Les faux voeux de Nicolas Sarkozy

Le Parti communiste français existe encore. La preuve: il a mis en ligne ce pastiche, assez bien fait quoiqu’un peu long, des vœux de bonne année du président français Nicolas Sarkozy.

Qui osera faire de même avec Stephen Harper ?

Les commentaires sont fermés.

Une dose d’Harper Bashing? c’est en rupture de stock! c’est pas le genre de chose qu’on peut dire. »la modération à meilleur goût » mais plutôt: »Encore, encore,… »

J’avoue que je trouve ça plus comique encore que le spécial Charest que vient de nous donner Infoman.

Le Bye Bye a, à mon humble avis, mal «visé» lorsqu’on y a présenté Harper comme un CON. Harper est un individu très intelligent qui a décidé de mettre son intelligence au service d’une idéologie étroite, bornée, destructrice et dévastatrice. On n’est pas con parce qu’on est réactionnaire et profondément à droite.

Mais la vidéo pastichant Sarkozy a visé juste et est vraiment hilarante. C’est là mon humble avis.

J’aimerais bien que l’on réalise de telles oeuvres visant Harper, Bernier, Charest et de nombreux politiciens.

JSB

J’aimerais être apte à en réaliser un adaptable à nos PM d’ici. Ce n’est pas le cas… Cependant, j’ai la ferme conviction que d’autres plus habiles que je ne le suis, voudront s’exécuter !! Mais de vous à moi, cela ne pourra que ressembler à cet original, car nous aussi, nous sommes gouvernés par des endormeurs professionnels … Eux mêmes entourés, par d’infatiguables chanteurs de berçeuses !!

Bonne et Solide Année 2011 aux Bloguiste JFL ! « Vive la Gauche,Vive la France »! »s’époumone »
le vieux malingre Parti communiste à bout de souffle. Mais quelle audace pour occuper l’actualité à l’aube de 2011 !Est-ce un éclair dans l’orage qui perdure depuis 2007-2008. Et annoncé en 2005/2006 par DSK/ » Dominique Strauss-Khan ». Encore Directeur du FMI/Fonds Monétaire International – le dernier verrou des Accords Brittan Woods/USA de 1944. Bill Clinton – dans une embellie économique faste – et George W. Bush – dans une période économique difficile – ont fait sauté tous les autres verrous existants. Voir Jacque ATTALI dans « Survivre aux Crises »,ed.
Fayard, Paris, fin 2009. Attali, conseiller des Présidents de François Mitterrand et de Nicolas Sarkozy, qui a plusieurs conseillers économiques mais sourd à Attali nous dit-on. C’est tout dire.
Aussi, les sarcasmes de toute Gauche portent bien
mais demeurent vains. Sous la poussée de cette Crise monétaire et financière mondiale, née encore aux É.-Unis d’Amérique (la 1ère en 1927-1929,règlée à « Brittan Woods/US » en 1944) en 2007-2008. Parlez en à la Caisse des Dépôts et Placement du Québec. Aussi, en France, les retraites à 60 ans, les logis des SDF, les « Smics »
aux sans emplois tous âges en ont pris tout un coup dans le royaume de gauche comme de droite d’ailleurs. Voir ce qui se passe en Grèce « au plus fort de la poche fiscale éhontée. En Irlande l’insolante, en Islande la rêveuse; toutes les deux imitant les « USA » d’avant la Crise. Tout le monde se méfie et chacun tâche de protéger leur économie intérieure. Tant aux « USA »,refuge des momaies étrangère mais pour combien de temps? Et
tant dans les 27 États de l’Union Européenne que ceux de l’Asie (Chine/Indes/Indonésie/Japon, des Pays dits émergeants (Brésil/Argentile/Afrique du Sud. Pour le moment,c’est le sauf qui peut. Seul le Monde des Banques a commencé, à Bâle/en Suisse,a monté un plan d’urgence temporaire afin de voir venir le ressac en cours.

Quant au Québec, après 18 mois de négo. en 2009-2010 avec la Fédération, le Québec et les Municipalités = 43 milliard $ en infrastructures. Pourtant, ces trois palliers de gouvernement ont en commun qu’ils ou elles sont fauché-e-s, sans le sou. Et quant à l’Industrie de la Construction du Québec, elle salive tellement devant un tel magot qu’elle a, en quelque sorte perdu la raison d’être ce qu’elle devait être, soit un pillier économique sectoriel normal. Et non atrophié par l’appat actuel d’un gain indu de 20 à 30% par dollard sur les quelque 43 millards $ unpruntés pour la Relance économique, face à cette Crise mondiale, monétaire et financière, née en 2007-2008 aux « USA ». Ne nous laissons pas leurrés par le Plan du Nord québécois avec ses (ou non) ressources pétrolières qui ont cours ici ou ailleurs et mais en France. À la prochaine, CB.-