Jusqu’à ce que mort politique s’en suive…

« Un mandat, ça dure cinq ans » ! C’est ce que Jean Charest nous a annoncé, en début d’année. Et comme son dernier mandat s’est ouvert le 8 décembre 2008, il serait donc légalement notre Premier ministre jusqu’au 8 décembre 2013.

188025_133428060059638_6005584_n
Tout sauf résignés...

Trouvez-vous le temps long ? Si vous êtes parmi le quart de million de Québécois qui ont demandé sa démission en donnant nom, prénom, profession, sans doute. Si vous êtes parmi les 79% de Québécois à avoir affirmé aux sondeurs que vous êtes mécontent de son gouvernement, sans doute aussi.

Surtout que Jean Charest est au pouvoir depuis 2003. Imaginez, c’était avant l’iPad ! Et je parle de l’iPad 1 ! Pire, c’était avant l’iPhone ! Pire encore, c’était avant Facebook !

Songez-y: à l’époque, l’Égypte était une dictature, Lady Gaga n’avait enregistré aucun CD et George W. Bush était encore dans son premier mandat et Yasser Arafat était toujours vivant !

Mais pourquoi vivre dans le passé. Songeons que s’il reste au pouvoir jusqu’en décembre 2013, Jean Charest aura le temps de rencontrer la future présidente américaine, Sarah Palin, peut-être dans une réunion conjointe avec la future présidente française: Marine Le Pen. (Ok, je mets les choses au pire.)

Charest, comment s’en débarasser ?

Il y a donc eu des sondages, des pétitions, des manifs. Ils passent, Charest reste. Faut-il ne rien faire jusqu’à ce que le temps s’écoule paisiblement jusqu’à la fin 2013 ?

Les impatients pensent que non. Ils pensent qu’il faut au contraire exprimer son impatience, ne serait ce que dans la bonne humeur.

Voici ce qu’ils disent:

Lorsqu’un gouvernement élu par le peuple cesse d’agir dans l’intérêt de celui-ci, ignore délibérément et obstinément les réclamations légitimes de celui-ci, croyant gagner à l’usure, par le mensonge et l’abus de son autorité ce qu’il ne peut obtenir dans la transparence et l’honnêteté la plus élémentaire, les citoyens et citoyennes de ce peuple ont le devoir et la responsabilité de le destituer.

Voici ce qu’ils font, pour commencer:

À partir du 26 mars, une vigile aura lieu, chaque samedi, à 14h, à l’hôtel de ville de Montréal, au Champ-de-Mars.

Ce sont les jeunes activistes du Moulin à Paroles, de Loco Locass, avec l’appui de Gérald Larose et de quelques autres qui ont des fourmis dans les jambes. Ils espèrent que cette vigile va essaimer, à Québec, dans les régions, chaque samedi, jusqu’à ce que mort politique du gouvernement Charest s’en suive.

Ils veulent être actifs, festifs, offensifs, viraux… tout sauf résignés.

C’est courageux. Et ça peut être long. Si ça ne tue pas le gouvernement, ça tuera le temps, ça permettra de savoir qu’on est pas seul, chez soi, à trouver le temps long.

Je pourrais même aller y faire mon tour, un de ces samedis…

Les commentaires sont fermés.

Ça tuera le temps et c’est bien tout ce qu’on pourra en retirer. À défaut d’autre chose, pourquoi pas.

Monsieur Lisée,
J’avais oublié que Charest était au pouvoir depuis tellement longtemps. Le plus étonnant, c’est que le 3/4 du Québec ne veut plus rien savoir, mais que cette même population a élu, réélu et réélu ce même gouvernement.

Je déménage à Westmount et j’amène 150 000 Péquistes avec moi : le PLQ ne rentrera plus dans cette circonscription.

C’est bien faire une vigile, mais aller voter : c’est encore plus important.

Oui, le premier ministre fait partie du problème mais il ne faut pas oublier qu’il n’est que le pantin d’un grand réseau corrompu. Comme George W. Bush l’était à l’époque.

Ce genre de vigiles a déjà donné des résultats notamment à Cuba avec les Damas de Blanco (Femmes en blanc) et en Argentine avec les Mères de la Plaza de Mayo.

Ces initiatives pacifiques attirent l’attention et contribuent à informer une partie de la population.

Souhaitons qu’elles essaiment à travers la province!

Depuis que Charest est élu que je dis qu’il restera jusqu’à la dernière minute de son mandat et peu importe les locos et les locases.

