iPad pour enfant russe désargenté

Vous connaissez l’anecdote. La Nasa avait dépensé des millions pour développer un stylo bille qui pouvait fonctionner dans l’apesanteur. Les Soviétiques avaient dépensé 1 kopeck pour acheter un crayon à mine.

Le même principe s’applique maintenant au iPad pour les pauvres, tel que présenté ici:

Laisser un commentaire

On croit à tort qu’il faille ceci ou cela pour être heureux. Alors que notre nature ne demande qu’à voir satisfaire nos besoins de base et nos talents. La créativité est si associée à notre nature que d’empêcher un homme de créer le plonge dans la dépression. Aussi le travail salarié tel qu’on le pratique depuis le début de l’ère industrielle aliène l’Homme de sa liberté d’agir sur son environnement afin de l’adapter à sa nature.

On croyait que des gens supérieurs… tels Steve Jobs et Bill Gates avaient réussi à se soustraire aux dictats de cette société voleuse du temps de vie. Mais au contraire, on apprend qu’ils ont connu des conflits majeurs dans leur relation professionnelle et qu’ils auront vu ainsi leur vie quotidienne altérée par une telle situation.

Je suis d’avis que l’humain est un être foncièrement solitaire et qu’il crée le mieux lorsqu’il assume cette réalité. Aussi, est-il heureux de partager le fruit de ses créations avec les autres une fois le travail librement consenti terminé.

Aura-t-on jamais vu deux peintres réussir un tableau ? Et si on en avait confié l’exécution à un comité… Ou à une entreprise ?

Le travail en société autorise rarement le dépassement. On assiste la plupart du temps à un nivellement vers le plus petit commun dénominateur. Les partis politiques, les écoles, les universités et l’ensemble de notre société fonctionnent sur la base du communautarisme comme idéologie assurant le meilleur développement des groupes sociaux. Je n’en suis pas certain.

Lorsque la nécessité requiert l’addition de l’effort de tous, ce à quoi l’on assiste inévitablement c’est à une exploitation de la force du groupe au profit d’un petit nombre que l’on dit supérieur. Capable d’organisation et de structuration du travail. C’est la culture pyramidale du pouvoir qui s’exprime.

Comment conserver sa liberté de créer et ne pas emboîter le pas d’une société de consommation qui dicte son modus operandi sinon en demeurant conscient qu’il faille constamment penser le monde par soi-même.

Les domaines d’application sont nombreux : je voyais un voisin changer les roues de son VUS et les laver en utilisant des centaines de litres d’eau propre avant de les remiser bien propres…

Comme ce crayon de la NASA qui gaspille les impôts en quadrature du cercle.

Oh là là! Ça a dû demander un temps fou!

Ça me fait penser à la logistique semblable pour les vidéoclips des Colocs. Salut Dédé!

Les plus populaires