La projection électorale du 21 mars 2014

Un sondage publié dans le Toronto Star donne une forte avance aux libéraux de Philippe Couillard.

Lactualite[4]Politique

La projection ci-dessus s’appuie en partie sur un sondage mené par Forum Research et publié dans le Toronto Star. Comme en témoigne ce dernier sondage, les résultats obtenus par Forum Research sont parfois fort différents de ceux obtenus par d’autres sondeurs. La projection pourrait donc changer d’ici peu si de nouvelles données viennent contredire celles publiées par Forum.

Lactualite 2[4]

Des projections pour toutes les circonscriptions du Québec, ainsi que plus de détails sur la méthodologie, seront publiées par ThreeHundredEight.com tout au long de la campagne.

* * *

À propos d’Éric Grenier

Éric Grenier est le créateur de ThreeHundredEight.com, où il analyse les sondages politiques et les tendances électorales. Il collabore au Globe and Mail, Huffington Post Canada, et le Hill Times.

Laisser un commentaire

Toronto Star, Globe and Mail, Huffington Post Canada, et le Hill Times ainsi que ThreeHundredEight.com : wow pour la crédibilité.
Je vous accorde la même chose qu’à Don Cherry: 0.
Le Canada anglais est en panique.
Le Canada anglais a déjà commencé sa campagne de peur.
Le Toronto Star plus spécialement monte en épingle la moindre virgule négative sur le Québec qu’elle le peut 365 jours par année, alors qu’il n’y a pas d’élection et encore moins un gouvernement péquiste à l’horizon. Alors en cette période, ses bureaux doivent être remplis de jouissance à l’idée d’avoir encore plus de raisons pour nous cogner dessus.
Peu de professionnels du Québec accordent une grande crédibilité à vos sondages. Le peu de connaissances des régions vous empêchent de comprendre et d’interpréter adéquatement leurs particularités.

Je croirais plutôt que le PQ est dans un état de panique avancé. À preuve, il tire dans toutes les directions à la fois: corruption libérale, la charte, les méchants anglais qui volent nos votes, la langue, l’histoire, l’identité menacée, pour évacuer totalement l’article 1 du programme du Parti Québécois. Madame Marois n’ose même plus parler du Livre blanc sur la souveraineté, concocté à la mode de « chez nous »! Mais elle semble de plus en plus « déterminée », par sa démarche, par son air pincé, par ses doigts pointés, sous les conseils de Yves Desgagnés. Nous sommes de plus en plus en face d’une mise-en-scène où il n’y a plus de scénario qui tienne.

Eric,
Je ne suis pas un sondeur professionnel…. mais j’ai reçu des cours de statistiques et nous avons étudié aussi les variables importantes de l’élaboration d’un sondage…. Alors, dans tous les petits sondages…. le Choix des questions, l’ordre des questions, le choix de la clientèle questionnée, l’endroit et SURTOUT le commanditaire demandant le sondage sont toutes des variables qui lorsqu’elles sont choisies, avec soin, donnent les résultats escomptés, des clients satisfaits qui en redemandent…. ( 🙂

M. Reflecteur, je croyais moi aussi que la base méthodologique du sondage était douteuse, le résultat me sembalit trop invraisemblable pour être vrai, mais le sondage a été réalisé auprès de 1600 répondants, ce qui est un gros échantillon, dont 82% des francophones. On peut bien sûr ne pas croire ce sondage, mais quand on voit la panique au PQ on ne peut que conclure que ces résultats confirmes ceux de leurs sondages internes.

Par ailleurs, j’aime beaucoup votrecommentaires concernant le commanditaire. Je vais m’en rappeler quand je verrai un sondage du Journal de Montréal favorisant le PQ ou la charte….

Wow On s’y connait en sondage… 1600 répondants….. 75,000. ou 50,000 OK…. Lisez cet extrait de Wikipedia…

L’insuffisance des échantillons

La représentativité des échantillons sur lesquels s’appuient bon nombre de sondages publiés dans les médias sont l’objet de vives discussions. Cette question est particulièrement importante dans les cas où les chiffres sont très serrés.