Il doit absolument rester il y a des jobs des enveloppes brunes et roses et blanches etc. à régler vers la fin de l’année 2013 et pas avant.

Mais encore pire, si l’ADQ gagne du pouvoir et que Qs monte encore , Charest risque d’être au pouvoir encore pour un autre 5 ans à partir de 2013 jusqu’à 2018.

Il y en a un qui a payé pour le mettre à ce poste et il payera encore pour qu’il reste. Alors on frappe sur le PQ, et on finance QS, ADQ et l’autre parti du manifeste à François.

À ce moment le seul moyen de sortir Charest sera de casser les vitres comme dans les années 60, ce dont je doute.

Une Vigile, quelle bonne idée. J’y vais.

Est-ce que je vais y rencontrer Joseph Facal ?

Vigile….. Facal…… Hum hum!

On ne peut tuer quelque chose qui n’a pas de vie. Le temps n’est pas un organisme vivant !
Le temps se défini par l’espace.

Notre responsabilité est de comprendre. Les témoignages, les lois de la physique par l’observation, forger ses propres hypothèses et les vérifier.

Voici l’histoire d’un scientifique qui fut faciné par une matière première et le fil du temps :
http://www.renovatiotv.com/rubrique,loic-le-ribault-mandat-d-arret,1207622.html

Pour se défaire du tortueux John James Charest (alias « JJ le frisé ») comme PM, il suffirait que:

1) Un WikiQuébec bien alimenté en information par tous ceux qui sont tannés de se faire saigner comme des caves pendant que JJ et ses petits amis libéraux s’en mettent plein les poches en magouilles aussi occultes que créatives. Avec un niveau d’insatisfaction de près de 80%, il doit bien y avoir quelques sources d’informations intéressantes dans ce groupe;

2) Un commando de manifestants motivés (comme on en a déjà vu durant certaines périodes électorales)qui suit JJ à la trace et qui manifeste à chacun de ses déplacements et discours et qui n’hésite pas à camper devant ses résidences de Westmount, Québec et du Lac Massawippi.

3) Stephen Harper décide de démissionner après la prochaine élection fédérale et de laisser la place à JJ comme chef du Parti Conservateur. « Pet de vache » Normandeau n’attend que ça…

C’est très bien cette vigile hebdomadaire. Sachez qu’il y en a une à Québec depuis déjà plusieurs samedis http://www.jesignequebec.com/page.php?id=72 et une aussi à Montréal devant le bureau de M. Charest depuis aussi plusieurs samedis avec un site qui s’appelait vigilesduquebec.com . Alors en tant que participant à celle devant le bureau de M. Charest et sans vouloir se plaindre de ne pas avoir eu de la publicité, on est content de réaliser que nous avons montré l’exemple et que de gros joueurs vont maintenant prendre la relève et que nous pourrons aller faire une vigile devant l’hôtel de ville.

Ceci a été essayé à Québec dernièrement et une trentaine de personnes se sont présentées; heureusement pour eux, il y avait une brasserie pas loin et ont pu y régler tous nos problèmes.

Attendez! Hein? Lady Gaga n’a pas toujours existé?! et Yasser Arafat a déjà été vivant?!!

Loco Locass, Gérald Larose, ne manque que Patrick Bourgeois, Richard Therrien et…les frères Rose!

Nos séparatistes sont en manque de publicité?

Votre Pauline Marois ne fait pas une bonne job?

S’il fallait qu’on aille en élections à chacune des fois où un gouvernement prend une décision impopulaire, on passerait notre temps à voter.

Le système britanique sous lequel nous vivons est fait en sorte pour éviter justement les excès et les lynchages publics comme ceux que nous présente ici Monsieur Lisée d’autant plus que le Parti québécois ne semble pas profiter du tout du mécontentement po;pulaire au Québec.

