L’anglais: langue officielle de l’automobile française

Pendant l’été, quelques billets de blogue choisis, en rappel.

Juste un mot pour vous dire que, lors d’un séjour en France cet été, j’ai pu ajouter deux éléments à ma collections de slogans anglophones de sociétés françaises.

* Les pubs de Renault à la télé française se terminent par ce slogan: Renault – Quality Made

Sur son site français on peut consulter son compte à My Renault, louer une voiture à Renault Rent, découvrir le nouveau moteur Energy ou s’abonner à la newsletter.

* L’autre grand voiturier français, Citroën, semble avoir un léger remord en ortographiant en français son slogan angliche: Citroën – Créatives solutions

C’est un slogan qu’il décline: Créative technologies, Créative tour, etc

Sur le site France du voiturier on peu d’ailleurs accéder au Car Store ou à son propre compte: MyCitroen. La section des voitures d’occasion, elle, s’appelle Citroën Select. On peut même avoir des conseils routiers sur Citroën Multicity. L’effort linguistique est donc constant.

Donc, a contrario, un bravo au troisième voiturier français qui a, lui aussi, modifié son image récemment avec le slogan: Peugeot – mOtiOn & emOtiOn.

L’accent est disparu sur le é de émotion pour permettre la lecture anglaise, y compris avec un symbole pour le « et ». C’est un compromis, pas une démission.

 

Sur son site, on peut certes vivre MyPeugeotExperience, mais c’est à peu près tout.

Dans ces conditions, on ne voit pas pourquoi les compagnies américaines se gêneraient.

Le slogan de Ford en France (comme ailleurs) ? Ford- Feel the difference

Au-delà du slogan unilingue anglais, son site français présente cependant moins d’angliche que ceux de ses concurrents de l’hexagone.

Quant à Chevrolet, ses pubs françaises se terminent par: Chevrolet – Make it happen

Billet d’abord publié en septembre 2011.

Laisser un commentaire

Il est temps que l’Empire américain perde de son lustre. Peut-être alors les Français n’auront-ils plus cette fascination irrationnelle qui a des effets pervers sur le français comme langue bien vivante.

Les Français ont toujours bavé devant le rêve américain ; c’est une bien risible contradiction de les entendre maudire l’influence américaine et la mondialisation qui menace la grandeur de la France, alors qu’ils imitent les Américains journellement. L’exemple vient d’en haut, car ce sont les grandes sociétés et souvent le gouvernement qui anglicisent le vocabulaire de plus en plus. Ce n’est certainement pas de ce côté que la francophonie va trouver de l’aide et un exemple de vitalité pour la survie du français !!!

Je n’arrive pas à comprendre la fascination de nos cousins pour l’anglais. Ce n’est pas seulement l’industrie automobile c’est partout. Pas moyen de prendre une revue française sans qu’il y ait de l’anglais à toutes les pages. Et ç’a empiré récemment mais ils avaient tout de même appelé « Star Academy » leur version de cette émission.
Les traductions de livres écopent aussi. Dans le dernier roman de Mary Higgins Clark en version française, je n’en croyais pas mes yeux quand j’ai vu le mot « strange » en plein milieu d’une phrase, pas en italique, genre « elle trouva très strange … » (me rappelle plus du contexte exact). Franchement, c’est quoi le problème avec le mot « étrange »? Ce n’est plus à la mode?

J’ai un ami français qui distribuait ses cartes de visites en …anglais. Son fils lui avait dit que ce serait plus pratique! La cie qui distribue ses cartes nautiques Géogarage à un site unilingue anglais, à partir de .. Nantes. Moi non plus, je ne comprends pas. C’est clair et net qu’ils ne ressentent pas cette menace.

Ce n’est que du commerce, pas de la culture: la langue française rejoint 200 millions de personnes, la langue anglaise peut rejoindre 6 milliards, le tout en une seule pub (moins de dépense). Ne paniquez pas et rangez vos étandards nationalo-outragés.

Syndrome d’Elvis Gratton, où d’auto-dénigrement culturel.

C’est en parti dû aux martelage de l’anglais est « cool » et que tout le reste ne vaut pas la peine que l’on en parle. Une forme de colonialisme Économique en partie dù par des « élite » misérabiliste.

Devenons maitre chez nous et les choses vont renverser assez vites.

Les français sont attiré par l’image du succès, c’est à dire l’anglais. Et ceux au québec qui sont attiré par le succès choisissent l’anglais tout court et sans compromis.

