Le beau mois de mai du PQ. Enfin, selon CROP !

Un sondage CROP-La Presse publié début mai s’abattait comme une grise pluie sur le Parti québécois et sa chef. Selon le sondage, le parti de René Lévesque ne récoltait plus que 25 % des intentions de vote. Et se faisait devancer par le PLQ, dont un Conseil général peut-être préélectoral s’ouvrait au moment de la sortie du sondage.

Coup de tonnerre : le sondage CROP-La Presse publié ce samedi nous informe que le PQ a grimpé à 30 % dans les intentions de vote. Un redressement important, totalement encaissé pendant les quatre pires semaines de la crise étudiante.

Bizarrement, cette variation avait complètement échappé à Léger Marketing, qui plaçait le PQ à 31 % début mai et à 32 % il y a quelques jours. Calme plat.

Elle a également échappé à la firme Segma, sur le terrain du 10 au 17 mai, et qui a donné 32 % au PQ. Aussi dans le noir à ce sujet, la maison Forum Research qui plaçait le PQ à 33 % à la mi-mai.

On doit sévèrement semoncer toutes ces maisons de sondage pour n’avoir pas perçu, ces quatre dernières semaines, un aussi fort courant d’opinion pro-PQ que seule CROP a su mesurer avec lucidité et exactitude.

À moins que…

Les commentaires sont fermés.

Haha, j’ai passé quelques secondes à me demander si vous étiez sarcastique ; jusqu’à ce que je remarque la dernière petite ligne..

C’est pas tant CROP le problème que La Presse qui commande les résultat qu’elle veut lorsqu’elle se paye un sondage.

Une critique mérité des firmes de sondages. Cela fait déjà un bout de temps que la rumeur cour sur l’inexactitude de certains sondages « profilés ».

Il semble qu’une guerre d’opinion publique a lieux et que les « nouveaux » journaux sont dans la nouvelle vague d’extrême droite.

Le PM semble même ouvertement attaquer des groupes de revendications:

http://www.theglobeandmail.com/news/politics/second-reading/gerald-caplan/harper-is-right-foreign-radicals-are-after-the-oil-sands/article2444373/

Croyez vous à cette nouvelle?

Mauvaise langue, monsieur Lisée!…

Vous êtes un « palet noir » comme diraient mes plus anciens confrères du port de Montréal…

Vendredi, un sondage Crop/RC donnait 62% de personnes defavorable à la loi 62, aujourd’hui samedi, Crop/La Presse donne seulement 49% défavorable à cette loi et 51% favorable pour faire plaisir à Desmarais et Cie. Conclusion pour la maison Crop?

Pourquoi le PLQ n’est pas plus bas avec toute cette colère des Québécois ?

Il faut croire que la majorité silencieuse ne fréquente pas les réseaux sociaux, ne descent pas dans la rue avec des chaudrons et adore la loi et l’ordre à l’état pur.

Charest a fait voter sa loi 78 en visant ce groupe particulier et cela lui rapportera des dividendes lors de la prochaine élection.

M. Lisée, moi je dirais plutôt que CROP et ses méthodologies plus que douteuses démontre encore une fois son incompétence et son manque de professionalisme.

Je suis toujours sidéré quand je vois que les médias continuent de faire appel à ces charlatans. À moins qu’ils n’aient absolument besoin de ce genre de propagande commanditée pour laver le cerveau des électeurs qu’ils n’arrivent plus à convaincre par les moyens de communication habituels…

Pourquoi une dégringolade dans les intentions de votes pour le PQ dans le sondage de CROP de mai, suivi d’une remontée au même niveau que dans les sondages des autres firmes ?

Une hypothèse: Les libéraux acharnés sur le web sont trop occupés à inonder les forums depuis la loi 78 pour aller fausser les sondages en ligne non scientifiques de CRP.
(Je peux dire que sur le forum de R-C, ils sentent le soupe chaude et semblent assez désespérés. Ils sont déchaînés)

Selon ce sondage Charest est devant Marois. Jean-François « Cherry-Picker » ne l’a pas dis.

Il n’en demeure pas moins que seule une coalition des forces souverainistes permettra de déloger Charest et le PLQ du pouvoir.
Espérons que Mme Marois aura la clairvoyance de reconnaître cet état de chose.

Est-ce qu’il y a encore des gens au Québec qui croient à l’objectivité des sondages CROP-La Presse-Gesca-Desmarais…?

