Le nouveau 20 $: exit l’art autochtone, place aux anciens combattants

La Banque du Canada annoncera en grande pompe, mercredi, la mise en circulation des nouveaux billets de 20 $, la coupure la plus utilisée au pays. Et ça risque de faire jaser.

Le billet de 20 $ sera maintenant en polymère, avec une portion transparente pour lutter plus efficacement contre la contrefaçon, comme les nouveaux billets de 100 $ et de 50 $ déjà en circulation.

Mais le gouvernement du Canada y ajoute une nouveauté de taille: l’image sur le billet ne sera plus la même.

Bien sûr, le gouvernement conserve la Reine…

Mais au verso, on enlève les deux images de sculpture autochtone (voir le billet de 20 $ actuel ci-bas), ainsi que la phrase qui les accompagne: «Nous connaîtrions-nous seulement un peu nous-mêmes, sans les arts?» — Gabrielle Roy (1909-1983).

Ancien billet de 20 $, actuellement en circulation.

On remplace donc ces images et cette référence à la culture par une illustration du Monument commémoratif du Canada à Vimy, en France, qui rend hommage aux soldats morts lors de la Première Guerre mondiale (1914-18).

D’ailleurs, le dévoilement des nouveaux billets se fera mercredi midi au Musée canadien de la guerre, à Ottawa.

La Banque du Canada étant visiblement pressée de diffuser l’information, elle a rendu les images du nouveau 20 $ disponibles sur son site internet.

Nouveau billet de 20 $, en circulation dès mercredi le 7 novembre

 

La Banque du Canada a même mis en ligne une vidéo explicative sur la sécurité des nouveaux billets, qui commence par les exploits des soldats canadiens sur la crête de Vimy. (voir ci-bas)

 

La décision de remplacer l’art autochtone des billets de 20 $ par une commémoration des anciens combattants risque de faire jaser parce qu’elle s’inscrit dans un courant particulièrement fort d’utilisation de nouveaux symboles par le gouvernement Harper. J’en parlais dans cet article paru en février dernier, «La face cachée du plan Harper», et dans cet entretien avec le premier ministre Stephen Harper.

C’est la deuxième fois en quelques mois que l’art autochtone est remplacé par un autre symbole dans les institutions canadiennes. Cet été, l’immense toile «Androgyny» de Norval Morrisseau, surnommé le «Picasso du Nord», qui ornait le mur principal de la salle de bal de Rideau Hall, la résidence du gouverneur général, a été remplacée par un grand portrait de la Reine Elizabeth II. (Article du Devoir sur le sujet.)

Disons toutefois que le nombre de Canadiens qui fréquentent la salle de bal de Rideau Hall est assez restreint, alors que le billet de 20 $ risque fort de se retrouver entre toutes les mains.

Laisser un commentaire

Si mes souvenirs sont bons il y avait un problème (un crime?) avec l’artiste qui avait fait la sculpture.

Au moment où le gouvernement péquiste se retrouve dans la politique de recul stratégique agaçante pour ses électeurs parce que minoritaire à part le dossier de l’intégrité qui devrait rassembler tous les partis au bout du compte.

Le gouvernement Harper majoritaire fait ce que bon lui semble là notamment où sur les symboles ce ne sont pas les néodémocrates et les libéraux qui reviendront sur la politique symbolique du chauvinisme monarchiste s’ils ou l’un des partis devait former le prochain gouvernement.

Avec le portrait de la reine rehaussée sur le nouveau vingt dollar, les Québécois dans l’indifférence ou l’indignation devront un peu s’interroger sur leur rapport au Canada.

La décision précédente de transformer le musée de la civilisation à Gatineau en musée du nationalisme canadien dans un Québec comprimé dans le grand tout canadien harpérien en dit déjà très long sur le manque de considération envers les francophones et envers les autochtones de la part du gouvernement conservateur monarchiste anglophile britannique.

