Le jour où la CAQ a choisi son camp : les mononcles

Un moment où se révèle sa véritable nature (Montage : Matthieu Bonnier)

La décision de François Legault et de la CAQ de voter en faveur de la loi Charest, ce vendredi, sera lourd de sens dans la définition de l’identité politique du jeune parti. Ce vote est cohérent avec la position prise ces derniers 10 jours d’appeler à davantage de poigne pour mater les manifestants bloquant l’entrée des établissements scolaires.

En fait, François Legault a critiqué le gouvernement pour avoir reporté en août la reprise des sessions, accusant Jean Charest de « manque de leadership ». Il aurait préféré que l’offensive répressive soit immédiatement appliquée, advienne que pourra.

Voir l’ancien président de la FEUQ, François Rebello, se lever à l’Assemblée pour appuyer l’adoption de cette loi était particulièrement amer pour ses anciens compagnons de combat.

Avec ce choix, la CAQ fait une croix sur la totalité de l’électorat progressiste, qui aurait pu être tenté par la posture réformiste du parti, voire ses relents de nationalisme économique. Mais le vote d’une loi liberticide marquera davantage l’identité caquiste, dans la conjoncture nous conduisant à l’élection, que toute autre position politique prise ou à prendre.

Les virtuoses de Photoshop ne s’y sont pas trompés.

Laisser un commentaire

Au moins maintenant, on sait de quel côté la CAQ penche. Du côté , non pas du peuple , mais des multinationales. Elle se présente comme l’instrument de M paul desmarais, tout comme l’est présentement le parti libéral.
Quand au PQ, dans ce genre de problèmes,rappelez-vous des infirmières, c’est bonnet blanc , blanc bonnet avec les libéraux.
Une seule option pour les prochaines élections, Amir Kadir.
J’espère qu’un grand nombre va finir par comprendre.

Legault ne fait que régresser ainsi que sa caq, mais ce qui est excellent est que les votes caquistes ou créditistes n’iront pas à Charest.

Si ces néo créditistes avaient voté contre la loi matraque,Charest aurait fait des gains chez les créditistes ou caquistes…

Donc c’est excellent pour les progressistes.Mais pour Legault une catastrophe…

En pratique un parti d’opposition vote contre le gouvernement entre autres parce qu’il représente une alternance au pouvoir en place. La CAQ malgré qu’elle se révèle à droite est supposé se garder une gêne envers le gouvernement libéral.

D’autre part, F.Legault jadis péquiste hier n’a pas fait croire à une telle disposition si forte vers la droite. C’est vu et su maintenant sans l’ombre d’un doute.

Premières réactions et plus donc envers ce choix caquiste.

La réputation de parti de centre droit qu’aurait voulu établir Legault vole donc en éclats! Pour ce qu’il en restait.

Verdict sur la CAQ: l’ADQ a digéré, assimilé, incorporé la CAQ pour son propre service. Les Caire et Delteil ont mis F.Legault dans leurs souliers.
Ce qui fait que les transfuges péquistes que sont messieurs Rebello, Ratthé et Charette n’en sont que plus ridicules à cette heure par leurs attitudes.

Les politiciens de droite aussi lisent le blogue de JFL, avis aux intéressés et à leurs proches ou partisans, faites votre examen de conscience! Il n’est pas si sûr que le Québec est à ce point logé à droite bien au contraire! Jouer sur l’intégrité sociale du Québec est dangereuse pour la droite libérale et caquiste. La sauvagerie politique des partis ça existe.

Si la France a dit bye à Sarkozy, le Québec est capable aussi de congédier électoralement J.J.Charest et ses libéraux. Et si la CAQ n’est qu’une nouvelle version de l’ADQ et pire un clone du PLQ. Nous pouvons aussi nous passer du parti hybride à deux têtes qu’est la CAQ et etc..

Bravo pour la photoshop, c’est une caricature en photo.

Garnotte du Devoir en sera jaloux mais il pourrait en reprendre les droits à l’Actualité pour la reproduire dans les traits de son dessin.

Les miroirs sont si déformants. Hélas!

