Le chiffre: La torture de nouveau à la mode !

58%

Proportion d’Américains qui souhaitent que l’auteur de l’attentat manqué du 25 décembre, le nigérian Umar Farouk Abdulmutallab soit soumis à la technique de la noyade simulée (waterboarding), pour qu’il donne des informations sur ses complices d’Al Qaida. (Selon un sondage Rasmussen disponible ici.) 30% sont d’avis inverse. Seulement 30%.

Obama ne le fera pas, et c’est tout à son honneur.

Intéressant commentaire du blogueur Isaac Chotiner, du New Republic. On sait que le père du terroriste avait signalé aux autorités américaines que son fils devenait radical et potentiellement dangereux. Des responsables des renseignements américains ont dévoilé ces derniers jours que ce genre de signalement de la part de membres de la famille ou d’amis de présumés terroristes est assez fréquent. Maintenant, le commentaire de Chotiner:

Il vaut la peine de se demander si les parents inquiets seront aussi prompts à livrer leurs enfants aux forces de l’ordre s’ils — les parents — pensent que leurs enfants seront torturés.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

18 commentaires
Les commentaires sont fermés.

L’écrasement progressif des testicules est beaucoup plus efficace.

De plus, c’est écol;ogique parce que ça épargne l’eau.

Toujours aussi gaspilleurs, ces Américains peureux.

00)

Ce genre de traitement est approuvé par des gens qui sont sélectifs. Ils sont bien d’accord pour que des individus ayant un nom ou une couleur de peau « louches » ou « différents » soient soumis à ce genre de technique (Waterboarding). Par contre, ils ne voudraient pas qu’on l’utilise avec des gens qui leur ressemblent ou qui sont proches comme leurs parents, enfants, frères, soeurs, collègues et amis.

On entend presque toujours parler de cas infligés à des jeunes, des pauvres, des défavorisés, des inconnus et pratiquement jamais, on n’entend parler de scéances de « waterboarding » pratiquées sur des gens comme G.W.Bush, R. Rumsfeld, D. Rockefeller, P. Desmarais, Péladeau etc. Dans pareil cas, il me semble qu’il s’agit de discrimination et d’injustice criante et scandaleuse.

La solution n’est pas d’infliger ce genre de torture à n’importe qui mais à personne, point à la ligne.

À mon avis, 58% est un chiffre qui ne veut absolument rien dire. Quand les gens sont mal informés, ils répondent n’importe quoi aux questions. Et il en va de même selon la façon que la question est comprise. Je suis convaincue qu’une population bien informée aurait été fortement en défaveur de ce genre d’atrocité.

Obama est prudent avec ce sujet et au dela de son honneur, peut-être fait-il de la prévention pour lui-même? Son mandat n’est pas fini. Qui sait de quoi il pourrait être accusé dans quelques années?

Quand des lois américaines semblent dire que ce sont les citoyens qui sont les terroristes et quand un gouvernement construit +/- 80 camps de concentration dans son propre pays, il n’est pas certain que la sécurité soit vraiment requise dans les aéroport. Encore là, je me demande si la population qui doit se soumettre aux scanners qui déshabillent pourraient voir aussi Obama et sa femme passer devant la machine et leurs photos circuler sur Facebook. Deux poids, deux mesures.

Nous sommes loin d’un gouvernement qui a le sens de la justice et de l’intégrité et pourtant, ça s’est déjà vu dans le passé. (Oui, hélas, de rares cas mais ils ont existé et ils inspirent encore, même morts!)

Voilà.

Torturer un terroriste, restreindre la liberté et la dignité de l’homme, c’est lui donner raison, s’abaisser à son niveau.

Comme l’exprime si bien un proverbe afghan: la bave du crapaud n’atteint pas le visage de l’homme… Sauf si l’homme s’abaisse à hauteur du crapaud.

En remplacement de la noyade simulée, je proposerais les chatouillis ininterrompus.

Tout aussi cruel, mais ça a au moins l’avantage d’être drôle.

