lis.

« Grande Dépression, Stagflation, bulle technologique, bulle immobilière… tu veux que je continue? »

Où sont les démonstrations logiques pour étayer tes hypothèses sur chacun de tes faits? Une énumération généralisée n’est pas une preuve de ce que tu avances. Alors continues autant que tu veux, tu t’enfonces davantage dans le creux de ton absence de réflexion.

Par exemple, tu mélanges les causes de la Grande Dépression qui sont multiples (comme le fait que tu négliges les surplus de stocks des entreprises qui ont fait qu’il y avait trop d’offres par rapport à la demande par exemple parmi l’une des causes, ce qui n’a rien à voir avec l’État comme SEUL responsable), si bien les historiens économiques ne se sont toujours pas mis d’accord, avec les éléments qui en ont assuré sa perduration à plus long terme (incluant des bonnes et mauvaises décisions des États).

Arrête de lire le Wikiliberal ou Québécoislibre pour trouver ta Vérité, et apprends à réfléchir librement par toi-même au lieu de sauter sur une seule conclusion. Tu seras plus conséquent avec les notions de rationalité et de liberté, que tu défends pour le moment de façon trop contradictoire à cause des diktats embrumés d’une idéologie qui t’égare.

« bref, un autre gauchiste qui faillit à trouver de bons arguments »

Abandonne cette idée fausse qui veut que ceux qui critiquent ton point de vue étroit libertarien soient forcément des gauchistes; tu ne fais que peinturer dans le coin ton incompétence à argumenter avec des bases plus solides que les étiquettes fournies par une idéologie aux fondations vacillantes, d’autant plus que toi et les tiens n’apportez pour l’instant rien de constructif.

« Lire vos propos nous confirme que cette maladie doublée d’ une exposition plus que normale aux idées libertariennes est tout ce qu’ il y’ a de plus nocif »

et quel est l’argument principasl? je ne lis qu,une attaque

« Dans une société libertarienne les motards criminalisés , les mafieux ( du privé off course ) les gangs de rues et les pushers deviennent des partenaires d’affaires aux même titres que les commerces et les industries ! »

il y a fort à parier que ces gens n’existerait=ent pas parce qu’une société libertarienne ne rend rien d’arbitrairement illégal

Des propriétaires qui s’en mettent plein les poches , des actionnaires qui salivent de bonheur et des employés non syndiqués payés au salaire minimum et gérer par un petit boss des bécosses payé quelques piasses de plus par semaine pour sa contribition aux profits »

marge de profit de couche-tard : 2,5%.

pour le reste, si les employés son incapables de se négocier des bonnes conditions, c’est pas mon problème

« i vous ne savez pas ce qu’est le RAISONNABLE, qu’est-ce que je dois faire de vos opinions! »

ça ne répond toujours pas à ma question. Qu' »est-ce qy’une distribution raisonnable? 10% dy salaire? 53%? une taxe de vente à 15%?

@lemoutongris

« et quel est l’argument principasl? je ne lis qu,une attaque »

Pour l’instant, la répartie n’illustre que des fautes d’orthographes et de frappe. Mais même si tu n’y as vu qu’une attaque, elle est bien inoffensive en comparaison des propos agressifs d’Éric Duhaime, et de toutes les insultes qui remplissent ton site de référence Antagoniste.net. Ne viens alors pas joué les vierges offensés pour défendre ton idéologie, tiens-toi en à la réflexion raisonnée, si bien sûr tu en es capable.

« la mafia existe parce qu’il y a des interdits (drogue, prostitution, armes). Dans un état libertarien, son existence serait presqu’entièrement endiguée. »

Tu crois que ça va empêcher la Mafia de venir chez toi te taxer pour une assurance de protection, te casser les deux jambes et foutre le feu à ton commerce parce que tu as refusé, seul face à plusieurs mafiosi pour te défendre légitimement dans un État libertarien? Rêves encore!

« il y a fort à parier que ces gens n’existerait=ent pas parce qu’une société libertarienne ne rend rien d’arbitrairement illégal »

Explique-nous en détail dans le concret, avec un plan d’action, des explications poussés, comment cette conclusion va se faire? Et laisse tomber tes habituels « wishful thinkings » et la pensée magique dans tes arguments.

« j’ai rien trouvé, sinon que le même déblatérage condamnant le capitalisme plutôt que l’interventi0onnisme »

Bravo pour ton objectivité envers le capitalisme qui est si parfait; bien qu’inventé par des hommes imparfaits. Le déni-non-non n’est pas un exemple probant de réflexion profonde, comme pour tous les libertariens. C’est plutôt un échappatoire facile quand tu ne sais pas quoi répondre, ni ne remets en cause l’une des grosses contradictions du libertarianisme: sa soumission à un système imparfait qui ne le sera jamais.