Vous avez bien raison M. Lisée. Mais cela amène une autre question qui me torture depuis quelque jour: pour qui vais-je voter aux prochaines élections? Le comportement du PLQ a été odieux. La CAQ, comme vous le dites, a décidé de s’y associer, malheureusement. Le PQ a continuellement fait preuve d’opportunisme durant cette crise, et Mme Marois a perdu beaucoup d’étoffe à mes yeux dans tout ça. Qui d’autre? Québec Solidaire? J’aime bien Amir, mais dans l’opposition, pas comme premier ministre. Option Nationale? Trop peu d’atomes crochus entre leur vision et la mienne.

C’est d’un déprimant…

Ça mon Lisée, on appelle ça du bipartisme ou si tu préfère un consensus.

La gauche aime ça les consensus pourtant.

Les services financiers voulaient se distancer de Jean Charest trop collé à l’image de la corruption. Aussi, les journaux furent mobilisés pour créer un nouveau parti libéral (frère siamois) qui n’aurait pas l’image de corruption dans le public. La CAQ c’est une tactique fédéraste pour diviser le vote. La CAQ n’est pas fédéraliste pour rien, elle a pour seul objet de diviser le vote pour empêcher le PQ de prendre le pouvoir.À date ses politiques sont régressives et de droite extrême.

Très amusant, monsieur Lisée. C’est la CAQ qui a obtenu du gouvernement le retrait de l’article 29 de la loi, que vous détestiez tant.

Et bien voilà: disparu, cet article, grâce à François Legault.

Votre hargne à son égard ressemble davantage à une vendetta personnelle.

Je n’en suis pas revenue de l’appui des caquistes, grands amateurs de « libârté », à cette loi qui s’attaque aux libertés fondamentales! La droite, qui se dit férue de liberté (vous-même, Monsieur Lisée, l’avez définie ainsi à TLMEP), vote contre les libertés individuelles!

En fait, pour quelle « libârté » est-elle? Celle du grand capital?

Mais où donc est le NPD qui était pourtant si fier de représenter les valeurs québécoises et surtout qui devrait être directement concerné par des enjeux sociaux comme les frais de scolarité et les libertés fondamentales.

Rien. Silence radio. ils se font tout petits en espérant qu’on ne remarque pas leur absence.

Faut pas s’attendre à ce qu’un partie federaliste représente vraiment les interets du Québec.
Le message qu’on peut comprendre ici c’est que le paysage politique du Canada supporte en majorité l’action du gouvernement Charest.
Encore une fois, le Canada montre sont manque d’interet pour le peuple Québecois.

« Les services financiers voulaient se distancer de Jean Charest trop collé à l’image de la corruption. Aussi, les journaux furent mobilisés pour créer un nouveau parti libéral

Le diagnostic est juste mais il ne s’agit pas seulement « des services financiers ».

La CAQ n’est pas un parti mais un bidule créé par le haut, qui n’a même pas le prétexte d’être, même dans les apparences, un résidu du Parti libéral historique (le PL).

L’expression « élites dirigeantes » me paraît plus approprié car il englobe les grands investisseurs et une bonne partie du personnel politique dirigeant qui appartient au même groupe social que ces grands investisseurs.

Les membres du personnel dirigeant font d’ailleurs le va et vient entre l’administration publique » et la direction des grandes entreprises privées et des banques. Il n’y a donc pas de frontières étanches entre le PL, une partie de la direction du PQ (voir l’itinéraire de Bouchard et de Boisclair au PQ) et la caste des investisseurs.

La méthode consiste donc à mettre à la tête de ces bidules qu’ils nomment baptisent des partis des individus dont les turpitudes ne sont pas encore connues du grand public. Au cas où, malgré tous les efforts de Péladeau, les gens finiraient par s’écoeurer.

Caquiste Premier a ainsi été choisi … pour nous faire du bien, si Charest se fait sortir.

Relisez La Presse, qui a fait apparaître Caquiste Premier comme la Vierge est apparu sur son Rocher.