En pleine époque de mondialisation et d’ouverture sur le monde avec ou sans guillemets. Sur le plan culturel, la découverte des civilisations et des pays descendants de ces civilisations a fait des musées de Gatineau et de Québec des havres de découvertes du monde dans une époque où les expositions universelles se font rares. Voilà qu’une magnifique exposition sur les Mayas qui a eu lieu à Gatineau n’a pas suscité grand intérêt chez S.Harper qui a en pris au moins connaissance et qui pendant la fin de cette exposition a cru bon de nous informer que le Musée de l’histoire prendrait forme à Gatineau. Une histoire qui ne sera pas celle du Québec pas plus qu’elle ne sera plus vraiment celle de l’ouverture au monde.

Et dans cette histoire c’est encore la région québécoise de l’Outaouais qui est colonisée par Ottawa. Qu’en pense Justin Trudeau, d’accord sur le fond avec Harper? Possible.

Le Bloc québécois devra tenter lui de se faire entendre davantage ce n’est pas le PQ seulement qui lui permettra de survivre à Ottawa.

M. Harper est machiavélique, quel politicien va oser trop critiquer l’image qui représentent des soldats qui ont risqué et mème donné leurs vies pour LA liberté des Canadiens ?

Pour M. Harper : Vive la Reine, vive l’Angleterre, vive les Anglais, vive les Juifs, vive la religion, vive la pollution vive la guerre, vive les riches, vive la droite et le fric !

C’est franchement laid, et typiquement Harper. L’art autochtone est beaucoup plus beau. J’ai honte d’être canadien.

Une excellente occasion, cette sortie du nouveau billet de 20 $, pour demander à Ottawa un droit d’imprimer, pour le Québec, nos propres billets, comme en Irlande du Nord et en Écosse, ou de placer sur les billets de banque canadiens, qui sont livrés au Québec, autre chose que la Reine et les soldats canadiens de la guerre de 14/18.

Nous avons plein de symboles ou de grands Québécois qui pourraient y figurer. Sir Wilfrid Laurier y est déjà sur nos billets de 5 $, ce qui est déjà ça de pris mais ce sont les billets de 20 $ qui sont les plus utilisés au Québec.

Faudrait, au moins, faire des pressions pour nous soulager de la reine sur tous nos pièces de monnaie et nos billets de banque…tous.

Morale de l’histoire : quand les gens se désintéressent de la politique (comme ça semble être le cas actuellement, l’abstentionnisme atteignant des sommets lors des élections), ils sont ensuite dirigés par des gens pires qu’eux-mêmes.

Quelle tristesse que le Canada exploite la mort de plusieurs milliers de Canadiens à Vimy pour faire la promotion de son image. Le gouvernement canadien aurait-il développé une culture de croc-morts propagandistes ?

«L’erreur ne devient pas vérité parce qu’elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit.»
[Gandhi]

L’artiste, Bill Reid, partipé dans de blocages de routes pour lutter contre les destructions des forets. Il est décédé 1998 da la maladie Parkinson. A vous de trouvé « le crime »

Sans entrer dans les détails d’une décision politique, il n’en demeure pas moins que :
– C’est à la fin de cette guerre, avec la signature du Traité de Versailles, que le Canada a commencé à obtenir une représentation distincte du Royaume Uni
– Combien de jeunes (et moins jeunes) sont encore capable de donner les dates de début, de fin et les raisons qui ont mené à cette guerre ?
– 60 000 canadiens sont morts durant la 1ère guerre mondiale (approximativement)
Est-ce que ces gens-là (qu’ils aient survécu ou non) ne méritent pas un peu qu’on se souvienne d’eux, plutôt que d’une statue autochtone ? Sommes-nous donc si ingrats ?

Loin de moi de vouloir parler de conspiration mais comment ne pas se dire que la guerre approche quand on voit comment on met l’accent sur le patriotisme.
Il manque juste un : Faites votre effort de guerre et achetez des bons du tresor!

Non mais plus serieusement, ca ressemble a la réthorique querrierre servi durant les deux WW.

Et je crois que si romney est elu, avec israel qui se dit prete a attaqué l’iran, cela n’augure rien de bon pour les americains et le reste du monde.

Le probleme c’est que la guerre evolue forcement avec la technologie et vice-versa. Si on a pu chasser a la carabine c’est car d’abord on a fait les fusil pour tuer d’autres hommes.
Si on faisaient des guerres de tranchés avec des epées ou en 2012 ca serait un echec sur toute la ligne.
En 2012 on parle d’avion, de bateaux, sous-marins, char d’assaut… et d’internet.
Imaginez si le 9/11 ils avaient planté un avion dans le barrage hoover? Ou une centrale electrique majeure?
Regardez le drame qui commence a se jouer avec sandy et le temps froid, et si les structures etaient gravement endommagés au lieu de fil coupé?

