La CAQ existe! Sa première radiographie!

Le Directeur général des élections, officiant pour ainsi dire comme un célébrant au mariage, nous informe que la fusion ADQ-CAQ fut consommée pendant la nuit de la Saint-Valentin et que les partenaires ne font plus qu’un. Pour le meilleur, c’est certain. Et pour le pire, ce l’est encore davantage.

Comment désormais comprendre de quoi est fait le code génétique du nouvel organisme politique québécois ? Cet excellent graphique, dont je cherche toujours l’auteur est l’équipe d’Infoman, nous permet de saisir les ingrédients électoraux de la bête:

 

C'est tout simple, après tout...

Via mon amie gazouilleuse JulAnnRich

Laisser un commentaire

La CAQ est probablement le parti politique que ça prend pour éveiller un grand nombre de québécois à la chose politique et leur faire voir l’importance d’aller voter.

Surprenant vraiment. Criant de vérité. Arghhhhhh! J’en peux pu.

D’un côté ça va être le fun quand la chicane va pogner dans ce cloaque, ramassis d’épaves politiques aveuglées par la perspective d’une cuillèrée de power. Hé monsieur que ça va être le fun.

Mais d’un autre côté ça sra pas vraiment drôle pour nous autres quand ils vont se mettre à faire des dégâts…

Ce schéma n’inclut pas les retraités inquiets qui s’inquiétent pour rien, sauf si d’aventure leur cheval était gagnant d’un nez…

Trop drôle. Le CAQ est-elle une coalition qui en offre vraiment pour tous les goûts, ou plutôt un plan marketing pour remettre l’ADQ au goût du jour?
La question vaut la peine d’être posée.

Surtout que jusqu’à maintenant ce « nouveau » parti reprend pour l’essentiel les vieux thèmes démagogiques du parti des habits bruns du petit Mario Dumont.

Très belle image de ce qu’est la CAQ.
Différents individus venant de partout avec un seul objectif disent-t-ils. Remettre le Québec sur ses rails. Mais sans la principale locomotive qu’est le dossier constitutionnel.
C’est nous prendre pour des ignares, qu’en on sait que dans le régime actuel une grande majorité de nos décisions vont heurtées les valeurs du Gou.Harper.
Compte tenu de uniquement de ce dossier, la CAQ se disqualifie.

À l’assemblée nationale il y a maintenant un ramassis de has been qui ne savent même pas qu’ils sont déploggués. Dans la gang il y en a pas même 10 qui sont le moindrement honnêtes, c’eest à dire qui ne sont pas la pour se péter les bretelles mais bien pour faire fonctionner le gouvernement en respectant les citoyens plutôt que de:
1. Garnir leur poches
2. Se donner du prestige.
3. Rendre des faveurs pour le finacement de leur campagne; ou
4 attendre 2 termes pour avoir une bonne pension.

On est déjà assez mal pris avec ce qu’on a. On a rien à perdre en faisant le ménage et en installant un nouveau parti.

La meilleur promesse qu’ils pourraient faire c’est d’instituer des élections à date fixe et s’en aller définitivement après 2 termes. Pas de choix.

Ça prend toujours du renouveau dans un monde en mouvement comme le notre et on ne peu plus endurer la stagnation politique qu’on vit maintenant.

Dans qu’elle gang me classez-vous dans le portrait que vous avez tiré de la CAQ plus haut?

M. Legault propose de faire l’évaluation des enseignants pour être cohérent avec sa proposition devront-on faire aussi l’évaluation de la performance de nos députés ?

Qualité de la langue de bois orale et écrite
La qualité de l’intervention en public et à l’assemblée nationale
La quantité de promesse non tenue
la capacité de mémorisé la casette
le nombre de poigné de main donné mensuellement
la quantité de kilomètre fait dans les centres d’achat,
la capacité digestive (chien chaud, maïs, crêpe…) une pondération sur la flatulence
sa capacité relationnel

Une façon de les rendre plus humain

Le graphique provient d’Infoman, pas mal certain.

Assez représentatif de la mentalité électoraliste des caquistes. Vrai parti broche à foin qui pense pouvoir aller chercher l’appui de la population en ne proposant et en ne représentant aucune idée.

