Jean Charest inspire Paul Piché

Le chansonnier engagé Paul Piché est inspiré. Il vient de mettre en ligne une petite ritournelle qui, du moins je le présume, ne sera pas particulièrement populaire dans les soirées de Noël des militants libéraux. (Cliquez sur la flèche qui suit, ou rendez-vous sur le site de PP )

Inspiré
Inspiré

Cette chanson, Jean Riant, figurait sur son dernier album Sur ce côté de la Terre, mais il a décidé de la mettre en accès libre. Pourquoi ? Notamment, explique-t-il, pour servir de musique de fond à ceux qui veulent signer la pétition demandant la démission du Premier ministre, mais qui trouvent le temps de réponse du site de l’Assemblée nationale un peu long.

Le troubadour souverainiste prévoit, dans la chanson, la démission éventuelle de son personnage, mais avise d’avance son successeur:

On va pas le gober
on a déjà donné
on a gobé, on a donné
qu’il remballe
on va pas ravaler
on a gobé et déjà donné

Les paroles in extenso, disponibles après le saut de page:

Jean Riant

il mentait en riant
il riait la plupart du temps
il mentait en riant
c’était Ti-Jean Riant
il mangeait en riant
il parlait à travers ses dents
il mentait en riant
il riait en riant
même à l’heure de dormir
allongeant le sourire
il mentait en riant
tout le monde était content

on a donné on a on a donné
on a donné on a gobé
on avale on va pas ravaler
on a donné on a gobé

il mangeait en riant
mordant de l’or de toutes ses dents
il nous mordait en riant
c’était Ti-Jean Riant
il en est mort de rire
allongeant le sourire
il est mort en riant
on est morts innocents

on a donné on a on a donné
on a donné on a gobé
on avale on va pas ravaler
on a gobé on a gobé

qui remplacera Ti-Jean
il s’appelle Henri Enrian
et Henri en riant
il ne perdra pas de temps

on va pas gober on a déjà donné
on a gobé on a donné
qu’il remballe on va pas ravaler
on a donné on a donné
on a donné on a déjà donné
on donné déjà donné
qu’il remballe on va pas ravaler
on a gobé et déjà donné

Les commentaires sont fermés.

Jean Riant mentait en sous riant contre tout vent
Il collectait tout en riant devant autant de cocus mécontent
Qui signaient pétitionnaient et revotaient en pleurant
Jean riant volaient polluait et recollectait en rêvant
De mandat en mandat d’omerta en omerta et de gaz en gaz
Il empochait de maison en maison en se promenant de pays en pays Tout en détruisant et violant les lois par ses commandités
Ils s’essouffla et dégonfla en riant de toutes ses fausses dents serrées dans ses flancs
Jean Riant ravalant comme un dément disparut loin du volant

Très entrainant cette chanson de Paul Piché mais combien réaliste …. On va bien s’amuser a l’écouter . Bravo a Paul Piché et aux artistes qui recommencent a s’impliquer …..

Bonsoir,
Et bravo pour cette ritournelle avec une musique des plus entraînante à la saveur particulière de Paul Piché ! Et après tout, pourquoi ne pas avoir le sens du marketing tout en riant ? En te souhaitant d’en vendre au moins 250,000 copies illico, sur le champ ! Et pourquoi pas ? Au moins ce nombre qui est approximativement le nombre des signataires mobilisés pour la dernière pétition et si possible en riant, au centuple ! Et c’est à rebours que probablement Monsieur Jean Charest prend la vie en riant avec les libéraux car après tout, l’économie du Québec va très bien en ayant eu l’audace de lancer les travaux sur les infrastructures du Québec qui tombaient en ruines afin de SURFER sur la crise économique qui fait des ravages un peu partout. Positivement, le Québec en a été épargné grâce à ce flair, à cette vigilance économique du Part Libéral du Québec ! Bien évidemment qu’il y a matière à rire et pourquoi pas prendre la vie en riant plutôt qu’en rotant négativement sur tout et sur rien comme font certains la mine renfrognée,qui prenne la vie au Québec comme un LONG CALVAIRE TRANQUILLE quand les libéraux sont au pouvoir ! Encore merci, mon cher Paul si tu as pu dérider quelques péquistes car ils en avaient bien besoin ! Coudon, j’essaie de me souvenir en fouillant dans les 20 dernières années en j’en arrive à l’évidence : Avez vous vu et entendu un nationaliste québécois rire de bon coeur les 15 DERNIÈRES ANNÉES ? Dans mon cas, aucun ! Tous la mine basse et renfrognée car ÇA VA TU MAL AU QUÉBEC ? Merci Paul…… Au plaisir, John Bull.

Rire pour ne pas pleurer.
Quand on en est rendu là,
C’est que c’est triste en cr*.
Mais certainement le jour viendra
Où nous aurons fini de rêver
Et le Pays fera enfin notre délice.

Bravo à Paul Piché. Son ti-Jean Riant passe à l’histoire. Merci de garder la cohérence et le geste pertinent. Paul, tu as déjà marqué l’histoire du peuple Québécois et tu continues. C’est emballant, MERCI

L’opinion de cet artiste sur Charest, les gaz de shale ou le réchauffement climatique est “intéressante”. Mais elle ne doit pas occuper plus d’importance, dans les médias, que l’opinion d’un membre de l’union des fleuristes, l’union des décorateurs, ou encore l’union des denturologues. 



Les artistes ne sont pas plus des visionnaires sociaux, des ingénieurs ou des philosophes politiques que les fleuristes, les décorateurs ou les denturologues. Ils se mettent en vedette plus souvent; c’est tout.