Je m’en fous pas mal. J’ai l’impression qu’on me parle des symboles d’un pays étranger. Même commentaire pour le coquelicot.
.
Sur mes billets de banque, on retrouverait Lévesque, Honoré Mercier, Gaétan Boucher, etc.

@jean

Beaucoup de ces Canadiens étaient en fait des Britanniques

http://www.museedelaguerre.ca/education/ressources-pedagogiques-en-ligne/depeches/le-recrutement-au-canada-francais-durant-la-premiere-guerre-mondiale/

Plus des deux tiers des volontaires partis en octobre 1914 sont nés dans les Îles britanniques. La plupart d’entre eux se sont installés au Canada durant les 15 années d’immigration massive d’avant la Grande Guerre. L’attachement à la mère-patrie dont ils font montre est moins évident chez les Canadiens qui sont nés au pays, surtout parmi les Canadiens français dont environ 1 000 seulement se trouvent dans le premier contingent. En 1914, 10 pour cent de la population canadienne est née en Grande-Bretagne. Or, au moment de l’armistice de 1918, près de 50 pour cent des Canadiens ayant servi depuis 1914 sont issus des Îles britanniques. Ces statistiques indiquent clairement que le volontariat des natifs du Canada n’a jamais été à la hauteur de leur proportion démographique.

Quelle tristesse que la gloire des pays doive se construire sur la guerre et toutes ses horreurs !

Quand allons-nous glorifier la paix ?

«Tolérance : c’est quand on connaît des cons et qu’on ne dit pas les noms.»
[Pierre Doris]

C’est quoi cette image? On dirait un gars avec sa blouse longue (overall) remontée par-dessus la tête et la même chose du côté de la reine…. À mourir de rire!

M.harper, parle juste de la guerre et de la reine. Est-ce qu’il va partir en guerre contre la reine!!!! lol Méchant beau rêve.

@Jean ++

@(Denis Drouin :
novembre 6, 2012 à 11:19
Quelle tristesse que le Canada exploite la mort de plusieurs milliers de Canadiens à Vimy pour faire la promotion de son image.)…

Qu’il est déplorable de lire a ce point des commentaire haineux envers ceux qui ce sont sacrifier pour faire en sorte que vous puissez tous vivre de la Sorte dans ce pays beaucoup plus libre aujourdhui qu’il l’étais auparavant.
Comment peut ont dire que la mort des c’est gens sert a faire la promotion de l’image du gouvernement.
Jamais je n’ai eu autant honte de defendre mon peuple ma patri et mon pays qui est sans aucun doute aucunement reconnaissans de notre sacrifice nous hommes et femmes membre de FC.
Honte a ceux qui commente des commentaire de la sorte a 5 jours du jours du souvenir….Peut etre certain d’entre vous devrais tourner leurs langues 7 fois avans de parler ou d’écrire et réflechir a tout ceux qui sont mort !
Je ne donne que ma simple opinion faite de mais 24 années de vie et 3 ans de service militaire a ce jours !

@ Jonathan B. # 17

Votre colère est manifeste. Mais puis-je vous faire remarquer que mes remarques ne visaient pas les soldats. Ce que j’affirme c’est qu’il est déplorable que Harper et son gouvernement utilisent ceux qui se sont sacrifiés au combat pour faire la promotion de LEUR vision nationale.

De plus, êtes-vous capable de m’affirmer, sur votre honneur, que les décisions de faire participer les soldats canadiens à des activités guerrières où ils sont aujourd’hui déployés s’appuient uniquement sur la nécessité et non sur la politique.

Que vous soyez offusqués ou non de mes commentaires ne change rien à la réalité d’aujourd’hui : nous sommes très nombreux à nous demander si nos soldats morts au combat à l’étranger ces dernières années, sont morts pour la sécurité du pays ou pour la politique du gouvernement.

Croyez-vous que le prix Nobel de la paix de 1957, Lester B. Pearson applaudirait à la politique guerrière de Harper ?