À ceux qui pensent que la chicane va « pogner » à la CAQ à propos de tout et de rien, qu’ils se détrompent, La CAQ n’est pas le PQ, ils s’en rendront bien compte avec le temps.

Si on est pas pour un changement de cap après 40 ans de phases et déphases avec les même pions on est disqualifié pour juger de l’opportunité de la CAQ.

La phase «indépendance tu nous donnera tout ce qui nous manque» est finie….

Il faut ramer pour être heureux et pas pelleter des rêves en avant…

Et si la CAQ n’était que le new look de l’ADQ?

Tout à côté de Legault, ne trouve pas t’on Delteil. Jusqu’au nom de parti en trois composantes principales: Action Démocratique du Québec ou maintenant Coalition Avenir Québec. Le programme politique à la frontière presque d’une tentation libertarienne rassemble CAQ et ADQ maintenant fusionné.

La CAQ, simulation d’un nouveau parti, new look de l’ADQ, faudrait le voir maintenant que Legault n’a jamais été péquiste pas plus qu’hier Lucien Bouchard. F.Legault prouve par sa CAQ que c’est un adéquiste refoulé qui s’est retrouvé!!

Il faut voir la CAQ comme la continuité de l’ADQ.

C’est la clé de la raison contre l’illusion et le marché des dupes.

Avez-vous parler de la la CRAQ ? Aujourd’hui, il faut être vite sur ses patins,car même Justin Trudeau risque d’être le président de la République démocratique du Québec avant que François Legault soit premier ministre du Québec. On verra. Avec Harper, le Canada commence une courte agonie…

Ce qui est extraordinaire avec ce parti c’est qu’il met fin à 50 ans de chicanes souverainistes-fédéralistes. Mais il y a mieux: le débat gauche-droite qui remonte à Platon et Aristote (quatrième siècle avant JC) est maintenant aussi chose du passé. François Legault considère que ce débat n’existe plus. Il fallait le faire ! Le pire c’est qu’il y a des gens qui croient ça !!!

Bravo à Legault le démagogue !!!!!

Je profite de l’occasion de la fête de la fusion des CrAQuites pour (n’en déplaise à M. Lisée) les comparer à un jeu de ‘légo’ bien contrôlé par notre Droitier complet, notre ‘lulu’ national, dit le lucide. (lucien boucheur, ambassadeur, conservateur, bloquiste, péquiste, souverainiste (utopiste, monarchiste lulu premier), démissionnaire, papiste, de Droite parfaite ayant accès aux privilège$ et, avocat aux services [aux pieds] des pétrolières)

On n’a pas de leçon à faire à ‘lulu’ concernant les meilleurs intérêts des Québécois, surtout après la liquidation type ‘vente de feu’ des concessions sur les ressources pétrolières du Québéc à l’aide de la taupe ‘gazeuse’ dédé lolo caillé, là ! (h.h.h.)

Et c’est ainsi que lulu a une autre taupe, ‘légo’ !!

Que voulez-vous (genre p’ti-gars de Shawinigan) ? On traite les Québécois-e-s comme des innocents et ils se laissent faire alors, on continue !

En tout-CaQ, c’est le signe d’un pays ,oh pardon, d’une société qui se cherche de tout bord, de tout côté, de tout horizon. Ça me fait penser lorsque l’on a quitté le navire de la religion catholique sauce québécoise . On s’est retrouvé sans capitaine et on est parti de tout bord de tout côté sur cette mer houleuse. On cherche encore , il faut du temps . le temps de se retrouver, de se réaligner . C’est une phase typique des profonds changements que vit une société . Un moment d’étale forcé enttre les marées, ou le lieu d ‘interfluve où les eaux cherchent vers où couler et se canaliser. C’est un moment inquiétant, inconfortant, un peu pas mal le chaos politique où la girouette des vents ne se stabilise dans aucune direction. Ce graphique caricature la rose des vents qui nous guide ou nous perd en ce moment. Il faut se retrouver , repartir, rechercher le bon capitaine, et le bon bateau . On ne peut sortir de cette mer agitée actuelle sans dégâts . On est dedans, on y assiste , on y participe. Mais on s’en sortira , on se retrouvera avec le temps.