L’avenir des Rouges, en trois graphiques…

L’avenir du Parti libéral du Canada — avenir désormais derrière lui au Québec — se joue en Ontario.

Les courbes à surveiller d’ici lundi sont celles, rouge, de la baisse libérale et, orange, de la montée NPD. Se rencontreront-elles ?

1) Voici ce que donne le graphique de ThreeHundredEight ce jeudi, compilant de façon conservatrice tous les sondages:

2) Voici ce qu’en dit la firme Ekos:

3) Et la firme Nanos:

C’est un peu comme un tsunami, au ralenti…

Laisser un commentaire

Gnagnachef était, comme Dion, DOA (Dead On Arrival) Le pouvoir et l’autorité sont parfaitement à l’aise avec les corpo-suprémacistes pétro-créationistes de l’obscurantiste de service ‘Harpeur’. Ils ne se souhaitent plus qu’un gouvernement majoritaire pour ronronner en toute quiétude…

La politique, c’est l’art de consulter les gens sur ce à quoi ils n’entendent rien, et de les empêcher de s’occuper de ce qui les regarde car les mensonges et la crédulité s’accouplent et engendrent l’opinion. – Paul Valéry

Pauvre John Bull , tout ce qu’il manque à ce graphique c’est la petite poubelle de récupération en bas pour recueillir les restants du « natural corrupted party » quand il passera sous la barre orange!

Au plaisir!

M. Lisée, je crois que le manque de rigueur scientifique sans précédent dans la fabrication d’innombrables sondages « intéressés » ou « commandés » met au défi quiconque de se prononcer sur les résultats du vote de lundi soir prochain. Aussi je suis surpris de la « naïveté » affichée par presque la totalité des journalistes de nos médias écrits et télévisuels qui jamais informent leur auditoire ou lecteur de la méthodologie et supports techniques employés dans la fabrication de ces sondages, en plus ils les commentent souvent leur accordant ainsi une crédibilité absolue. Quelle farce !!!! La profession de journaliste dans nos démocraties occidentales serait supposément libre de toute pression ou influence indue de pouvoirs politiques et autres…serais-je naïf ???

@Francois1

Le Bloc en Ontario?!? Faudrait lire les billets, vos obsessions vous aveuglent…

Aaaaah, l’énigme ontarienne.

Depuis le passage de Bob Rae à la tête de cette province, les néo-démocrates y sont diabolisés.

Mais vous voyez maintenant à qu’elle enseigne il s’affiche au niveau national notre Bob Rae.

Bien que la plupart des gouvernements néo-démocrates ayant gouvernés d’autres provinces canadiennes ont réussis à bien gérer les finances publiques, en Ontario la perte de confiance dans ce parti est profondément ancrée.

Alors avant que ces derniers puissent surpasser les Libéraux dans les suffrages, ça ne devrait malheureusement pas se produire lundi prochain…

Bonjour,
Le Nouveau Parti Démocratique est formé de libéraux pressés qui n’osent pas voter pour le Natural Governing Party parce que la plate forme des libéraux est beaucoup trop centriste pour eux. Les Libéraux avaient besoin de ratisser le centre de l’échiquier Canadien ne voulant pas trop bousculer l’électorat. Après cette longue période de gouvernance des Torys avec un programme économique libéral par l’interventionnisme de l’État, beaucoup de Canadiens ont fait le choix de tirer plus à gauche, ce qui était la carte maîtresse des Libéraux de Monsieur Stéphane Dion. Libéral ou bien NPD, ces partis sont presque identiques sur le rôle à jouer pour le Canada dans le monde. Bien à vous, John Bull.

N.B. Si votre choix n’apparait pas sur votre bulletin de vote. VOtez pour un indépendant qui rejoindra le parti au pouvoir. Il faut se donner toutes les chances d’être au pouvoir, on veut avancer, assez d’immobilisme.

La campagne à ce stade ne trouve son centre que dans les sondages. Les sondages forment l’opinion en bonne partie alors, faut attendre les sondages sinon le néant!

Facile à expliquer: le PLC a toujours pu compter sur le vote ethnique et franco-ontarien. Ajoutés à la division du vote conservateur entre le PC et les Réformistes, ca donnait 100 députés sur 103 pour les Libéraux. Jean Chrétien passait pour un génie!

