Jasons slogans électoraux

Donnons-nous le «go» pour parler des vraies affaires : a-t-on vraiment besoin de slogans électoraux ?

Donnons-nous le «go» pour parler des vraies affaires : a-t-on vraiment besoin de slogans électoraux ?
Politique

Lundi soir, via une photo floue de pancartes électorales, nous apprenions celui du PLQ : «Ensemble, on s’occupe des vraies affaires».

Les vraies affaires… En clair, si vous rêviez d’un projet de loi antilicornes et profarfadets, il vous faudra oublier ça sous un gouvernement libéral.

Puis, comme pour appuyer cette impression de vivre dans un sketch du Bye-Bye, nous apprenions ce mardi matin celui de la CAQ, via la photo d’un autobus de campagne sur Twitter.

Bh5KxK8IQAAwslN

On se donne… Legault.

Et pourquoi pas «Passez Legault et réclamez 200 $» ? Ou «Partons sur Legault» ? Ou encore «1, 2, 3, LEGAULT !» ?

Ou, pour réutiliser une formule connue, pourquoi pas ceci :

regal-CAQ

C’est bon, non ?

Allez, les politiciens, on efface tout et on recommence. Les élections ne sont pas encore déclenchées, vous pouvez encore changer de slogan. Et cette fois-ci, ne faites pas votre «brainstorm» dans les locaux de Juste pour rire.

***

P.S. : Je remarque que plus personne ne parle de changement, ni même de «vrai changement». C’est out, le changement ? Ça a fait son temps ? Mon Dieu que les temps changent…

* * *

À propos de Mathieu Charlebois

Ex-journaliste Web à L’actualité, Mathieu Charlebois blogue sur la politique avec un regard humoristique depuis 2014. Il est aussi chroniqueur musique pour le magazine L’actualité depuis 2011 et co-rédacteur en chef du webmagazine culturel Ma mère était hipster, en plus d’avoir participé à de nombreux projets radio, dont Bande à part (à Radio-Canada) et Dans le champ lexical (à CIBL). On peut le suivre sur Twitter : @OursMathieu.

Laisser un commentaire