C’est François Legault qui doit bien rire…

Ceci illustre de belle façon la nécessité de revoir notre système démocratique.
Le scrutin secret, base de toute démocratie
Le scrutin secret est à la base même de la démocratie.
Pourtant ce principe fondamental n’est pas respecté en l’enceinte la plus importante de notre système de gouvernement: l’Assemblée nationale.
Nos élus votent par cul levé au vu et su de tous, surtout de leur chef de parti qui leur impose le respect intégral de la ligne de ce parti.
C’est ainsi que l’on fait de notre premier ministre un véritable dictateur pour la durée de son mandat. Il a un pouvoir de vie ou de mort sur chacun de ses députés et ministres.
Démocratisons notre Assemblée nationale. Permettons à nos élus de voter librement selon leur conscience et selon les attentes de leurs commettants et non selon une ligne de parti qui rappelle le fonctionnement de la mafia.
Le scrutin secret permettrait au député, dans l’immédiat, de bien représenter ses électeurs. Il n’en demeure pas moins que le député doit aussi rendre des comptes aux électeurs qui ont le droit strict de connaître les actions prises par leur représentant. Il s’agirait alors de tenir une comptabilité des votes pris à l’Assemblée nationale et le lendemain d’une annonce d’un prochain scrutin national, le Directeur général des élections rendrait public ce rapport des votes de l’Assemblée nationale. Le travail du député serait alors jugé et par son parti et par tous les électeurs.
Je suis fort conscient que pareille approche diminue l’importance d’un parti politique et réduit considérablement l’empoigne que peut exercer un premier ministre qui est un véritable dictateur dans l’état actuel des choses.
C’est le prix de la démocratie.

Ce gouvernement n’a pas été élu accidentellement. L’individualisme grandissant, le désabusement et l’intérêt des groupes qui tournent autour des contrats essaiment.

C’est à un changement de culture que le Québec est convié. Et pour l’instant, l’opposition fait partie du problème. Le PQ ne passe plus, alors qu’il est sans projet porteur. Et les autres partis ne font que diviser le vote à l’avantage de Charest.

Que faire alors en attendant ? Rire, mais se bidonner… Hier encore Charest qui s’est couvert de ridicule avec son attaque envers Marois au sujet de la fermeture annoncée de Gentilly 2.

Mais qu’est-ce qu’on s’amuse.

Charest est un improvisateur et un vendeur de char. Il raconte n’importe quoi parce que sa coquille est vide.

Toute une « droppe » suite aux glorieuses années 80 d’une politique mobilisatrice parce que visionnaire.

Alors vigilons Virgile !

Pathétique, incapable de respecter les lois, les saboteurs cherchent sans cesse des manières de tout casser. Tournez-vous vers le positif, le constructif et essayez dont pour voir de trouver des moyens de faire avancer et construire la société. En agissant comme vous le faites on reste sur place et quand ça change de gang au pouvoir c,est l’autre gang qui agit de la même manière. Ça n’est pas en dénigrant son compétiteur qu’on se fait une clientèle, mais en offrant quelque chose de mieux. Trop de saboteurs, esprits de bottine, contreproductif. la politique est sale et on doit trouver moyen de sorti ça de notre administration public. Il n’y a plus de respect des élections, des contrats, plus de projets qui peuvent se construire parce trop d’énergies et d’argent investi dans les guéguerre intestine. Arrêtez de passser pour des puristes et de vous faire miroiter que les autres partis ne sont pas soumi aux même contraintes face aux groupes criminalisés. Peut importe qui est au pouvoir quand on s’en prend a leur vie, leur famille ils plient l’échine. Il faut ensemble continuer de modifier les lois pour rendre ça le plus difficile possible aux corrompus et aux criminelles. Un parlement est élu selon le vote pour travailler ensemble dans le bien commun pas a tourner en rond. La preuve qu’on doivent éliminer les regroupements politiques des élections que des indépendants. Qui sont élus pour avancer ensemble. A moins que de la graine de bâtisseurs vous n,en ayez pas. Qu,est-ce qu’il y avait dans cette gangs de colons qui sont débarqué, des prirates? Affranchissez vous de vos vieux réflexes et changez pour faire avancer le monde. le sabotage ça ne construit rien.
On les identifient jeune dans la cour d,école ils sont dans leur coin, regardent les autres organiser leurs jeux et quand le fun est pris ils arrivent et viennent tout casser. Si vous étiez comme ça, vous devriez penser a changer car vous n’impressionnez plus personne. Grandissez. Acceptez vos défaites et participez de manière a ce qu’au prochain tour on pense a vous élire comme chef pensant que vous allez savoir tenir compte des besoins de tout les monde et être capable de faire avancer le bâteau pour faire participer tout le monde. Pour ça il faut que vous soyez vous même capable de travaillez en équipe même quand ça n,est pas votre ami qui est le chef. Pathétique. Briser, casser tout saboter. C’est avec des bâtisseurs qu’on construit et rénove pas avec des casseurs. Plus ça change plus c’est pareil. Ne vous demandez pas pourquoi les citoyens qui dépensent pour construire sont s’y désabusé de la politique on dirait qu’il y a plus de saboteurs que de bâtisseurs qui se retrouve dans la politique. Il faut sortir la politique de nos institutions avec des saboteurs dans tout les camps personne ne peut construire quoi que ce soit. Même s’il y avait une grosse majorité, il ne bâtiraient rien. Il seraient trop occupé a détruire tout ce qui a été fait durant qu’ils n’étaient pas au pouvoir.
Regardez donc ce que vous pouvez faire pour faire avancer des idées constructives malgré que vous n’êtes pas au pouvoir, bien sur il faudra laisser le crédit de la réalisation aux autres mais au moins on avance. Les gallons ça n’est pas ce qui compte. On peut faire avancer les choses en coulisse, quand vous serez au premier plan vous en avancerez d’autres. Quand on est constructif on sait qu’il n’y a pas de limites des bonnes idées pour faire avancer la société vous en aurez d,autres, c’est inépuisable plus vous puiserez dans la sourceplus il y en aura qui jailliront.
Mettez l’épaule a la roue, faites en parti faite avancer les choses même si ça n’est pas vous qui en récolterez le crédit de l’originalité, de l’initiative, pour pourrez dire j’en était on a travaillé ensemble pour réaliser ça. Au lieu de bolquer et saboter. Quand le politique paralyse, quand on est depuis des générations dans l’immobilisme on doit s’improviser empêcheur de tourner en rond et mettre les gros égos de côté et avancer. Moi quand je paie mes impôt je m’attend a ce que tout les élus et fonctionnaire travail dans le même sens. Si ceux qui sont dans l’opposition ne peuvent contribuer en travaillant pour faire avancer les choses on va arrêter de les payer. Moi je suis tané de payer pour nourrir du monde qui ne fait rien d’autres que saboter. Ça n’est pas ça la définition d’un élu et d’un fonctionnaire tu n,es pas payé pour travailler seulement quand ton parti est élu. Tu es payé pour travaillé peut importe selon le processus démocratique qui a le pouvoir de décider quels seront les projets dans lequel on va travailler.
Assez les saboteurs, si vous ne pouvez pas travailler d’une manière cosntructive, pas de saliare, retourne bouder chez-vous.

