Le baiser de la mort du Dr Porter

Quelles étaient les intentions d’affaires de Philippe Couillard et d’Arthur Porter ? Il ne suffira pas à M. Couillard de dire que leur entreprise n’a jamais été activée.

PolitiqueLe baiser de la mort. Il n’y a pas d’autre expression pour décrire l’endossement inattendu du Dr Arthur Porter à la candidature de Philippe Couillard.

«Je pense qu’il ferait un bon premier ministre», a dit le Dr Porter à son biographe, du fond de sa cellule au Panama, selon le compte-rendu du quotidien The Globe and Mail. «Philippe est extrêmement intelligent, polyvalent et il a une bonne compréhension du monde. Il comprend le Québec, le Canada et le monde», a-t-il ajouté.

Un appui venant d’un homme accusé de fraude, complot pour fraude, fraude envers le gouvernement, abus de confiance, perception de commissions secrètes et recyclage des produits de la criminalité… Disons que ça ne fait pas très propre.

J’ai de la difficulté à trouver des points de comparaison. Aucun autre chef de parti, dans la course actuelle, n’a entretenu des liens d’affaires avec un homme qui a été accusé par la suite de fraude. Et aucun autre chef n’a vu des amis aussi gênants sortir publiquement pour leur donner un coup de main. Un coup de main dont le chef libéral se serait sûrement passé.

Depuis le deuxième débat des chefs, Philippe Couillard essaie tant bien que mal de prendre ses distances d’Arthur Porter. Les deux hommes avaient l’intention de se lancer en affaires ensemble. L’ex-directeur du CUSM et l’ex ministre de la Santé avaient enregistré une compagnie, qui a eu une existence légale pendant deux ans. Une coquille vide, a dit Philippe Couillard.

Le Dr Porter a confirmé lui aussi que l’entreprise n’avait pas été activée. «J’étais encore essentiellement au CUSM et nous voulions attendre que les liens soient coupés», a-t-il expliqué.

Lors du deuxième débat, François Legault a posé une question qui a laissé le chef libéral sans voix. Puisque Philippe Couillard et Arthur Porter avaient décidé de s’associer, ils devaient bien avoir élaboré un plan d’affaires, non ? Les gens normalement constitués ne se lancent pas en affaires avec le premier venu, sur un coup de tête, sans exiger des garanties, ou sans connaître un peu leur associé.

D’ailleurs, le Dr Porter affirme que Philippe Couillard et lui se connaissaient très bien et qu’ils se fréquentaient socialement. Ils ont bien dû discuter des affaires qu’ils allaient brasser ensemble.

Quelles étaient les intentions d’affaires de Philippe Couillard et d’Arthur Porter ? Il ne suffira pas à M. Couillard de dire que la compagnie n’a jamais été activée pour dissiper les appréhensions légitimes des électeurs. Ils pourront sans doute pardonner au chef libéral son association avec le Dr Porter. Nul doute qu’il a été berné, comme tant d’autres, par la personnalité charismatique du présumé fraudeur.

M. Couillard devrait avoir le courage de dissiper le malentendu. Est-ce trop demander qu’une explication claire et définitive de sa part ?

* * *

À propos de Brian Myles

Brian Myles est journaliste au quotidien Le Devoir, où il traite des affaires policières, municipales et judiciaires. Il est présentement affecté à la couverture de la commission Charbonneau. Blogueur à L’actualité depuis 2012, il est également chargé de cours à l’École des médias de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). On peut le suivre sur Twitter : @brianmyles.

Laisser un commentaire

le bout le plus intéressant est celui sur la langue

: Couillard has been criticized during the campaign for not standing up for French language rights. Do you feel Couillard is soft when it comes to French culture, language and identity?

Arthur: I think the one thing he recognizes is that you can’t go back historically and the world is a small place. Some would argue that Internet borders are more important than the borders of nations. To be xenophobic and live in past with linguistic borders doesn’t not exist anymore in the age of Skype, Google and international travel. Philippe wants to move Quebec into that era but keep the cultural roots he embraces.

Le baiser de la mort du doc Porter à Couillard m’importe peu, c’est celui que Couillard est en train de donner aux québécois qui sera beaucoup plus lourd de conséquence pour le Québec s’il réussi à prendre le pouvoir comme l’indique le sondage CTV News-Ipsos Reid publié ce mercredi soir.

