«Je refuse d’être une Américaine!»

Trump président? Les partisans démocrates réunis à Montréal en espérant célébrer la victoire de Hillary Clinton n’en croyaient pas leurs yeux.

Photo: Jonathan Trudel, L'actualité.
Plusieurs centaines d’expatriés américains ont suivi les résultats de l’élection présidentielle dans un pub de la rue Crescent, à Montréal. (Photo: Jonathan Trudel, L’actualité)

Ils applaudissaient quand leur camp prenait l’avance. Ils huaient quand l’adversaire marquait des points. Et, bien sûr, la bière coulait à flots.

Les centaines d’expatriés américains — plus de 750, selon les organisateurs — réunis au pub Sir Winston Churchill, rue Crescent, à Montréal, tenaient à vivre en groupe les résultats du match le plus attendu des dernières années: le duel Clinton-Trump.

Mais ils ne s’attendaient aucunement à un tel résultat. Peu après minuit, alors que tout pointait vers une victoire de Trump, les cœurs étaient brisés.

«Je refuse d’être une Américaine!» a crié une étudiante de McGill, Charlene Meade, quand l’animateur de CNN a annoncé une autre victoire-surprise de Donald Trump dans un État clé. Le cri du cœur de cette jeune femme de 19 ans, originaire de Pennsylvanie, résume bien l’atmosphère de cette soirée organisée par Democrats Abroad, l’organe officiel du Parti démocrate à l’étranger.

Ballons, rubans, drapeau américain: les organisateurs avaient tout prévu pour célébrer en grand.

«On s’attendait très certainement à une victoire», me lance, d’un ton dépité, Tiffany Wognaih, une des organisatrices de l’événement.

«C’est une claque dans le visage», dit l’étudiante Charlene Meade, qui a voté pour la toute première fois, par la poste. «Ce résultat me fait perdre confiance en mes concitoyens. Comment ont-ils pu voter pour un homme raciste, misogyne et antisémite? C’est révoltant.»

Trump fait mentir les sondages depuis son entrée dans la course, il y a près de 18 mois. Personne n’avait prévu sa victoire lors des primaires républicaines. Et aucun sondeur sérieux, dans la dernière ligne droite de la campagne, n’avait prédit qu’il s’emparerait de la Maison-Blanche.

Trump, lui, promettait depuis des semaines une surprise semblable à celle qu’ont causée les Britanniques en votant pour le Brexit — une sortie de l’Union européenne.

La plupart des démocrates n’en croyaient rien.

Ceux qui étaient réunis, ce mardi, dans le pub Sir Winston Churchill, les yeux rivés sur l’immense écran de télévision diffusant CNN, ont déchanté brutalement.

Plusieurs pleuraient. La plupart semblaient sonnés.

Zachary Rynar, 21 ans, du New Jersey, était abasourdi. Cet étudiant en développement international s’était rallié, à contrecœur, à Hillary Clinton, après avoir appuyé Bernie Sanders lors des primaires. «J’avais un mauvais pressentiment, mais je n’ai jamais cru que Trump pourrait vraiment l’emporter.»

«Je suis sous le choc», dit Marc Seltzer, qui dirige l’aile montréalaise de Democrats Abroad. Son organisation aide les Américains d’allégeance démocrate à voter aux élections américaines. «La très grande majorité des gens présents ici, ce soir, ont voté», note Seltzer. Originaire de Los Angeles, en Californie, cet enseignant au cégep John Abbott, à Montréal, vient d’obtenir sa citoyenneté canadienne. «Ce soir, je suis particulièrement content de me trouver dans un pays qui partage davantage mes valeurs libérales», affirme-t-il.

Beaucoup d’Américains ont soutenu, sur les réseaux sociaux, qu’ils déménageraient au Canada si Trump devait l’emporter.

«C’étaient des boutades, dit Mark Seltzer. Personne ne pensait réellement que Trump pouvait être élu…»

La blague faisait moins rire hier. Le site Web du ministère canadien de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté est tombé en panne, débordé par le trop fort achalandage.

Dans la même catégorie
26 commentaires
Les commentaires sont fermés.

keep calm and business as usual. Ce n’est pas la première fois que les Américains élisent un crétin

Vous savez c’ est la même chose dans plusieurs pays selon nos façons de penser ! Je pourrais dire que la France a élu un crétin en Hollande et je pourrais aussi dire que le Canada à élu un crétin selfie au pouvoir !