En Plus, c’est une très mauvaise éducation de nos jeunes à la démocratie. Une des premeières lois de l’ordre social et de la démocratie, c’est de pariciper aux électiosn quand elles ont lieu et d’accepter le vote de la majorité ou de la mécanique du système qui a été reconnue par tous.

être mauvais perdant et organiser le chiâlage systématique, ne préapre personne, surtout pas les jeunes à bien fonctionner dans notre système démocratique. Ou on propose de changer de système ou on respecte les décisions de la majorité.

Lorsque il a été élu en décembre 2008,je m’attendais à ce type de mandat soit celui d’un désastre. Évidemment il n’a rien à perdre car après il sera ailleurs.

Sauf que nous ne sommes plus capables,j’ai l’impression que l’on s’en sortira jamais,et lorsque nous serons délivrés que le désastre prendra des années à reconstruire.John-James est le prix à payer pour avoir perdu le référendum de 95.

La question que je me pose est celle-ci:Si Charest était un pm Péquiste, est-ce que les journalistes et l’establishment n’auraient pas obtenue sa mort politique? Perso je crois que oui mais il est libéral….

Bonjour,
Quoi ! Le 26 Mars, vous n’y pensez pas ! La très grande majorité de nos nationalistes québécois avec leur Journal de Montréal seront bien trop excités par les séries au hockey à venir, eux qui mangent de ce sport 13 mois par année. Surtout avec les récupérateurs par excellence, soit Loco Locass qui voyant son chien mort sur le plan politique se met à chanter pour le merveilleux monde des sportifs. Si au moins le ridicule pouvait tuer dans cette société qui se croit distincte ! Depuis 1867 que les nationalistes québécois crient aux loups. Bien sûr que plus personne ne les prend au sérieux car dans cette pointe de l’iceberg, c’est toujours du CASH et encore du CASH qu’ils veulent, le tout dissimulé sous les éternelles lamentations séculaires des québécois. Au plaisir, John Bull.