Pour le moment monsieur Couillard a une mission, celle de gagner les élections. S’il devait maintenant passer beaucoup de temps s’expliquer clairement et définitivement. Vous pouvez être à peu près sûr, compte-tenu du délicieux climat de compréhension mutuelle qui règne actuellement, que….

…À vouloir nous fournir des explications, les politiciens et la masse populaire ne manqueront pas une seule occasion de frapper sur le clou, concluant qu’il ne veut se justifier que pour avoir forcément tout plein de choses à cacher.

— Toutes choses qui viendront en leur temps, si elles doivent venir.

Quant-à-moi, j’ai rencontré dans ma vie toutes sortes de gens (même des politiciens). La plupart sont des anonymes comme moi. D’autres ont très bien réussi dans la vie et quelques-uns ont plus mal tourné.

Cela fait-il de moi un criminel par association pour ce qu’ils n’ont pas bien tourné ? Et cela fait-il de moi une vedette de près ou de loin par association avec une personne qui a bien tournée ?

Rappelons que le docteur Porter jouis encore de la présomption d’innocence. Qu’il n’est encore officiellement déclaré coupable de rien, lorsqu’on n’en saura pas beaucoup plus avant qu’il n’ait enregistré son plaidoyer.

Nous avons cette fâcheuse manière au Québec de voir le mal partout. Y compris même quand il n’y est pas. C’est assez inquiétant.

Si par mégarde la justice vient à mettre son nez dans votre vie, vous vous trouvez en un rien de temps perdre tous vos amis. Ce qui veut dire que les seuls amis que nous avons. Ce sont ceux que nous nous payons. Et que si t’as pas le sou, tu risques bien de te retrouves tout seul. Il ne reste plus alors que les souvenirs et la méditation.

— Alors si les gens qui voulaient voter sensément Libéral, disent finalement qu’ils choisissent d’aller voter au PQ à cause de Porter. Eh bien cela veut dire que dans tous les cas, c’était des péquistes, voilà tout !

N’oublions pas que M. Couillard etM. Porter en plus d’être des amis étaient partenaires d’affaires. Ce n’est seulement qqu que l’on rencontre lors d’un congrès ou même un voisin que l’on salut occasionnement. Un partenaire c’est bien plus que ça. Ceci dit, M.Porter n’a pas encore été condamné. Faut faire confiance à la justice mais soyons clair et non pas aveugle.

Encore la petitesse de s’attarder sur les fautes d’orthographe, plutôt que sur le contenu qui était TOUT À FAIT pertinent…

Tu es méprisable parce que méprisant… C’est un trait de personnalité et tu vas mourrir avec ce qualificatif….

Tu pressais Mme Marois de s’expliquer sur toutes les insinuations possibles, mais tu expliques très bien que M. Couillard lui n’a pas à le faire.

Tu n’es même pas apte à voir que tes accusations s’appliquent beaucoup plus à toi qu’aux autres. C’est de la projection de haut calibre…. Une égocentricité à vomir…

Je ne me résigne pas à accepter qu’une certaine aisance à s’exprimer ne serve qu’à discréditer l’autre lorsqu’il OSE contester ton opinion tellllllllement cultivé…. Pu capabe…

1- J’aimerais vous informer que vos insultes et vos attaques personnelles que je considère ici comme des menaces, qu’elles sont actuellement soigneusement archivées. Lesquelles pourraient servir à des considérations futures.

2- Je vous informe que je ne permets pas le tutoiement, seulement avec les amis.

3- Compte-tenu du caractère neutre de ma phrase et de celle de madame Desjardins, il est possible d’utiliser invariablement le pluriel ou le singulier. Je ne considère pas qu’il y ait en ce sens aucune faute non pas d’orthographe mais dans ce cas de grammaire (ne pas confondre), de la part de madame Desjardins que je salue bien et dont j’apprécie usuellement les commentaires mesurés.

Tout comme j’estime que mon usage du pluriel ne saurait constituer de quelque façon que ce soit une correction ou une manière déguisée de produire une correction.

4- Je ne pense pas que je devais donner un avis particulier et détaillé sur la pertinence des commentaires de madame Desjardins pour la bonne raison que je respecte son opinion. Tout comme j’ai pu remarquer qu’elle respectait la mienne.

Je suppose que si madame Desjardins estimait que cette petite phrase relevait de l’impertinence de ma part, elle était de plein droit autorisée à répondre à ces mots.