On s’en fout un peu. Moi, ce que je ne comprends pas c’est comment ce jeune homme qui avait tout devant lui, qui fréquentait une des meilleures universités au monde, qui devait donc avoir l’intelligence pour y être admis, qui avait le confort d’être le fils d’un des hommes d’affaires nigériens les plus riches. Quelqu’un éduqué en Angleterre avec la vie devant lui… qui apprend au lieu, dans cette même Angleterre qu’au lieu d’utiliser ce savoir acquis pour faire avancer son pays, il serait bien plus constructif de se coller des explosifs entre les jambes.

Il n’y avait rien, absolument rien qui aurait dû le prédisposer à cela, pas plus qu’un des jeunes Molson ou Desmarais n’aurait de raison de vouloir le faire. Alors, il ne reste que les Mosquées anglaises, le New York Times l’a déjà laissé entendre. La pays qui produit le plus de terroristes, ce n’est pas l’Afghanistan ni le Pakistan, c’est l’Angleterre. C’est sérieux, dans nos termes… Entre McGill et Mosquée, l’école qui aurait le plus de chance de convaincre certaines personnes est… la Mosquée. Triste quand même. Que l’académisme n’aiguise pas l’esprit critique suffisament pour prévenir cette déraison absolue. Je ne trouve pas si pertinent ses liens avec l’Al Qaida du Yémen, c’est de figurer quelle Mosquées il a visité et qui l’ont radicalisés. Elles doivent être fermés immédiatements. Il a été formé à Londres, qui devrait faire parti du «Axis of Evil», je suggère donc que tous les passagers brittaniques soient fouiller à l’aéroport. Un profilage valable aujourd’hui (je blague juste à moitié, mais c’est sérieux, l’Angleterre doit se botter le cul).

Voilà un article qui résume bien, avec de nombreux commentaires, la colère du peuple briton face à la lâcheté gouvernementale d’adressé ce problème:
http://www.spectator.co.uk/coffeehouse/5671701/the-nyt-the-detroit-bomber-was-radicalised-in-london.thtml

L’Islamisme n’est pas une religion, c’est la Cinquième Colonne d’Angleterre. Ils doivent être considérer comme tel, pas comme minorité, comme culture valable, mais comme on l’a fait pour le gangstérisme au Québec il y a quelques années. C’est blanc bonnet, bonnet blanc.

@Raymond Camapagna : Quitte à être écolo autant l’être à fond et respecter les pénuries de spermatozoïdes des testicules, probablement dues à la pollution et autres vaccins…

Pour le reste, le débat sur la torture se veut souvent un affrontement entre une efficacité et une morale. Mais cette efficacité n’est que théorique et le sujet n’est pas nouveau. Torturer, c’est vouloir déshumaniser son ennemi pour en faciliter l’acceptation de la destruction, mais c’est se déshumaniser soi-même avant.

mais c’est aussi assurer l’ennemi qu’il n’a rien à gagner à l’apaisement, rien n’à attendre d’humain et lui confirme son intérêt à frapper plus fort et pratiquer l’escalade.

Le pire c’est que ce chiffre de 58% d’appuis à la torture pour de PRÉSUMÉS terroristes est assez constant dans la population américaine.
Je me souviens d’un autre sondage il y a une couple d’années qui donnait le même résultats.

Même si tous les experts disent que la torture est contre productive pour la cuiellette de renseignements la majorité de la population américaine l’approuve.
Je me dis alors que ça n’a rien à voir avec le renseignement mais tout à voir avec le besoin de vengeance de gens sevrés à la lecture de la Bible.
On avait qu’à écouter W.Bush avec son air hagard,le lendemain du 11 septembre et le nombre de fois où il disait qu’il fallait punir les coupables des attentats pour constater qu’il n’était pas loin du délire religieux.

La torture est alors employée pour faire souffrir le coupable et se venger de ses actions. On a « waterboardé » cent trente cinq fois Cheik Mohammed le « Présumé » cerveau des attentats du 11 septembre,c’est toujours bien pas pour le faire parler.
S’il n’a rien révélé après une dizaine de fois ,pourquoi continuer cent trente cinq fois,sinon pour se venger et le faire souffrir?

De toute façon les organisations terroristes savent très bien maintenant que leurs « soldats » seront torturés par les Américains. Tout ce qu’ils leurs révéleront comme secret c’est de la désinformation pour amener l’ennemi sur une fausse piste.

