Le bingo du débat des chefs

Ennuyeux, le débat des chefs ? Pimentez-le grâce à ce bingo concocté par notre blogueur Mathieu Charlebois !

PolitiqueLe débat des chefs est un moment important de notre vie démocratique.

Pour l’électeur, c’est l’occasion d’entendre en une seule fois tous les «spins» des différents partis. Pour le chef de parti, c’est la chance de montrer qu’il est capable de crier plus fort que les autres quand tout le monde parle en même temps.

Mais en cette ère de rapidité, comment rester attentif pendant toute la durée du débat ?

Il y a la méthode Super Bowl, qui consiste à manger des ailes de poulet, ce qui nous donne des doigts graisseux nous empêchant de changer de poste.

Il y a aussi le traditionnel jeu de boisson. Cependant, comme plus de 60 % de la population va «perdre ses élections» le 7 avril prochain, l’ébriété me semble une option qu’il vaudrait mieux se garder pour le grand soir.

À la place, laissez-moi vous proposer :

Le bingo officiel du débat des chefs 2014

– Vous obtenez une nouvelle carte à chaque rafraîchissement de la page.

Interactif ! Pendant le débat, si la citation ou l’événement inscrit dans une case survient, il suffit de cliquer sur la case pour «l’étamper».

– Vous avez une ligne pleine ? Levez les bras en l’air et criez «Vive la démocratie !». Ou bien restez assis et ne faites rien. On est dans un pays libre, après tout.

Que manque-t-il à ce bingo ? Dites-le-nous dans la boîte «Laissez un commentaire» en bas de cette page!

 

 

* * *

À propos de Mathieu Charlebois

Ex-journaliste Web à L’actualité, Mathieu Charlebois blogue sur la politique avec un regard humoristique depuis 2014. Il est aussi chroniqueur musique pour le magazine L’actualité depuis 2011 et co-rédacteur en chef du webmagazine culturel Ma mère était hipster, en plus d’avoir participé à de nombreux projets radio, dont Bande à part (à Radio-Canada) et Dans le champ lexical (à CIBL). On peut le suivre sur Twitter : @OursMathieu.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

7 commentaires
Les commentaires sont fermés.

J’ai eu une réaction de dégoout à la dernière case…les argents au pluriel! Pourquoi, mais POURQUOI! C’est aussi fautif que de parler de « créer de la richesse »! On ne crée pas de la richesse, on crée des emplois qui amènent les gens à s’enrichir. j’ai déjà hâte à ce soir pour jouer…;)

En politique, dire «les argents» devrait selon moi nous forcer à démissionner de notre poste.

Argents
 
« On entend souvent les politiciens ou les gestionnaires parler des argents dépensés… ou attendus. Ce pluriel est aujourd’hui critiqué mais ne l’a pas toujours été. On trouve cet emploi pluriel en France depuis le XVIe siècle; disparu de l’usage courant, il est encore relevé dans la langue populaire ainsi que dans des parlers régionaux en France, mais aussi en Belgique et en Suisse. »
 — OQLF

Couilliard: le PQ base toujours ces politiques sur la division, prenez la charte par exemple…

Legault: moi la, c’est pas c’que j’entend en tout cas!

Pas mal !
J’ai résisté à l’envie de ressortir le «J’ai pas vu personne se battre dans les autobus à ce sujet-là» qu’il avait lancé en 2012, mais votre suggestion, ça pourrait faire l’affaire.

COUILLARD ou LEGAULT à Marois: « Vous n’avez rien fait pour l’économie québécoise. »