J’interprète que si elle ne l’a pas fait, c’est simplement parce qu’elle n’a heureusement pas votre lecture « dérèglée » de tout ce qui est.

5- J’aimerais préciser qu’il m’arrive assez régulièrement de commettre des fautes d’accord ou d’orthographe. J’ai récemment été repris pour avoir orthographié François Holland sans le « e » à la fin. Je n’en fais pas une montagne. L’imperfectibilité humaine n’existe à ma connaissance pas.

6- je vous prierais solennellement ici monsieur, de mettre un terme à vos attaques personnelles à mon endroit. Sur les blogues, la règle de mise, c’est la courtoisie, même quand on n’est pas d’accord avec d’autres internautes. Je suis d’ailleurs surpris que les modérateurs de l’Actualité vous laissent sévir.

Sur plusieurs blogues, vous ne feriez pas long feu.

7- Vous divaguez complètement lorsque vous affirmez : « Tu pressais Mme Marois de s’expliquer sur toutes les insinuations possibles »

Jamais je n’ai pressé madame Marois de s’expliquer de quoi que ce soit. Vous confondez de toute évidence avec des propos tenus par d’autres internautes. Je vous mets au défi d’apporter la preuve que j’ai jamais tenu de tels propos. — Des preuves monsieur ! Des preuves ! Pas des calomnies !

8- Enfin vos mots : « Tu n’es même pas apte à voir que tes accusations s’appliquent beaucoup plus à toi qu’aux autres. » Tiens donc ! On est en pleine chasse aux sorcières à ce que je vois. Et on m’accuse de quoi ?

Qui en dehors de vous-même faites porter des accusations sur moi ? — Vous avez le fardeau de la preuve. Quelles sont vos accusations et quelles sont vos preuves ? Si vous ne pouvez en apporter aucune, c’est essentiellement la preuve que la nature de vos propos relève exclusivement de la diffamation.

9- Cela établi le fait effectivement, pour celles et ceux qui pouvaient encore en douter que vous me vomissez : « Une égocentricité à vomir… » (sic) et que vous êtes jusqu’à présent l’internaute le plus malfaisant avec qui il m’ait jamais été donné d’échanger.

— Au plaisir, monsieur Réflecteur de vous lire et relire sur ces blogues, vous qui faites toujours des commentaires réellement uniques et tellement si porteurs de passions.

« Nul doute qu’il a été berné, comme tant d’autres, par la personnalité charismatique du présumé fraudeur.»
Et c’est ça qu’on aura comme premier ministre ?
Et c’est pour ça que le Québec votera ?

Je me donne encore jusqu’à la confirmation ultime avant de ruer dans les brancards…
Oh ça ne causera pas beaucoup de mal à quiconque…
Mais si des millionnaires peuvent s’en permettre pourquoi pas les autres et moi aussi ?

J’attends le prochain qui se plaindra que les bs nous volent !
Je lui dirai: tout les vols des bs ensemble n’égalera pas ce qu’on a payé au docteur Barrette en prime de départ + son salaire de président des médecins spécialiste + son salaire de radiologiste + son salaire de député + son salaire de ministre. Il a de quoi à être gras ! Y en rentre des McDo là dedans ! Quand t’as les moyens pour te les payer, ben c’est ça qui arrive !
Les médecins, ben, y seront content !
Emmenez-en des McDo après le 07 !

Oups, ce que je voulais dire, emmenez-en des supers cliniques après le 07.
Mais au fond c’est la même chose.
Les deux relèvent du privé.
Les deux vivent avec l’argent du public.
Les deux font beaucoup d’argent.
L’un nous rend malade, le deuxième nous aidera à nous soigner à cause du premier !

Vive le trio de la BBC: non pas de la British Broadcasting Corporation mais la Barrette, Bolduc, Couillard…et associé…ben celui là, on ose pas trop prononcer son nom, mais il très connu, il passera certainement un jour dans une page du livre des records Guiness comme étant le plus grand manipulateur de tout les temps, il est présentement au soleil mais à l’ombre et comme les autres il est docteur. Et entre docteur on s’comprend. Qu’est-ce qu’on ferait pas pour un ami-docteur ? Puis lui, ben il pourra nous l’faire après !

