Les 3 petits cochons, version tank

Le vidéaste montréalais Guillaume Blanchet a réinterprété le fameux conte, à la sauce moderne:

Les commentaires sont fermés.

M. Lisée, ce samedi matin, avec cette vidéo, vous avez permis à plusieurs personnes de débattrent d’un sujet que même les politiciens les plus respectés, ne parviennent pas à suciter. Bravo, et bon Samedi !!!

J’aurais aimé comprendre les paroles.

P.S. Cochon !

Les bons contes font les bons amis à défaut de comptes ou de comtes.

Belle façon de crier au loup par notre suite et non relève, pragmatisme et conscience oblige.

Comment résister à la pelle de la « pépine » qui recycle la paille d’un ourson abandonné, ce qui nous éloigne de la passée dans l’oubli dame à la sacoche.

Sa meilleure qui s’y connaît peu en comptabilité l’a informé qu’il y avait deux versions du conte : l’une ou les petits cochons de la première maison et de la deuxième se font manger, l’autre où ils se réfugient chez le troisième. J’ai constaté plusieurs fois que la deuxième version a été retenue.

P.S. De toute évidence, foi d’un aller-retour en fin de semaine à Rimouski, à la radio dont l’existence tient autant à nos taxes fédérales qu’à notre consommation québécoise, on célèbre cette année le 70e anniversaire de l’auteur de L’avalé des avalés, Réjean Ducharme. C’est pas mauvais.