Totalement inconnu du lectorat de la Presse, il a été littéralement fabriqué et paré de toutes les vertus par les commis des investisseurs qui écrivent chez Quebecor.

La promotion de Legault par les journaux et les médias rappelle de très près celle qui a été faite pour DSK en France.

Voir à ce sujet le film de Pierre Carles (DSK), le site ACRIMED et le documentaire Les Nouveaux chiens de garde (Balbastre) sur le leitmotiv médiatique.

Il est un sujet sur lequel les médias sont intransigeants et exercent une censure absolue : la critique de leur traitement de l’information.

C’est drôle, ça a plutôt eu l’effet contraire sur moi. Je me suis dit: « tient, enfin Legault commence à avoir de l’allure ».
Un-ex péquiste (de toujours) qui va soit voter Libéral ou CAQ aux prochaines élections (merci les étudiants).

Tous les députés qui ont appuyé l’adoption de cette loi folle devraient avoir honte. En particulier François Rebello qui atteint ici des sommets de cynisme et d’abjection. Comment cet homme fait-il pour se regarder dans le miroir?

Bonjour/bonsoir M. Lisée,

Il serait bien si vous mentionniez d’où proviennent les photos/montages que vous utilisez dans votre blog.

(l’auteur, un lien, un nom, juste un petit quelque chose pour identifier votre source)

Voyons donc, ceux qui sont surpris des tendances très à droite de la CAQ, n’aviez-vous pas remarqué qu’ils disaient précisément être «à droite économiquement», mais à gauche socialement? D’après vous, quelle tendance domine dans ce genre de parti? L’ADQ était de droite, la CAQ l’est aussi!

Charest travaille pour des intérêts néo-libéraux, et il est moins à droite que la CAQ. J’espère que personne ne votera pour eux, pas plus que pour le parti libéral, qui a pas mal toujours été constitué d’une bande de mafieux.

D’ailleurs, si aucune option ne vous convient, suffit de vous abstenir et d’aller contester dans la rue chaque décision que le gouvernement (peu importe quel qu’il soit) prend et qui ne vous plaît pas. Pratiquez l’auto-gestion. Créez des organismes communautaires. Pour les cas comme le Plan Nord, reste l’action directe.

M. Lysée,

Cette loi n’empeche personne à s’exprimer. De toute evidence, vous êtes libre à dire ou publier ce que vous voulez.

On vit à l’ère de l’Internet.

Cette loi interdit simplement la violence et l’intimidation de la foule.

Et la foule, ce n’est pas civilisé.

Pourtant, il y a eu CONSENSUS à l’Assemblée nationale non?

Et JFL aime ça les « consensus ».

Ça ne va pas Jean-François?

Ah…oui…j’oubliais. Le « consensus » majoritaire n’épouse pas vos opinions. Faut donc le dénoncer.

Il y a également eu « consensus » de l’autre côté de la Chambre où on a vu l’un des participants presqu’encourager le viol des lois et la désobéissance civile. Il s’en est fallu de peu. C’est ce camp qu’a choisi Lisée…

Pauline Marois, après avoir participé activement à la loi infâme spéciale forçant nos infirmières à retourner au travail il y a quelques années, loi qui a contribué au saccage de notre système de santé, et qui a effectué des tas de sparages sur les frais des universités (pour…contre…peut-être…oui…non…!), se pose maintenant en défenderesse inébranlable des casseurs.

On s’en souviendra.

@Anamorphique
Normal, le conflit actuel ne concerne pas au premier chef la politique fédérale et les partis fédéraux, NPD inclus.

Je suis d’accord avec Franck, le NPD est plus utile et pertinent ailleurs.

Depuis le début de son aventure Legault aurait pu ramasser une très grande partie de l’électorat. Malheureusement, il démontre avec ce geste qu’il n’est pas mieux que l’autre. Il faut se souvenir qu’il a déjà été ministre de l’éducation dans le temps et qu’il n’y a pas grand chose de bon qui était ressorti de cette époque. Lorsque Charest entrera parce que Legault aura diviser le vote, il ira se cacher.