Les affaires continueront comme toujours. Et par ailleurs cet article présente les américains expatriés à Montréal; certes mais en l’occurrence uniquement ceux qui sont de sensibilité démocrate

Le Canada a élu un homme narcissique adorant faire des ego portraits en compagnie d’ étudiantes. Ces américains disant vouloir quitter les USA , à mon avis plus un mouvement d’humeur qu’une réalité .

Il y a eu le 9-11 (11 septembre) de 2001 qui a détruit plusieurs vies rapidement, en un souffle d’incendie. Il y a maintenant le dur réveil du 11-9 (9 novembre) en 2016, qui amènera la destruction lente et graduelle de ce pays. À quand le mur CAN-USA?

…. empêcher les Américains de se réfugier au Canada, un peu comme l’Allemagne de l’est avait érigé un mur pour que leur ressortissant ne puissent quitter le pays.

Bizarre que ces américains de Montréal sont en très grande majorité déçu du résultat alors que la moitié des électeurs ont voté pour Trump !! Alors peut -on dire que l’échantillon qui était présent à cet endroit n’ était pas du tout représentatif !

Trump sera bien sûr malhabile au début de son mandat mais s’ il est bien entouré par le Congrès et son équipe proche , il saura se tirer d’ affaire et surtout rendre la marchandise !

Trump aime être entouré de belles jeunes femmes. Miss Univers 2016 sera choisie comme secrétaire d’état et celle de 2015 secrétaire à la défense. 🙂

Bravo pour une belle victoire à Poutine, Assange et FBI Comey (ce dernier doit respirer un peu mieux aujourd’hui!)! Faut croire que Trump avait raison et que les élections étaient « arrangées » car personne pensait qu’il gagnerait… à moins que ce soit encore une fois les sondages qui se sont complètement gourés… Ce ne serait pas la première fois… les élections de 2013 en Colombie-Britannique où les sondeurs donnaient la victoire au NPD, le Brexit, le plébiscite sur l’accord de paix en Colombie il y a quelques mois et j’en passe. Leçon? Les sondages mentent et on devrait les interdire! Maintenant est-ce que Trudeau va accueillir les réfugiés des ÉU? Combien?

J’oubliais, en terme de pourcentage de vote, l’écart entre M. Trump et Mme Clinton est dans la marge d’erreur des derniers sondages. Ce ne sont pas les sondages qui nous ont trompés mais les prétendus experts.

Le GOP pour survivre comme entité politique digne de survivre devra lui tenir la dragée haute et l’empêcher de réaliser la majeure partie des actions qu’il a déclarer vouloir réaliser.

Ce n’est pas lui le problème, il n’a fait qu’emprunter une porte ouverte; si ça n’avait pas été lui, ç’aurait été un autre de même nature. La question est: qui a ouvert cette porte?

Les élites auraient intérêt à tendre l’oreille et à écouter ce que les « deplorables » ont à dire.

Après le choc, réfléchissons un peu : c’est un homme qui veut ramener les industries aux USA !! Ça va faire baisser le chômage et la pauvreté . Les illégaux mexicains sont exploités et sous-payés et tout le monde ferme les yeux là-dessus .. Ce choix est guidé par le bon sens . C’est un homme qui veut redonner le rôle de citoyens à une classe moyenne négligée et abandonnée par le pouvoir politique et économique . Eux aussi ont droit à la parole !!!

Ça ne fait même pas UN (1) jour qu’il est élu…

« Slaquez » un peu et donnez-lui au mons la chance de mettre ses jambes sous le bureau.

Je comprends que votre défaite peut être amère mais tout de même…

S’ils ont gobé la propagande soviétique pro-Clinton, pas étonnant qu’ils soient en état de choc.

Avez-vous remarqué? Lorsqu’un président de gauche est élu, les gens de la droite sont très respectueux du choix DÉMOCRATIQUE de leurs concitoyens et ils attendent sagement la prochaine élection pour faire valoir leurs idées MAIS lorsqu’un candidat de la droite est élu, alors..là…c’est toute la gogoche qui se déchaîne contre le vote DÉMOCRATIQUE du peuple.

La gogoche a beaucoup de difficulté à accepter la démocratie, surtout lorsqu’elle leur fait faux bond et les refoule dans l’opposition.

Des relents du communisme despotique dont le socialisme s’est inspiré peut-être???