Bref la moitié de l’ile de montréal est anglophone et c’est tant mieux!

Sans vouloir paraître impertinent, je lis dans votre chronique « …avoir un léger remord en ortographiant » : il faut lire : « …remords en orthographiant… ». Pour le reste, il est vrai, le français devient de plus en plus une langue morte.

J’accorde beaucoup d’importance à bien parler le français, cependant j’avoue que je ne serais pas vraiment perturbé si je devais parler exclusivement anglais. Ce qui est vraiment important pour moi, c’est de communiquer dans le respect, peu importe la langue. Renforçons notre économie, offrons des biens et services de qualité supérieure et on verra les étrangers vouloir communiquer dans notre langue. C’est là que devraient s’exercer notre génie et porter nos efforts.

Après » le ticketing en direct » d’ Arielle Dombasle à Tout le Monde en Parle chez Ardisson, il n’en fallait pas plus pour ne plus entendre le mot enregistrement chez nos cousins Français.
Par Toutatis, ils sont fous ces Gaulois !!!

Quelle mauvaise foi! Il suffit d’etre allé une fois chez un garagiste quebecois pour faire verifier ses galipers, ouvrir le hood et remettre du windshield washer pour se rendre contre a quel point faire du « bashing » sur les Francais est ridicule!

Petit commentaire:

Je travaille en Europe avec Renault et Peugeot. Je suis en contact quotidien depuis les Pays-Bas avec leurs usines les plus importantes en France.

Les Français ne parlent pas anglais. C’est la principale critique que tous les autres Européens leur font. Ils sont de terribles et inconséquents unilingues. Ils forcent les Allemands, les Anglais et les Italiens à apprendre le français autant pour le tourisme que pour les affaires.

Qu’ils parlent de newsletters ou d’escalators n’y change rien.

Ce débat me semble donc surfait et quelque peu artificiel. Le français en Europe n’est pas menacé.

Oui, les Français parlent français avec des mots anglais. Mais les Québécois parlent anglais avec des mots français, ce qui est beaucoup plus pernicieux. On dit « à date » (« up to date ») au lieu de « jusqu’à maintenant » par exemple (et il y en a beaucoup) et nous sur-utilisons les diphtongues (typiquement anglais) qui provoquent l’hilarité de nos cousins français – et je suis poli…

@ François 1 #5

« Le Français est une langue morte. C’est fini. Fi-ni!!! »

Pour un mort, il semble que vous vous portez bien !
Quoique après nous avoir annoncé la mort de Camil Samson ( http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/?p=14091#comment-59343 ), il nous est permis de croire que votre rubrique nécrologique soit disons, déficiente.

Mais, en tant que zombie vous gardez le français comme langue ( morte ) : « Eh bien NON. Comme nos Patriotes, je refuse de me soumettre à votre diktat et je continuerai à défendre mes idées et en Français à part ça! » http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/?p=13812#comment-58833

M. Rousseau écrit : «Ce débat me semble donc surfait et quelque peu artificiel. Le français en Europe n’est pas menacé.»

Bel optimisme, vous venez de nous rassurer d’un coup sec, malgré le Crazy-horse de Paris qui pratique et fait danser en anglais et que l’anglais, dans l’Union européenne, est en train de chapeauter toutes les autres langues, dites officielles qui devraient mourir à petit feu, ce qui est mieux que mourir rapidement…évidemment. Les patients ne s’en rendront même pas compte.

M. Rouseau écrit, en plus : «Les Français ne parlent pas anglais.»

Nuance, les Français parlent mal anglais mais ils n’ont qu’à relier tous leurs mots anglais pour le parler du genre, petit indien : Me « moi » aller au « at » the « ze » drug store voisin « bésyde » le « ze » parking. Un peu de franglais avant le saut final « total english » européen. Uropéan.

je trouve que ça prends un certain culot et un grand manque de connaissances pour affirmer péremptoirement que le français est soit une langue morte ou de plus en plus morte comme l’affirment certains ici.

Qu’est-ce qu’une langue morte : http://fr.wikipedia.org/wiki/Langue_morte

Qu’est-ce qu’une langue en voie de disparition : http://fr.wikipedia.org/wiki/Langues_en_danger

Il me semble d’une certaine importance de se prononcer en connaissance de cause. En cette matière comme en d’autres.

Il faut faire attention à ce qu’on dit ou prétend. La conjoncture politique est pour beaucoup dans une foule de domaines, dont celui de la langue, et peut évoluer de façon inattendue.

Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

La terre va probablement finir unilingue, pour contrer le coût d’une tour de Babel

Une dizaine de langues serait bien suffisant à moyenne échéance mais, une seule langue sur la terre entière, serait idéal pour que les humains puissent mieux se comprendre.

Selon les estimations, il y aurait actuellement environ 6 800 langues vivantes. Méchante Tour de Babel mondiale, actuelle.

Voir les informations suivantes, montrant l’ampleur du problème d’avoir 6790 langues de trop sur terre, ce qui crée plus de pauvreté que ça protège les cultures locales. Les Irlandais et les Écossais sont demeurés nationalistes et ont conservé leurs traditions tout en adoptant l’anglais comme langue de tous les jours, à la maison et au travail, à plus de 90 % sauf dans quelques coins éloignés où le gaélique est encore parlé.

http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/Langues/1div_recens.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_langues_par_nombre_total_de_locuteurs

La langue anglaise est bien partie pour gagner la course à obstacles des langues à cause des nombreuses conquêtes anglaises et de la force économique, scientifique et culturelle américaine, anglaise et canadienne, Indienne, chinoise et par son usage dans l’Union européenne.

Le français est une des langues les plus utilisée sur la planète, de la troisième à la cinquième selon l’utilisation.

La deuxième langue pour les affaires.

Il y en a qui ont trop regardé Elvis Gatton, il y a d’autres pays en dehors du Québec et du cinéma maison.

Youle écrit : «Le français est une des langues les plus utilisée sur la planète, de la troisième à la cinquième selon l’utilisation »

Selon l’utilisation ? L’utilisation comment ?

Si vous avez raison ici, il faudrait cesser de nous faire des problèmes avec le français, vu sa force et sa compétitivité mondiale. Vous voulez protéger cette langue forte ? Pas besoin. Le besoin de protection, c’est pour les faibles.

@ Marc Sauvageau (# 17):

J’ai reconnu ma méprise sur Camil Samson que j’ai confondu avec Réal Caouette. Enlevez vos oeillères et allez lire l’intervention # 16 sur le même lien que vous nous avez pourtant soumis.

Pour ce qui est du Français que j’utilise fréquemment, je le considère comme une langue en voie d’extinction partout dans le monde et toutes les lois 101 n’y pourront rien. Absolument rien.

Voyagez un peu (à l’extérieur du Québec et de la France) et vous verrez qu’on peut facilement se faire comprendre des autres civilisations en Anglais. Essayez ensuite en Français… D’où ma perspicace lucidité sur ce sujet. D’ailleurs, la plupart des parents francophones responsables du Québec exigent maintenant que leurs enfants apprennent l’Anglais le plus vite possible, au primaire.

Pourquoi???

@ Gilles Bousquet (# 21):

Je partage entièrement votre vision sauf que je crois qu’il y aura au final 2 ou 3 langues: Anglais, Espagnol, Chinois et peut-être I’Hindi.

Les nationalistes québécois en sont réduits à se baser sur le Français pour justifier leur « pays ». Imginez… il y a 6,800 langues vivantes dans le monde; donc, selon leur logique, on se retrouverait avec 6,800 « pays ».

Beau bordel en perspective.

D’accord avec François 1, les nouveaux artistes Français et Québécois sont portés à composer leurs chansons en anglais. Les chanteurs les plus populaires et les mieux rémunérés sont anglophones.

Le français a perdu son importance quand la France de Napoléon a vendu sa colonie d’Amérique à l’Angleterre et maintenant, c’est la France entière qui tente de s’angliciser…logique.

M. Youlle, il y a exactement 38 langues en Chine. Faudrait diviser la Chine en 38 états séparés ?

@ Gilles Bousquet #27

« Le français a perdu son importance quand la France de Napoléon a vendu sa colonie d’Amérique à l’Angleterre » Révisez vos livres d’histoire car vous êtes dans le champ. Napoléon a vendu la Louisiane aux américains et non à l’Angleterre. À vous lire on voit que le Festival Juste pour Rire a commencé.

Pour les références vous n’en avez jamais, jamais excepté iedm et des éditoriaux fédéraleux.

