Je ne sais rien/Ne veux rien savoir. Donc: votez pour moi!

Certains candidats du Tea Party, qui ont la vogue ces jours-ci aux États-Unis, ont inspiré les petits rigolos qui présentent ce pastiche. La pub présente un candidat volontairement ignorant des questions politiques et économiques.

Exagéré ? Christine –je ne suis pas une sorcière– O’Donnell, candidate dans le Delaware, confirme la teneur du pastiche en demandant ces jours derniers où dans la constitution américaine on trouvait le principe de ‘the version of church and state’ (ne connaissant pas l’expression ‘division of…’). Elle se trouve dans le premier amendement. L’échange est à la fin de l’extrait, après son appui au créationnisme:

Évidemment, l’exemple vient de haut. Sarah Palin, que 42% des Américains voient comme le prochain occupant de la Maison Blanche (8% sont indécis!, 50% revoteraient Obama), a inauguré la tendance: « je ne sais rien mais je fais semblant » dans cet extrait maintenant historique:

Plus récemment, elle a déclaré que les pères fondateurs du pays (y compris l’athée Thomas Jefferson) ont fait en sorte que la constitution américaine soit fondée sur la Bible et les 10 commandements. C’est au début de ce florilège républicain:

Merci à l’alertinternaute Pierre Martin
pour m’avoir signalé le pastiche.

Les commentaires sont fermés.

De très nombreux Québécois pensent exactement comme the « Willfully ignorant candidate ». La profondeur de leurs arguments est comme celle de ce faux candidat, au ras des pâquerettes. Par exemple, on dit qu’un grand nombre de Québécois seraient prêts à voter pour un futur parti non encore formé par Legault-Facal en donnant comme argument « c’est pour faire changement » ou bien « les vieux partis, c’est de la m… »
Comment se fait-il que la majorité des gens pensent « en clip », qu’ils vivent en mettant en pratique le slogan « Tout le monde le fait, fais-le donc »? Les gens ne réfléchissent plus, leur argument pour ou contre un sujet se limite à une seule opinion en 3 ou 4 mots, digne d’un enfant de 10 ans. Pourtant, la majorité des Québécois terminent leur secondaire 5 où ils ont dû faire des dissertations, soit le développement écrit d’une réflexion méthodique sur un sujet. Je ne peux qu’en conclure à un échec cuisant de notre système éducatif, entre autres raisons.
Triste futur à venir pour le Québec.

Je trouve toujours marrant que des David Gagnon de ce monde supportent des demeures a la Palin ou O’Donnell

Me semble que quand tu est intelligent tu supporte des gens intelligents.

Le ridicule n’a jamais tué personne…

Il semblerait qu’au Québec on a une aversion envers la richesse.

Au États-Unis, faut croire que l’aversion est envers l’intelligence!!!

Les socialistes essaient toujours de faire passer leurs adversaires pour des imbéciles ou des malfaisants.

Pourtant les adhérents au Tea Party sont plus instruits que la moyenne…

M. Lisée,
vous vous rendez compte que vous essayez de convaincre les boomers qu’après avoir fait voter toutes les lois pour leur soi-même…
Hmm.

Ok, je reprends.
M. Lisée,
vous rendez-vous compte comment les américains ne l’ont pas l’affaire, ils ne se rendent pas compte que leur pays courre à la ruine.
Seulement les jeunes votent pour le futur?
Hmm.

Ok, je reprends.
M, Lisée,
vous rendez-vous compte que M. Pratte ne croit plus en ce qu’il écrit.
Hmm.

C’est une farce.

En écoutant attentivement l’extrait de Christine O’Donnell à plusieurs reprises et en lisant les commentaires des gens à propos du vidéo, j’ai vraiment l’impression qu’elle ne dit pas « the version of church and state » mais bien « the separation of church and state ». Le point ce n’est pas qu’elle se trompe d’expression mais bien qu’elle ignore/nie qu’un tel passage soit dans la Constitution américaine.

Ça représente bien beaucoup de nos politiciens, même de ce côté-ci de la frontière.

«Ce qui est surprenant avec les jeunes cons, c’est leur propension à devenir de vieux cons.»
[Doug Larson]

J’ai entendu un débat radiophonique sur Vermont Public Radio la semaine dernière entre un sénateur démocrate et un Tea Party aspirant au pouvoir. Lorsque que l’interviewer a demandé à ce dernier ce qu’il aurait fait pour soutenir l’économie (puisqu’il s’évertuait à clamer comment il aurait voté contre le ‘Bail-Out’ si il avait pu), ce poid léger n’arrêtait pas de dire qu’il aurait abaissé les taxes et réduit le gouvernement.
Quand le sénateur lui a fait remarqué que cela n’aurait pas soutenu la création d’emploi et le système finançier au bord du gouffre, le bonhomme pouvait seulement répondre « Lower taxes and reduce government ».

Les corporations sont les nouveaux cowboys hors-la-loi des Amériques, ils règnent grâce à la propagande et la désinformation. Quand l’ignorance est une vertu, il est facile de manipuler un peuple…

Ça me fait penser à quelque chose.

