Les conseils de Brian

Deux semaines après les élections du 2 mai, le téléphone retentissait dans le bureau de l’ancien premier ministre Brian Mulroney. Jack Layton était au bout du fil. Le nouveau chef de l’opposition officielle sollicitait ses conseils: comment gérer les dizaines de nouveaux députés du Québec, souvent nationalistes et sans expérience?

Les conseils de Brian
Photo : C. Owen / PC

Le père de Jack, Robert Layton, avait été député et ministre dans les gouvernements progressistes-conservateurs de Mulroney (1984-1993). L’ex-premier ministre a donc connu le jeune Jack, fougueux et ambitieux, et ne s’est pas fait prier pour lui donner quelques conseils. Des suggestions tout aussi valables pour le prochain chef du NPD, dit-il.

D’abord, le chef doit prendre en main la gestion du caucus. Le mercredi, journée traditionnellement consacrée à celui-ci, Brian Mulroney ne prenait aucun engagement afin de se concentrer sur ses députés. Aucun adjoint n’était admis dans la salle du caucus. « On était entre nous. Ça élimine des sources de tensions », a-t-il expliqué à L’actualité.

Ensuite, le leader doit être conscient que bien des députés partent de loin politiquement. « Il faut respecter leur cheminement, ne pas les mettre mal à l’aise », ajoute Brian Mulroney, qui avait l’habitude de déjeuner avec cinq ou six députés différents chaque mercredi. Même scénario pour le dîner après le caucus hebdomadaire. « Tous savaient qu’ils auraient leur moment avec le chef, à tour de rôle. » L’après-midi, il recevait des organisateurs ou des présidents de circonscription, afin que les députés puissent montrer à leur équipe que le chef n’était pas loin de leurs préoccupations.

Mulroney ajoute qu’il est important de s’exprimer dans les deux langues pendant la réunion du caucus et de ne pas trop parler. « En deux ou trois heures, je ne parlais pas plus de 20 ou 30 minutes. Il faut écouter », dit-il. Le plus important demeure la communication. « Si deux députés ont un différend, il faut les forcer à se parler et à régler les problèmes à mesure qu’ils se présentent. »

 

Les plus populaires