Sir Decelles , t`en payes des affaires toi! A t`écouter parler tu as un GROS portefeuille! Sans doute plus gros que les médecins spécialistes qui sont supposés payé des cotisations pour ça ! C`est n`importe quoi! Tant qu` à Brian Myles ; il n`y a pas personne encore qu`il lui a dit qu`il fallait cesser de gruger son os car il n`y a plus de viande et même plus de jus après.

« Sir Decelles , t`en payes des affaires toi! A t`écouter parler tu as un GROS portefeuille! »
1- S’il y a du n’importe quoi, c’est bien cette affirmation complètement loufoque, ridicule et infondée.
2- Et-ce qu’on se connait ti-cul ? A-t-on jamais mangé des oeufs ensemble ? Alors tu me dis vous ! Tu sembles avoir manqué d’enseignement parental !
3- T’as pas d’autres arguments ?

Vive le français !
Vive la séparation du canada !
Vive le Québec libéré !
J’espère que vous déménagerez bientôt dans votre canada. Allez voir les rocheuses et restez-y !

C`est ça quand on a aucun argument on sort les bêtises!! Non on ne se connaît pas, par chance! Merci je suis très bien au CANADA et je n`ai pas l`intention de partir! Et vous Sir Decelles êtes-vous bien dans votre pays le CANADA? En parlant de ti-cul de la façon dont vous avez parlé du docteur Barrette vous n`avez pas de leçons à donner à personne!

In quoi ?
Quel rapport ?
beauty02 en réponse à mes commentaires a dit n’importe quoi, en concluant n’importe quoi sur mon compte, sans rien connaître de ma situation, m’insulte en prétendant que je pourrais être pire que le gros Barette qui veux être ministre de la santé (faites ce que je vous recommande: et c’est ne faites pas ce que je fais), est très impoli, un ton d’un p’tit … en plus de me tutoyer: il a eu ce qu’il méritait !
En parlant de bêtises pour remplacer des arguments: il prouve qu’il comprend tout à fait comment faire, car c’est exactement ce qu’il a fait. Je lui ai répond sur le même ton.

4Couillard + Porter c’est pas pire que Blanchet + Arsenault et FTQ. Fonds de 3M$ -0.30$ obtenus de manière pas trop propre pour ne pas que ça passe au Conseil !!!

Baiser de la mort?

J’en doute. Relancer Porter pour obtenir une déclaration ça ressemble plutôt à une chasse aux sorcière et à une tentative déséspéré des médias sympathique au PQ pour relancer une histoire qui joue en leur faveur.

Durant cette campagne les médias ont vraiment tout fait pour détourner le focus loin des vrais enjeux. Et après bien sûr ils auront de culot de se plaindre d’une campagne sale. J’en suis dégoûté.

Tu as raison pbrasseur quand ça fait 2 ans que presque quotidiennement tu te fais poser des question sur ta relation avec Porter ; normalement tu deviens un peu colérique non ? Mais Phillipe Couillard n`a pas bronché et c`est tout à son honneur. Et relancer ça encore aujourd`hui ça devient du harcellement ! Il est maintenant temps de passer à un autre appel.

Docteur Porter a appuyé son ami le docteur Couillard en nous vantant ses qualités connues que d’un ami fort intime.

Ce n’est pas bien pour un tel ami de renier son ami comme le docteur Couillard le fait. Surtout lorsque son ami aussi docteur et partenaire d’affaires en plus, s’implique pour lui, publiquement pour lui donner un tel coup de main dans sa campagne électorale, du fin fond de sa cellule de prison à des milliers de kilomètres !

Le docteur le controversé de la planète, docteur Porter a dit du docteur Couillard: « il est un homme très brillant et versatile ».
Que voulait-il laisser entendre exactement par: « versatile » ? Peut-on imaginer qu’ils ont eu plusieurs occasions d’être très intimes ensemble dans les parties de pêches entre autres et dans de nombreuses autres occasions de proximités qu’ils ont eu ensemble au fil du temps, pendant les nombreuses années depuis qu’ils se connaissent ?

Une chose est certaine, c’est que j’espère que Monsieur le premier ministre Couillard rempli de remords une fois au pouvoir, ne décidera pas soudain de faire payer aux Québécois les coûts pour sa suite requise et lui-même en allant payer un tite visite à son ti n’ami docteur Porter à l’ombre dans sa prison du sud !

