Lecture du samedi: réactions du ROC à l’élection québécoise

Si la réaction du ROC (Rest of Canada) à l’élection québécoise vous intéresse, je vous invite à lire ma revue de presse hebdomadaire publiée dans le Devoir. Bonne lecture!

Laisser un commentaire

– Pour faire suite à votre revue de presse :

Les résultats de l’élection montrent justement un peu le contraire. Il y eût moins rejet du gouvernement Libéral qu’on ne le croit. Il y aurait plutôt le fait qu’une part de la population, incluant des libéraux ; estimaient que monsieur Charest avait fait son temps. Pratiquement 15 ans passés à la tête du PLQ dont 9 au pouvoir, ce n’est pas mal du tout.

La plupart des canadiens se soucient de santé, d’éducation et d’économie. Peut-être que c’est vrai… mais l’usage veut que ce qui nous préoccupe, c’est justement ce qui ne marche pas ou pas trop bien !

Je ne conçois pas ce qui est cynique dans le programme présenté par madame Marois. Ce qui pourrait paraître impudent c’est de trouver du cynique là où il n’en est pas. Cela relève à la limite de la raillerie. J’en ris encore à gorge juste voilée…

Bref, si je comprends bien les propos que vous relatez de la part de Chris Selley, je dois conclure que si je trouve un quelconque plaisir dans les politiques identitaires de madame Marois, c’est que je suis un abruti ou peut-être un masochiste… Rien n’est sans doute plus vrai !

Il y a une locution qui définit assez bien l’état des lieux : « regarder par le petit bout de la lorgnette », par cet artifice on trouvera toujours des petits qui se voient plus grands, ainsi pour simplifier, on pourra arguer que l’univers se limite à une seule vérité, universelle cette fois, celle du « rocanada ». Évidemment, avec un télescope, on devrait pouvoir appréhender les choses autrement. Écouter et voir la symphonie des astres conduit à des formes toutes différentes de représentation.

– Nota : Lord Black n’est certes pas très tendre envers madame Marois pas plus qu’il ne l’est envers le président de la France (François Hollande), en déclarant qu’il « est complètement disqualifié (pour l’office) et qu’il est particulièrement certain qu’il soit incompétent » ; il attend le retour de Charest aux commandes avant 5 ans lorsque Marois et Legault ne seront plus que poussières dans les poubelles de l’histoire !

Référence :
http://www.huffingtonpost.ca/conrad-black/quebec-election_b_1861299.html

En général le ROC est toujours aussi déconnecté.Il ne comprend pas plus le Québec que le Québec comprend le Midwest américain. Sauf que le Québec est dans le Canada, lui.

Alors, moins le ROC comprendra le Québec, plus le Québec sera proche de sortir du Canada. Ce quio ne serait pas si bête après tout.

«Ne confondez pas égalité et uniformité.»
[Swami Prajñanpada]