Le son de 15h15: Le coût de pub des jeux de Vancouver ? Inestimable !

Généralement, une station de sport d’hiver qui reçoit les Jeux Olympiques obtient, pour au moins une génération, la réputation souhaitée: les skieurs du monde entier savent que votre destination est sûre, de haut calibre, qui vaut le détour. Aucune campagne de publicité, aucun budget de relations publiques, ne peut en faire autant.

Mais lorsque la presse mondiale est réunie chez vous en plein février et qu’elle répète tout les jours à ses lecteurs et auditeurs qu’il pleut, que la neige n’y est pas, que le climat est incertain, rien n’est pire pour la réputation de votre destination. Rien ? En fait si. Il y a toujours pire. Pire que la mauvaise réputation: le ridicule. Les humoristes, membres d’une race qui ne respecte rien ni personne, s’astreignent à faire en sorte que personne n’oublie le coup de chaud de Vancouver. On a entendu David Letterman, aux USA, se moquer de Vancouver. C’est pire chez les Français qui, simultanément, subissent chez eux une vague de froid.

Un de mes petits plaisirs dans la vie est l’écoute de la Revue de presque, de l’imitateur Nicolas Canteloup, sur Europe 1. Depuis 10 jours, il a Vancouver dans sa moulinette.  Dans les extraits que je vous signale, il prend la voix de trois commentateurs sportifs français connus qui ont eu la malchance d’être envoyés à Vancouver avant les jeux.


Ici, portez le curseur à 5’03 » (Ce n’est que de l’audio)



Vous voulez la suite ? Allez ici à 5’49 ».


Encore ? Ici à 3’40 »


Pas rassasié ? Ici à 7’55 »



Il y en a encore, mais je pense que vous avez compris le principe…

Laisser un commentaire

Puisque et on le rappelle, les officiers des Jeux Olympiques sont reçus chaque fois que l’on doit choisir un site, un pays une ville, par les intéressés et qu’il apparaît évident que les cadeaux sont acceptés encore, on devrait regarder sérieusement pour les prochains jeux olympiques d’hiver à Dubaï.
Ils font du ski intérieur là-bas alors pourquoi pas.

On se croirait aux radios débiles québécoises où les improvisations faciles font délirer les groupies en studio avec l’espoir qu’il y aura effet d’entraînement chez les auditeurs.

Pé ni ble.

Le genre de critiques débiles à l’endroit de la météo est un combat perdu d’avance contre les éléments qui sont le lot des sports d’hiver.

La météo de Vancouver ou de Calgary avec le Chinook n’est une surprise pour personne, sauf pour certains critiques à l’esprit chauvin apparemment. On ne s’attendait pas à contrôler la météo tout de même !

Au Québec on a un as du ski de fond qui range ses skis dès que le mercure passe au dessus de zéro : trop difficile de trouver le bon fart ! Et il n’apprend pas, depuis des années qu’il fait les conditions de ski, toujours le même charabia. Alors qu’il existe un fart pour toutes les conditions de neige, même avec l’eau qui affleure parfois sur les surfaces planes sous le chaud soleil printanier et où il fait très bon skier.

Alors non ! Ni les français, encore moins le britanniques qui en ont remis plusieurs couches ou les américains ne savent de quoi ils parlent.

Lorsque l’on souhaite éviter les affres de la météo on joue au bowling sur le Wii devant l’écran, bien au chaud.

Et on prend des kilos au tour de taille, faute de kilos d’or.

Question à ne pas laisser sur la glace : Goldberg et l’Ex Sous-ministre de l’Éducation, des loisirs et des sports qui se sont doublement pîqués avec leurs propos homophobes (aussitôt dénoncés par les groupes de défence des homosexuels), au sujet d’un patineur artistique qu’ils évaluaient trop androgyne pour ne pas être suspect de transsexualité.

Ils se sont excusés ce matin sur les mêmes ondes où ils avaient commis leur bourde éthique. De la part de Goldberg, la chose surprend puisqu’il a toujours fait preuve de professionnalisme jusqu’ici. Mais une erreur est toujours possible lorsque dans le feu de l’action d’un commentaire où on répond à une suggestion d’un confrère.

Mais le confrère en question occupait un poste d’autorité au Gouvernement du Québec définissant l’avenir du sport et des sportifs ! Voilà une faute qui devrait l’écarter à tout jamais du domaine pour incompétence grave.

Comme quoi le mercure grimpe à des hauteurs parfois !

Comme quoi le ridicule qui coûte des milliards ne tue pas.
«Quand je dois 10 000 dollars à mon banquier, je dors mal. Quand je dois 10 millions, c’est lui ne dort pas.» Assaisonnez le principe pour les JO, c’est semblable … 😉

@ Aux Canadians

En réalité vous avez dépensé des milliards ($$$)pour faire rire de vous à la grandeur de la planète. Ça vous apprendra à vous prendre moins au sérieux .

Bonjour M. Lisée

J’écoute moi aussi Nicolas Canteloup à tous les jours sur Europe 1. Il est « assez bon ».

Toutefois je préfère de loin les textes et les qualités d’imitateurs supérieures de Laurent Gerra sur RTL, présent lui aussi à tous les jours de semaine.

http://www.rtl.fr/emission/838897/laurent-gerra.html

Puis toujours sur RTL, j’écoute

Alain Duhamel
http://www.rtl.fr/filtre/tags/1/RTL%20info+Le%20Fait%20politique

Jean-Michel Apathie
http://www.rtl.fr/filtre/tags/1/RTL%20info+chroniques+L%27invit%C3%A9%20de%20RTL

Eric Zemmour ( un peu acide )
http://www.rtl.fr/filtre/tags/1/RTL%20info+chroniques+Z%20comme%20Zemmour

Croyez moi, ca « aiguise la réflexion » et question qualité du francais, c’est impeccable.

Et à la chaine télévisée Canal Plus n’oubliez pas
« Le Grand Journal » de Michel Denisot.

http://www.canalplus.fr/pid3349.html

Que voulez vous, je suit la politique francaise comme d’autres suivent le Hockey de la NLH !!!

Double nationalité oblige.
Chacun ses passions.

Guy LeVasseur
Rimouski

On rit de Vancouver pour son temps chaud? J’ai hâte de voir ce que ce sera pour Sotchi, ou il pousse des palmiers en ville!!! Oui oui, des palmiers!!!

Comme si la Russie n’était pas assez grande et assez hivernale, le CIO a permis que les jeux d’hiver de 2014 se tiennent dans l’une des villes les plus chaudes de Russie! Durant l’ère soviétique elle faisait figure de station balnéaire pour les dirigeants du pays! Regardez sur wikipédia et vous verrez que la moyenne des températures en janvier et février est de 3 et 4 degrés…

Le CIO est tombé sur la tête et n’aime tout simplement pas se les geler à ce que je peux voir….