En voici une et il y en a bien d’autres semblables :
http://www.anglaisfacile.com/free/civi/place.php

« Les francophones, qui représentaient en 2000 moins de 3 % de la population du monde, pourraient voir leur poids démographique passer à plus de 7 % de la population mondiale au milieu du XXIe siècle. » (Le devoir)

Le nombre de francophones (dans sa définition « sachant lire et écrire le français » mais excluant arbitrairement ceux sachant juste le parler car ces statistiques sont difficiles à obtenir) dans le monde ne cesse d’augmenter passant de 106 millions en 198560 à 173,2 millions en 199761, 200 millions en 200562 et 220 millions en 201063 De plus, les prévisions augurent une évolution exponentielle du nombre de francophones en fonction de l’éducation en Afrique, le nombre de francophones devrait atteindre 400 millions en 2025 puis 715 millions en 205064, c’est-à-dire être multiplié par 4, alors que la population mondiale ne croîtrait que de 1,565,66.
La population francophone en explosion démographique devrait donc passer de 3 % en 2000 à plus de 8 % de la population mondiale en 2050. (Wiki)

« Le français est aussi la langue étrangère la plus apprise après l’anglais… » (Wiki)

« Le français est reconnu comme étant une langue internationale prestigieuse. Il est, avec l’anglais, l’une des deux seules langues parlées sur les cinq continents, en plus d’être la deuxième langue étrangère la plus étudiée dans le monde. Il se classe au troisième rang comme langue du Web avec 5 % des pages, après l’anglais (45 %) et l’allemand (7 %). (Québec dans le monde)

Vous n’avez pas voyagé beaucoup. Il n’y a qu’au Québec que l’on dit que le français disparaîtra et c’est vous autres qui le dites. Vous pouvez continuer à vous raconter des peurs de bonhomme sept heures.

M. Sauvageau, je ne fais pas mention à la Louisiane. Tant mieux si vous trouvez drôle que la France ait perdu son combat d’Amérique contre l’Angleterre ou contre les Américains anglais, ce qui revient au même au sujet de la langue anglaise ainsi renforcée.

M. Youlle n’arrête pas de tenter de démontrer que le français est très solide dans le monde, nullement menacé. Une langue du futur ? Faudrait commencer par en convaincre les Français de France qui changent un très grand nombre de mots français pour des mots d’anglais plus nos artistes francophones qui composent en anglais parce qu’ils savent que c’est LA langue. Le monde s’anglicise sauf, selon certains rapports, dans certaines tribus africaines mais pas en Afrique du sud, pays le plus riche d’Afrique, où l’anglais domine.

@ Gilles Bousquet

« M. Youlle n’arrête pas de tenter de démontrer que le français est très solide… »

Absolument pas! Je n’ai que présenté des FAITS.

C’est de la projection sur moi que vous faites. C’est vous qui déformez la réalité malgré que vous ayez plein de preuves en pleine face.

Vous ne savez même pas que la Louisiane a été vendue aux USA et ce sont des gens comme vous qui nous dites que le Québec est un cancre. Vous n’en savez pas plus sur le français et l’anglais en France et vous n’avez même pas cherché. Vous en savez certainement autant sur le Québec.

Comme je vous ai déjà dis, vous auriez fait un bon candidat pour Falardeau dans le rôle d’Elvis. Au moins on pourrait croire que cous jouez la comédie, mais ayant choisis un autre boss nous savons que vous êtes sérieux et que ce n’est pas un rôle que vous jouez aujourd’hui.

Nous pouvons maintenant juger de la valeur des opinions que vous émettez sur le Québec et le Canada et les USA et la France.
+++++++++

« Le monde s’anglicise sauf, selon certains rapports, dans certaines tribus africaines »

Des tribus! Encore une autre preuve de vos connaissances.Très respectueux pour ces pays Africains qui sont là moitié de la population des États-Unis.

Avez-vous autant de respect pour le Québec?

M. Youlle, anonyme, a une fixation à répétition sur Elvis Gratton.

Faudrait vous décider…ou le français est, de par le vaste monde, en bonne santé ou il est malade. S’il est en bonne santé, inutile de tenter de le protéger.

Pour ce qui est de l’histoire des transactions entre pays qui se vendaient ou se prenaient des continents entiers, je me fie sur vous pour nous rectifier l’histoire afin de ne pas nous leurrer sur la différence entre vendre une partie de l’Amérique aux Américains anglophones qui avaient sorti les Anglais du pouvoir américain ou aux Anglais, aussi anglophones…évidemment. Je vous en suis reconnaissant même si ça ne va pas changer ma vie de beaucoup.

@ M. Youlle, anonyme, a une fixation à répétition sur Elvis Gratton.

