L’économie, les baisses d’impôts et le niqab: le débat en 16 points

Hein? Harper vient-il de promettre des baisses d’impôts pour encourager les gens à mourir?

PolitiqueMoment cathartique de toute élection, le débat des chefs est l’occasion pour ceux qui n’ont pas suivi la campagne jusqu’à maintenant de découvrir quelles sont les lignes de presse préparées par l’équipe de communications des différents chefs sur les grands sujets.

Si vous l’avez manqué, ou si vous l’avez écouté mais que votre attention en a profité pour aller faire autre chose, voici un petit résumé en 16 points.

1. Première question: «Votre promesse sur les médecins est-elle réaliste?»

Réponse de Mulcair: «Harper veut que vous ayez peur.»

Ça part bien.

2. Deuxième question: «Êtes-vous pour l’aide médicale à mourir, oui ou non?» Avec sa réponse, Stephen Harper a fait honneur au trophée qu’il a remporté au Grand tournoi canadien de Ni oui, ni non de Mississauga, en 1987.

3. Hein? Harper vient-il de promettre des baisses d’impôts pour encourager les gens à mourir? Ah, non. Les chefs ont juste fait dévier le débat vers l’économie. Encore.

Le débat débute à peine, et on se demande déjà s’il va leur rester des choses à dire en arrivant au bloc qui doit porter sur l’économie. Qui sait, c’est peut-être là où ils vont parler de santé.

4. Demander «une réponse la plus précise possible» dans un débat des chefs, c’est être tellement optimiste que même le motivateur Jean-Marc Chaput trouve que tu vises un peu trop haut.

5. La culture, les femmes autochtones, les jeunes et les aînés? Pas le temps! NIQAB!

6. Gilles Duceppe et Stephen Harper profitent de ce segment sur le niqab pour dire à quel point c’est important, l’égalité hommes-femmes. C’est non négociable. C’est pourquoi le Bloc a 27 % de candidates et le Parti conservateur en a un beau 12 %.

Non négociable. Primordial.

7. «Personne n’a le droit de dire à une femme ce qu’elle doit porter», explique Thomas Mulcair, qui propose de légiférer contre Jean Airoldi.

8. (Cacophonie)

cacophonie

9. Justin Trudeau a un plan. Peu importe le sujet, il a un plan. Relance économique? Il a un plan. Classe moyenne? Il a un plan. Environnement? Il a un plan. Monter un meuble Ikéa? Il a un plan.

10. Un droit de réponse de 5 secondes, c’est pas long.

«— Il faut investir dans…
— Merci. M. Harper?
— Je crois que l’économie…
— Merci. Madame May?
— C’est important de…
— Merci, c’est terminé.»

11. Si vous n’aviez pas encore eu l’occasion de lire le texte du projet de loi C-51, c’est votre jour de chance: Elizabeth May en a apporté une copie.

12. C’est la science qui doit guider le choix d’autoriser ou non un pipeline, nous dit le chef conservateur. Ça prenait bien du pétrole pour que Stephen Harper fasse l’éloge de la science. Il va faire un saut quand il va lire ce que les scientifiques disent sur les changements climatiques…

13. Justin Trudeau aimerait que le Canada puisse «reprendre sa place de respect face à la planète», en plus de «faire beaucoup plus au niveau humanitaire et surtout réfugiés», parce que «c’est ce que le Parti libéral a un plan pour faire».

Pendant ce temps, Elizabeth May prend position contre «les projets qui va transport le produit de fossile brut». C’est clair.

May

(À partir d’un Vine d’Emma Loop)

À l’autre bout du spectre grammatical, Thomas Mulcair parle d’une affirmation «spectaculairement factice». Et dire que c’est lui qui était dans Alliance Québec.

14. Plus j’écoute Stephen Harper, plus je m’ennuie du temps où l’économie était stable et qu’on pouvait voter pour qui on voulait sans mettre la planète en danger.

15. À la mention de Moncton et de Saint-Boniface par Justin Trudeau, les francophones hors Québec éclatent en sanglots. «Ils ne nous ont pas oubliés! Ils ne nous ont pas oubliés!»

16. Sur Twitter, le verdict est clair: «[Chef du parti pour lequel je milite] a vraiment dominé le débat. Solide. Impressionnant. Inspirant.»

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

9 commentaires
Les commentaires sont fermés.

La grande difficulté pour monter un meuble Ikea, c’est de bien comprendre le plan. Une étude — dont j’ai perdue la trace — établissait que le montage de meubles en kit était la cause d’innombrables conflits entrainant de nombreux divorces et « moultes » séparations !

J’en conclus qu’il ne suffit donc pas d’avoir un plan. Encore faut-il être capable de le lire et d’en faire usage à bon escient …. Évidemment, je parlais de meubles pas de politiques !

Embrouillé, ce débat, mais on a quand même appris des choses. Le niqab à visage découvert est une posture par laquelle le Québec se distingue. Révélation plus fracassante encore, le Québec est une nation. L’austérité, comme la vengeance, est un plat qui se mange froid, surtout après les élections. Mettre la main sur la bourse de l’assurance-emploi est une obscénité. Nous ne devrions exporter des armes à l’Arabie Saoudite que si son gouvernement renonce à la violence. On préfère le pipeline au train mais on ne veut pas de pétrole dedans, plutôt de l’électricité, car les pylônes sont laids. L’indépendance sera gagnée par une majorité étroite, ferme ou velléitaire ? On choisira par référendum. Le Sénat a dépassé sa date de rédemption, fixée par on ne sait plus qui et inscrite on ne sait où.

Le débat sur le Niqab est tellement important qu’on croirait que des millions de Canadiennes le portent et qu’elles doivent toutes se faire assermenter dans une cérémonie de citoyenneté… A-t-on été annexé par la Turquie ou l’Égypte? Dire qu’Harper va gagner à cause du Niqab est franchement psychédélique… En tout cas, les électeurs en fument du potent!

Oui le niqab est important pour 93% des québecois et pour une moyenne de 82% des Canadiens!! Ce n’ est pas le niqab comme ce qu’ il représente ; c’ est à dire le respect des valeurs canadiennes par les immigrants et l’ essouflement de l’ acceptabilité des accommodements raisonnables à outrance. Alors je pense que le NPD et les Libéraux ont de la difficulté comprendre leurs électeurs!

entre être un sujet important et être la seule sur laquelle les gens base leur jugement cela en est une autre

de plus, si c’était si important…pourquoi ne l’avoir pas fait avant?…il a eu 9 ans….et en plus, pouruqoi ne pas avoir appuyer la charte quebecoise? pourquoi si les quebecois étaient si emballé par l’idée ont-ils rejettés cette charte?…c’est de la manipulation de masse bien planifié (nos impot ont servi a faire un étude pour savoir si on était d’accord….et ce depuis presque un an…)