Les élections ça n’est pas une option. Oubliez-ça le 300millions on ne vous l’octroye pas. La population en veut pas.
En acceptant votre mandat vous devez respecter le processus démocratique et la volonté des citoyens.
Le budget proposé est sur la table, vous avez 48 pour soumettre vos propositions d’amendements, et la semaine suivante pour les présenter. Au terme de la semaine tout les élu auront voter sur chacune des proposition et la chambre aura le devoir de respecter le budget et les amendements qui auront eu la faveur des membres de la chambre.
On retire a la chambre le droit de mettre fin a un mandat électoral. C’est a la population qui a le pouvoir d’élire et de choisir les élus. Ça n’est nullement l’autorité des élus de décider qui doit gouverner la chambre. Alors au travail sinon vous ne serez pas payé.

Il va falloir recourir à une entreprise indépendante pour évaluer le rendement de chaque élu et congédier ceux qui ne font pas leur job.

C’est drôle monsieur Lisée, mais je croyais que vous étiez un journaliste professionnel…

Il y a peu de temps, vous avez censuré l’un de mes textes, parce que j’utilisais le mot tant détesté par de nombreux péquistes, soit celui de « xénophobes »…

Or, vous permettez à ceux qui détestent les libéraux tout comme vous, d’utiliser des expressions telles que : « ce bougre », « JJ le frisé », « le pantin d’un réseau de corrompus », etc., pour Jean Charest, ainsi que « pet de vache » Normandeau, pour cette ministre…

Ce pourrait-il que vos valeurs de « gauchiste séparatiste » vous rendent un peu « aveugle » face au mépris envers vos ennemis…

Car personnellement, je n’apprécie pas du tout le PLQ de Jean Charest, mais force est de constater qu’il a été élu démocratiquement, que cela plaise ou non à tous ces « agitateurs publiques » tels que Gérald Larose, Loco Locas et autres « extrémistes anti-démocratie » du Moulin à parole, qui veulent continuer de « foutre le bordel » au Québec, jusqu’à la prochaine élection…

marsdeuxmilleonze
Premièrement, personne ne signe cette déclaration.
Deuxièmement, il y a fausse représentation. On nous dit qu’il s’agit d’un groupe de citoyens. Quand on lit un groupe, on pense à beaucoup de personnes, détrompez-vous, un groupe, ça commence à 2 personnes.

Troisièmement, je ne le ferai pas, mais je pourrais identifier ici la personne derrière ce site anonyme. Ce qui est amusant, c’est que cette même personne m’écrivait il y a à peine quelques semaines qu’il était inutile d’utiliser FB ou Twitter pour mobiliser. Et voilà que ce site apparaît. Je reconnais le style, la rhétorique, les fautes d’orthographes, etc. Bref, manque de transparence, exactement ce qu’on reproche à Charest.

Quatrièmement, ce groupe organise des vigiles à Montréal devant l’Hôtel de ville. Bizarre ! Ils devraient plutôt aller devant le bureau de Charest, ce que font depuis plusieurs semaines déjà des Québécois qu’on retrouve ici : http://www.jesignequebec.com/detail-proposition.php?id=69 Voilà ce qui arrive quand on est plus intéressé à être le héros qu’à être efficace. Il s’agit ici clairement d’une tentative de division des forces, genre les autres ne sont pas bons, moi je suis meilleur.

PLQ-DÉGAGE regroupe plus de 300 Québécois. Nous organiserons des actions en conjonction avec les Vigiles du samedi aussitôt que nous serons assez nombreux.
Maintenant, que vous savez, à vous de choisir.
D’ici à ce qu’on soit assez nombreux pour faire la différence, vous pouvez poser un geste tout simple, mais efficace : http://on.fb.me/gaGCyB
(Voir Informations générales)

Faites-moi rire, le PQ il l’écoutait le peuple dans le temps des fusions?

PQ et le PLQ, c’est la même paire de fesses comme disait Chartrant; je ne vote même plus au provincial, alors je vais pas retenir mon souffle d’ici à ce que Marois gagne ses élections (à l’usure).