M. Lisée,

Le PQ actuel est à 8 lustres (= 8*5= 40 ans) du parti de René Lévesque.

Ça fait du bien d’entendre cela tout en espérant que cela va continuer, pour ma part la crise étudiante a fait revivre en moi notre beau rêve de se donner un projet de société qui sera plus équitable avec une approche social-démocrate. Pas une démocratie acheté par la corruption du parti libéral c’est peut-être pour cela que la Ministre de l’Éducation disait hier sur les ondes de RDI nous, nous sommes tissés serrés, oui tissé par l’argent sale de la corruption et les contrats donnés généreusement par ceux qui ont donné cet argent. Finissons-en avec ces crocheries et pensons à construire un Québec où il fait bon vivre.

J’ai tendance à oublier des fois qu’au fond, ce blogue est vraiment une tribune de promotion du PQ.

À quand un blog québécois non-partisan, intelligent et qui sait provoquer la réflexion? Un peu comme Ezra Klein ou Matt Yglesias aux États-Unis? Ou peut-être existent-ils mais j’en ignore l’existence?

À moins que les québécois en décident autrement derrière l’isoloir. Les sondages avec un grain de sel quant à moi, Monsieur Lisée. Leur tout petit échantillonnage ne saurait en aucun cas traduire une tendance définitive. Au mieux, ils sont une indication approximative; au pire ils peuvent se tromper.

Depuis je ce qui s’est produit en Alberta le mois dernier…

Les sondages, je prends ça avec un plus gros grain de sel…

Croyez-vous vraiment que Crop soit une maison de sondage sérieuse ? Il m’a toujours semblé qu’elle surestimait l’appui à la droite. À moins que votre humour ne me soit pas apparu aussi évident que j’aurais dû le voir.

Il faudrait bien qu’un jour un chercheur sérieux fasse le bilan des « prédictions » de Crop qui se sont révélées fausses ou nettement exagérées. On dit « Crop » comme « cropper une photo » dans le langage journalistique, c’est-à-dire « l’arranger » pour qu’elle ait l’air plus belle ou plus impressionnante.

À mon sens, c’est de la bouillie pour les chats.

J’en est un peu marre d’entendre et de lire les grands réseaux d’info dire que c’est dans le Vieux-Québec qu’il y a des concerts de casseroles, ce n’est pas vais, dans Montcalm , dans st-jeans batiste, etc, nous manifestons aussi.

Les sondages sont assez proches de la réalité malheureusement.
J’ai plus de cinquante cinq ans et l’incompréhension totale m’envahie après chaque sondage.
Malgré les allégations de corruption, les mensonges depuis 2003 du PLQ, tous les coups fumants comme les gaz de schiste, Rabaska, le mont Orford et j’en passe, le PQ peine à devancer le PLQ.
Quel est le problême? Le monde vote pour le chef, est-ce que Madame Marois ne passe pas?
Une période de réflexion s’impose. Avec un J.F Lisée à la tête de ce partie maintenant, le PQ écraserait le PLQ comme une mouche, oui oui je rêve ou j’espère un changement avant qu’il ne soit trop tard.
Quand je pense qu’après trois mandats de m…. il y a encore des personnes qui vont voter pour monsieur Charest, un conservateur déguisé en Libéral, je suis sans mot. La politique est mal en point au Québec, consolons-nous au Fédéral ce n’est guère mieux!!!

Cela dépend qui commandite et paie CROP car le sondage de R-C et La Presse sur le conflit étudiant donnait des résultats différents a la question : pour ou contre la loi 78 …. Il y avait 60% de contre a R-C et 48% contre dans La Presse … IL est a noter que ces sondages ont été effectués du 23 au 25 mai dans les deux cas !
Il y a contamination a chaque fois que Gesca / La Presse commande un sondage a CROP que nous devront appeller CRAP car cette maison s’est discréditée avec ses accouintances avec Gesca ….Très bizarre et aussi révélateur d’une manipulation des sondages par Gesca … Vite désabonner-vous de ces manipulateurs ….

CROP et n’importe quoi c’est à peu près pareil.Ils disent dans un sondage à Radio-Canada que 61% des Québécois sont contre la loi matraque de Chares, se retournant le lendemain pour dire dans un sondage La Presse que 51% des Québécois sont pour.

Ça ressemble de plus en plus à commandez nous un sondage en nous en dictant d’avance les conclusions et on vous livrera la commande désirée.