Je suis un souverainiste (de toujours) qui ne votera jamais pour Francois Legault et la CAQ. Ce n’est pas la prise de position concernant le conflit étudiant qui va y changer quelque chose.

C’est une simple question de cohérence et de bon sens.

« On verra » comme Legault nous a souvent dit. Plusieurs se sont demandés s’il était de gauche ou de droite. La réponse est enfin venue, mais il fallait s’y attendre puisque la CAC est un pur produit de l’establishment capiteux au cas où Charest et les libéraux s’écraseraient. Bref, ce n’est pas de la gauche ou de la droite qu’il faut parler. Est-il un homme de tête ou de pieds ? Hier, lui et ses « Rebello » ont montré qu’ils réfléchissent avec leurs pieds. D’autres torpilleurs de paix sociale.

Belle photo qui en dit long concernant l’étroitesse d’esprit de certains. Avec la [email protected], à les entendre, j’ai la malheureuse impression de regarder un vieux film plate. Incapable d’écouter leur sempiternelle cassette, je quitte la salle avant la fin.

Avec les Libéraux, c’est un peu la même chose, mais pas pour les mêmes raisons. Avec eux, en effet, le discours se limite à dire ceci : combien ça coûte et combien ça va rapporter. Enfin, bref, ce n’est pas la culture d’une certaine façon aérée de voir qui les étouffent.

Le pire concernant les Libéraux dans tous ça, ils sont tellement imbus d’eux-mêmes, en particulier leur chef J.J. Charest, qu’ils cherchent à donner la fausse impression qu’ils sont au-dessus de leur affaire.

Je suis inquiet, très inquiet. J’aime mon pays en devenir, le Québec, j’aime notre peuple fier et résistant, mais je commence à avoir peur de nos dirigeants.
Si je n’étais pas si fier, j’affirmerais sans hésitation que je n’ai jamais eu aussi honte d’être Québécois!

Comme le parti de la corruption libéral fédéral est disparu probablement pour toujours ainsi disparaitra le parti libéral corrompu du Québec aux prochaines élections….

SONDAGE RÉCENT: Le peuple québécois derrière son Premier Ministre:

http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/conflit-etudiant/201205/18/01-4526881-sondage-en-faveur-de-la-ligne-dure.php

EXTRAIT:

Les répondants, à 66%, sont pour la décision du gouvernement de recourir à une loi spéciale, et 34% sont d’avis contraire. Les Québécois sont aussi, généralement, davantage d’accord avec le gouvernement qu’avec les étudiants. Quand on leur demande de choisir entre l’offre de Québec (hausse des droits de scolarité étalée sur sept ans) et celle des étudiants (le gel), 68% des répondants appuient le gouvernement et 32% seulement se rangent du côté des étudiants. On observe que 53% des gens de la région de Québec sont «totalement» d’accord avec la position de Québec. C’est bien plus que la moyenne québécoise de 44%.

À Montréal, seulement 37% des gens sont, sans nuance, dans le camp du gouvernement.

Fin de l’extrait.

Ça en dit long sur l’immense cratère qui sépare les J.-F.Lisée, les artisses, les gauchistes et les anarco-communistes casseurs du reste des Québécois!

Vous voulez revoir les caussurs dans les rues? Élisez le Parti québécois.

Voilà!

Les lettres PQ et QS sont désormais associées à hors la loi, désobéissance civile etc. Le PLQ et la CAQ doivent se fusinner pour détruire l’ultra gauche et le modèle québécois. Modèle qui ne fonctionne pas. Vous ne verrez jamais un prix Nobel canadien Français ni issus de l’immigration avec un tel modèle qui incite à la paresse intellectuelle.

Je pense qu’il faut s’attendre qu’à l’étranger on s’intéresse plus que jamais au Québec suite à l’adoption d’une loi aussi répressive.

Beaucoup de gens vont se demander ce qu’il peut bien se passer dans ce coin du monde pour qu’une telle loi aussi abjecte soit adoptée.