@ Pierre Brasseur : en fait, ici au Canada, 32% de nos députés n’ont pas de diplôme universitaire.

Par parti:

15 % des députés libéraux n’ont pas de diplôme universitaire
41 % des députés conservateurs n’ont pas de diplôme universitaire
37 % des membres du NPD n’en ont pas.

http://oncampus.macleans.ca/education/2008/09/10/one-job-you-dont-need-a-degree-for/

Donc ici au Canada les députés Conservateurs sont moins instruits que les socialistes du NPD. Pour ma part, je ne considère pas les libéraux comme des socialistes. En passant, je pense que l’on retrouve moins de diplômés chez les Bloquistes que chez les Conservateurs.

Brasseur

Ben oui…Palin a du faire 3-4 universités de second ordre pour son diplome

O’Donnell a bullshitter sur les universités qu’elle a ete et personne sait ou elle a été

Brasseur sérieux est tu capable de critiquer ta gang?…y’est tu capable de choisir des politiciens intelligent?

Finalement si ils sont cons tu les appuis pareil parce qu’ils ont la même idéologie?…pis laisse faire la gauche la….j’te parle a TOI…TOI Brasseur

@Pierre Brasseur

Vous devez comprendre que l’instruction n’est pas un gage ni de l’intelligence ni du bon sens. Si «les adhérents au Tea Party sont plus instruits que la moyenne» comme vous le dites, ils sont bien la preuve de ce que je prétends. Bien sûr il peut y avoir des exceptions, comme vous sans doute.

«L’instruction améliore les bons et gâte les mauvais.»
[Thomas Fuller]

@ Madame Loraine King # 9

Vous avez entièrement raison, les Bloquistes sont sous-éduqués par rapport aux libéraux

les statistiques:
– 15% des députés ont une maîtrise
– 69% n’ont qu’un bacc
– 17% n’ont pas d’études universitaires

Et parmi les 83% qui ont des études universitaires, certain(e)s ont même poussé l’audace (ou l’odieu) à faire leurs études en anglais.
Source: http://www.blocquebecois.org/dossiers/equipe/deputes.aspx

Quand vient le temps de juger de la véracité de certains principes économique, quel groupe obtient les meilleurs résultats ? Les progressistes, les conservateurs ou les libertariens ? Une étude publiée il y a deux mois dans le Econ Journal Watch, une publication scientifique soumise au peer-review, a permis de répondre à cette question. Pour ce faire, les auteurs de l’étude ont posé 8 questions pour ensuite comptabiliser le nombre de mauvaises réponses.

Voici les résultats:

Progressiste: 5,28
Libéral: 4,69
Modéré: 3,67
Conservateur: 1,56
Libertarien: 1,38

Autre élément qui devrait en surprendre plus d’un, parmi ceux qui ont participé à cette étude, on n’observe aucune différence entre les gens avec une éducation universitaire et ceux qui ont uniquement fréquenté une institution secondaire. Dans les 2 cas, le nombre moyen de mauvaises réponses est de 2,96.

Du côté des partis politiques, les démocrates ont eu en moyenne 4,59 mauvaises réponses contre 1,61 pour les républicains.

L’ignorance elle se trouve à gauche du spectre politique.

http://econjwatch.org/articles/economic-enlightenment-in-relation-to-college-going-ideology-and-other-variables-a-zogby-survey-of-americans

Gagnon

nimporte quel mouvement a ses débuts a eu un fondateur…c’est l’évidence même…et je verrais pas pourquoi j’irais lire ton site biaisé quand j’y suis barré…t’se tu aime tellement les opinions contraire

En regardant les clips de vidéo de Sarah Palin, c’est stupéfiant de penser que si McCain avait gagné elle serait le vice-président des États-Unis et prenant en compte l’âge de McCain, peut-être le président des États-Unis. La technologie en ce jour nous permette d’enregistrer tout ce qui passe autour de nous et puis le mettre sur l’internet ou tout le monde peut le voir, tout ça pour dire que les politiciens contemporains doivent prendre compte de ceux qu’ils disent. Ceci est dangereux parce qu’un commentaire pris hors du contexte peut détruire la carrière d’un politicien, ce qui est encore plus grave lorsque la majorité de la population n’est pas très éduquée sur la politique et ils basent leurs vues politiques des fois sur ces clips de vidéo. Ceci n’est pas une justification pour les paroles de Sarah Palin, chaque fois qu’elle dit quelque chose elle risque de détruire sa carrière politique. Aussi @ David, je ne suis pas tout à fait d’accord lorsque vous dites que la gauche est plus ignorante que le droit, en termes économiques ils apparaissent que vous avez raison, mais lorsqu’on parle de la politique il s’agit de plusieurs aspects, l’économie est important, mais ce n’est pas le seul aspect.

L’extréme droite individualisme à l’extrème ça donne un pays qui s’en va sans mesures sociales vers le tiers monde dictatorial .