C’est vous qui vous me le rappelez constamment.

Pour le reste c’est vous qui cherchez à tout prix à essayer de chercher un indice pour excuser que le français c’est fini comme vous l’avez écrit, mais vous n’avez que vos propres opinions à exposer. Donnez-nous des références sur ce que vous affirmez, vous n’en avez donné aucune à date.

Même si les gens de l’automobile en France emploient des mots anglais, ils ne le parlent pas. De plus selon OIF, le nombre de locuteurs du français sont en expansion et c’est la langue qui progresse le plus sur la planète. Les faits sont les faits, mais restez avec vos elvisseries si cela vous chante.
+++++

« Pour ce qui est de l’histoire des transactions entre pays …e me fie sur vous pour nous rectifier l’histoire…aux Américains anglophones qui avaient sorti les Anglais du pouvoir américain… »

Encore une fois vous nous étalez votre ignorance. Vous ne connaissez pas La Fayette.

Pour reprendre votre anglicisme, ce sont les Français qui ont sorti l’Angleterre « du pouvoir américain » ruinant l’Angleterre et non pas les américains, et certainement que vous ne saviez pas que les Québécois étaient de ceux qui ont libérés les États Unis d’Amérique.

PS. Pour parfaire votre éducation, l’histoire ne se rectifie pas, elle est ce qu’elle est.

Finalement le tout de ces discussions enregistrés sur le disque dur, me permettront de me rappeler que ce que vous écrivez n’a pas tellement de rapport avec la réalité mais plutôt avec vos fabulations comme bien des Québécois qui traînent leur pays et leur semblables dans la boue.

Fin des émissions!

Bonsoir les québécois !!
Je suis français en vacances sur le continent amercicain pour un an.
6 mois aux US et 6 mois au Québec.
Le cousin de ma femme est franco/canadien depuis 7 ans.
Tout d’abord les français ne parlent pas anglais ou très très mal….beaucoup utilisent des expressions pour faire bien mais le niveau d’anglais des français est très mauvais, surtout sur la prononciation.
Le vocabulaire technique au Québec est en anglais…en France non…
Je fais du modélisme, j’ai rencontré un groupe de québécois pour rouler le vendredi et ils n’utilisent que des mots techniques anglais…
Le français européen souffre face à l’anglais par la généralisation de celui ci mais pas en pourcentage.
La France représente 66 millions de personnes et est le pays européen qui fais le plus d’enfants avec l’Irlande.
Le royaume unie est sur le déclin et les USA aussi, c’est ainsi…il reste que la langue anglaise se généralise grâce a sa facilité d’apprentissage et à l’acharnement que mette les locuteurs anglais à la généraliser.
Le nouveau gouvernement français à réactivé le ministère de la francophonie et projet d’aider les pays africain à enseigner le français à l’école.
Ce qui me gêne le plus avec la langue anglaise, c’est la suffisance qu’elle procure à ceux qui l’emploi.
Les français sont très loin d’êtres des anges mais les anglais (britanniques) sont certainement le peuple qui a le plus pillé massacré humilié spoilié endoctriné les autres peuples…à perfide albion…
Grâce à leur flotte ils ont massacré aux 4 coins du globe pendant plusieurs centaine d’années.
Ils ont été en guerre contre chaque des pays d’Europe et cela au grès des alliances (ils étaient avec les allemands a Waterloo).
À la seconde guerre mondiale, lorsque la France et l’Angleterre se sont décidés à attaquer hitler les français ont exigé des anglais qu’ils se déclarent en 1er, craignant dans le cas contraire que l’Angleterre traîne les pieds et regarde depuis sont île comment le vent tourne…
Je remarque depuis que je suis dans votre beau pays que vous êtes entre 2 chaises, des français amercicanisés, vous avez malgré tout, beaucoup plus de points communs avec vos cousins que vous ne le pensez….
Et je pense que les anglophones vous regardent comme les britanniques nous regardes…avec mépris….
Et ça mes amis ça ne passent pas du tout mais pas du tout…personnellement je me sent agressé quand je me promène dans Montréal, par l’omniprésence de l’anglais. Et sincèrement pour moi être britannique est tout sauf une fierté, je préfère être français et fière la tête haute, plutôt que converti la culotte sur les chaussures.
La mentalité britannique est ce quelle est et le restera. Quand je regarde les résultats de la mentalité WASP je ne vois absolument aucune raison d’être fière.