Ces dernières années, il est apparu qu’environ 50 % de la population ne peut pas être sondée car soit elle a seulement un téléphone portable (surtout pour les jeunes), soit parce qu’elle n’est pas présente chez elle aux heures où les sondeurs appellent12.

Aujourd’hui un certain retour à la base du sondage de certaines entreprises de sondages qui privilégient la QUALITÉ de l’échantillonnage sur les calculs statistiques qui multiplient les marges d’erreur. Ainsi, des études média peuvent comprendre 75 000 interviews (pour la radio). D’autres, peuvent travailler sur des échantillons composés de 50 000 interviews téléphoniques avec des questionnaires qui croisent des données média avec des données de consommation et de fréquentation.

En effet l’insuffisance d’individus d’un échantillon ne peut garantir la véracité des résultats proposés par le sondage. L’idéal, comme le mentionne E. Jeanne (13, janvier 2008), est de sonder le maximum de personnes pour apporter la meilleure qualité et donc de réduire les marges d’erreur. Nous pouvons aussi remarquer que le désintéressement de la population face aux sondages ne facilite pas le travail des entreprises de sondages réalisant les études … (tiré de Wkipedia )

ET NON, ne faites pas confiance à aucun petit sondage……

M. Reflecteur, je n’ai pas connaissance de sondage politique au Québec ou même au Canada avec des échantillons que vous évoquez (50,000 ou 75,000). De mémoire, la taille des sondages menés au Québéc est entre 900 et 1100 répondants, donc à 1600 répondants, on peut parler d’un gros échantillon. Bien sûr 50,000 répondants, cela serait encore mieux, mais je ne connais pas beaucoup de firmes de sondage qui paieraient pour un tel échantillon pour un sondage politique.

Avez-vous consulté les sondages internes du parti Québécois Martin Beaulieu?
Si non, comment pouvez connaître leurs résultats ?
VIVE LE QUÉBEC, L_I_B_R_E !
Libre des influences des canadiens qui viendront comme se fut le cas lors des référendums, interférer sur nos élections le 07 avril prochain !

Je vous rassure M. Sir Decelles, je n’ai pas consulté les sondages internes du PQ, contrairement à vous je ne possède pas de capacité surhumaine pour lire des sondages internes ou pour dénicher des complots imaginaires qui viendront « interférer sur nos élections »!

Ça confirme ce que j’entends et ce que je vois depuis plusieurs jours: le PQ « droppe » et sa grosse balloune est en train de lui péter en pleine face!

Et c’est un tsunami!!!

On doit se battre non seulement contre les partis politique du Québec, mais aussi contre les canadiens ?
Ce sera un autre vol.
Et vous serez content Francois 1.
Vous pourrez aider vos zamis à reprendre leurs magouilles !

Oups Francois 1, réveillez-vous votre cadran sonne, c’est le temps de vous lever !
À ce que je vois, vous avez rêvez !

Corruption, Paradis Fiscaux, Tricherie, Collusion = parti libéral !

http://www.journaldemontreal.com/2014/03/24/le-virage-liberal-se-poursuit

Et voilà qui confirme le tout!!!

Le ciment est en train de prendre…

La campagne de boue et de salissage menée par Pauline Marois, PKP, J.-F. Lisée et al. est répudiée par les Québécoises et les Québécois qui lui préfèrent une campagne axée sur les projets mobilisateurs et rassembleurs que lui présentent Philippe Couillard du Parti Libéral du Québec.

Au début de la campagne, l’écart du vote francophone était de 22%. Il est maintenant de 10%!!!

Philippe Couillard est maintenant perçu comme LE Premier Ministre du Québec!!!

S’il perd, PKP déménagera-t-il ses Nordiques aux USA comme son prédécesseur?

Et n’oubliez pas que les votes vers le Parti Libéral du Québec ont presque toujours été sous-estimés.

Ce sera très bientôt le sauve-qui-peut au PQ!!!