C’est alors le temps pour les souverainistes, et en particulier pour les journalistes qui sont sympathiques à la cause, de faire connaître le Québec et le Canada, de faire savoir au monde dans quel état on nous maintient ici depuis l’échec du référendum de 1980 et de leur faire savoir aussi ce que nos adversaires font pour nous empêcher de nous émanciper complètement d’Ottawa.

Il faudra que le plus de monde possible connaisse notre version des choses afin d’obtenir le plus d’appuis possible lorsque nous déclarerons notre indépendance.

Charest il n’en a plus pour longtemps. Le combat pour la souveraineté va reprendre bientôt une fois que nous serons débarrassés des Libéraux de Jean Charest et des caquiste du petit caporal Legault.

Monsieur Lisée pour quoi ne songez-vous pas à faire un tour du monde pour mieux nous faire connaître? Un tour des universités du monde par exemple.

Je suis persuadé que Legault a une alliance secrète avec John James Charest. Méfiez-vous de la CAQ aux élections!

Démocratie ? La rue ou le Parlement? Le camp des mononcles comprendrait 66% des Québécois(e)s qui appuieraient la loi spéciale, 67% seraient pour plus de sévérité, 65% jugeraient injustifée l’attitude des étudiants. Même si la marge d’erreur était de 10%, du jamais vu, ça ferait plus de 50%+1. Le chemin devient moins chaotique pour le Parti Libéral vers les prochaines élections. Il faut rappeler que les Canadien(ne)s, pour une question de moralité ont viré les Libéraux du pouvoir fédéral pour les remplacer par les fervents(e)s de la droite de l’aile droite du Parti Conservateur, belle victoire. Les carrés rouges portés par Madame Marois et les élus péquistes risquent fort de devenir un handicap très contrariant. Le ton redevenu acrimonieux et désagréable de la chef de l’opposition risquent également d’annuler la très forte remontée effectuée il y a quelques mois.

Moi, depuis que je vois Legault sur la scène politique, ce n’est pas Charest que reflète son image, mais un petit homme terrible à moustache, casquette militaire et bras levé pour le salut martial…

Je croyais jusqu’à maintenant être victime de mes préjugés, mais j’ai bien peur que mon intuition ne se révèle fondée à la lumière de ses prises de position d’extrême droite.

Une minorité d’étudiants est en grève. La demande des Associations est le gel des frais et possiblement la gratuité. De futurs professionnels qui refusent de payer et qui seront nos futurs bien nantis. Droit de manifester oui, droit d’interdire l’entrée des salles de cours, non. Des revendications corporatistes, tout avoir et rien payer. Ce sont eux qui devraient avoir honte.

bravo a la caq,on sait maintenant dans quel lit vous couchez,séparez vous le vote avec les libéraux et on prendra la balance,encore une fois ,MERCI

