Immigration : la Chine prend la tête

Au Québec, les immigrants d’origine chinoise sont maintenant majoritaires.

La Chine est le principal pays d’origine des immigrants admis au Québec en 2017. Sur les 52 388 immigrants arrivés dans la province cette année-là, près de 10 % étaient chinois, révèle le plus récent Bilan démographique du Québec, publié par l’Institut de la statistique du Québec.

L’année précédente, en 2016, c’est de Syrie que venait le principal contingent, en raison de l’accueil massif de réfugiés chassés par la guerre.

La Chine avait brièvement occupé la position de tête il y a sept ans. Si l’on additionne l’ensemble des personnes accueillies de 2012 à 2017, les immigrants d’origine chinoise (8,8 %) coiffent de peu ceux d’origine française (8,6 %). (Catherine Dubé)

(Illustration : Stéphanie Aubin)

(Photo : Paul Morigi / Brookings Institution)

« Les questions du Brexit et du mur frontalier [entre les États-Unis et le Mexique] sont menées par le même élan. Les deux reflètent une vision insulaire du monde : “Ne serait-ce pas formidable si on pouvait simplement se couper du reste de la planète ?” »

Robert Kagan, politologue américain

 


26 %

C’est le pourcentage de la population canadienne qui est politiquement polarisée, selon un sondage de la société Abacus, dont les résultats ont été publiés dans le magazine Maclean’s. Le sondage définit les personnes polarisées comme étant celles qui disent « détester » les libéraux ou les conservateurs, qui rejettent le compromis et qui considèrent ceux qui ne votent pas pour le même parti qu’eux comme des ennemis. (Claudine St-Germain)

(Photo : Ian Langsdon / EPA / La Presse Canadienne)

« Je ne vois pas de meilleure façon de dépenser mon argent. »

Le milliardaire et ex-maire de New York Michael Bloomberg, qui compte financer lui-même son éventuelle course à la présidence des États-Unis s’il est choisi comme candidat démocrate, afin d’assurer sa totale indépendance.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

Donc les Chinois sont les plus nombreux en terme d’immigration au Québec et dire qu’il y en a pour s’inquiéter de l’Islamisation du Québec. C’est plutôt le Chinois qu’il faudra apprendre à parler. Avec un milliard et demi d’habitants et d’énormes problèmes de pollution il n’est pas étonnant qu’ils soient si nombreux à chercher un ailleurs meilleurs.