Charest a beau battre tous les records d’impopularité. Des dizaines milliers de personnes ont beau descendre dans les rues chaque soir, de Matane au Plateau, la madame du PQ n’arrive pas à crever la barrière des 33%.
Pauline, a pogne pas. A pognera jamais.

Un leader péquiste inspirant serait dans la rue, avec sa casserole, à écouter la foule. A tendre l’oreille. A peaufiner son discours. La Castafiore est dans sa coutellerie de Moulinsart.

Méthodologie débile, résultats débiles!

Moi aussi j’ai mon sondage! Et il est fait avec des gens qui lisent l’Itinéraire. Le parti libéral est passé de 5 % à 1 % des intentions de votes! On tue la une!

Tentative d’influencer l’opinion publique? CROP appartiendrait-elle à Power Corp?

Pardon mais j’aime mieux le blogue du 25 mai de Martineau. Pourquoi? Parce qu’il dit la moitié de la vérité sur la manif à casseroles et nous laisse gentiment la place pour l’autre moitié. Sa moitié c’est la raison consciente, qui n’a rien de nouveau, pour laquelle les gens sortent dans la rue: un changement, sans savoir lequel. La nôtre c’est la raison inconsciente: le respect de la loi. La loi que seule une transgression spectaculaire est capable de regénérer en en montrant la nécessité, on la respectera, pas par peur des punitions mais parce qu’on l’aura désirée

… À moins qu’il faille ne semonçer que CROP. Ou, tous les réglementer mieux que là ou ça se fait ailleurs.

La politique est un divertissement. Les médias de masse et de créneaux exploitent généreusement avec le sport, la culture, la finance, la vie courante, la criminalité, l’épouvantable, les petites annonces et les grandes.

Pas besoin de suivre le Traffic Rank d’Alexa de L’actualité pour savoir ça mais ça aide ! Les sondages y sont comme les statistiques des pages sportives, matière sérieuse à réflexion puis spéculations verbales ou écrites. Ils sont devenus progressivement mieux que les assemblées de cuisine et les machines à faire sortir le vote l’outil des parties prenantes à la démocratie.

À partir du CROP-La Presse de début mai, en me divertissant, j’avais établi les projections de députés suivantes à l’aide du simulateur de Bryan Breguet : PLQ 53 députés, PQ 39, CAQ 30, QS 2 et ON 1. Un gouvernement minoritaire à 53 mais nous le verrions souvent majoritaire 53 + 30 comme lardons en poêle comme ferait dire Pascal Beausoleil à Jean Perron.

Si je reprenais l’exercice avec les résultats du sondage plus récent, il y aurait plus de libéraux, le mois de mai n’a pas été le mois de Marie en 2012 mais le mois de Québec solidaire et d’Option nationale qui recrutent du côté du Parti québécois, foi de Twitter et de Facebook. Le 9 juillet est le dernier espoir de Jean Charest de se retrouver pour 4 ans encore premier ministre majoritaire du Québec ou je ne m’appelle pas Bob O. Scope.

On peut dire beaucoup de choses sur les sondages. Toutefois, on ne peut pas comparer un CROP avec un Léger ou avec un Forum Research.

Ce qui est frappant avec les 4 derniers sondages qui ont présenté des intentions de votes (Leger, CROP, Segma recherche et Forum research), c’est que le PLQ a cessé de monter. On se souviendra qu’en avril, le conflit étudiant avait été avantageux pour le PLQ. Il semble que le mois de mai pourrait devenir bon pour le PQ. Le temps nous le dira.

Par ailleurs, quelqu’un s’est questionné à savoir pourquoi le PQ n’était pas plus haut. Plusieurs raisons peuvent expliquer cela, mais sans en faire une longue liste, il y a principalement la fragmentation du vote francophone : le PQ (entre 36-39%), la CAQ (22-26%), le PLQ (20-25%) et QS (8-10%)du vote francophone. De plus, contrairement à l’élection de 2003 où il y avait vraiment que 3 partis politiques (http://www.electionsquebec.qc.ca/francais/provincial/resultats-electoraux/elections-generales.php?e=12&s=2#s) aujourd’hui, il y a en 4 si on inclus QS avec ses 10%. 37% des électeurs de QS a le PQ comme 2e choix (5% au PLQ, 11% à la CAQ, 22% au PV et 17% à ON – source : http://www.legermarketing.com/admin/upload/publi_pdf/Sondage_politique_provinciale_Agence_QMI_4_mai_2012.pdf)

Appuyer les Libéraux, alors que les preuves de corruption s’accumulent devient un délit de complicité !