Georges W. Bush est un diplomé de Yale University et de Harvard Business School…

Voici un petit quelque chose qui devrait vous surprendre à son sujet: « He is the only U.S. President to have earned an MBA »!!!

Ça explique probablement pourquoi il a été le Président américain le PLUS interventioniste…

Autre chose les gauchistes?

@ Lange

En fait c’est mieux que ce que vous écrivez. 12 % des bloquiste n’ont pas d’études universitaire. Ils n’ont pas tous des Bacc mais 43 députés sur 49 ont des études universitaires. Seulement 6 députés n’ont aucunes études universitaires.

Sur ces 6 là, 2 ont un DEC. Donc seulement 4 députés sur 49 n’ont pas un diplôme post-secondaire.

Mes amis sont toujours étonnés que j’apprécie la politique canadienne. En comparaison à la politique américaine, elle est considérée ennuyeuse et immuable. Je ne suis pas surprise : la politique aux États-Unis est beaucoup plus dynamique et je dirais même plus comique…
Les membres du parti « Tea-Party » me rappellent des personnages caricaturés, comme ceux qu’on voit à la télévision. Cela me surprend qu’il y ait des politiciens au niveau gouvernemental comme Sarah Palin. Elle a démontré en plusieurs occasions qu’elle ne sait rien au sujet de la politique. Ses discours impliquent la Bible, l’Alaska, ou les choses qui « sont bonnes pour le pays » ; malheureusement, elle n’explique jamais vraiment quelles sont ces « bonnes choses ». J’ai cru que c’était assez clair dans les élections de 2008 que McCain avait mal choisi sa vice-présidente. D’abord, le fait que 42% de la population américaine voterait pour Sarah Palin à la prochaine élection est dégoûtant.
La première vidéo démontrée ici fait preuve, d’une manière comique, du fait que les Américains ne veulent plus de dirigeants rationnels et compétents. Étant démocrate, il me plaît que certains des adversaires sont des imbéciles : c’est plus avantageux pour les démocrates, non? Mais je commence à m’inquiéter. Il me semble que, même si plusieurs des républicains sont des idiots, ils ont encore beaucoup de soutien à travers le pays.
C’est peut-être pour cette raison que je m’implique avec la politique canadienne. Ennuyeuse, peut-être, mais aussi beaucoup plus cohérente!

Je suis terrifié à l’idée des élections qui s’en viennent. Tout ceci parce que les NéoCons ont voulu jouer au plus fins dans les 80s en s’achetant le vote religieux et en berçant le pays de leur histoire de Bonhomme 7 heures stalinien et d’élite conspirationniste maudite. C’est les khmers rouges, sans Pol Pot.
Et ces idiots congénitaux aspirent à diriger le pays et à avoir le doigt sur le bouton…

@ Stephane.G

Bref, tu ne veux pas savoir, tu veux croire.

Très typique de la gauche…

Le titre du billet prend tout son sens: Je ne sais rien/Ne veux rien savoir.

@ MichelG

Le respect des liberté individuelle mènerait donc vers la dictature.

Wow…

@ Raymond Campagna

Justement, je suis bien placé pour savoir à quel point la gauche est obscurantisme, j’ai déjà frayé avec ce monde là.

Sauf qu’un moment donné, j’ai décidé d’utiliser la raison plutôt que les émotions.

On se croirait dans les années 40-50, David qui voit du rouge partout!

Tout comme l’extrême gauche, l’extrême droite ne donne pas dans la nuance et la pondération.

Propagande, quand tu nous tiens….

@ Benton

Donc le Québec n’est pas « étatiste » ?

Dans les années 40-50, tu aurais probablement fait partie de ces gens qui auraient nié l’existence du communisme.

En passant, puisque tu veux m’amener sur le McCarthyism, tu savais que la CIA avait envisager de faire assassiner Joseph McCarthy ? Joseph McCarthy avait comme projet d’enquêter sur la CIA pour y débusquer des communismes et la CIA se savait infiltrer. Allen Dulles savait que son organisation ne résisterait pas à une enquête publique.

Et ce complot ne tient pas son origine d’un illuminé, il est décrit par Tim Weiner (journaliste au New York Times) dans son excellent livre « Des cendres en héritage : l’histoire de la CIA » (une excellente lecture). C’est basé sur des archives de la CIA trouvés par Tim Weiner.

Finalement la CIA n’a jamais mis son plan à exécution puisque Joseph McCarthy c’est lui même discrédité tout en sombrant dans l’alcoolisme.

Et non je ne fait pas l’apologie de l’oeuvre de Joseph McCarthy (parce que c’est sans doute ce dont tu vas m’accuser).

Je dis simplement que dans les année 40-50, il y avait des communistes (grosses surprises).

Et ceci étant dit, l’État n’avait moralement aucun droit de faire la chasse aux communistes. Après tout, la liberté de religion est un principe fondamentale dans les pays libres.

Et les gens comme moi, sont tout à fait libres de critiquer cette doctrine comme toi tu es libre de critiquer la philosophie libertarienne.

Les plus populaires