Vous cherchez a polariser le débat alors qu’il existe beaucoup plus de position entre les extrêmes et elles sont beaucoup plus valables.
Prétendre qu’il n’existe qu’une droite cest aussi dire qu’il n’y aurait qu’une gauche?
Si selon Monsieur Lisée il existe une gauche efficace ça n’est certainement pas la gratuité ni le gel. Il faut pour être efficace qu’il n’y ait pas de déficit. Comme avec les syndicats on stagne dans le statu quo, la résistance au changement est trop grande il faudrait pour devenir efficace que sa gauche s’éloingne des syndicats.
De la même manière oin fait ici la promotion de l’extrême droite en tenant le discours qu’il n’y a qu’un modèle de droite avec le pouvoir aux entreprises. Bel épouvantail mais il existe une droite responsable aussi. Les coopératives sont des entreprises privée qui profitent dabord a ceux qui en sont membres. Mais mais d’une manière obligatoire mais dans la culture les entreprises coops sont plus responsables. Ils opérent tout dabord sans déficits, en protégeant les l’environnement, la ressource(pour ne pas l’épuiser) mais aussi dans un esprit de développement régional et durable. Une droite responsable encourage le développement de programmes coops alternance travail-études. Les entreprises sont plus socio-responsable et contribuent ainsi au développement de la main d’oeuvre. Pourquoi les universités de culture canadienne anglophones sont-elles mieux financées, les sports et la culture dans les secteurs publics, primaire et secondaire? A cause de cette culture de droite socio-responsabl. A droite mais beaucoupplus près de la gauche.
On dit qu’ici au Québec on a plus d’avantages sociaux provinciaux, c’est vrai mais n’allez pas croire que les pauvres et les démunis vivent dans de moins bonnes conditions dans les provinces anglophones. Ce sont les entreprises et l’état qui participent financièrement a développer le communautaire. Il y a plus d’implication citoyenne. Et au lieu de laisser a l’état toutes les responsabilités social et de se saigner en impôts. Les citoyens s’impliquent plus. On le voie même dans les régions du Québec anglophones et les institutions anglophones il y a une plus grande contribution citoyennes responsable pour aider. Dailleurs les campagnes de financeement charitatifs collectent beaucoup plus d’argent dans les provinces anglophones cette culture de coopération et d’altruisme. C’est une droite qu’on refuse de reconnaitre au Québec. Il n’y a pas de parti politique qui fait la promotion du développement de la coopération citoyenne dans le développement du coopératisme de droite. Des entreprises économiquement viable et socialement responsable. Au lieu de sociétés d’états syndiquées vouées a la faillite puisqu’ils ne sont pas responsable face à la rentabilité. Des partenariats multiples fond de développement régional-coopérative de travailleur-cie le rôle du gouvernement est de facilité le financement et donner des organismes de soutient au développement d’organisation en donnant de la formation,des ressources techniques et fonds de développement. La Colombie-Britanique et l’ontarion sont en train de prendre ce virage et cest très payant socialement et fournira a terme une plus grande stabilité économique.

@ Nathalie #10

Non la Droite demeure logique à elle-même. Ce que JFL a dit à TLMEP c’est que pour la droite, la liberté personnelle l’emporte sur la collectivité alors que pour la gauche c’est la liberté du groupe. La loi 178 de Charest, par la répression de masse, a clairement pris le camp des “libârté” individuelles.

Donc, les Dretteux sont simplement content de dire que “Ma libârté à Moi, Moi, Moi est enfin restaurée, pis celle des autres, je m’en fous »

En fait tout ça, c’est une belle démonstration de ce qu’est vraiment la Droite au Québec: Des individualistes-égoïstes-égocentriques nombrilistes prônant les valeurs nostalgiques de la loi du Far-West.

Finalement èa ce titre, j’aime mieux qu’on me traite d’anarcho-gauchiste-communiste!!!

PS: En passant, faudra peut-être commencer à songer à la vraie raison de la démission de Mme Beauchamps. SE pourrait-il qu’elle n’était pas d’accord avec la commande de Charest pour cette loi matraque?

Mon cher François Rebello,
toi et ta grande culture, tu te rappelles de St-Rémi au baptême du roi Clovis?
Ce classique me donne le frisson :
» adore ce que tu as brûlé, brûle ce que tu as adoré . »
Mon vieux père répétait :
» ne renie pas tes convictions. «

… et ma vieille mère- qui voulait ajouter le mot de la fin:
» renier ses convictions, c’est se renier soi-même »
Elle n’avait pas fait son cours classique comme mon père mais elle avait les 2 pieds sur la terre des vaches.

@ bob
Je partage entièrement votre analyse sur la CAQ et cela depuis l’avènement de ce parti dans les « feuilles de choux » de PKP. C’est un parti appuyé par des « puissants » mais qui ont le tour de peinturer dans le coin la minute qu’ils ouvrent la bouche.
C’est un parti qui n’est absolument pas à l’écoute des québécois(ses). Ses bailleurs de fonds et ses représentants à l’Assemblée Nationale ne sont là que pour leur propre intérêts personnels qu’ils espèrent combler par la déconfiture totale du PLQ aux prochaines élections.
Ce sont des opportunistes, je dirais des hyènes, qui attendent de saisir le fruit de ce que les Libéraux tentent de briser et vendre à rabais depuis 10 ans; c’est à dire le Patrimoine de tout un peuple, notre Québec, nos richesses, nos travailleurs et depuis hier notre futur, les étudiants.
Est-ce possible que nous soyons si aveugles et que la concentration de la presse empêche tout un peuple de voir sa route?
Je ne vois pas encore rien de fondamental dans la position du PQ. Ça me désole…
Si des contrbuables sérieux pensent que notre peuple mérite mieux que ce que nous avons, vite une coalition de « grands(es) sages afin de faire le point et surtout éduquer les électeurs sur leurs droits et devoirs de citoyen.