@Lemoutongris

Vous nous dites que dans une société libertarienne les motards criminalisés et les mafieux donc les criminels n’existeraient probablemment pas et vous voulez essayer de nous convaincre du sérieux de votre argumentation pro-libertarienne ???? Franchement ! La société libertarienne serait la panacée idéale pour une société équitable ? L’égoïsme primaire comme mode de vie ?

Vous nous dites sérieusement que les employés du » fleuron québécois » Couche-Tard n’ont qu’a négocier des meilleurs conditions de travail alors que cette entreprise en est une des plus anti-syndical qui soit et que votre porteur de valise officelle Eric Duhaime ( le libertarien de service ) et son Réseau Libââââârté Québec passe leur temps a vomir sur les syndicats !

Vos arguments sont pour le moins douteux et fortement contaminés par la pensée magique !

« comme le fait que tu négliges les surplus de stocks des entreprises qui ont fait qu’il y avait trop d’offres par rapport à la demande »

jsutement causé par l’État et du crédit facile

» Si vraiment un huissier débarquait pour chaque personne qui n’a pas payé ses impôts ou qui a caché ses revenus dans des abris fiscaux »

je aprle des gens qui n’ont pas les moyens d’aller ailleurs

» d’autant plus que toi et les tiens n’apportez pour l’instant rien de constructif. »

C’est sûr; on dénigre votre Dieu ÉTat

@lemoutongris

Vous me faites penser a W.Bush quand il déclarait :

» vous êtes avec nous ou contre nous »

Pas moyen de mettre en doute votre argumentation sans se faire dire que nous n’ apportons rien de constructif !!!

Ayoye !!!

J’ai l’impression que votre argementaire repose sur une grande obsesssion de vouloir avoir raison a tout prix !

@lemoutongris

« je aprle des gens qui n’ont pas les moyens d’aller ailleurs »

Moi aussi figures-toi, et si tu lis lis les missions des huissiers et la loi québécoise sur les impôts, il ne débarque chez toi qu’en tout dernier recours, et encore pour faire une entente avec toi.

Bien essayé, mais c’est encore un moyen de défense nul.

« C’est sûr; on dénigre votre Dieu ÉTat »

Que Dieu? Où ai-je affirmé ça? Je suis un vrai athée et homme libre en comparaison des libertariens à genoux devant le Dieu Argent.

Merci par ailleurs de confirmer le caractère destructeur autant qu’irresponsable des libertariens, toi y compris, par cette réponse si éloquente.

« ça ne répond toujours pas à ma question. Qu’”est-ce qy’une distribution raisonnable? 10% dy salaire? 53%? une taxe de vente à 15%? »

La guerre des chiffres, c’est le dernier argument avant celui du nazisme et du nationalisme.

Je ne suis pas un expert en économie et vous me demandez d’établir les taux d’imposition fiscale et le niveau de taxation justes et raisonnables.

Je laisse cela aux experts.

Je parle plutôt d’esprit: une redistribution étatique au lieu de la charité aléatoire imprévisible de la droite.

Je préfère encore une justice sociale dispensée par l’État que par celle de particuliers livrés à leurs caprices du moment.

@ inukshuk (# 66):

J’imagine que vous savez que l’idée que vous défendez de laisser l’État tentaculaire redistribuer la charité fait en sorte que plus de 30% des fonds dédiés à cette même charité est immédiatement engloutie par les fon-fons syndiqués et sur-protégés qui gèrent votre idéologie et ne sont malheureusement nullement transmis aux VRAIS nécessiteux.

La philosophie libertarienne, par contre, permet aux généreux donnateurs de transmettre directement 100% des argents aux malheureux infortunés sans que quiconque n’en confisque au passage.

Le système de charité parfait quoi…

@Francois 1

« La philosophie libertarienne, par contre, permet aux généreux donnateurs de transmettre directement 100% des argents aux malheureux infortunés sans que quiconque n’en confisque au passage.

Le système de charité parfait quoi… »

100%? Vous êtes bien sûrs? Alors que la faim dans le monde augmente? Qu’il y ait de plus en plus de pauvres? Que l’écart avec les riches s’accroit?

Si votre philosophie sur la générosité des riches étaient vraies dans son idéal, ça ferait longtemps que la faim dans le monde et la pauvreté seraient résorbés.

Faites vraiment la preuve que l’argent de la charité des riches se rend directement aux malheureux infortunés.

« Que Dieu? Où ai-je affirmé ça? »

en mettant TOUS les torts de l’État sur le capitalisme.