Tu parles d’une belle nouvelle pour les ressources naturelles.
Des élus qui ont travaillé ensemble dans notre intérêt. Eh oui, dans l’intérêt de tous, pas juste ceux qui paient des taxes et qui finissent par angoisser à l’idée que les taux d’intérêts augmente (plus cher pour le service de la dette) et le spctre de fermeture d’entreprises et augmentation de taux de chômage, ce qui signifierait une plus grosse facture a se partager en un groupe de payeur de taxes plus petit.
Enfin des sources de revenus qui vont nous permettre de souffler un peu. J’espère qu’on investira ces argent dans la transformation, et d,autres entreprises porteuses de revenus.
En passant je suis contente du travail de Mme Normandeau (et de l’équipe bien sur), du minstre du fédéral mais aussi de la reconnaissance de Mme Marois en chambre a l’égard du travail accompli dans l’intérêt des québécois et candadiens. Évidement plus on aura de revenus plus il y aura d’impôts assumer nos programmes sociaux et aussi faire d’autres développements qui génèreront d’autres emplois. Des emplois des emplois on veut des emplois comme ça qui génère de plus de richesse pour tous.

Je suis en accord avec cette initiative mais sans oublier qu’au jour le jour, le web est devenu l’espace de la manifestation immédiate. Charest est un Lomer Gouin tenté par le pouvoir de longue durée. Les libéraux gouvernent le Québec comme une succursale de la Société des Alcools sans imagination que pour l’administration générale des comptes, dépenses et entrées et mal en plus! L’exemple du programme d’infrastructure géré selon les donateurs du Parti Libéral.
Il faut réagir..

Regardez en tapant Google, la page Wikipédia sur L.Gouin.

À ce titre, rappelons que le site souverainiste Vigile sur le net est attaqué par les libéraux du soupçon d’antisémitisme, l’attaque est disproportionnée et demande une mobilisation au nom strict du droit à la libre expression.

http://www.vigile.net/

Je persiste à croire que face à l’ensemble des faits du financement du parti libéral, des allovations de prèes de 400 000$ faites par les donateurs au parti liéral redirigé dans le compte de M. Charest, la destitution de plusieurs ministres pour corruption et malversation, négation de toute enqu^te publique, etc… il y a les éléments nous autorisant à faire un recourt collectif pour la destitution de ce gouvernement non démocratique dans ses exercices et irrespectueux de la volonté populaire.

Il est temps de contester le régime biaisé britannique par notre loi de recourt collectif.

Il faut utiliser les 250000 noms et addresses électroniques pour lancer une invitation a se rendre a Québec devant le parlement pour demander la démission de John James Charest et des « libéros » et se réunir sur les plaines par après.

Il a été élu démocratiquement, sous l’égide de lois électorales connues de tous, en vigueur depuis plusieurs décennies et selon un régime parlementaire de type britannique dont les assises remontent à des temps immémoriaux.

Alors, il détient la légitimité d’un mandat comme tout autre parti porté au pouvoir depuis l’acte constitutionnel de 1791.

Il y a une majorité d’électeur, comté par comté, ayant exprimé leur vote, qui l’ont choisi pour un 3e mandat. (Ceux qui n’exerce pas leur droit de vote se rendent complice de cet élection car, comme le dit le proverbe: « qui ne dit mot consent ») Et ça, malgré un premier mandat marqué par l’insatisfaction populaire et des manifestations monstres.

La prochaine fois que vous placerez un X sur un bulletin de vote, réfléchissez-y à deux fois.

Une autre élection se pointe à l’horizon, de grâce, ne faites pas la même erreur!!!

L’eurreur c,est le bloc, si c’était l’Ontario qui avait un parti qui n’est représenté qu’en Ontario et qui ne veut pas travailler à développper rien ailleurs ou pour tout le Canada, les Québécois seraient outrés et feraient des pieds et des mains pour faire invalider son existence. Ça nous désert et nuit à tout le Canada. Toute l’avant midi les débats ont porté sur les complaintes des phoques et des otaries du Québec. Accusant le premier ministre pour justifier leur incapacité a travailler en équipe dans un sens constructif.

Charest n’a pas léché le derriere des Américains comme je l’espérait en votant pour lui. C’est ça que j’aime de lui. Le prochain vote va être dur étant donné que, je voterai pas pour lui mais les autres vont nous rentrer au complet dans le colon des US…

La bêtise consommée succèdera-t-elle à Charest? Y aura-t-il un rejeton qui croîtra sur ce subtrat d’incompétence, ce manque de vision désolant, cet hymne à l’ignorance…la très Nathalie Normandeau vice-première ministre? Elle a fait ses preuves en badrant le Québec pour 0,10$ l’hectare. Finalement on parlera de Charest dans les livres d’histoire, peut-être pas comme il le souhaiterait? Certainement on parlera de sa longévité politique et d’une possible résurrection par génération spontanée. Au secours!!