Je me considère nationaliste, de tendance de centre droite (conservatrice) dans la ligné des Jacques Brassard, Joseph Facal, Christian fournier, Bock-Coté que j’ai découvert cette automne.

Je suis pour cette lois, elle n’est pas parfaites, mais la situation à Montréal est devenue instable.

Cette histoire nous montr que le PQ ressemble de plus en plus à Québec Solidaire, quelle tristesse, Legault à gagné mon vote pour la gestion de la crisse étudiante.

L’appuie de la CAQ à la loi 78 c’est le gros bon sens.Les rues de la ville de Montréal, les alentours de certains cégep et université c’est un bouchon permanent depuis trois mois. Votre opinion M.Lisée représente absolument pas la majorité, allez voir le sondage de La Presse de ce matin.À part des marginaux tout le monde est bien heureux. Partout dans le monde sauf à Montréal, tu peu pas bloquer les rues à toute heure du jour pour défendre TA liberté. Comme il est temps de changer de gouvernement, François Legault s’impose de lui-même que vous en déplaise comme aux éditorialistes du journal Le Devoir.Mme Marois ne passera pas le test de 35 jours de campagne électorale.

La CAC, c’est le summum de l’opportunisme en ce moment au Québec. Legault se fait du capital politique sur fond de crise sociale en misant sur la main de fer dans un gant de velours en amendant de 10 à 50 manifestants ???
Les mononcles sont à l’apogée de l’indécence, du cynisme et de l’incivilité. Pauvre Québec sans lendemain…
Levez-vous Jeunesse et allez voter !!!

C’eut été le refus d’appuyer l’ukase 78, qui aurait été étonnant de la part du C.A.Q!

Le sondage CROP est une fraude intellectuelle basée sur un échantillon non probabiliste de 800 personnes seulement. Méthodologie discutable ou plutôt résultat sur commande. Du foin pour les moutons…

D’ailleurs au moment où j’écris ceci la Presse l’a retiré de la une de son site Web, après que des professeurs de mathsd notamment se soient moqué de cette fraude même pas subtile. Éric Trottier (@etrottier) est même obligé de se défendre.

Mais 143 000 personnes ont signé la requête en nullité. Un peu plus représentatif que 800…

monsieur ou madame RESPECTACLE
Permettez-moi de douter de votre nom d’emprunt.
Dans une société comme celle dont nous avons eu, je vous invite à avoir encore un certain bon sens et autant de jugement. Vos propos sont franchement incendiaires. Je ne comprends pas.
Où vous êtes à la solde des ultra-conservateurs, des fourbes et exploiteurs, ou vous êtes tout simplement un relayeur (euse) irréfléchi (e) de propos insensés.
N’inporte qui, et ce n’est pas une question d’être de droite ou de gauche, qui réfléchit une seule seconde à la situation dans laquelle Charest et ses fieffés suiveux amènent le Québec ne peut que s’attrister devant la situation. Charest se paie la traite sur le dos des Québécois. Il est un tricheur. Un fossoyeur. Un torpilleur de paix sociale. Je ne peux comprendre comment vous pouvez, intelligemment, prêter foi aux méprises et manigances de ce gouvernement. Peut-être êtes-vous tout simplement à leur solde.
Quant à moi, rassurez-vous, je ne suis ni péquiste, ni Cadiriste. Je ne suis qu’un citoyen, de presque 70 ans, qui ne peut vraiment pas considérer que toutes les valeurs de cette société à laquelle nous appartenons soient bafouées. Pour de simples velléités electroralistes. Piteux constat.

J’aimerais bien que François Rebello explique son vote. En tant qu’ancien représentant de la FEUQ,ne devrait-il être au première ligne pour expliquer son geste ?

