La fin du placement syndical: le résultat

Voici une illustration de ce que pourrait donner la fin du placement syndical sur les chantiers. (C’est pour rire !)

Merci à l’alertinternaute
Daniel C. pour ce signalement.

Les commentaires sont fermés.

Cette pub n’aurait pas pu être réalisée au Québec. Déficit de vertu. Une telle chose
pernicieuse devrait se trouver à l’index.

Bonjour,

Bravo pour cette pub ! Toutes les écoles des métiers de la construction seront submergées de demandes d’inscription au cours, plusieurs d’entre elles étant déjà contingentées au Québec. En attendant, beaucoup de futurs étudiants salivent déjà en croyant au nirvana tout en se demandant : Kossé qu’à mange pour être belle de même ! Les travailleuses de la construction n’ont qu’à bien se tenir…. Au plaisir, John Bull.

Deux gars sur une feuille de 5/8… on voit bien que ce sont des artistes !

Ça prend une très belle fille pour vendre pareil bidule.

Bonjour,

Attention les p’tits gars ! Pour tous ceux qui veulent déjà s’inscrire aux écoles formatrices des métiers de la construction. Ce vidéo n’est qu’une publicité pour vendre un outil. Au lieu de vous retrouver avec une Vénus callipyge de ce gabarit, vous risquez fort de vous retrouver plutôt avec des Vénus plutôt stéatopyges, ce qui vous fera regretter votre décision prise sur le coup de l’émotion…. Au plaisir, John Bull.