Et ils se mettent en vedette trop souvent, eu égard à leurs compétences réelles relativement aux sujets abordés par ces grands subventionnés peu reconnaissants.

Quel inspiration que ce Paul Piché, cette chanson devrait meubler tout les foyers du Québec afin que pendant la période des fêtes,les Québecois n’oublient pas la situation actuel de la gouvernance,tout en samusant et en fredonnant cet air si entrainant.

Voilà, j’ai trouvé la chanson j’écouterai le plus pendant les fetes de 2010…..entre Petit papa Noel et les »tounes » de la Bottine souriante !!

Merci PP.

Ps: Et tous les libéraux de la famille sont déjà parti en Floride pour l’hiver donc il n’y aura pas de chicane !!!

Merci Paul Piché!

Comme nos saisons, notre troubadour s’inscrit dans la durée par l’authenticité de ses chansons!

Jean Riant, qui avait le sourire plutôt crispé cependant, à l’issu de la dernière partielle dans ce qui fut un fief libéral, depuis 1985!

Nul n’échappe à la justice populaire.

Dans le pays de la motoneige, les libéraux ont vu fondre comme neige, une avance de près de six mille voix, ce n’est pas rien…batèche. Tirons-nous de ce piège, ayant compris leur manège, nous briserons leur sortilège.

Liberté n’est point sacrilège!

Bonjour,
Enfin, mon cher Paul, un bon timing ! Avec tout ce qui grouille et grenouille au Québec de nationalistes frustrés jusqu’au trognon, j’espère que tous les signataires de la pétition, soit au moins 250,000, auront le cran de débourser le prix requis pour l’achat de ton tube au lieu de pirater comme souvent, ces chialeux de service savent faire! Toujours les mêmes prêts à tout prendre et jamais rien donner ! La dernière fois que nous eûmes ensemble une longue et belle conversation concernant l’harnachement hydro-électrique des rivières du Québec, avec doigté et pince sans rire avec un clin d’oeil, tu t’excusais envers moi d’avoir une petite bouteille d’eau Naya dont le contenant est source de pollution ! Tu as beaucoup donné, Paul Piché ! Avec cette cause qui te tient à coeur, tu me racontais que pour bien des spectacles concernant l’eau des rivières, tu as fait du bénévolat et que souvent comme dans les fêtes estivales de ÉCO SOCIÉTÉ , tu ne chargeais que la moitié du tarif habituel. A 56 années bien sonnées, il est plus que temps que, pour tous ceux que tu amuses, enfin qu’ils sachent passer à la caisse au lieu de se défiler en piratant gratos ! Enfin, un petit quart de million vite fait à 10% de royautés, bravo ! Mais vu que tu es ton propre producteur, mille fois bravo ! Et que l’argent aille au Producteur en entier si possible ! Vivre d’amour et d’eau fraîche est un mythe, n’est-ce pas ? Au plaisir, John Bull.

« Avez vous vu et entendu un nationaliste québécois rire de bon coeur les 15 DERNIÈRES ANNÉES ? Dans mon cas, aucun ! Tous la mine basse et renfrognée car ÇA VA TU MAL AU QUÉBEC ? » >>John Bull

– – – – – – – – – – – –

Sur le blogue de JF Lisée, les plaignards sont les mêmes libertariens et les fédéralistes.

Cessez de les fréquenter, et vous entendrez rire.

Se pourrait-il que ce soit JEAN-François Lisée qui a inspiré la chanson? Je ne vois nulle part le mot Charest dans cette chanson…

Bravo Paul….Une p’tite toune pour mettre un peu de piquant dans le temps des fêtes. Cependant, tu risques de te faire « basher » par les partisans libéraux frustrés qui n’en peuvent plus d’entendre tout ce qui se dit sur la corruption et les fréquentations douteuses de leur parti.
« Faut que ça change » comme disait un grand libéral, Jean Lesage et que les québécois se réveillent….

Bravo Paul Piché,car c’est absolument vrai que l’on a beaucoup donné et gobé. Nous avons aussi appris ces derniers mois que nous payons une taxe de 5% à la mafia sur les chantiers de construction.

Parmi toute ces magouilles celle qui me révolte le plus ce sont nos épargnes de la caisse de dépôt dilapidé dans les papiers commerciaux.

En 2004, Charest fait modifier la loi de la caisse et quelques mois plus tard quelques courtiers de la firme Torontoise Coventry ont soutenu le papier commercial alors en pleine débâcle! Résultat on nous a gobé des milliards de nos rentes…

Je me rappelle d’avoir lu que ces courtiers de Coventry seraient devenu millionnaire en spéculant comme ceux de Wall Street.

Cré Piché! Si on ne l’avait pas, il faudrait l’inventer!

Il fait parfois des fautes de syntaxe, mais ce n’est pas bien grave… (Qui s’en rend compte?)Mais dans le domaine des idées, il est dur à battre!

Ti-Jean Riant s’accroche – comme un bon croche – au pouvoir et, même si une p’tite chanson ne suffit pas à le faire décrocher, on aura quand même le plaisir de la chanter!

Merci Patriote Piché d’aider le peuple à mettre des mots et de la musique sur ce qu’ils ressentent.

Sylvie R. Tremblay

Dans la lignée de « Les pleins » :

Messieurs les importants
J’veux pas vous déranger
Mais pourriez-vous regarder dans rue?
J’vais vous montrer des gens
Vous les connaissez pas
Pourtant vous êtes assis dessus

Hommes d’affaires ou d’États
Le monde vous appartient
Vous avez tout à décider
On se demandait comme ça
Si y aurait pas moyen
D’arrêter d’vous en occuper?

………..

Les plus populaires