Aie!
Les mononcles, vous dites que les étudiants doivent faire leur part…ne vous inquiètez pas, avec le déficit que nous leur laisserons, nos jeunes ferons BEAUCOUP PLUS que leur part.

Alors que nous aurons vidé les caisses de retraite…ils payerons et prendrons peut-être la leur autour de 80 ans…tout en ayant renfloué la notre…

De plus, notre système de santé déborde et gruge tout ce que nous y avons mis…ce sont nos jeunes qui le financerons…

Avec l’ignoble loi 78, les mononcles étalent leur « grande solidarité » intergénérationnelle.

Voilà une attitude impardonnable et dégueulasse que le le mononcle en chef, pyromane de son état tente de nous faire croire que c’est pour leur bien et celui de tous les Québécois.

Un mononcle qui a honte et qui avec son groupe qui mange et pense mou… profite de tout en vidant la caisse.

« Avec ce choix, la CAQ fait une croix sur la totalité de l’électorat progressiste… »

Alors la CAQ n’en voulait pas de cet électorat, c’est l’ADQ qu’elle voulait. Les gens de l’ADQ se sont fait attacher une corde au cou et aux mains.

En fait quelqu’un voulait tirer les ficelles de l’ADQ et maintenant voilà c’est fait et sa fonctionne et juste avant les élection.

Le PQ est maintenant seul de son côté les deux autres étant des alliés avec pratiquement les mêmes patrons.

La relève du parti libéral est désormais assuré et ce même s’il disparaît. Charest peut se permettre de frapper fort de de se faire détester pendant le temps qu’il lui reste.

M.François Legault est devenu le chef de l’ ADQ
un parti marginal,orientation de droite dont la base principale se trouve dans la région de Québec et dans la région Chaudières-Appalaches et le programme de ce parti se résume : »on verra » !

Voici un autre exemple de votre mépris envers les Québecois M. Lisée. Traiter les lucides du Québec de mononcles.
C’est par contre assez malhabile puisqu’un oncle est quelqu’un de très important dans une famille, ne vous en déplaise. Tout comme les parents d’ailleurs. Malheureusement votre qualificatif pour me définir trahi votre mépris pour la famille et pour les parents. Vous me laisser l’impression que vous cherchez à briser le noyau familial pour pouvoir mieux prendre contrôle de la prochaine génération. C’est ça votre monde utopique M. Lisée? Moi, je suis un mononcle et j’aime mes neveux et nièces et je ne crois pas que vous réussirez à les monter contre moi, trouvez autre chose de plus respectueux!

Petit problème avec la loi 78 dite « répressive »: votre FIQ vient de la comparer à celle, marrainée par votre Pauline Marois, de l’infâme loi spéciale CONTRE NOS infirmières!

De l’eau dans le gaz Jean-François?

Seul des élections pourraient nous sortir de la crise. Pour l’instant c’est la crise du carré rouge. Lorsque la Commision Charbonau sourtira les histoires de corruptions de PLQ, les Québecois défonceront les portes du Parlement pour nous libérer des Liberaux. Entre J. Charest ou Tony Acurso comme PM, Acurso est surment plus honnaite.

Quand je pense qu’il sufisait de hausser la TVQ de deux points de pourcentage et augmenter la taxe provinciale sur l’essence de 5 cents et on aurait pu donner la gratuité universitaire et meme mieux payer nos chers professeurs. Monsieur Charest ne l’a pas fait, madame Marois le fera. Je pense que même Gabriel Nadeau Dubois serait d’accord. Mais je peux me tromper. Ce qui est certain c’est que toute la population serait si heureuse de tout donner à nos chers jeunes. Non, ils ne pensent pas qu’à eux, avoir toutes les édudes sans rien payer, voyons, ils sont altruistes. C’est à nous les travailleurs qu’ils pensent. Nous faire payer parce qu’ils sont dans leur droit. Droit à tout sans jamais payer le moindre sous, non, le moindre cinq cennes. Jeunes manifestants je vous aime.

Les plus populaires