De la part d’un futur premier ministre, c’est assez inquiétant !
Qui reniera-t-il une fois au pouvoir ?
Les Québécois et les Québécoises ordinaires qui ne sont pas des médecins, qui ne sont pas des professionnels ou/et investisseurs, qui ne sont pas en « affaires », qui n’ont pas assez et le pouvoir pour tout faire, même légalement alors que cela ne devrait pas l’être, soit d’envoyer des avoirs dans les paradis fiscaux pour sauver des impôts et se soustraire comme des moins que rien à l’effort collectif comme tout les Québécois ont l’obligation de le faire et au même niveau qu’ils le font.

En terminant, je remercie sincèrement le docteur Porter pour l’éclairage qu’il fait sur la philosophie linguistique du docteur Couillard. Ça explique tout. Ça évite les questions inutiles. On a enfin l’heure juste. Plus juste que n’importe quelle horloge suisse. Plus juste que le quartz et l’électronique qui assurent maintenant le fonctionnement de nos appareils de toutes sortes en nous donnant le temps précis. On comprend tout.
On assimile ainsi en quelques mots toute la logique de Monsieur Couillard sur la question de la langue de la majorité des Québécois.
Pourquoi le docteur Couillard veut-il ainsi angliciser les francophones?
Le docteur Porter, certainement un de ceux qui le connait le mieux et qui a eu tout le temps de connaître les fondements tout azimut de son très grand ami le docteur Couillard et c’est que: pour que tout les francophones puissent naviguer sur la toile web de la planète sans être limités par la langue.
Je considère cependant qu’il y a ici le manque de vision de Monsieur Couillard qui avec cette optique et surtout son application au travers la planète dirigera toutes les compagnies de traductions à la faillite !

AVERTISSEMENT: Je n’endosse pas tout ce que j’ai écrit dans ce commentaire. J’ai voulu surtout me moquer des trop nombreux commentaires ultra-partisans, souvent à répétition, que j’ai lu sur ce site depuis que la campagne électorale québécoise 2014 est commencée. J’ai voulu plus précisément faire un Franc (sans cédille) ois1 de moi. Il est certainement celui qui m’a le plus marqué à ce niveau. Un troll peut-être ?

Je ne souhaite pas bonne chance à aucun prétendant à un poste de député sous la bannière libérale.
Je n’ai confiance en personne.
Je me dois cependant trop souvent être très infidèle à cette idée, en accordant une certaine confiance par exemple à mon coiffeur (qui est moi-même depuis une dizaine d’année) et au médecin, dont je vérifie les décisions partout où je le peux, navigant sur la toile allègrement et en français dans 99% des cas, et ce sans utiliser de traducteurs pour ne donner que ses deux exemples.
Je sais pour qui je ne voterai pas !
Mais je sais aussi qui sera élu dans mon comté: Fournier du parti libéral. Certainement un de ceux à qui jamais je ne serrerais la main, en tout cas sans le désir de lui faire très mal (autrement que physiquement) si je le pouvais tout comme à sa consoeur Christine Saint-Pierre qui sont tous les deux parmi ceux que jamais je ne voudrais avoir, ni comme amis, ni comme connaissance même occasionnelle, ni dans mon entourage.

@ Sir Decelles,

Ce que j’aime beaucoup dans vos propos, c’est que vous n’êtes absolument pas « ultra-partisan », un vrai modèle de modération et d’objectivité à tous les niveaux 🙂

Mais souriez plus qu’un peu Serge Drouginsky.
La campagne achève, il faut bien s’amuser un peu. Tout de même ! « J’ai voulu surtout me moquer … ». Si ça m’inclus ou pas, n’a pas d’importance, j’ai voulu me moquer…
Tout ceux qui ont lu ce commentaire, tous parfaitement neutres de mes connaissances, l’ont trouvé amusant entre 6 et 9 sur une échelle bleue de satisfaction satirique en 6 et 9.
J’ai bien ajouté: « AVERTISSEMENT: Je n’endosse pas tout ce que j’ai écrit dans ce commentaire. »
J’ai oublié: « SOUS TOUTES RÉSERVES » au cas !

p.s.: J’ai juste hâte à lundi soir, et d’entendre Bernard Derome nous dire avant même qu’un seul bureau de vote ne soit fermé: « Si la tendance se maintient, Ici Radio Canada prévoit que le … parti Québécois formera le prochain gouvernement majoritaire pour les 4 prochaines années … avec 125 députés tous élus avec une très forte majorité. Madame Houda Pépin ayant décidé de joindre les rangs du parti au pouvoir. De plus, nous apprenons que Sir Decelles un lord anglais connu, a été désigné pour faire le projet d’une autre charte, celle des voleurs. Nous l’attendons pour en savoir d’avantage. »

@ Sir Decelles,

J’avais bien compris que vos paroles étaient de nature humoristique et tout comme vous je trouve qu’un peu de légèreté ne nuit pas à la qualité des débats.