Ça se pratiquait déja durant la 2e guerre mondiale alors que des résistants Français ont dévoilé sous la torture allemande que le débarquement allié de 1944 se ferait au Pas de Calais.
Le problème étant que les services secrets alliés avaient prévus qu’ils seraient arrêtés et forçés à parler.
Ils leurs avaient donc donnés une fausse mission de sabotage dans le secteur et de fausses informations qui avec des faux déplaçement de troupes ont bernés les allemands qui ont massés le gros de leurs défenses au Pas de Calais alors que les alliés sont débarqués en Normandie.

« si vous voulez en finir avec le terrorisme islamique, bombardez….Londres »

Khadafi

La Mecque du terrorisme ce n’est pas l’Afghanistan, ce n’est pas le Pakistan, ce n’est pas le Yémen, c’est le Londonistan.
Si la tendance se maintient, Montréal pourrait prendre bientot le relève…

Avec la progression des technologies de communication, il serait bientôt possible d’exercer une forme de démocratie en direct. Les parties politiques ne s’entendent pas sur la nécessité d’une commission d’enquête dans la construction, vite une question ciblée aux citoyens et si un nombre de répondants est suffisant, c’est la population qui scelle l’avenir de la commission.

A l’opposé, l’autre jour dans une émission à caractère économique de radio-Canada, un homme d’affaire du Bahreïn expliquait les avantages de performance d’avoir une direction politique autocratique. Les dirigeants du pays (souvent formés à l’étranger) peuvent modifier rapidement les lois et offrir plus d’opportunités économiques aux investisseurs tout en gardant une mainmise sur les projets.

Les systèmes démocratiques de l’occident sont des produits des révolutions en Angleterre et de la France du XVIIIe siècle. La présidence de George W Bush et maintenant le parlement de Stephen Harper sans oublier le gouvernement libéral du Québec, montrent que nos institutions démocratiques ont bien mal vieillies. Le réel pouvoir politique des gouvernements est déjoué ou contrôlé pour des intérêts qui ne sont pas obligatoirement ceux du bien être de la population.

L’adage dit que le meilleur gouvernement est celui d’un despote éclairé.

Heureusement pour la famille du jeune terroriste Nigérien, Barack Obama est à la maison blanche. Heureusement pour la population moins fortunée des États-Unis, Barack Obama est à la maison blanche. Malheureusement nous n’avons pas de Barrack Obama au Canada et Barack Obama ne sera pas toujours à la maison blanche.

Donc 58% des citoyens des USA sont des criminels , des tortionnaires et des terrorristes irrespectueux des droits humains .
Voilà ce qui est très inquiètant chez ces anglos totalitaires ( provenant de tous les pays de la Planète0 qui pourtant ne cessent jamais de se plaindre pour leurs morts préalablement torturés et mutilés par des semblables à eux dans leurs pays d’origine
Et ce sont ces tortionnaires style Guantanamo à la Bush et Harper qui dominent notre monde qui répandent dans tous les cerveaux leur films violents bas de gamme qui n’ont aucun respect pour ceux qui sont pour des cultures non violentes non militarisées et non essentiellement basées sur le mensonge le vol et le meurtre et maintenant la torture .
C’est vraiment le déclin comme jamais de cet empire esclavagiste violent basé sur tous les mensonges contre toute l’humanité .
Ben Laden le Yéminite est vraiment le meilleur agent de la CIA de tous les temps
Pas content de suivre tous nos achats avec nos cartes et le web voilà maintenant avec leur grosse machine de voyeurs ils vont nous voir à nu et pouvoir calculer les dimensions de notre sexe et de nos seins et même de nos fesses et épier par les fenêtres de nos maisons à partir de leurs satellites .
Ces cerveaux écrasés et atrophiés totalitaires menacent vraiment l’humanité entière

La CIA avertie par le père du jeune, mais la CIA laisse le jeune prendre un vol américain pour les USA. Si l’engin avait fonctionné…

C’est du déjà vu.

