Le mensonge conservateur au sujet de la politique du NPD en matière de lutte aux changements climatiques

Pour discréditer le NPD et son chef Thomas Mulcair, les conservateurs se sont lancés depuis le printemps dernier dans une opération de désinformation tous azimuts au sujet de la politique du NPD en faveur d’un système de plafonds et d’échanges d’émissions de gaz à effet de serre (GES).

Les troupes de Stephen Harper, alimentées par leur parti et l’équipe ministérielle, profitent de toutes les tribunes pour soutenir que le NPD veut imposer une taxe sur le carbone qui pourrait coûter 20 milliards aux Canadiens. Le premier ministre se fait lui-même le relais de ce mensonge aux Communes depuis la reprise des travaux parlementaires.

Les conservateurs confondent délibérément taxe sur le carbone et système de plafonds et d’échanges dans le seul but de nuire au NPD dans l’opinion publique. Ils savent pourtant que ce n’est pas la même chose puisque eux-mêmes proposaient un système de plafonds et d’échanges durant la campagne électorale de 2008.

Comme je l’explique ici, ils ne cherchent pas à lancer un débat sérieux sur la manière de réduire les émissions de GES. Fidèles à leur stratégie de la campagne permanente, c’est avec les prochaines élections en tête qu’ils entretiennent la confusion, confiants de pouvoir ainsi renforcer les préjugés à l’égard du NPD.

Thomas Mulcair a beau protesté, ce n’est pas prêt de cesser.

Laisser un commentaire

Le socialisme et les hausses de taxes, ça vient ensemble, ça n’existe pas l’un sans l’autre! Regardez Holland! Regardez le PQ!

Je crois donc que le PCC et le NPD parlent de la même chose, le NPD utilisant un vocabulaire plus positif, et le PCC un vocabulaire péjoratif.

Si elle ne partageait pas votre idéologie, vous pourriez accuser Marois de mentir lorqu’elle parle d’abolir la taxe-santé, puisqu’officiellement il s’agit d’une « contribution » santé….

Harper et son parti sont en train d’instituer une dictature à Ottawa avec la complicité tacite des médias anglophones qui ne voient que les torts dont les Québécois seraient affublés selon leur vision étriquée des choses de la vie.Vont-ils enfin se réveiller un jour et voir que le grand démon qu’il prétende chasser sur les terres du Québec est dans leur propre cour.

Dans le contexte actuel où le gouvernement québécois cherche du matin au soir de nouvelles façons de nous taxer, ça fait du bien de voir un gouvernerment (conservateur) qui se soucie des contribuables/consommateurs.