Le rapport de force d’Obama vs les Républicains, en image

Obama est celui que est assis.
Obama est celui que est assis.
Laisser un commentaire

Bonsoir,
Ayant voté libéral et quelques fois Nouveau Parti Démocratique depuis les années 1960 aux élections fédérales, il est bien évident que mes affinités politiques étaient du côté des démocrates américains et de Monsieur Barack Obama. Les libéraux fédéraux et les Démocrates américain s’entendaient comme larrons en foire tandis que les Conservateurs et les nationalistes québécois penchaient fortement du côté Républicain, ce qui amena le libre échange au grand dam des libéraux, du NPD et des Démocrates américains. Avec une immense pointe de scepticisme, je craignais malgré tout l’élection de Monsieur Barack Obama le 4 de Novembre 2008. Car les attentes étaient tellement démesurées de la part des progressistes américains qu’avec le jeu des contre pouvoirs, Monsieur Barack Obama ne pouvait que les décevoir et de braquer la droite et l’extrême-droite américaine contre tout changement notable. Business as usual! Car le ressac de 2012 sera terrible et le risque est flagrant de revoir les Républicains revenir au pouvoir avec une majorité écrasante où l’extrême-droite aura les coudées franches avec une économie terrassée qui n’a pu se relever…. Tout à fait dur de spéculer sur le devenir des États Unis après 2012….. Au plaisir, John Bull.

L’ours derrière représente le 0,03 de 1% qui accumule 20% de toutes la richesse produite aux États Unis.

Voilà ce qui arrive quant on accepte de faire massivement financer sa campagne électorale par les banquiers de Wall Street…

Il faut ensuite trouver un moyen « original » de rembourser.

En passant, il serait bon de souligner que les démocrates contrôlent toujours le sénat et la chambres des représentants. Le nouveau congrès sera assermenté uniquement à la fin janvier 2011.

P.-S. Il est ironique de constater que les démocrates, qui ont tant plaider pour plus de bipartisme sont les premiers à dénoncer les compromis fait par Obama.

@John Bull

Je trouve remarquable que votre commentaire sur la politique américaine ne soit pas empreint d’insultes et de sarcasmes comme vous le faites toujours quand vous commentez la politique québécoise. Je ne vous reconnais pas.

Obama n’est pas le ‘progressiste’ que vous pensez qu’il est. Cet homme est une marionnette du Pentagon et de Wall Street. En réalité Obama est EXACTEMENT comme Bush. Aucune différence. Guantanamo est toujours ouvert. Le Patriot Act et le Homeland Security deux chose clairement d’inspiration Nazi, est toujours en vie. Les TSA agressent sexuellement les passagers à l’aéroport et irradient les gens aux rayons X. Les budgets de guerre, de tortures et d’assasinat de la CIA et du Pentagon sont en explosions. Monsieur Lisée comme tous les journalistes du Québec, vous faite très mal votre boulot pour vraiment décrire ce qu’est Obama. Obama = Bush. Rien n’est changé. C’est même pire que sous Bush parce que sous Bush on savait clairement à qui on avait affaire.

Les plus populaires