«Au lieu de mettre en joue quelque vague ennemi, mieux vaut attendre un peu qu’on le change en ami.»
[Georges Brassens]

euhhhhhh yark quel billet affreux on voit 3 fois la face de la reine je sacre totalement de elle !! elle est deja pas respecter dans son pays pourquoi faut la tolerer sur nos billet et plus sa va plus elle est affreuse jespere quon va se separer de se pays de cave et quon cree de nouveau billet plus bo et artistique vu le quebec a bcp de richesse sur se cote la

Je croyais que depuis que notre petit cobotin premier ministre, Pierre-Elliot Trudeau, en 1982 avait rapatrié la constitution, sans l’accord du Québec, Nous étions indépendant. Alors, que fait cette face de reine sur nos billets de banque? Et, pourquoi ne pas valoriser l’art et la culture sur nos billets? Harper est vraiment acro à la guerre.

C’est laid. Et la reine… c’est quoi le problème d’Harper? Nous sommes au Canada, pas en grande Bretagne. Même les Britanniques ne l’idolâtrent pas autant! J’en arrive a penser qu’Harper fantasme sur elle. Désolé Elisabeth, ce n’est pas de votre faute.

L’idéologie de Harper s’imprime partout quoi,même dans un domaine qui devrait rester aux mains des artisans de la monnaie royale.Faible réaction des médias comme d’habitude quand il s’agit de Harper qui fait peur aux timorés.

M. Lapointe, les médias ont peur de heurter les militaires canadiens en protestant contre ce nouveau 20 $ assez laid merci. Ils sont si sensibles., même ceux qui sont revenus du Viet-Nam, après plusieurs massacres américains chez les civils innocents.

On voit encore le racisme transpirer dans un commentaire comme celui qui traite Bill Reid de criminel. C’est justement aussi le colonialisme du gouvernement Harper qui insulte encore une fois les peuples autochtones du Canada. Ben oui, c’est une statue, tout comme les 2 colonnes de Vimy sont un monument. En fait c’est une sculpture qu’a faite Bill Reid, une sculpture qui décrit le mythe de la création selon la nation Haida. Elle se trouve à l’ambassade du Canada à Washington et une copie à l’aéroport de Vancouver. Bill Reid est un des artistes autochtones parmi les plus fameux et les plus talentueux de tous les temps et d’ailleurs son épouse, francophone, vit à Haida Gwaii (CB) pour prendre soin de son oeuvre.

Le gouvernement Harper aurait pu choisir une autre dénomination, comme le 50 ou le 100$ pour honorer les anciens combattants mais non, il a choisi de dégommer un symbole représentant les premiers peuples de ce pays. De plus, on oublie aussi un peu trop facilement que bien des autochtones ont combattu dans l’armée canadienne pendant les guerres auxquelles a participé le Canada mais, encore ici, on préfère oblitérer dans ce pays tout ce qui rappelle l’existence de ces premiers peuples – on préfère les ignorer et les reléguer aux oubliettes de l’histoire.

Le mépris colonial des conservateurs du PM Harper a assez duré!

M. Alec Castonguay

Je considère qu’en lisant votre billet vous vous faite avoir par la pub du canadian gorvernamant offe Hard de peur ultra conservative réformiste.

En fait ce n’est pas ce monument de la première guerre, que probablement très peu de Canadiens connaissent, qui est en évidence mais trois fois la face de la reine de l’Angleterre qui est bien plus évidente.

Trois fois son portrait! C’est à se demander si ce n’est pas un manque de respect pour Élisabeth II.

@ Jonathan B

Mon commentaire m’amène à traiter ce que vous avez écrit de la même manière que vous traitez les autres intervenants.

On vous a bien dompté et bien dressé dans le royal army off du Canadian Dominion (dominé) de Hard peur. De plus je constate que l’armée est pas un endroit pour s’instruire en histoire.

Une grande partie des soldats québécois ont été forcés d’aller à cette guerre, la première. Quelques Québécois ont même été descendus au Québec et plusieurs emprisonnés pour faire peur aux autres qui ne voulaient pas aller à cette guerre qui n’était pas celle du Canada mais celle de l’Angleterre.