« Je parle plutôt d’esprit: une redistribution étatique au lieu de la charité aléatoire imprévisible de la droite.
»

Donc, la compulsion au lieu de la charité véritable

« Alors que la faim dans le monde augmente? »

par manque de libre-échange

« Qu’il y ait de plus en plus de pauvres? »

voir réponse précédente

« Que l’écart avec les riches s’accroit? »

sans AUCUNE importance

« Si votre philosophie sur la générosité des riches étaient vraies dans son idéal, ça ferait longtemps que la faim dans le monde et la pauvreté seraient résorbés. »

vraiment pas. Ça existerait toujours, mais dans des proportions moindres

@ lemoutongris,

Vous avec l’air d’en connaître un rayon sur la charité: il suffit de lire vos répliques fort discutables en réponse aux arguments proposés par les intervenants pour s’en rendre compte. 😉

Évidemment, vous allez répondre que ce sont les autres qui sont approximatifs et voilà que le débat s’enfoncera encore et encore.

bon week-end (malgré tout),

charitablement vôtre!

« Vous avec l’air d’en connaître un rayon sur la charité »

oui, je fais du bénévolat et donne quand mes moyens me le permettent

@ François 1

« …plus de 30% des fonds dédiés à cette même charité est immédiatement engloutie par les fon-fons syndiqués… »

Hé! Vous n’y allez pas avec le dos de la cuiller. 30% de l’aide sociale, des allocations familiales et des pensions de vieillesse irait selon vous dans les poches des syndiqués. Hi, c’est du fric sa.

« La philosophie libertarienne, par contre, permet aux généreux donnateurs de transmettre directement 100% des argents aux malheureux infortunés sans que quiconque n’en confisque au passage. »

Mais quelle farce!

Sous un régime libertarien les organismes de charité et les fondations deviendraient honnêtes. Bien oui comme dans tout ce qui est libertarien, le miracle non élucidé du dogme.

Une grandes partie des organismes et fondations privée dans lesquelles le l’État démoniaque n’a pas d’affaires, une infime partie des dons se rendent aux malheureux infortunés les heureux fortunés gardant la majeure partie du magot. Il y en a même qui parviennent a ne donner aucuns dons. Ça c’est impossible par l’État.

De plus actuellement rien n’empêche actuellement un libertarien de prendre 30 bruns dans ses poches et de payer les frais d’université à son voisin sans le sous. 100% du don sera utilisé pour la cause.

Ma grand mère me l’avais bien dit: « Tu devrais travailler pour le gouvernement ». C’est maintenant que j’ai son âge qu’elle avait à cette époque, que je le réalise. Dommage que je n’ai pas rencontré un personnage comme vous à 25 ans M. François 1. Aujourd’hui je serait bien plus riche.

Merci de nous prêcher par l’exemple et de nous donner de bonnes leçons de civisme.

Les gens que vous aidez doivent certainement avoir apprécié vos lumières et votre charité.

Merci encore.

« Sous un régime libertarien les organismes de charité et les fondations deviendraient honnêtes. »

à défaut de quoi ils ne reçoivent plus d’argent

@ Le Loup Blanc (# 68):

« Alors que la faim dans le monde augmente? Qu’il y ait de plus en plus de pauvres? Que l’écart avec les riches s’accroit? » (sic)

Je vois que la mythologie gauchisto-interventioniste est tenace.

Allez lire ce très intéressant article sur le capitalisme plutôt que de propager des mensonges (ou votre ignorance…c’est selon!). Ça sera déjà un début:

http://www.iedm.org/fr/37415-le-moteur-du-progres

@ Youlle (# 72):

Il y a au Québec une industrie de la pauvreté (les Bougons pullulent!) très florissante qui fait vivre plein de fon-fons dont les jobs sont sécurisées à vie, plein de groupes de pression et plein d’autres intermédiaires aussi inutiles que parasitaires.

« Vous êtes-vous déjà fait approcher par un squeegee d’origine vietnamienne? Moi, pas. Pourquoi? Parce que les Vietnamiens, en grande majorité, tiennent l’éducation et l’éthique du travail en haute estime. Voilà pourquoi des Vietnamiens, souvent fils et filles de boat people qui ne parlent même pas le français à la maison, surpassent des «Québécois de souche» dans les évaluations de français (ce sont souvent ces mêmes «Québécois de souche» qui désirent freiner l’immigration pour protéger «notre langue nationale»!) »

Et VLAN!

Source:
http://www.quebecoislibre.org/04/040117-13.htm

« Vous parliez de la très grande et généreuse charité du privé.

En voilà un bon exemple. »

La trèws grande corruption n’a évidemment rien à voir