Les expériences de Milgram ont quasiment fabriqué une société humaine composée à 58% d’agents de la gestapo !… ( la noyade simulée n’est rien d’autre que le supplice dit de « la baignoire » où de nombreux résistants ( français, notamment) ont laissé ( au mieux ) leur santé !… Les Etats-Unis sont devenu à 58 % un Etat gestapiste, voire nazi : 40% des étudiants US croient que leur pays était allié au 3° reich pendant la seconde guerre mondiale !…
Cette ancienne colonie anglaise, bâtie sur une escroquerie ( qui provoquera la ruine de Beaumarchais et trompera La Fayette ) et l’extermination de ses précédents habitants, perd tous les oripeaux « progressistes » dont on l’avait flattée !… Il faut dire qu’elle n’a plus de pognon, alors … Des indices de dislocation ne cessent de s’accumuler ( comme les faillites des banques ) et la disparition du « protecteur » devrait enfin montrer si le roi est nu !…

@jacques noël #9

« La Mecque du terrorisme ce n’est pas l’Afghanistan, ce n’est pas le Pakistan, ce n’est pas le Yémen, c’est le Londonistan.
Si la tendance se maintient, Montréal pourrait prendre bientot le relève… »

Il faut reconnaître à Khadafi son sens de la formule…

Il faut reconnaître à Jacques Noël son sens de la démesure…

Montréal ne sera jamais Londres, car le Canada n’a jamais suscité la haine de l’envahisseur par les « Colonials ». En Grande Bretagne, oui, les anciens « Colonials » sont très présents, il me faut le reconnaître. Mais moins qu’en France…

Pauvre Montréalistan, qui sera privé de la présence chaleureuse des touristes venus de Québec, pour être livré en pâture aux touristes venus des Émirats.

Tout à fait d’accord, sur le principe, il faut condamner la torture et la condamner sans aucune réserve. Mais regardons autour de nous, regardons nous. L’être humain est le seul être vivant à torturer et à y éprouver de la satisfaction. Le chat joue avec la souris, il ne jouit pas de la souffrance de sa victime et ne cherche pas à lui tirer des renseignements vitaux. La preuve, c’est qu’un bouchon au bout d’une ficelle fait très bien l’affaire. Nous sommes tous des êtres humains. Feu Pierre Desproges, un humoriste français fin et lucide avait reconnu que : »Bien plus que le costume trois pièces ou la pince à vélo, c’est la pratique de la torture qui permet de distinguer à coup sûr l’Homme de la bête ». Quel est la part de cet humain-là que chacune, que chacun d’entre nous porte plus ou moins profondément en elle ou en lui?
Question sérieuse : nous sommes seuls, sans témoin, nous avons devant nous, à notre totale merci un terroriste qui sait comment désamorcer la bombe qui va tuer :
1- des gens qui ne nous importe aucunement
2- des gens que nous ne connaissons pas et qui ne nous sont sympathiques que parce que victimes.
3- des gens que nous connaissons personnellement, sans plus.
4- des membres de notre famille, conjoint(e) enfants, parents…
5- La personne que nous aimons le plus au monde

À moins d’être un saint (ou un masochiste profond), à quel degré du Milgram de base nous cédons à la tentation? N’oublions pas, nous sommes seul(e), face au terroriste, à nos démons et à notre conscience. SVP, soyons honnêtes.

« Moi, ce que je ne comprends pas c’est comment ce jeune homme qui avait tout devant lui… » (Joël Cuerrier)

Pourtant c’est exactement ce qu’il faudrait comprendre.

Jack Bauer fait des émules. Les États-Uniens deviennent de plus en plus paranoïaques et disjonctés. Que voulez-vous, plus de la moitié sont des cowboys cupides qui pensent qu’il leur faut tirer en premier.
Les États-Unis sont probablement le plus important facteur de déstabilisation dans le monde. Ça va prendre encore plusieurs Obama pour changer ça. En attendant la meilleure chose à faire c’est de se tenir loin d’eux.

La question à se poser est comment ces tortionnaires anglos saxons teutons orangistes peuvent massacrer l’humanité entière depuis 500 ans et peuvent se faire passer pour les bons .
En agressant en torturant et en tuant ils fabriquent des résistants qu’ils osent malicieusement nommer terroristes