Quand vous nous dites « …qui ce sont sacrifier pour faire en sorte que vous puissez tous vivre de la Sorte dans ce pays beaucoup plus libre aujourdhui qu’il l’étais auparavant.” C’est FAUX complètement faux. Les gens étaient aussi libre qu’aujourd’hui. De plus l’indépendance du Canada c’est faite le 11 décembre 1931 et n’a rien à voir avec cette guerre.

« Jamais je n’ai eu autant honte de defendre mon peuple ma patri et mon pays qui est sans aucun doute aucunement reconnaissans de notre sacrifice…”

À bon, à 24 ans, vous avez défendu le Canada, vous nous avez défendu, mais comment? En Afghanistan, pour que les petites fille aillent à l’école? C’est très menaçant pour le Canada les petites filles de l’Afghanistan qui ne vont pas à l’école. Sa vaut la peine de tuer une partie du peuple afghan pour sauver le Canada. Et vous cherchez de la reconnaissance pour l’armée royale canadienne.

« Peut etre certain d’entre vous devrais tourner leurs langues 7 fois avans de parler ou d’écrire et réflechir a tout ceux qui sont mort !”

Ici il n’y a pas de manque de respect pour ceux dont la vie a été sacrifiée pour des raisons plutôt politiques. C’est plutôt vous qui devriez vous instruire sur le sujet. De plus je constate que dans l’armée canadienne, ce n’est pas une place pour apprendre le Français.

C’est soit de la propagande pro canadienne ou de la simple ignorance.

Le portrait de NOTRE Reine est présent et respecté? Parfait.

Moi, ça me satisfait.

Et en plus, on a droit à une commémoration de la bataille de la crête de Vimy où nos soldats nationaux, Canadiens et Québécois bataillant la main dans la main, ont arraché une victoire à nos ennemis communs pour sauver la France et la démocratie.

Comment peut-on êttre contre ça?

@ Gilles Bousquet (# 5):

Ah…la « piasse à Lévesque ». Le mythe a la vie dure à ce que je vois.

Souvenez-vous lors du dernier référendum, votre Parizeau a dû promettre de garder la monnaie Canadienne (et le passeport Canadien…entre autre!) pour espérer le gagner.

Imaginez s’il avait imposé la « piasse à Lévesque » au peuple québécois. La défaite se serait transformée en totale déroute.

@ Denis Drouin (# 13):

Vous en connaissez beaucoup des pays, vous, qui ont réussi à éviter toute forme de conflit dans leur existence?

C’est ce que je pensais…

La commomération des victoires nationales soude l’esprit de corps du pays et propage la fierté nationale.

Au Québec séparatiste, on a toutefois une nette tendance à célébrer les DÉFAITES! Comme ça, on peut passer pour des victimes innocentes, d’où la propension de nos profs d’histoire à vouloir la réécrire pour qu’elle épouse le moule nationaliste qu’ils veulent imposer aux jeunes Québécois et ce, au détriment de la VÉRITÉ.

@ François 1

« Le portrait de NOTRE Reine est présent et respecté? Parfait.
Moi, ça me satisfait. »

Je présume que vous parlez du Canada.

Parlez-vous de votre Harper ou de votre reine du foyer?

Il n’y en a pas d’autres.

@ François 1

« Ah…la “piasse à Lévesque”. Le mythe a la vie dure à ce que je vois. »

C’est vrai que ce mythe à la vie dure pour quelques uns.

Mais vous remarquerez qu’il n’y a que vous et quelques rares vieux fédéralistes qui en parlent.

Bof ! Je me console, en laissant mes billets de 20$ avec le visage de sa gracieuse Majesté dans mon portefeuille, qui la plupart du temps, se situe plus près de mon cul que de mon coeur. 😉

@ Youlle (# 30 & # 31):

Vous sentez votre identitée personnelle profondément fragilisée par le fait qu’un symbole, qui fait partie intégrante de NOTRE histoire soit dit en passant, apparaisse sur NOTRE monnaie nationale?

C’est VOTRE problème. Pas celui des autres Québécois.

Ça fait longtemps que le reste de la province est sortie des Plaines d’Abraham.

Allez…venez nous rejoindre dans le XXIe siècle. Vous verrez…c’est fascinant.