L’union de la droite à fait mal aux Rouges, leur fermant les comtés ruraux. Ces dernières années, les Bleus ont travaillé très fort les ethnies, misant sur les valeurs conservatrices (sécurité, peine de mort, mariage gay, avortement, religion).

C’est sans parler de la politique d’immigration très ouverte: plus de 300,000 immigrants par année! C’est comme si les Américains en accueillaient 3 millions (ils en accueillent un million).

Les stratèges conservateurs font de la politique de haut niveau, de très haut niveau. Ils sont vraiment au 21e siècle. C’est pour ça qu’ils me font si peur!

A coté, les bloquistes ont l’air de vrais ti-counes. Ce qu’ils sont hélas.

Cette année encore, je vais me pincer le nez et voter Bloc. Mais maudit que c’est dur.

Je lis un article comme le suivant, et me dit, mais pourquoi des gens comme Henry Aubin(article), ne réalisent pas que la plupart des maux qu’il percoivent au Québec nous viennent des libéraux fédéraux et encore davantage des libéraux provincialistes de Jean Charest? Les libéraux, fédéralistes à tout crin faut-il le rappeler, sont à la base de la corruption au Québec:

http://www.montrealgazette.com/news/failure+Quebec+institutions/4518676/story.html

L’Avenir des rouges??? M. Lisée votre connaissance des tendances devraient vous faire voir clairement la chute finale des libéraux au fédéral.
En passant Bob Rae était du parti provincial NPD aussi différent de celui du fédéral que peut l’être notre parti libéral du Québec (avec un chef plus conservatif), il n’y a pas de comparaison avec le parti libéral fédéral d’Ignasieff du je n’ai rien a vous offrir a dénigrer tout les autres comme si ça pouvait le remonter. Tout ce que ce genre d’attitude, idem au Bloc cause c’est un désintéressement, des gens qui ne se déplace pas pour voter.
Enfin on a un conservateur qui a quelque chose a offrir et un néodémocrate qui a quelque chose a offrir, alors faites votre choix. Ceux qui ne font que dénigrer ne sont pas constructif et ne feront rien d,autre que d’encaisser un chèque et bavasser dans le coin a essayer de renverser les gouvernements et ne respecte pas la démocratie c’est a dire le choix des électeurs.
M. Ignasieff c’est notre choix de ne pas voter pour vous, arrêtez d,essayez de vous imposer comme premier ministre nous les citoyens ne vous choisissons pas, respectez notre décision. Àa nous coute des millions votre obstination, votre égo vous aveugle. Arrêtez de brailler sur votre sort a prétendre qu’on ne vous connait pas. Ça fait déjà plus de deux ans qu’on voit votre attitude et ça ne nous plait pas. C’est ça M.Igansieff la DÉMOCRATIE. Vous blâmer M.Harper, mais il est là grâce à la volonté exprimé par le vote des électeurs, ce qui n’est pas votre cas. Et maintenant allez-vous respectez la décisions des électeurs de refuser votre candidature comme premier ministre, même comme chef de l’opposition. C’est REFUSÉ. Acceptez notre choix démocratique. Game over
http://www.youtube.com/watch?v=8aI0QTEJjIg

Si on regarde la ligne verte, on dirait que le PVC de Mme May est cliniquement mort….

« Libéral ou bien NPD, ces partis sont presque identiques sur le rôle à jouer pour le Canada dans le monde. Bien à vous, John Bull. » (John Bull)

Et voilà la confirmation d’un fédéraliste pur et dur que le NPD et les libéraux sont pareils.

Vu que les Québécois ne veulent pas des libéraux et ce qui lui ressemble c’est-à-dire le NPD, il ne leur reste que le Bloc.

Il est à considérer que le parti des Réforms Party dans l’habit des conservateurs ont moins de représentants au Québec que le NPD dont les candidats au Québec sont en Europe ou à Las Vegas en vacances sinon des Ontariens anglophones ou des étudiants.

« N.B. Si votre choix n’apparait pas sur votre bulletin de vote. VOtez pour un indépendant qui rejoindra le parti au pouvoir. »

Tiens, vous devrez voter pour un autre parti que le NPD.

Pas très sérieux le NPD du Rocanadian.

J’ai l’impression qu’il y a un parti qui va devoir mettre un peu de jaune-orange dans son cramoisi!..