Toutefois, je ne pense pas que Bernard Derome prononcera lundi : « Si la tendance se maintient… » ce devrait plutôt être Patrice Roy. Peut-être qu’ici aussi vous vouliez me faire rire. Car bien sûr cette tendance que vous mentionnez reste toujours d’un domaine probable quoique par certains points encore d’un domaine incertain 🙂

Monsieur Drouginsky, bien sûr que je sais très bien que Bernard Derome ne sera pas devant le kodak.
Avez un doute sur le reste que j’ai écris en m’amusant de moi aussi ? J’espère que non.
Je ne sais pas cependant si « la » phrase célèbre sera prononcée, mais je ne sais pas non plus si c’est le cas, si je l’entendrai en direct. Je ne sais pas vers quelle chaîne je me retrouverai à suivre la soirée électoral.
D’emblée je n’aime pas TVA. Je donne à Luc Lavoie 0 de crédibilité. Lapierre est tellement loufoque que je ne peux oublier sa caricature de Laflaque à chaque fois que je tombe sur lui. Je ne désire plus entendre Chantal Hébert et Auger est à peine derrière. Qu’est-ce qu’il me reste. Un poste d’anglas qui me feront tempêter sur le Canada encore d’avantage ?

@ Sir Descelles,

Je ne saurais quel poste vous recommander. Vous pourriez tout aussi bien regarder une vidéo ou écouter de la musique ou regarder une chaine sportive, il y a peut-être bien un bon match de hockey 🙂

Il y un vieux dicton qui dit:
On ne choisi pas sa famille mais on choisi ses amis ,
Quelle était le plan d’affaires de Couillard/Porter

Pourquoi espérer trouver un saint en politique ? Il n’y en a pas. Même pas chez les religieux… On devrait voter en utilisant le « JE ME SOUVIENS », devise du Québec qui est plutôt devenue « J’AI TOUT OUBLIÉ ». LES LIBÉRAUX NOUS COÛTENT CHER ET LES PÉQUISTES FONT UN PAS EN AVANT ET TROIS EN ARRIÈRE! Ne dit-on pas que le passé est garant de l’avenir?

Quelles étaient leurs intentions? Vous voulez leur plan d’affaires? Encore faut-il qu’il ait été écrit. Personnellement, j’aimerais mieux connaître les intentions réelles de J-F Lisée, B. Drainville, P.K. Péladeau et Pauline Marois.

Sans vouloir vous vexer, on ne part pas d’entreprise si on n’a pas la moindre idée de ce qu’on va y faire…

Hey les péquistes, vous avez de « l’aide » en matière de chasteté et d’assainissement des mœurs»:

http://www.lenordest.ca/2014/04/02/rambo-votera-pour-le-pq

Bravo pour cette belle « prise ».

Allez-vous nous faire un autre show à la PKP avec tout le kit???

C’est-y le poulet ça ?
Oui le poulet PKP ?
Oui celui avec les ailes pointées vers le haut !

C`est tellement triste de voir ce bon Couillard avec son costume d`agneau bêlant se plaignant qu`il se fait jeter de la boue, crier des noms et se faire rappeler son passé, il est dans le bon parti Couillard, ça va être beau au Québec s`il entre au pouvoir, on va en voir des infra structures à double prix, des cliniques privées pour ses amis, des couillonneries à la tonne pour les payeurs de taxe. Si le Québec vote majoritairement pour ces millionnaires assoiffé d`argent c`est triste.On a les gouvernements qu`on mérite c`est à dire pas grand chose.. c`est un vote pour « continu à nous voler, on aime ça ». Je veux être là lorsqu`il va son costume de petit agneau bêlant pour voie son vrai visage de loup vorace. 1,200,000 deux fois M.LEGAULT que ça.

De toute façon, les québécois vont lui faire confiance le 7 avril 2014, et ce, peut-être même majoritairement. Il n’y a rien à comprendre.