François 1 fait semblant de ne rien comprendre. C’est à se demander s’il en est capable… 😉 Les guerres de 14-18 et 39-45, on s’entend nécessitaient la présence des alliés comme on les définit encore aujourd’hui.

Mais depuis quelques années les conflits dans lesquels se sont impliqués les forces armées canadiennes ne menaçaient aucunement l’intégrité du Canada. Si le gouvernement canadien a décidé d’y participer c’est pour une autre raison. Et cette raison est essentiellement politique.

Alors, je n’accepte pas le raccourci malveillant de François 1 quant aux conflits que peuvent connaître les États.

Pour ce qui est de l’enseignement de l’Histoire, ce sont les fédéralistes qui veulent gommer des pans complets de notre histoire. Et la raison est fort simple. C’est que quand l’historien rapporte TOUS les faits historiques, le citoyen, l’étudiant, jeune ou adulte, est alors en mesure d’évaluer lui-même les faits et de se faire une idée par lui-même. Et curieusement l’idée souverainiste émerge souvent de l’étude des faits historiques non censurés par des fédéralistes.

Même si je suis souverainiste je n’ai aucune raison, contrairement à François 1 et à la plupart des fédéralistes, de garder caché quelque fait historique que ce soit.

François 1, on le voit est allergique aux faits historiques comme de très nombreux fédéralistes. Ça explique sans doute qu’il soit un fédéraliste allergique à tout ce qui n’est pas fédéraliste.

«Le bruit de la vérité les épouvante comme la crécelle d’un lépreux.»
[Henry de Montherlant]

Tout cela fait partie du complot Harper et me désole davantage. Décu que les Québécois ne se lèvent plus pour sortir cette bande de crétins d’Ottawa.

@ François 1

Au risque de me répéter.

“Le portrait de NOTRE Reine… »

Et puis là, ce n’est plus la reine, mais « un symbole,… de NOTRE histoire… » « …NOTRE monnaie nationale… »

À l’approche des fêtes vous voulez nous passer un sapin, mais j’ai les moyens de m’en payer des bien plus beau.

« C’est VOTRE problème. Pas celui des autres Québécois. »

C’est de la projection. Votre reine c’est votre problème François 1. Pas celui des autres québécois. Les seules reines du Canada c’est votre reine Hardpeur, votre reine au foyer, et j’oubliais, la reine du carnaval.

C’est contemporain le carnaval, mais avec vos histoire de reine d’Angleterre du Canada, c’est vous qui n’êtes pas encore arrivé au XXIè siècle. Vous êtes 81 ans en arrière minimum.

On sait tous que les conservateurs sont moins instruits que les autres et c’est prouvé depuis longtemps comme on a pu le voir aux USA dernièrement pour les élections.

@Pierre

Maccleans (le même magazine qui a dit que le Québec était la province la plus corrompue au Canada) a accusé Bill Read d’avoir volé le travail de ses assistants.

Quant à son identité autochtone, on repassera. Il est né d’un père américain blanc et il a grandi dans le bitume de Victoria

@http://www.cbc.ca/news/canada/story/1999/10/12/reid991012.html

Supporters of Bill Reid are outraged by a new magazine article critical of the late Haida artist. The writers suggest Reid used his charm to cheat assistants of proper credit for their work.

@ Youlle (# 36) & @ Denis Drouin (# 34):

http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/lysiane-gagnon/201211/14/01-4593914-le-camp-du-refus.php

Allez lire ceci qui date d’hier:

Extrait:

« L’élection du PQ a-t-elle redonné de l’élan à la souveraineté? Pas du tout. Au contraire, les trois quarts des Québécois sont très fiers de leur identité canadienne, et s’il y avait un référendum ces jours-ci, le résultat ressemblerait à celui de 1980: il y aurait 61% de Non, voire plus, si l’on tient pour acquis que les 7% qui «ne savent pas» auraient tendance à se ranger dans le camp du refus.

Au contraire, pensent 83% des Québécois, «l’appartenance au Canada constitue un avantage pour le Québec dans le climat actuel d’incertitude économique mondiale». »

Fin de l’extrait.

Ça fesse hein?

Voulez-vous aborder un auttre sujet car celui-ci est…clos!